Détective Conan

Pour nous faire découvrir un animé, un film asiatique ou donner des informations relatives à ces univers.
Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Détective Conan

Message non lu par Glass Heart » 14 juil. 2013, 12:28

Nouvelle bande-annonce du film Lupin III VS Detective Conan, annonçant le casting:

XgV35w2_3Co

Le film sortira dans les salles japonaises le 7 Décembre prochain.

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Détective Conan

Message non lu par Glass Heart » 25 juil. 2013, 19:24

Néanmoins, je suis les nouveaux génériques avec attention et aucun de m'avait ainsi fait vibré depuis le... 17ème opening (interprété aussi par les B'z). Mais là... Quelle claque, tant musicale que dans la mise en scène du générique !
Mon top 10 perso des openings de l'animé Détective Conan. :) Pas simple de faire une sélection d'ailleurs car il y a tellement d'openings qui sont vraiment biens, accompagnés de musiques J-Pop entraînantes.

1) Q&A (B'z):

xZUx9gKsMzk

2) Ai wa kurayami no naka de (Zard):

Huu4ZLFRjfs

3) Growing of my Heart (Mai Kuraki):

pZ_2uZosJvQ

4) Kimi to Yakusoku Shita Yasashii Ano Basho Made (U-ka Saegusa):

afK5jZ2tvuo

5) Magic (Rina Aiuchi):

4XSvKAMfs-o

6) Revive (Mai Kuraki):

UYPAqADUHBs

7) Kumo ni notte (U-ka Saegusa)

pXRfH83LJEw

8) Misty Mystery (Garnet Crow):

4vrFuEnIbas

9) Truth - A Great Detective of Love (Two-Mix):

13ZEldTziY8

10) Summertime Gone (Mai Kuraki):

Q-1jylPKj4w
Modifié en dernier par Glass Heart le 07 août 2013, 11:33, modifié 1 fois.

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Détective Conan

Message non lu par Glass Heart » 07 août 2013, 11:11

Ca y est, la fin du mystère Bourbon ! L'identité du nouvel homme en noir n'est plus un secret. Spoilers !

http://www.youtube.com/watch?v=D_f4SN21wtQ

Par contre, l'adaptation animée ne retrouve absolument pas le rythme frénétique et la tension omniprésente de ce passage dans le manga, en raison d'un rythme beaucoup plus lent qui ne véhicule pas la même violence. La mise en scène est aussi beaucoup moins pertinente que dans le manga. Reste l'étalage formidable de Megumi Hayashibara tout le long de cette intrigue pour donner corps aux doutes et aux peurs de son personnage, ainsi qu'une interprétation assez classe du seiyu de Bourbon (autre illustre figure du doublage japonais) pour rendre cette scène et son personnage convaincants.

Un peu dommage tout ça pour le grand moment charnière de l'arc, surtout à la vue de la réussite formidable du manga en terme de mise en scène, de rythme et de tension. J'aurais aimé retrouver tout ça dans ce passage.

[spoiler]Et puis, on est censé assister à la mort d'Haibara. Ca devrait être un moment dramatique et choquant quoi ! Là, ça ne véhicule rien du tout.[/spoiler]

Avatar du membre
Takato
Tueur à gages
Messages : 1399
Enregistré le : 17 janv. 2009, 13:19

Re: Détective Conan

Message non lu par Takato » 07 août 2013, 12:59

Il faut vraiment que je me remette à la série, ça devient urgent... Dans la parution française, l'histoire de l'arc Bourbon a t-elle atteint sa conclusion ?

Concernant le personnage de Tooru Amuro, ça ne serait pas un hommage au seiyuu qu'est Tooru Furuya ? Tooru étant le prénom du comédien et Amuro son rôle phare, celui du tout premier protagoniste de la saga Gundam. :)
Image
Image

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Détective Conan

Message non lu par Glass Heart » 07 août 2013, 13:20

Il faut vraiment que je me remette à la série, ça devient urgent... Dans la parution française, l'histoire de l'arc Bourbon a t-elle atteint sa conclusion ?
En fait, l'arc Bourbon s'étend au-delà de la révélation de son identité, c'est la dynamique qui change. Au stade actuel de la parution française, l'histoire est déjà bien avancée du point de vue du "mystère" et les tomes suivants vont introduire de nouveaux suspects potentiels comme les personnages de Masumi Sera et de Tohru Amuro, en plus de Subaru Okiya (qui était jusque là le seul suspect). La parution en est au tome 72, la confrontation avec Bourbon survient au tome 78. Ca va donc aller très vite maintenant (et, à partir de ce stade, la quasi-totalité des intrigues introduiront des éléments qui prépareront cette grande confrontation).
Concernant le personnage de Tooru Amuro, ça ne serait pas un hommage au seiyuu qu'est Tooru Furuya ? Tooru étant le prénom du comédien et Amuro son rôle phare, celui du tout premier protagoniste de la saga Gundam.
Tohru Amuro est effectivement une référence à Amuro Ray et il est aussi doublé par Toru Furuya, tout comme Shuichi Akai est une référence à Char Aznable ("Akai Suisei", la Comète Rouge) et retrouve la voix de son seiyu Shuichi Ikeda.

Masumi Sera est aussi une référence à Gundam, plus précisément à Sayla Mass (Seira Masu). Enfin, pour Subaru Okiya, la référence est:

[spoiler]Casval Rem Deikun (Kyasubaru Remu Daikun). Dai Moroboshi, la fausse identité de Shuichi Akai lors de son infiltration dans l'organisation noire, était aussi issu de cette référence.[/spoiler]

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Détective Conan

Message non lu par Glass Heart » 23 août 2013, 00:41

L'arc Bourbon entre dans sa deuxième phase. Une seconde partie qui s'annonce incroyablement riche en suspense.

Spoilers !

https://www.youtube.com/watch?v=U2fdB9OfFRM

Traduction:

[spoiler]Amuro: "Oui, l'enquête a été résolue. Encore une fois grâce au détective Mouri."

Vermouth: "Vraiment ? A ce propos, pendant combien de temps comptes-tu encore rester auprès de ce détective ? Tu voulais le surveiller parce que tu pensais qu'il pouvait être lié à Sherry, et je t'ai aidé, mais cette affaire est classée à présent, non ? Une heureuse coïncidence a voulu que nous retrouvions la trace de Sherry et que nous l'expédions aussitôt dans l'autre monde."

Amuro: "Non, je me suis simplement pris d'intérêt pour le fameux détective qu'on appelle "Kogoro l'endormi" (nemuri no Kogoro)."[/spoiler]

Ca peut bien durer encore 20 tomes comme ça, je ne m'en lasse pas ! Des intrigues remarquablement construites avec de multiples rebondissements et des nombreux mystères récurrents, des personnages complexes et débordants de charisme, une tension omniprésente, un suspense qui ne faillit jamais... Dès que l'organisation noire est dans les parages, Gosho Aoyama se surpasse et nous livre toujours le meilleur de lui-même (et il s'est encore surpassé avec l'arc Bourbon je trouve, la construction de cet arc est tout bonnement exemplaire, digne des plus grands récits à suspense). Ce manga se dévore comme un bon feuilleton, on a toujours envie de savoir la suite et on est rarement déçu. :)

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Détective Conan

Message non lu par Glass Heart » 07 sept. 2013, 18:52

Ma version préférée de Kimi ga Ireba, le thème phare de Détective Conan. C'est la version remixée qui accompagne la magnifique intro du cinquième film, Décompte aux Cieux. :)

9S-J4-H0XNM

Une autre version que j'aime aussi beaucoup car mixée au thème des hommes en noir:

H8XD3vGfGd4

La version d'origine du thème:

iGp07fHId78

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Détective Conan

Message non lu par Glass Heart » 20 sept. 2013, 22:26

Et voilà le véritable trailer de Lupin III VS Detective Conan et... c'est du lourd ! :shock:

IBjiAht9CIU

Ouah la vache, le trailer de malade ! :shock: C'est magnifique ! :)

L'animation a l'air d'un excellent niveau comme d'habitude et le quota d'action et de fan-service a l'air bien rempli. Reste maintenant à voir l'histoire !

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Détective Conan

Message non lu par Glass Heart » 13 oct. 2013, 23:07

Je viens de voir les derniers épisodes de Détective Conan. Je crains que l'état de santé de Yuko Miyamura, la seiyu de Kazuha Toyama, se soit dégradé depuis l'enregistrement d'Evangelion 3.0. Sa voix est difficilement reconnaissable et elle semble avoir des difficultés à la poser, semblant avoir du mal avec son souffle. :(

Je sais qu'elle avait été diagnostiquée avec la maladie de Graves-Basedow et qu'elle avait pas mal restreint son activité après ça, se contentant de poursuivre Détective Conan et de reprendre le rôle d'Asuka dans les films d'Evangelion. J'espère que son état s'améliorera et qu'elle pourra aller au bout de ces deux projets. Ca me ferait mal de voir les rôles de Kazuha et d'Asuka recastés alors qu'elle les assure depuis presque 20 ans maintenant. :(

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Détective Conan

Message non lu par Glass Heart » 14 oct. 2013, 17:04

Détective Conan Drama 1 - Lettre de Défi à Shinichi Kudo: Le Prologue des Adieux

Image

Année: 2006.
Durée: 1h30.


Casting: Shun Oguri (Shinichi Kudo), Tomoka Kurokawa (Ran Mouri), Takanori Jinnai (Kogoro Mouri), Mayuko Iwasa (Sonoko Suzuki),
Masahiko Nishimura (Inspecteur Juzo Megure), Ryo Fukawa (Shingo Kitajima), Asami Mizukawa (Mai Nishida), Yutaka Matsushige (Kunio Azuma),
Kazuhiko Nishimura (Kyosuke Minada), Masato Ibu (Inspecteur Keiji Tamagawa), Becky (Yoko Okino), Minami Takayama (voix de Conan Edogawa),
Wataru Takagi (voix de Genta Kojima), Ikue Ohtani (voix de Mitsuhiko Tsuburaya) et Yukiko Iwai (voix de Ayumi Yoshida).



L'Histoire

Shinichi Kudo, un jeune lycéen, est un célèbre détective capable de résoudre des affaires compliquées sur lesquels même la police piétine. Idole des médias, il est le cauchemar des autres détectives, parmi lesquels Kogoro Mouri, le père de son ami d'enfance Ran. Mais cette célébrité n'a pas eu que des effets positifs: orgueilleux et arrogant, Shinichi se désintéresse totalement de tout ce qu'il estime ne pas être "intéressant" tels que les cours ou même ses camarades, au grand dam de Ran qui réalise à quel point il a changé depuis l'enfance.

Un beau jour, alors qu'il vient de refuser de se joindre à une excursion scolaire, le détective lycéen reçoit une mystérieuse lettre signée "Kidnapper" où le criminel annonce son intention d'enlever l'un de ses camarades au cours de l'excursion et le défie de l'en empêcher. Il n'en faut pas plus pour faire changer Shinichi d'avis, se joignant à l'excursion, confiant de pouvoir empêcher le coupable de mener à bien ses projets.



Commentaires

Première adaptation live du célèbre manga de Gosho Aoyama, ce drama est un téléfilm nous racontant une affaire inédite se déroulant quelques temps avant le début du manga. De ce fait, pas de Conan Edogawa ici (à part la narration de Minami Takayama), notre héros est un simple détective lycéen qui résout de nombreuses affaires criminelles.

Ce drama ramène en fait le personnage de Shinichi Kudo au stade où il en était au début de la série, un jeune homme prétentieux, orgueilleux et arrogant qui, à force d'enchaîner les succès dans ses enquêtes, se croit invulnérable. Sa relation avec son amie d'enfance Ran Mouri n'est pas non plus au beau fixe, la jeune femme ne supportant pas son orgueil et le voyant prendre de plus en plus ses distances par rapport au reste de ses camarades. Cette affaire va l'amener à traverser une crise de conscience: initialement confiant sur sa capacité à arrêter le criminel, il met la vie de ses camarades en danger et doit ensuite en payer le prix amer lorsqu'il goûte pour la première fois à l'amertume de l'échec. Cela lui apprend à devenir plus humble et plus responsable, réalisant que la vie de ses amis comptent finalement plus à ses yeux que son orgueil mal placé.

