Commentez vos derniers animes vus...

Pour nous faire découvrir un animé, un film asiatique ou donner des informations relatives à ces univers.
Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Commentez vos derniers animes vus...

Message non lu par Glass Heart » 26 août 2013, 15:26

Sword Art Online

Image

Studio: A-1 Pictures.
Editeur: Wakanim.
Nombre d'épisodes: 25.
Année: 2012.


Casting: Yoshitsugu Matsuoka (Kirito / Kazuto Kirigaya), Haruka Tomatsu (Asuna / Titania / Asuna Yuki), Ayana Taketatsu (Leafa / Suguha Kirigaya), Kanae Ito (Yui),
Hiroaki Hirata (Klein / Ryotaro Tsuboi), Hiroki Yasumoto (Agil / Andrew Gilbert Mills), Toru Okawa (Heathcliff), Koichi Yamadera (Akihiko Kayaba),
Ayumu Murase (Recon / Shinichi Nagata) et Takehito Koyasu (Oberon / Nobuyuki Sugo).



L'Histoire

Nous sommes en 2022. L'humanité vient de concevoir un espace virtuel parfait, le VRMMORPG (Virtual Reality Massively Multiplayer Online Role Playing Game) Sword Art Online (SAO). Ce jeu révolutionnaire permet aux joueurs d'entrer dans ce monde virtuel par le biais du Nerve Gear, un casque reliant le cerveau aux cinq sens ressentis à l'intérieur du jeu.

Kazuto Kirigaya est un collégien qui a expérimenté la version beta de SAO, aussi retrouve t-il plus facilement ses repères que la plupart des nouveaux joueurs. Mais Akihito Kayaba, le génial concepteur de SAO, a d'autres projets pour son monde qu'un simple jeu. Alors que les joueurs découvrent l'impossibilité de se déconnecter, Kayaba révèle qu'ils sont prisonniers de son monde et qu'ils ne parviendront à en sortir qu'une fois le jeu terminé. En attendant, le monde de SAO est devenu leur réalité, les joueurs qui périront dans le jeu mourront également dans le monde réel, tandis que ceux dont le Nerve Gear aura été arraché de force subiront de violentes ondes dans leur cerveau, les tuant instantanément. Très vite, la plupart des joueurs s'affolent et tentent de venir rapidement à bout du premier des cent paliers que compte le jeu. Plus de 2000 joueurs périront au cours de ce premier mois en tentant de compléter le palier.

Kirito (Kazuto) est un joueur solitaire qui préfère agir en marge des guildes, n'alliant ses forces à ces dernières que pour vaincre les boss. Bien qu'étant un joueur reconnu, il est victime d'un violent mouvement de discrimination à l'égard des beta-testeurs qui ont abandonné les joueurs novices à leur sort au cours du premier mois. Beaucoup cachent leur identité mais Kirito fut l'un des premiers à endosser ce fardeau et la haine des autres joueurs, endossant le surnom de "beater" (beta-testeur + cheater). Qu'a t-il donc bien pu lui arriver pour que le jeune homme culpabilise de la sorte et refuse de se joindre aux guildes ?



Commentaires

Sword Art Online est l'adaptation animée de la série de romans éponyme de l'auteur Reki Kawahara, très populaire actuellement au Japon. Cette adaptation animée recouvre les deux premiers arcs, à savoir Sword Art Online et Alfheim Online.

Basée sur le monde des MMORPG, Sword Art Online nous fait découvrir un monde où le jeu vidéo cesse de n'être qu'un "jeu" pour devenir la nouvelle réalité des joueurs. Incapables de quitter le monde de SAO, ces derniers sont forcés de s'adapter à leur nouveau monde et nous les voyons peu à peu accepter cette nouvelle réalité et y vivre. Les émotions sont les mêmes que dans le monde réel avec les interactions entre les joueurs qui créent de vraies relations sociales et la possibilité de mourir que tous craignent. Chaque mort dans SAO est réelle, ce qui amène bien sûr aux mêmes chagrins que dans le monde réel, loin de l'amusement d'un simple game over.

Nous découvrons ce monde par le biais de deux personnages, Kirito et Asuna. Le premier est le guerrier noir, un ancien beta-testeur du jeu qui préfère agir en solo suite à certains événements et qui ressent pleinement la discrimination de nombreux joueurs à l'égard des betas qui les ont rapidement abandonné pour tenter de sauver leur peau. La seconde, quant à elle, est une joueuse novice qui va peu à peu forger son caractère pour devenir l'une des meilleures de SAO, au point de devenir un chevalier blanc admiré de tous dans la guilde la plus importante du jeu. Alors que beaucoup de joueurs s'adaptent à leur vie dans le monde de SAO, nos deux héros font partie de ceux qui veulent compléter le jeu pour revenir dans le monde réel. Pourtant, même avec cet objectif à l'esprit, leur rencontre dans le monde de SAO et leur association improbable est un moment important de leur vie qui va marquer le début d'une relation on ne peut plus vraie. De même que leur amitié avec de nombreux autres joueurs, dont certains se connaissent dans le monde réel (parfois même mari et femme aussi bien dans SAO que dans la réalité).

L'objectif de Sword Art Online est de créer une oeuvre qui reprenne les multiples éléments des MMORPG pour nous raconter une grande histoire avec un propos qui interroge les relations sociales. Dans ce monde virtuel coupé des faux-semblants du monde réel et de la crise économique, les joueurs se révèlent tels qu'ils sont réellement, ce qui est au centre de nombreuses intrigues de la série. Les rapports entre le monde virtuel et le monde réel sont abordés intelligemment, révélant des personnages d'une grande complexité qui s'interrogent et se recherchent même parfois dans cette nouvelle réalité où ils sont amenés à changer pour le meilleur ou pour le pire. Mais, s'il y a une véritable évolution qui se suit au niveau des personnages principaux, la série ne retranscrit pas l'intégralité de leur épopée et se contente de nous en raconter les épisodes les plus marquants, telles des chroniques de leurs aventures. Cela sert le rythme de la série qui va toujours directement à l'essentiel, mais la progression des personnages dans le jeu en devient bizarre, ces derniers pouvant traverser une vingtaine de paliers en un rien de temps sans que l'on puisse suivre leur évolution en terme de puissance. Kirito et Asuna deviennent ainsi deux des joueurs les plus puissants du jeu sans qu'on ne le réalise vraiment avant les combats décisifs. La série s'intéresse donc finalement plus à la dimension sociale de l'univers qu'au concept même. Ce n'est pas forcément un mal, juste un choix narratif de la part de l'auteur.

Pour autant, la dimension RPG reste bien présente et on a droit à de purs morceaux de bravoure au cours des affrontements contre les boss, lesquels donnent l'occasion aux personnages principaux d'illustrer toute leur puissance dans des combats dantesques. L'intérêt de ces affrontements n'est là encore pas l'évolution des personnages au sein du jeu (ils gagnent quasiment à chaque fois) mais les situations qu'ils amènent et qui les font évoluer humainement. Plutôt rares, aucun de ces combats de boss n'est donc gratuit, toujours remarquablement employés par l'auteur pour véhiculer quelque chose.

L'une des qualités de la série est la force de ses intrigues et le caractère imprévisible de l'histoire, loin du manichéisme supposé d'une histoire basée sur un MMORPG. Ainsi, les rebondissements sont nombreux et l'histoire prend des tournants parfois inattendus. Le premier arc de la série s'achève ainsi brutalement à la fin du 14ème épisode, l'animé s'engageant aussitôt dans son second arc basé sur un autre MMORPG. Nouveau monde, nouveau casting de personnages, nouvelle dynamique. Alors que le coeur du premier arc était la relation entre Kirito et Asuna, ici notre héros se retrouve avec une nouvelle alliée, Leafa, ignorant qu'il s'agit en réalité de sa jeune cousine amoureuse de lui. Cela crée une relation particulière où, dans ce jeu de masques, tout deux nouent des relations dans le jeu et dans la réalité qui s'entrecroisent tout en étant différentes.

Cette relation intéressante se trouve au coeur du second arc qui, lui, se révèle déjà plus prévisible. Cette fois, la série nous raconte l'intégralité des aventures de Kirito et de Leafa comme une seule grande aventure, et non plus de simples "chroniques". D'un côté, cela permet une meilleure homogénéité du scénario, mais de l'autre l'histoire se révèle cette fois beaucoup plus classique et beaucoup moins originale dans son déroulement. De plus, les choses sont simplifiées à l'extrême, Kirito ne reprenant pas de zéro dans ce nouveau MMORPG mais récupérant son avatar de SAO, ce qui le rend d'entrée de jeu l'un des personnages les plus puissants du monde d'Alfheim Online. Là où le créateur de SAO voulait créer un monde virtuel qui devienne la réalité, celui de AHO est quant à lui un mégalomane caricatural qui rêve de plans de domination du monde, ce qui perd là-aussi de la profondeur du premier arc. Et puis surtout, là où le monde de SAO exploitait brillamment le monde des MMORPG pour créer une série complexe et intelligente, on ne fait qu'entrevoir le monde de AHO, les personnages principaux voulant avancer le plus vite possible. Un deuxième arc en demi-teinte donc, qui tente les choses différemment du premier pour finalement se révéler bien moins intéressant.

Reste qu'on tient probablement là l'une des adaptations les plus intelligentes sur un thème lié au monde des jeux vidéo, reprenant de nombreuses thématiques philosophiques communes avec la franchise Digimon qui était jusque là l'une des rares références du genre. L'univers est riche, les personnages sont intéressants et, en prime, la réalisation et l'animation sont d'un bon niveau, le tout accompagné par une très bonne OST (même si certains thèmes, très réussis, ont tendance à être employés un peu trop souvent). L'adaptation de Wakanim est aussi d'un très bon niveau avec un sous-titrage très lisible et agréable, malgré quelques couacs dans l'orthographe parfois. On peut toutefois noter un ou deux bugs graphiques notables dans les épisodes 9 et 10 (du moins dans la version 1080p), mais heureusement rien de bien grave (ça ne dure qu'une ou deux secondes).

Au final, une série d'un très bon niveau, intéressante et sympathique qui plaira tout particulièrement aux nombreux fans de jeux vidéo. Les autres auront probablement déjà plus de mal à adhérer, que ce soit à l'univers ou au propos.

Verdict: Très Bon (16/20).

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Commentez vos derniers animes vus...

Message non lu par Glass Heart » 29 sept. 2013, 19:19

Je viens de terminer L'Attaque des Titans. Magnifique série que je recommande vraiment ! :) J'essaierais de faire un avis plus détaillé à l'occasion, mais il faudrait que je me revois toute la saison d'affilée.

Très bon travail aussi de la part de l'éditeur Wakanim qui a trouvé là une véritable perle et qui a généralement fait du très bon travail en terme de qualité. La seule chose que je trouverais à redire à ce sujet concerne l'épisode 24 dont les premières répliques ne sont pas traduites (mais elles reprennent heureusement la fin de l'épisode précédent) ainsi qu'un plan buggé lors du générique de début (quelques secondes). Mais pour le reste, c'est un sans-faute complet. Je préviens toutefois que je parle pour la version 1080p, j'ignore si c'est pareil pour la version disponible en streaming ou pour la version 720p.

En tout cas, grâce à quelques animés de qualité et un modèle économique novateur, cet éditeur est vite devenu l'une de mes références. La seule chose qui leur manque peut-être encore face à la concurrence serait une licence forte mondialement connue et produite sur le long-terme (au-delà des 25 épisodes) pour le prestige et pour se faire un peu plus connaître, mais ils ont déjà réussi à trouver quelques perles et l'animé L'Attaque des Titans en est jusque là le plus bel exemple, ayant réussi à lancer la franchise en France.

Et vivement une saison 2 ! :)

KKzmOh4SuBc

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1671
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Commentez vos derniers animes vus...

Message non lu par Raimaru » 05 oct. 2013, 23:33

Bon ben, Kill la Kill, ça promet. Pourquoi ça promet ?

1) Parce que le style un peu spécial dans le trait et l'animation de Gurren Lagann est encore accentué, à tel point qu'il se démarque cette fois nettement du reste de la production japanim'. On aimera ou pas. Moi, je suis assez friand des styles "cartoonesques".

2) Parce que j'avais été refroidi par le fait que ça se passe dans un lycée, mais qu'en fait, c'est un lycée totalement fantaisiste, au sommet d'une mégapole, qui ressemble à une arène de combat, et où les uniformes de servent pas l'otak' de base pour mieux le faire fantasmer, mais pour parodier justement ces animes lycéens en en faisant des tenues de combat ! Une fois encore, les scénaristes sont sur la même longueur d'onde que moi.

3) Parce que les deux filles sont sacrément burnées. Aucun doute que ça va déménager. Après, je suis pas fan de la forme que prend l'uniforme de l'une des deux à la fin de l'épisode, parce que pour le coup, ça fait trop fan-serv et vulgaire (c'est p'tet voulu).

4) Parce que pour un studio tout récent, ils osent déjà des techniques d'animation plutôt poussées... du moins, je n'en ai pas souvent vu de telles. Je veux parler de la "caméra" qui se déplace à toute vitesse dans tous les sens pour nous offrir un grand panorama. D'une manière générale, ça bouge tout le temps, peu de plans fixes.
Image

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Commentez vos derniers animes vus...

Message non lu par Glass Heart » 06 oct. 2013, 00:40

Je vois ce que tu veux dire, mais pour ma part j'ai un avis beaucoup plus réservé sur cet épisode. Je lui reconnais les qualités que tu cites mais je n'ai pas vraiment adhéré à ce côté "cartoon" très prononcé qui donne à l'univers ce côté très fantaisiste et déjanté, ni au fait que je trouve l'histoire et les personnages très manichéens de base (même si ce n'est que le premier épisode).

Reste qu'effectivement je trouve l'héroïne principale plutôt réussie (mais elle ne va pas se traîner ce costume pendant toute la série quand même ?) et j'ai été agréablement surpris par la performance d'Ami Koshimizu qui se démarque totalement de la voix de Kallen (Code Geass) dans son interprétation.

Sans trouver l'épisode mauvais (loin de là), il m'a laissé plutôt indifférent pour le coup alors que je m'attendais à un gros choc. Mais je pense que je vais quand même regarder un peu la suite pour voir quelle direction l'histoire va emprunter.
Après, je suis pas fan de la forme que prend l'uniforme de l'une des deux à la fin de l'épisode, parce que pour le coup, ça fait trop fan-serv et vulgaire (c'est p'tet voulu).
C'est probablement voulu, mais je pense que l'intention était plus d'ordre satirique que réellement fan-service ou vulgaire. En tout cas, je l'ai ressenti comme ça (même si ça ne m'a pas trop fait rire pour le coup).

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1671
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Commentez vos derniers animes vus...

Message non lu par Raimaru » 11 oct. 2013, 23:00

Je viens de voir le deuxième épisode et je suis nettement moins convaincu du coup. Je l'ai même trouvé très mauvais. :?
Pour le coup, le fan service est volontaire et traditionnel, ce n'est aucunement une parodie. Et moi ben... j'ai passé l'âge de voir les culottes des lycéennes en uniforme dans un anime (si tant est que ça m'ait intéressé un jour).
Image

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Commentez vos derniers animes vus...

Message non lu par Glass Heart » 12 oct. 2013, 00:27

J'ai vu aussi l'épisode 2. Franchement, je ne suis ni plus conquis ni plus déçu qu'avec le premier, ça me laisse toujours aussi indifférent.

Mais ce sont peut-être effectivement les défauts qui ressortent le plus dans cet épisode, entre l'humour qui est franchement insupportable (ce genre de gros gags pourrait être marrant, mais en sortir 20 à la suite de manière aussi hystérique, ça me tape plus sur les nerfs qu'autre chose) et le côté ecchi qui est effectivement pour le coup purement volontaire et gratuit. Si encore il y avait quelque chose derrière, mais on dirait un délire drogué où on colle du ecchi à toutes les sauces.

L'épisode est toujours très bien réalisé avec une animation impeccable, mais la sauce ne prend pas: ni l'univers, ni l'histoire ne parviennent à m'emporter, et au niveau des personnages j'ai une sérieuse envie de voir la copine insupportable se faire tuer pour qu'on en soit débarrassés.

En fait, c'est pas que l'univers manque de personnalité ou rien (très loin de là même), mais c'est juste que c'est too much. Tout est "too much" dans cette série et ça l'est tellement que ça en perd son effet. A l'image de la scène avec le prof "satire" qui sort complètement de nulle part alors que ça aurait pu être un très bon gag dans un contexte travaillé. Là, c'est juste du délire con. Le pire dans tout ça étant qu'il y a pourtant un vrai potentiel dans cette série.

Franchement, vu la réputation de Gurren Lagann, je m'attendais à autre chose (oui, j'ai pas vu Gurren Lagann).
Et moi ben... j'ai passé l'âge de voir les culottes des lycéennes en uniforme dans un anime (si tant est que ça m'ait intéressé un jour).
Bah, ce genre de scènes, je m'en accommode très bien lorsqu'il y a une idée derrière. Dans City Hunter, Tsukasa Hojo a un humour ecchi que je trouve génial mais il le place toujours dans un certain contexte (et ça fait partie intégrante de la caractérisation de Ryo Saeba aussi, cet humour définit son personnage) et il se pose de vraies questions de rythme. C'est pour ça que c'est aussi efficace. Dans Kill La Kill, je trouve ça juste plat, traité un peu n'importe comment et ça n'a aucune saveur.

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1671
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Commentez vos derniers animes vus...

Message non lu par Raimaru » 12 oct. 2013, 10:27

Les gags ne m'ont pas paru lourds, mais bien moins réussi que Gurren Lagann. Gurren Lagann n'avait d'ailleurs pas que l'humour pour lui, c'est vraiment une fresque épique, notamment dans sa seconde partie qui vire au space opera complètement mégalo. C'était un régal. Seulement, au deuxième épisode de Gurren Lagann, j'accrochais déjà plus.

Par contre, la différence entre le ecchi de Ryô Saeba et Kill la Kill, c'est que City Hunter ne se passe pas dans un lycée et ne montre par les culottes de filles de 15 ans. Et ça, c'est une sacrée différence.
Image

Avatar du membre
TheSpy22
Messages : 96
Enregistré le : 02 janv. 2013, 14:31

Re: Commentez vos derniers animes vus...

Message non lu par TheSpy22 » 19 nov. 2013, 17:48

Raimaru a écrit :Les gags ne m'ont pas paru lourds, mais bien moins réussi que Gurren Lagann. Gurren Lagann n'avait d'ailleurs pas que l'humour pour lui, c'est vraiment une fresque épique, notamment dans sa seconde partie qui vire au space opera complètement mégalo. C'était un régal. Seulement, au deuxième épisode de Gurren Lagann, j'accrochais déjà plus.
Je suis en train de regarder Gurren lagann en ce moment, au début j'étais assez réticent vu que je savais pas trop ça allait mais depuis qu'ils ont trouvé le corps du perd de Kamina, l'histoire à pris tout son sens. La VF est excellente !! L'humour est là et je me marre bien !
Image

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1671
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Commentez vos derniers animes vus...

Message non lu par Raimaru » 05 janv. 2014, 17:37

Space Dandy 01

Aillaillaillaillaillaillaillaillaillaillaillaillaillaillaillaillaille...

C'est Patrick Sébastien qui produit les nouveaux animes et Patrick Lelay qui dirige les studios maintenant ?! D'abord Kill la Kill et maintenant ce truc ? Mais zuuuuteuh, si je veux voir des seins et des fesses pendant 25 minutes, je vais louer un porno ! :evil: :evil: :evil:

Même la diversité des aliens n'arrivent pas à faire passer la pilule, parce qu'ils sont pompés de Star Wars ! Tout droit sorti de Mos Eisley Cantina ! Même la narration est catastrophique et le héros a déjà été vu mille fois ! C'est vraiment peu dire que je suis déçu...

C'est vraiment Shinichirô Watanabe qui fait ça ? C'est vraiment le mec qui a créé Cowboy Bebop, Samurai Champloo et Kids on the Slope ?
Normalement, Watanabe, c'est ça :

Yf48R459HSk

97Ls7tbmbyk

AsyufpOFZi4

Alors, oui, bien que légendaires, il y avait quelques épisodes de ces séries qui n'étaient pas parfaits. Mais il y a avait au moins, dans ces épisodes un style, une cohérence. Alors que Watanabe cède à ce point au fan-service, dès le premier épisode, ça me rassure pas du tout pour l'avenir de la japanimation... Et honnêtement, j'y ai vu moins de chose à sauver que dans Kill la Kill, qui garde au moins un style cartoon.
Image

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Commentez vos derniers animes vus...

Message non lu par Glass Heart » 05 janv. 2014, 22:28

Perso, le premier épisode de Space Dandy m'a bien amusé même si c'est sans grande prétention. :lol: A voir après comment la série évolue, le premier épisode de Cowboy Bebop était aussi un peu dans ce ton-là et on voit ce qu'est devenue la série finalement.

Mais c'est sûr qu'il n'y a rien pour l'heure qu'on n'ait déjà vu ailleurs. On croirait voir City Hunter dans l'espace.

Répondre