Crazy kung fu

Pour nous faire découvrir un animé, un film asiatique ou donner des informations relatives à ces univers.
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6385
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Crazy kung fu

Message non lu par Erkael » 16 mars 2013, 20:31

Image
Trois ans après son énorme succès « Shaolin Soccer », Stephen Chow revient avec un film encore plus impressionnant : « Crazy Kung Fu » (ou « Kung Fu Hustle » en VO pour les intimes).

Stephen Chow n’est pas un artiste martial comme les autres, tout comme il n’est pas un comique comme les autres. Avec une carrière longue comme le bras (rares sont ses films ayant atteint nos frontières), il a dans un premier temps exploré le monde du cinéma d’action avec des petites productions classiques mais efficaces, un peu nanardes, puis il s’est essayé à la comédie avec des films déjantés à l’humour bien Chinois (et donc difficilement exportable), jusqu’à ce qu’il se décide à mêler les deux. Ainsi en 2011 sort un ovni qui réunira tout le monde et fera de lui une star internationale, à tel point que pour sortir son film suivant, celui qui nous intéresse il faudra attendre trois ans…on est bien loin du rythme de production Hong Kongais classique. Mais au vu du résultat cela valait le coup !!

Utilisant à peu de choses prés les mêmes ingrédients que son film précédent, Crazy Kung Fu mêle savamment humour burlesque et scène d’action surréalistes mais terriblement prenante, car tenons nous le pour dit, cette surenchère n’empêche pas le tout d’être chorégraphié au millimètre. On retrouve même une grande partie des acteurs de Shaolin Soccer…

Les gangs font la loi dans la Chine du début du siècle, seuls quelques villages isolés, sans fortune vivent tranquillement jusqu’à ce que le gang des Haches s’intéressent à l’un d’entre eux qui renferment bien des secrets…

Le scénario n’est ici que prétexte et le film ne va sûrement pas briller grâce à lui, au contraire la narration est parfois confuse mais qu’importe, ce n’est pas ce qui nous intéresse ici ! Non avec ce film l’intérêt est ailleurs : il se situe dans le délire qu’apporte le film et dans le visuel de ce dernier !
L’humour y est omniprésent du début à la fin, totalement burlesque, totalement décalé, totalement Chinois ! C’est très particulier, car très gros, parfois ridicule mais difficile d’y résister. Stephen Chow pousse ici le trait jusqu’à créer des scènes qu’on croirait sorti d’un cartoon de Tex Avery…surréaliste mais diablement efficace.
Ensuite il faut mentionner l’effort en ce qui concerne le visuel. Les personnages restent suspendues de manière interminable, ils projettent de l’énergie avec leur aura, ils se métamorphosent…à l’image du film, c’est surréaliste, mais personne ne se pose la question, cela paraît tellement naturel dans un film comme celui ci ! Et encore une fois il faut insister sur la maîtrise des chorégraphies malgré l’aspect grand guignolesque. Elles aussi paraissent surréaliste, mais les amateurs d’actions y trouveront leur compte autant que les amateurs d’humour décalé. Un combo redoutable !

La VF est peut être le plus gros défaut du film, notamment la voix de Stephen Chow lui même qui est purement insupportable (sa voix Française, pas lui…) On préférera le regarder en VOST, même si là aussi il en fait des tonnes.
Par contre on trouve de nombreux bonus, pas forcément exceptionnels mais qui ont le mérite d’être là !

Voilà un film qui malgré son caractère si particulier peut s’adresser à tout le monde et qui saura séduire le plus grand nombre. Le deuxième coup de maître de Stephen Chow et sans doute le plus réussi (encore que CJ7, dans son genre est vraiment marquant…).
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre