La saga Digimon

Pour nous faire découvrir un animé, un film asiatique ou donner des informations relatives à ces univers.

Et si Digimon faisait un jour son retour en France, vous souhaiteriez...

L'intégrale des trois premières saisons dans leur version originale.
5
24%
L'intégrale des trois premières saisons dans une nouvelle version française plus fidèle à l'originale.
4
19%
La diffusion de Digimon Frontier (la saison 4).
2
10%
La diffusion de Digimon Savers (la saison 5).
2
10%
La diffusion de Digimon Xros Wars (les saisons 6 et 7).
2
10%
Les mangas (Digimon Adventure V-Tamer, Digimon Next, etc...).
1
5%
Les jeux vidéos, le nouveau Digimon World sur PSP en tête !
1
5%
Les autres produits dérivés (jeux de cartes, etc...).
0
Aucun vote
Digimon, c'était sympa à l'époque, mais je ne pense pas que ça m'intéresserait encore.
4
19%
 
Nombre total de votes : 21

Avatar du membre
JapanMania
Messages : 16
Enregistré le : 25 nov. 2013, 18:35

Re: La saga Digimon

Message non lu par JapanMania » 25 déc. 2013, 21:00

Bonsoir à tous,
en ce moment je travaille sur la saison 4 de Digimon et j'aurais aimé avoir un peu d'aide, si possible.
voici le lien : ~ DOSSIER ~ DIGIMON FRONTIER ~

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 25 déc. 2013, 21:52

Bonjour !

Désolé mais, comme je rédige déjà des chroniques pour Manganews sur mon temps libre, je me vois mal faire autre chose à côté pour un autre site. Et je ne pense pas que j'en aurais le temps de toute manière.

Mais bon, Digimon Frontier est de toute façon loin d'être l'une de mes saisons préférées et mes souvenirs n'en sont plus très frais. J'en avais fait une présentation rapide à la page 3 du topic il y a déjà deux ans, mais je ne tiens pas particulièrement à la revoir.

Mais je te souhaite quand même bon courage pour ton dossier ! Peut-être que quelqu'un d'autre sera intéressé, sait-on jamais. :wink:

Avatar du membre
JapanMania
Messages : 16
Enregistré le : 25 nov. 2013, 18:35

Re: La saga Digimon

Message non lu par JapanMania » 25 déc. 2013, 21:57

Bien sur et je ne perds pas espoir. :)

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 27 déc. 2013, 12:10

Premières images de Digimon Story: Cyber Truth sur PS Vita:

Image

Image

http://www.jeuxvideo.com/news/2013/0006 ... -truth.htm

yga4Ylks3q8

En tout cas, le jeu a l'air vraiment très joli et l'univers intéressant visuellement. :)

Avatar du membre
Takato
Tueur à gages
Messages : 1398
Enregistré le : 17 janv. 2009, 13:19

Re: La saga Digimon

Message non lu par Takato » 10 janv. 2014, 17:26

Après une pause dans mon visionnage (quelle idée de m'être mis à Doctor Who entre temps...), j'ai terminé le sixième coffret. Verdict : Je ne pense que du bien de Tamers !

Coffret 6 :

Takato, Henry et Rika sont des dompteurs de Digimon, des « Tamer » qui ont toujours cru que les monstres digitaux n’étaient que des produits de marchandising destinés à séduire la jeunesse. En rencontrant leurs partenaires, chaque Tamer a développé un état d’esprit différent. Mais malgré ce qui les sépare, le trio est destiné à se réunir à cause des apparitions nombreuses de Digimon dans la ville. Pour contrer ces menaces, une organisation nommée Hypnos veille à éradiquer le moindre monstre s’échappant du monde digital…

Après une excellente introduction de cette troisième saison dans le coffret précédent, faisant suite à la déception de Digimon Adventure 02, Digimon Tamers continue de se présenter et développer toutes ses qualités. Car le nouveau départ de la saga est entièrement bénéfique à Digimon et cette troisième série montre qu’elle déborde de qualités.

Ce que l’on constate au terme du visionnage de cet avant-dernier coffret, c’est le rythme de la série. Digimon Tamers est particulièrement lent si bien qu’en 23 épisodes, il ne se passe pas tant de choses que ça. Mais cette saison 3 est lente car elle a des choses à nous raconter, des personnages à présenter, des mécaniques à introduire et des enjeux à développer. L’histoire, telle qu’elle nous a été présentée dans les 5 premiers épisodes, peut se révéler basique. 3 enfants gagnent la compagnie de Digimon et affrontent d’innombrables monstres sévissant en ville, luttant parallèlement contre une organisation nommée Hypnos. Seulement, la série prend le temps de développer une thématique souvent survolée dans les saisons précédentes : le lien unissant le Tamer (ou le Digisauveur) à son Digimon. Et cette problématique, elle est traitée à travers les yeux de Takato, Henry et Rika, trois enfants « élus » aux mentalités bien différentes. Takato cherche à développer une amitié sincère et élève Guilmon comme il élèverait son Tamagochi, Henry est protecteur voir étouffant envers Terriermon, et Rika ne voit en Renamon qu’une arme de combat, le lien entre Tamer et Digimon étant basé selon elle sur la combativité. Mais on est habitués à force, et Digimon met une nouvelle fois l’accent sur les développements des personnages, mais aussi des Digimon, et elle le fait très bien. Encore une fois, Digimon ne prend pas le jeune public pour des débiles puisque tous ces développements sont menés avoir sérieux, sur un ton mature, sans virer systématiquement dans la niaiserie ou le larmoyant. Certains passages peuvent même s’avérer très dur et le simple principe qu’un Digimon se développe en tuant et en absorbant les données d’une autre entité digitale s’avère perturbant Et quitte à éviter les stéréotypes, les scénaristes sont allés jusqu’au bout. Hypnos se révèle ainsi comme une organisation ambiguë, finalement pas réellement méchante mais plutôt maladroite. L’opposition entre les Tamer et Hypnos révèle une seconde thématique de la série, ce conflit entre l’enfant et l’adulte, le rêve et l’espoir face à la rationalité et l’absence d’évasion.

Finalement, en 23 épisodes, les scénaristes n’ont pas chômé et ont appuyé plus que jamais la maturité de la saga sans toutefois oublier le scénario qui, bien que mettant du temps à se lancer, apparaît d’avantage au fil des épisodes. A ce stade de l’œuvre, l’histoire est loin de nous avoir présenté tout son potentiel mais arrivée à la dernière partie du coffret, la série opère un revirement scénaristique permettant d’apporter des enjeux plus graves et présenter de véritables antagonistes. C’est aussi le moyen habile trouvé par les scénaristes pour changer le rythme de la série et revenir à une aventure qui n’est pas sans rappeler les débuts de la première saison, à savoir un voyage dans le monde digitale et la rencontre avec une multitude de personnages et créatures.
D’une manière générale, Digimon Tamers montre qu’elle a des ambition scénaristique mais contrairement à Digimon Adventure 02, elle prend le temps de développer son histoire, traiter les différents axes de la série, apporter de la consistance aux personnages et accentuer le lien entre humain et Digimon qui semble être le cœur de la série. Il est évident que la série est à juger sur son ensemble car c’est au terme de celle-ci que nous verrons si sa démarche est réussie sur le long terme.7

Techniquement, cette saison 3 reste dans la lignée de la seconde, avec quelques améliorations visuelles et en termes d’animation. Par exemple, les séquences de digivolution changent et garantissent la transition entre les deux premières séries formant un tout et cette nouvelle œuvre. Les combats n’étant jamais spectaculaires et les scénaristes privilégiant le développement de thématiques, le manque de moyens sur l’animation ne se fait pas tellement ressentir car avec Digimon Tamers, ce n’est pas du grand spectacle que nous recherchons.
Du côté des musiques, il est évident de rappeler que nous avons affaire à des compositions américaines et non les originales japonaises. Sans trop se fouler, Saban et 4Kids nous réservent les musiques des deux saisons précédentes. Seul le générique a droit à un petit remix en guise d’ending, mais rien de plus.

LCJ n’a pas fait d’effort quant à l’édition. Les visuels utilisés sont ceux de la saison 2 et n’ont ainsi aucun lien avec la série et les menus restent ceux à l’effigie de la saison 1. Le synopsis au dos du coffret a néanmoins changé pour être conforme à la nouvelle histoire, c’est déjà ça. Notons aussi que si seule la version française est présente et que le massacre de Saban et 4Kids persiste, force est de constater de Digimon Tamers est moins tourné en dérision, bien que des blagues vaseuses persistent ci et là.

Digimon Tamers se présente ainsi comme une série qui prend son temps en développant différents axes assurant la maturité de la série. Il ne faut pas chercher une avalanche d’affrontements dantesques lors du visionnage, mais bien le traitement de thématiques inédites à la licence. La présence de personnages passionnants et complexes ne fait que renforcer le plaisir de visionnage et si sur le dernier coffret l’œuvre accentue correctement son scénario, il se pourrait que nous ayons là la meilleure des séries Digimon diffusées en France.
Image
Image

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 10 janv. 2014, 18:03

quelle idée de m'être mis à Doctor Who entre temps...
Ah tiens, toi aussi ? :lol:
et si sur le dernier coffret l’œuvre accentue correctement son scénario, il se pourrait que nous ayons là la meilleure des séries Digimon diffusées en France.
La meilleure, mais aussi celle qui a tué la franchise en France. :lol: Sinon, la partie présente dans le dernier coffret est de loin la plus sombre et la plus traumatisante de la franchise. Tu vas avoir quelques grosses surprises si tu ne l'as pas encore vue.
Et quitte à éviter les stéréotypes, les scénaristes sont allés jusqu’au bout. Hypnos se révèle ainsi comme une organisation ambiguë, finalement pas réellement méchante mais plutôt maladroite. L’opposition entre les Tamer et Hypnos révèle une seconde thématique de la série, ce conflit entre l’enfant et l’adulte, le rêve et l’espoir face à la rationalité et l’absence d’évasion.
Si tu n'as pas encore vu le dernier coffret, tu as tout bon de ce côté là au niveau des thématiques mais tu ne réalises pas encore à quel point. Quant à Hypnos, Chiaki J. Konaka s'est clairement inspiré de la Nerv d'Evangelion.
Notons aussi que si seule la version française est présente et que le massacre de Saban et 4Kids persiste, force est de constater de Digimon Tamers est moins tourné en dérision, bien que des blagues vaseuses persistent ci et là.
Il y a quand même des changements assez importants dans la version occidentale de Digimon Tamers, comme le très fataliste "C'est le destin. On ne peut rien y faire." changé en "N'oublies pas, tu as le coeur d'un lion !", ce qui nuit beaucoup à la caractérisation d'un certain personnage pour qui la première réplique avait une signification bien particulière et même déterminante dans la dernière ligne droite de la série. Tu verras ça dans le dernier coffret.
Du côté des musiques, il est évident de rappeler que nous avons affaire à des compositions américaines et non les originales japonaises. Sans trop se fouler, Saban et 4Kids nous réservent les musiques des deux saisons précédentes. Seul le générique a droit à un petit remix en guise d’ending, mais rien de plus.
Tout comme, sans trop se fouler, Saban et Fox Kids avaient recyclé des musiques de Kamen Rider et consorts pour les coller dans les premières saisons de Digimon à la base, des musiques sans identité qui ne collent pas du tout avec l'esprit de la série. Si encore elles avaient été spécialement conçues pour la série, mais là je ne comprends pas du tout leurs choix d'adaptations qui ne font que massacrer davantage la série en plus de se rajouter des complications inutiles à tout changer. A moins que ce ne soit lié à des questions de droits sur les musiques originales, mais je ne pense pas. C'est surtout cette foutue tradition de toujours tout remanier à leur sauce pour en faire des produits ultra-formatés et commerciaux avec le moins d'âme possible.

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 13 janv. 2014, 23:30

N'empêche, même au Japon, la franchise commence à renaître d'une certaine manière. La franchise animée décline mais les jeux vidéo sont plus populaires que jamais depuis qu'ils sont passés sur les consoles portables de Sony, après une période à vide sur DS. Les jeux récents sont moins portés sur l'aspect marketing (à part Digimon Adventure) que sur la dimension ludique et la réputation de la franchise s'en ressent. Ils s'adressent principalement à un public plus âgé qu'avant, privilégiant la nostalgie (Digimon Adventure) et une vision plus mature de la franchise (Digimon World Re:Digitize, Digimon Story: Cyber Truth), peut-être pour tenter de toucher un public différent de Pokémon qui est plus grand public. Même sur les promotions des jeux, on voit qu'ils tentent de se démarquer de Pokémon en mettant plus en avant le côté "badass" des monstres, en opposition aux monstres mignons de la concurrence. Et il semble que ça marche puisque l'image de la franchise commence progressivement à changer.

Il y a aussi une inspiration des Shin Megami Tensei qui semble s'affirmer pas mal dernièrement, entre le travail du charadesigner des Devil Survivor sur les personnages et sur les monstres, et les premières images de Cyber Truth qui font pas mal penser à l'univers de Devil Summoner: Soul Hackers avec des digimons à la place des démons.

Image Image
Modifié en dernier par Glass Heart le 14 janv. 2014, 00:42, modifié 1 fois.

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 14 janv. 2014, 00:38

La FNAC liste Digimon World Re:Digitize Decode sur 3DS (le remake amélioré du jeu sorti sur PSP) pour une sortie en Mars 2014. Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? :shock:

http://jeux-video.fnac.com/a6000890/Dig ... PA_JV_LIEN

Il y a des bruits qui courent concernant la possibilité d'une sortie de cet opus en Occident, mais celle-ci n'a pas été officialisée à la connaissance.

Image

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 16 janv. 2014, 19:07

L'une des scènes d'anthologie de la franchise: l'apparition de Dukemon dans Digimon Tamers. :)

http://www.youtube.com/watch?v=-nmt-uZVRRc

Beelzebumon, l'un des personnages les plus classes de la franchise ! Et cette image du chevalier de la justice qui fait son apparition pour lutter contre le démon, juste magnifique ! Et l'évolution ultime de Guilmon qui reflète bien la force de la relation entre tamer et digimon (c'est d'ailleurs une évolution déclenchée par un lien fusionnel, au sens propre), Takato venant de renoncer à sa haine meurtrière (Megidramon) au profit de l'amitié et du désir de protéger ses amis (Dukemon).

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La saga Digimon

Message non lu par Glass Heart » 24 févr. 2014, 15:19

Premiers éléments d'histoire sur Digimon Story: Cyber Truth sur PS Vita:

http://www.gamergen.com/actualites/digi ... o-181462-1

http://www.siliconera.com/2014/02/19/di ... ng-worlds/

Le protagoniste sera donc un "détective virtuel", un jeune hacker qui obtient le pouvoir de voyager entre le monde réel et le monde de Cyber Space Eden en vue de résoudre différentes affaires mystérieuses. Il possède également le pouvoir de maîtriser les digimons, des créatures virtuelles.

Ce style de concept avait déjà été abordé dans la franchise et avait donné lieu à deux séries bien différentes: Digimon Savers qui était une vision assez mature de l'univers de Digimon (en plus d'être l'une des meilleures saisons de la franchise avec Digimon Tamers), et à l'inverse Digimon Xros Wars II qui était à destination d'un public très jeune (et accessoirement la pire saison de la franchise). Mais ici, le concept semble se rapprocher un peu d'un mix entre Devil Summoner: Soul Hackers et Persona 4, ce qui pourrait augurer du meilleur. :)

Répondre