Une évolution qui semble intéressante dans les grandes lignes mais qui reste finalement des plus superficielles à cause d'une histoire inintéressante. La narration de ce téléfilm est chiante, on s'y ennuie et l'histoire ne décolle jamais vraiment. Les affaires d'enlèvement en elles-mêmes ne sont pas spécialement intéressantes non plus, leurs éléments étant en général mal traités (les indices se voient à des kilomètres). La première affaire est très simple à résoudre et, pour peu qu'on la comprenne, l'identité du coupable se devine aussitôt. La seconde, si elle surprend déjà plus à la base, est finalement elle aussi très simple à saisir dès lors que l'on comprend l'illusion mise en place par le coupable: il n'y a alors qu'une seule manière logique de l'expliquer et le drama nous donne très tôt l'indice nécessaire pour la confirmer. Bref, ces affaires sont vraiment ultra-basiques et, si elles pourront éventuellement intriguer ceux qui ne connaissent pas les mangas, il y a peu de chance que les fans se laissent avoir par des ficelles aussi simples.

Mais le pire reste certainement le traitement de la relation entre Shinichi et Ran, bidon au possible. En écho à la crise de confiance de Shinichi, leur relation se base sur la confiance que Ran a en lui. Alors qu'il vient de se taper un échec cuisant et que la vie d'un de leurs camarades est en danger à cause de son orgueil et de son inconscience, elle trouve encore le moyen d'avoir une confiance aveugle en lui, ne doutant pas un seul instant. Tout cela avec une ambiance romantique à la gomme qui rend ces scènes encore plus niaises.

Du côté de l'interprétation, c'est souvent assez calamiteux, il faut le dire. Shun Oguri est un excellent acteur et il prend de toute évidence le rôle de Shinichi très au sérieux, mais il n'est de toute évidence pas servi le scénario. Représenté dans ses aspects les plus sombres, le personnage n'est pas attachant et, il faut le dire, assez antipathique. En prenant son personnage trop au sérieux sans lui apporter un certain degré de dérision qui l'aurait rendu un peu plus sympathique (à l'image du personnage du manga et de l'animé), Oguri ne fait que le rendre encore plus fade malgré un certain charisme. Tomoka Kurokawa est quant à elle assez mauvaise dans le rôle de Ran, pas servie elle non plus par le scénario il faut dire. Les acteurs secondaires s'en sortent parfois tout juste correctement, à l'image de Sonoko ou des personnages des suspects, ou parfois ils ont une fâcheuse tendance à vouloir trop surjouer, à l'image de Kogoro Mouri ou de l'inspecteur Keiji Tamagawa. Le pire de tout restant l'inspecteur Megure qui passe pour une parodie grotesque de son personnage, un clown qui s'écoute parler et qui marche comme une autruche.

Inutile d'espérer quelque chose de la réalisation. Même pour un téléfilm, tout a l'air complètement fauché, que ce soit dans la mise en scène, les décors, les costumes, les effets visuels ou les bruitages cheap. Quant aux musiques, ce sont celles de la série animée et, si elles sont souvent bonnes (même très bonnes), la pauvreté de la manière dont elles sont traitées gâche tout: on sent les musiques qui ont été insérées là pour donner une ambiance, elles ne se fondent jamais vraiment dans l'action.

Ce premier drama de Détective Conan s'avère donc particulièrement médiocre. Pur produit commercial dénué de saveur, on trouve là un très mauvais fan-service qui peine à retranscrire la beauté et la force de cet univers ou la profondeur ahurissante de ses personnages. Ici, les intentions ne sont pas là, les moyens non plus, et le talent encore moins. Pour une première tentative de donner vie à l'oeuvre culte de Gosho Aoyama en live, c'est franchement un échec en plus de donner naissance à un très mauvais téléfilm. A oublier !

Verdict: Mauvais (07/20).
Modifié en dernier par Glass Heart le 27 nov. 2013, 18:08, modifié 2 fois.

Répondre