Histoire de fantomes Chinois

Pour nous faire découvrir un animé, un film asiatique ou donner des informations relatives à ces univers.
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6385
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Histoire de fantomes Chinois

Message non lu par Erkael » 17 mars 2013, 16:00

Image
Beaucoup connaissent « Histoire de fantômes Chinois », le célèbre film du génial Tsui Hark qui conte les aventures d’un jeune homme aux prises avec des esprits et des moines farfelus. Peu savent qu’il existe une adaptation animé du film (qui est devenu une trilogie accessoirement).

Nous voilà donc face un film d’animation quelque peu hors norme dans le sens où il s’agit d’un film Chinois, ce qui est extrêmement rare. On retrouve toujours Tsui Hark aux commandes, et par conséquent ce même coté dynamique et parfois un peu fouillis.

Si la trame de départ est sensiblement la même que celle du film, la suite est totalement différente : un jeune percepteur passe la nuit dans une vieille battisse quand deux moines font irruption pour le sauver de mauvais esprits. Le jeune percepteur se retrouve ensuite dans un ville fantôme où il rencontre un magnifique esprit qui va le séduire…jusqu'à l’arrivé d’un exorciste qui va tout détruire…
On retrouve donc les mêmes éléments que dans le film mais cette fois tout est démesuré, d’ailleurs Tsui Hark le confie dans un entretien (que l’on retrouve en bonus), le passage à l’animation lui permettait de laisser libre court à son imagination sans restriction, sans avoir à se soucier de comment tourner ça dans un film classique.
Mais on retrouve bien entendu la patte du réalisateur avec ce coté souvent brouillon, terriblement dynamique, trop même, où les choses s’enchaînent souvent trop vite…on reconnaît bien son style de narration qui a fait de lui le réalisateur atypique qu’il est aujourd’hui.
L’histoire du film est sympathique, on le regarde avec plaisir, malgré justement ce coté épileptique, les personnages sont amusants et attachants, les péripéties nombreuses ; le tout nous conduit à un final vraiment bien pensé.

Coté technique par contre c’est assez mitigé. Le film est assez beau, malgré son aspect vieillot, il regorge de couleurs, d’images de synthèse mais il y en a trop et celle ci ne sont pas forcément toujours bien intégrées.
Même au niveau de l’animation c’est parfois très léger, même si on sent qu’il y a du travail, on sent surtout qu’il n’y a pas le savoir faire des Japonais derrière. Mais ce n’est pas choquant non plus et cela ne gâche rien au plaisir que l’on prend à regarder ce film.

Les voies françaises sont bien senties et sonnent juste. On trouve quelques bonus dont notamment un entretien avec Tsui Hark, ce qui n’est pas rien et relève encore l’intérêt de cette édition.

Bien que n’ayant rien de révolutionnaire, ce film, très sympathique, vous fera passer un bon moment sans aucun problème.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre