La saga Digimon

Pour nous faire découvrir un animé, un film asiatique ou donner des informations relatives à ces univers.

Et si Digimon faisait un jour son retour en France, vous souhaiteriez...

L'intégrale des trois premières saisons dans leur version originale.
5
24%
L'intégrale des trois premières saisons dans une nouvelle version française plus fidèle à l'originale.
4
19%
La diffusion de Digimon Frontier (la saison 4).
2
10%
La diffusion de Digimon Savers (la saison 5).
2
10%
La diffusion de Digimon Xros Wars (les saisons 6 et 7).
2
10%
Les mangas (Digimon Adventure V-Tamer, Digimon Next, etc...).
1
5%
Les jeux vidéos, le nouveau Digimon World sur PSP en tête !
1
5%
Les autres produits dérivés (jeux de cartes, etc...).
0
Aucun vote
Digimon, c'était sympa à l'époque, mais je ne pense pas que ça m'intéresserait encore.
4
19%
 
Nombre total de votes : 21

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 09 oct. 2013, 18:10

Pour ma part, mes avis rapides sur les différentes séries:


Digimon Adventure: 16/20

Malgré un début un peu lent et une histoire qui ne casse pas trois pattes à un canard, Digimon Adventure nous raconte une aventure prenante qui puise sa richesse et sa force à travers la dimension humaine de ses personnages.


Digimon Adventure 02: 13/20

Suite directe de Digimon Adventure, Zero-Two n'en retrouve ni la richesse, ni la saveur, la faute à une intrigue décousue et à des héros plutôt fades en comparaison de la précédente série. La série se rattrape par son casting de méchants, bien plus fascinants, complexes et ambigus.


Digimon Tamers: 17/20

Un univers de science-fiction fascinant avec organisations secrètes et grand complot mondial à l'ère des télécommunications et d'internet. La série met en avant un casting de personnages complexes et plus tourmentés qu'ils n'y paraissent au premier abord, construisant intégralement son intrigue sur la relation qui unit les enfants aux digimons, touchant pour la première fois à des thématiques réalistes sur le sujet. L'univers de Digimon Tamers aborde aussi pour la première fois les grands thèmes existentialistes liés à l'univers de la franchise. Une série mystérieuse et profonde qui plaira tout particulièrement à ceux qui aiment les univers étranges comme Neon Genesis Evangelion ou Serial Experiment Lain.


Digimon Frontier: 11/20

Revenant à une ambiance plus aventurière et à un ton plus enfantin, Digimon Frontier tente de renouer avec le public jeunesse qui avait fait le succès de la franchise à ses débuts, tout en prenant ses distances en adaptant le concept de base aux séries de super-sentai, un choix vivement critiqué. Dépouillé de tout ce qui faisait la richesse de la série originale (dimension humaine des personnages en tête) et aliénant une majorité de fans par sa dimension "super-sentai" ressentie comme une trahison, Frontier s'impose comme une série fade qui ne réussit pas à trouver son public, marquant la fin temporaire de la franchise.


Digimon Savers: 17/20

Revival de la franchise, Digimon Savers tente de renouer avec ses premiers fans (qui ont grandi entretemps) avec une série plus orientée "ambiance shonen". Entre des intrigues prenantes, des combats typiques de shonens, un humour sympathique et un casting de personnages attachants (autant les humains que les digimons, cette andouille d'Agumon en tête), Savers réussit ultimement à retrouver l'esprit de Digimon Adventure tout en le faisant mûrir. Une réussite qui en fait l'une des séries les plus populaires auprès des fans adolescents/adultes de la franchise.


Digimon Xros Wars: 15/20

Démarrant comme un remake déguisé de Digimon Adventure, Xros Wars débute sur une ambiance très kid-friendly pas très intéressante avant d'opérer un virage à 180° avec des intrigues plus sombres et plus complexes. La transition entre les deux moitiés de la saison effectue un grand balayage afin de ne garder que les meilleurs éléments pour une seconde moitié incroyablement plus épique et plus dark. Toutefois, à quelques exceptions, le casting de personnages est l'un des moins intéressants de la franchise.


Digimon Xros Wars 2: 08/20

Se démarquant de sa première saison, Xros Wars 2 est une saison présentant une intrigue principale décousue (davantage que Digimon Adventure 02), la plupart des épisodes étant des stand-alone. Malgré un concept de base sympathique avec une dimension enquête fantastique, Xros Wars 2 pâtit vite de son ton enfantin et de l'absence d'intrigue principale suffisamment consistante à laquelle les spectateurs puissent se référer, ainsi que d'un casting de personnages sans saveur avec, en tête de liste, un nouveau héros particulièrement insupportable (Tagiru). La série est aussi connue pour son fan-service outrancier (notamment le retour des héros des saisons précédentes), sans pour autant que cela apporte quelque chose à l'univers. Une saison dénuée d'intérêt où tout est exécuté de manière bâclée.

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 16 oct. 2013, 20:29

Saban Brands étend ses activités commerciales en l'Europe. Digimon Fusion (la version américanisée de Digimon Xros Wars) fait partie des licences potentiellement concernées avec Power Rangers et quelques autres.

http://www.businesswire.com/news/home/2 ... 006882/fr/

_-8u3VcrR1g

Cela dit, il y a toujours la possibilité d'un miracle et qu'on se retrouve avec une adaptation de la version japonaise (même sous le titre américain). C'est arrivé dans certains pays à l'époque.

_uKrlzqCjNQ

Avatar du membre
Takato
Tueur à gages
Messages : 1399
Enregistré le : 17 janv. 2009, 13:19

Re: La saga Digimon

Message non lu par Takato » 20 oct. 2013, 21:38

Et bien mes amis, Digimon Adventure 02 me déçoit...

Coffret 4


Depuis la défaite des Maîtres de l’Ombre il y a trois ans, le Digimonde a bien changé. Un humain doté de pouvoirs de Digisauveurs s’est autoproclamé « Empereur des Digimon » et soumet ces derniers à l’aide d’anneaux maléfiques, spirales noires et tours noires. Ainsi, une nouvelle génération de Digisauveurs a fait son apparition pour contrer la menace : Davis, Yolei et Cody, rejoins par les anciens que sont TK et Kari. Grâce aux digivolutions cuirassées, nos 5 héros tentent de contrecarrer les plans de l’Empereur qui n’est autre que le jeune Ken Ichijôji, un surdoué qui fait beaucoup parler de lui dans le vrai monde.

Avec ce quatrième coffret de la saga Digimon, nous entrons de plein pieds dans la seconde saison, celle nommée « Digimon Adventure 02 ». Les 9 premiers épisodes présentés dans le pack précédent faisaient d’avantage office d’introduction, ils présentaient les nouveaux héros, la nouvelle menace pesant sur le Digimonde, et surtout les nouveaux concepts de digivolution à base de digi-œufs : les digivolutions cuirassées. L’arc autour de l’Empereur des Digimon s’accélère dans ce second coffre : Ken devient de plus en plus menaçant, et nos héros, dans leur tentative de le contre-carrer, découvrent de nouveaux biais de digivolutions cuirassées. La formule très présente de la première série est donc reprise puisque nos héros affrontent différentes créatures et régulièrement, une nouvelle digivolution. Rien de bien original donc, certains spectateurs pourraient même s’ennuyer dans cet arc qui prend tout son temps dans son développement. Fort heureusement, le final s’avère très réussi. Si Ken est un humain, il y a bien un boss de fin pour ce premier cycle de la seconde saison, et c’est à travers un combat plutôt intense et une conclusion surprenante que l’arc de l’Empereur des Digimon prend fin.

Le second arc, lui, met aussi un certain temps à se mettre en place. Deux nouveaux antagonistes se présentent, Arukenimon et Mummymon qui se contentent pour l’instant de créer des Digimon factices à l’aide des dernières tours noirs. Difficile de connaître les objectifs des scénaristes sur ce second arc qui ne doit son intérêt qu’aux nouvelles digivolutions présentées. Seul le retournement de situation lié à la naissance d’un nouvel ennemi, en toute fin de coffret, vient apporter du piment à cette partie très classique qui manque d’un réel enjeu.

Le défaut qui vient souvent en tête lors du visionnage est bien le problème de rythme de ces épisodes. D’une manière général, on sent que les scénaristes ont pris leur temps, avaient quelques idées sans forcément savoir quoi en faire ni comment les coordonner. Ainsi, le schéma s’avère répétitif, et on se contente d’éprouver du plaisir lorsque de nouvelles digivolutions ont lieu. Les véritables avancées scénaristiques surviennent très lentement et ces épisodes ne dégagent pas l’intérêt éprouvé dans la première saison. Pourtant, la série explore pour l’instant différentes pistes qui soulèvent des enjeux divers, il est ainsi frustrant d’avoir affaire à ce rythme peu rapide quand on sait que certaines idées pourraient gagner en développement.

Ce qui a marqué la première saison, c’était bien le côté psychologique appuyé par le traitement des huit protagonistes. Chacun des Digisauveurs avait un background solide et faisait régulièrement l’objet de développement, que ce soit sur son contexte familial ou ses liens avec les autres enfants. Ici, c’est le néant concernant l’équipe principal. TK et Kari ont achevé leur semblant d’évolution dans la première saison tandis que David, Yolei et Cody ne parviennent pas à s’affirmer. Il est indéniable qu’ils restent dans l’ombre des précédents héros dont les interventions viennent relever le niveau lors de certains épisodes. Difficile de s’attacher à cette nouvelle brochette de Digisauveurs, et les scénaristes n’ont pas fourni le travail nécessaire pour leur apporter une réelle consistance.

A lire cette chronique, la saison de Digimon peut paraître comme un échec complet, ce qui est faux. La série, malgré ses défauts, n’en demeure pas moins agréable. Malgré l’abondance de digivolutions, on est ravis de voir de nouvelles créatures de manière régulière, cela permet de renouveler systématiquement les combats. Aussi, l’apparition régulière d’ancienne tête connue est un plus et prouve que les scénaristes n’ont pas renié pour autant la première saison. Mais le gros point positif, c’est bien le personnage de Ken Ichijôji, premier antagoniste de cette saison 2. Le terme d’ennemi est toutefois à nuancer et c’est là tout l’intérêt du personnage qui se révèle beaucoup plus complexe que tous les ennemis de la première saison. Son traitement apparaît comme juste et à l’instar de certains héros de la première série, le personnage se paie le luxe de bénéficier de quelques flashback, élément essentiel pour comprendre les raisons qui ont poussé Ken à basculer du « côté obscur ». Son évolution se fait sur le long terme et appuyer cette qualité par des exemples reviendrait à spoiler, chose que votre serviteur ne se permettra pas de faire. Néanmoins, à défaut de proposer de nouveaux héros intéressants, l’équipe scénaristique a créé un personnage complexe et passionnant. D’ailleurs, il faut croire que les ennemis réussissent mieux aux scénaristes dans la seconde saison puisque Blackwargreymon, qui apparaît tardivement, se présente aussi d’ores et déjà comme un antagoniste fouillé.

Un mot bref sur l’adaptation, l’impression catastrophique ressentie sur les débuts de cette saison 2 se justifient de plus en plus, à chaque épisode. Le ton grave de certaines scènes est souillé par des jeux de mots vaseux et blagues de mauvais goût, il ne faut pas longtemps pour que le spectateur comprenne que Saban a massacré l’ambiance de cette série, tout ceci dans l’optique de fournir un divertissement édulcoré et comique, et prendre par la même occasion la jeunesse pour des abrutis.

Après l’excellent Digimon Adventure, Digimon Adventure 02 déçoit, notamment à cause d’un rythme lent, des nouveaux héros peu inintéressants et de cette sensation d’une intrigue qui ne sait pas comment évoluer, malgré de bonnes idées. Le tout reste néanmoins très divertissant, le personnage de Ken apporte à lui seul un intérêt immense au titre, et l’avalanche de digivolutions est séduisante, mais on attend de cette deuxième saison qu’elle trouve d’avantage de panache ainsi qu’un véritable fil conducteur. Le cinquième coffret nous apportera des réponses à ces interrogations en conclusion la deuxième saison, mais aussi en introduisant la troisième !
Image
Image

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 22 oct. 2013, 17:02

Un joli petit AMV sur mes personnages préférés de la franchise Digimon: Ruki Makino et sa partenaire Renamon (Digimon Tamers). La classe incarnée cette fille, et l'une des relations les plus complexes de la franchise entière !

SJCZtZ00YzY

Avatar du membre
Takato
Tueur à gages
Messages : 1399
Enregistré le : 17 janv. 2009, 13:19

Re: La saga Digimon

Message non lu par Takato » 25 oct. 2013, 11:32

Hop, Adventure 02 terminé, la série m'aura bien déçu dans son ensemble, malgré des qualités.

Coffret 5

Le pouvoir d’Arukenimon sur 100 Tours Noires a entrainé la naissance de Blackwargreymon, un Digimon maléfique à la recherche de son destin, certain que sa raison de vivre se trouve dans le combat. En plus de mettre à mal les Digisauveurs, l’ennemi cherche à détruire les Pierres du Destin, des reliques qui maintiennent l’équilibre du Digimonde. Sans attendre, nos héros vont chercher à le contrecarrer en comptant sur les digivolutions ADN…

Avec ce cinquième coffret, nous assistons à la fin de Digimon Adventure 02, la deuxième saison de la saga. Et force est de constater que la série est aussi riche en qualité qu’en défauts…
D’abord, ce qui saute aux yeux à la fin du visionnage est le grand nombre d’idées qui ont murit dans l’esprit des scénaristes de la série. En effet, les intrigues sont nombreuses et souvent intéressantes que ce soit autour de Blackwargreymon, du monde obscur, du maléfique Daemon ou des Spores Noires… Il y a de quoi donner de la tête mais malheureusement, à avoir trop d’idées sans réel fil conducteur, les scénaristes n’ont pas su toutes les exploiter à bon escient. Digimon Adventure 02 forme, dans son ensemble, une intrigue générale appuyée par certains éléments, mais d’autres trouvent difficilement leur place au sein du récit et sont régulièrement évoqués sans trouver de finalité. Comment ne pas être frustré par la non exploitation de la mer obscur, dépeinte par les yeux de Kari dans le précédent coffret ? Ou par Daemon, antagoniste présenté comme redoutable mais qui disparaît presque aussi vite qu’il est apparu ? Malgré ça, il demeure une histoire assez plaisante à suivre, peu avare en rebondissement, quoique parfois tirée par les cheveux. A ce titre, les tous derniers épisodes en laisseront plus d'un perplexe, tant le plus charismatique antagoniste de Digimon Adventure se voit souillée et l'apparition de Digisauveurs dans le monde entier n'est pas toujours convaincante.

Concernant les personnages, les impressions laissées par le précédent coffret sont toujours d'actualité. La nouvelle team de Digisauveur n'arrive définitivement pas à la cheville de la première et, à la surprise générale, le pénible Davis est devenu au final des plus sympathiques même s'il n'endosse pas de véritable rôle de leader. Ken reste un personnage toujours aussi complexe et attachant, son évolution prend ici fin et prend un tournant pertinent et plaisant. L'ennemi devenant un allié est une ficelle classique de ce genre de série, mais le schéma est ici très bien traité. Puis vint Blackwargreymon, nouvel ennemi de la série qui s'avère tout aussi complexe que Ken, bien que d'un autre genre. Le personnage n'agissant jamais gratuitement et se remettant sans cesse en question, son intérêt et décuplé et on prend plaisir à suivre son évolution. Enfin vient Oikawa, dernier ennemi de la série, humain à la surprise général. Le personnage apparaît antipathique de prime abord mais les scénaristes de la série s'étant donné à fond sur les différents ennemis, nous avons une nouvelle fois affaire à un antagoniste particulier dont l'heure de gloire dans le dernier épisode est véritablement touchante et ne manquera pas de faire couler quelques larmes chez les plus sensibles des spectateurs.

Pour parler une nouvelle fois de l'adaptation française de la série, le massacre de Saban est toujours aussi désastreux. Les dialogues sérieux laissent la place aux vannes douteuses, le jeu de comédiens est parfois discutable, surtout concernant le doublage des Digisauveurs du monde entiers dont les accent virent dans la caricature la plus totale, et les passages optionnellement forts frôlent le ridicule, la bataille finale par exemple... Bref, là où Digimon Adventure restait un minimum convaincant, Digimon Adventure 02 possède un doublage français plus que ridicule, dénaturant cette série jeunesse pourtant mature.

Ainsi s'achève Digimon Adventure 02, seconde saison de la saga. Le bilan est au final très mitigé et malgré de bonnes idées scénaristiques, des ennemis souvent travaillés et attachants et des concepts de digivolution variés, restent amer en bouche des héros trop convenus, des pistes de scénario qui manque de développement, et une surenchère qui semble être parfois la solution des scénaristes pour pallier à leur manque d'idée. C'est dommage, cette saison 2 avait du potentiel mais celui-ci ne fut pas justement exploité.

Néanmoins, ce cinquième coffret ne s'arrête pas à la conclusion de la saison 2 et nous propose de déguster les 5 premiers épisodes de la saison 3 : Digimon Tamers ! Cette fois, nous changeons totalement d'univers puisque l'histoire entamée par la première saison est terminée. Digimon Tamers démarre dans un monde où Digimon est une franchise à succès qui s'est déclinée en anime, en jeu vidéo, mais surtout en jeu de cartes. Ce que le commun des mortels ne sait pas, c'est que les Digimon existent bel et bien et interagissent avec le monde réel. Takato est un fan des Digimon et lorsque apparaît parmi ses outils de jeu une carte bleu qui se change en un Digivice, l'engin absorbe le dessin du jeune homme d'un Digimon tout droit sorti de son imagination : Guilmon. La créature prend vie, à la surprise de Takato qui découvre que certains enfants ont leur propre compagnon Digimon à qui il arrive de combattre les monstres qui atteignent le monde réel. Ces enfants sont appelés les « Tamers », ou « dompteurs ».

Ces cinq premiers épisodes développent une phase d'introduction de la série où nous est présenté l'univers, mais surtout le trio phare de la série et leurs compagnons Digimon. On change ici complètement de registre puisque pour l'instant, les aventures se déroulent dans le monde réel. L'accent est mis sur les trois protagonistes aux caractères bien distincts, mais aussi les liens qu'ils tissent avec leurs compagnons Digimon. Les premières batailles présentées sont au final secondaires et ne servent qu'à développer un enjeu psychologique, comme la fermeté de Rika vis à vis de Renamon ou le traumatisme de Henry à faire se digivolver Terriermon. Il est encore trop tôt pour se prononcer vraiment sur la série mais les premiers instants qui nous sont présentés sont de bonne facture. La saga semble se renouveler et augure du très bon pour la suite, c'est avec grand enthousiasme qu'on se lancera dans la suite de cette saison 3

Remarquons que l'adaptation de Digimon Tamers paraît moins désastreuse que celle d'Adventure 02. Les jeux de mots lourds sont moins présents, et la tonalité paraît plus fidèle à la version d'origine car mature, espérons que cela dure !

Ce cinquième coffret achève ainsi Digimon Adventure 02 qui, malgré de très bons points, possède aussi un nombre important de défauts. En revanche, Digimon Tamers démarre de fort belle manière. En initiant un nouvel univers et en mettant l'accent entre humains et Digimon, les scénaristes annoncent d'ores et déjà un renouveau passionnant de la saga !
Image
Image

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 25 oct. 2013, 13:37

Très bonne chronique encore une fois, et assez proche de ce que je pense également des épisodes de ce coffret. :wink:
La saga semble se renouveler et augure du très bon pour la suite, c'est avec grand enthousiasme qu'on se lancera dans la suite de cette saison 3
On verra bien ce que tu en penseras, mais personnellement ça m'a toujours surpris que ce soit cette saison précisément qui ait marqué la fin de la franchise, alors que c'est à mes yeux l'une des meilleures.

Enfin, techniquement, la "vraie" raison de l'arrêt de Digimon, c'est que la série était diffusée sur Fox Kids et qu'à partir de la seconde moitié de Tamers c'est Disney qui a racheté les droits de la franchise à Saban pour la diffuser ensuite sur Disney Channel aux Etats-Unis (mais pas en France). D'où le fait que Frontier et Savers n'aient jamais été diffusées chez nous (dommage notamment pour Savers qui est une formidable série).

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 04 nov. 2013, 19:11

Une pétition demandant la localisation de Digimon World Re:Digitize Decode sur 3DS a attiré l'attention de Namco Bandai. Possibilité d'une future sortie en Occident ?

http://www.kingdomgame.it/news/2861-nam ... -in-europa

SRg5aOy7FCA


Au passage, une petite perle: Biggest Dreamer interprété par le casting de Digimon Tamers.

http://www.youtube.com/watch?v=KZEBwLs8bSk

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 02 déc. 2013, 19:47

J'ai retrouvé quelques vieux jeux: Digimon World 1 (RPG/Tamagotchi), Digimon World 3 (RPG) et Digimon Rumble Arena (Combats), tous des jeux PSOne.

Image

Image

Image

Ca me rajeunit pas tout ça. :lol: Techniquement, les CD sont toujours en très bon état, c'est juste que je n'ai plus la PS2 pour les faire tourner depuis que je me suis pris la PS3.

Ah, Digimon World 3, qu'est-ce que j'avais accroché à ce RPG à l'époque ! L'un des meilleurs jeux de la franchise, et de loin ! :oops: Je garde aussi un bon souvenir du premier pour son gameplay original, proposant une expérience de jeu inédite.

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 17 déc. 2013, 18:25

Un nouveau jeu, Digimon Story, annoncé sur PS Vita pour 2015. Il s'agira à nouveau d'un RPG.

http://www.jeuxvideo.com/news/2013/0006 ... s-vita.htm

A tous les coups, ça sera une nouvelle histoire à la Sword Art Online comme d'habitude. J'aimerais bien une adaptation de Digimon Tamers pour changer.

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 22 déc. 2013, 22:11

Première bande-annonce de Digimon Story Cyber Sleuth sur PS Vita:

yga4Ylks3q8

On dirait qu'ils ont rappelé Mamoru Hosoda... La rencontre entre Digimon et Summer Wars.

Répondre