Les auteurs!

Pour débattre, partager des idées ou discuter sur un thème lié à l'univers du manga.
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6307
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Les auteurs!

Message non lu par Erkael » 14 oct. 2007, 00:20

J'en parle depuis quelques temps, le voila le topic consacré aux biographies d'auteur! L'obectif est bien sûr de trouver le plus de biographies possible à terme, d'y trouver qui a influencé qui, et de les lier aux topics consacrés à leurs oeuvres... tel une toile que tout dans ce forum soit lié :wink:

Ceux qui le souhaitent peuvent donc faire des biographies de leurs auteurs favoris, mais j'insiste sur le fait que je veux les voir avant qu'elles ne soient postées!
Avant donc de poster une biographie, envoyer moi votre "article" par Mp (ou à Shinob) Je compte sur vous :wink:

Vous etes bien entendu conviés à nous faire part de vos commentaires (argumentés) sur les auteurs en question (je ne veux pas de "J'aime trop cet auteur"... pour seul et unique commentaires, si vous n'avez que ça à dire, abstenez vous svp :roll: )

Biographies disponibles (cliquez sur le lien "PageX" pour vous y retrouvez de suite :wink: )
Page 1:
- Hirohiko Araki

- Takehiko Inoue
- Inio Asano

Page 2
- Buichi Terasawa
- Tsutomu Takahashi

Page 3
- Tetsuo Hara
- Buronson
- Naoki Urusawa
- Mohiro Kitoh
- Katsushika Hokusai
- Takeshi Obata
Modifié en dernier par Erkael le 02 mars 2008, 20:01, modifié 10 fois.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6307
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 14 oct. 2007, 00:45

HIROHIKO ARAKI
Image
De son vrai nom Toshiyuki Araki, le maître connu sous le nom de Hirohiko Araki a vu le jour le 7 Juin 1960 !

Il s’agit donc d’un auteur relativement jeune qui a consacré la majeure partie de sa carrière à une œuvre : Jojo’s bizarre adventure ! L’œuvre de sa vie qui a fêté ses 20 ans cette année en 2007 a fait de lui (mais pas uniquement Jojo) un auteur connu et reconnu en tant qu’artiste à part entière ! Jojo à fait de lui une star pour de nombreux fans, mais même après avoir commencé ce titre, il continuera à faire d’autres travaux à coté.
Image Image Image
Quelques infos sur l’homme

Quand on connaît on peu ses œuvres, on comprend très vite que Araki est un grand amateur de musique, en particulier rock (pop ou hard), on trouve de très nombreuses références à des groupes ou musiciens dissimulés (ou pas) dans ses mangas, il suffit de voir les noms de touts les stands apparaissant à partir de la 4em partie de Jojo !

C’est également un grand amateur de voyages, ce qui se devine aussi dans ses titres, ou les personnages ne tiennent pas en place, chaque partie de Jojo, à l’exception de la 4eme, est une occasion pour voyager, et en plus il joue les guides touristiques avec des anecdotes sur les lieux que ses personnages découvrent ! Il a une affection particulière pour l’Italie, pays privilégié ou se déroule l’action de la partie 5 de Jojo, et on retrouve beaucoup de personnages Italiens dans ses titres.

Araki est aussi un amateur de mode, ce qui se ressent dans les tenues de ses personnages assez excentriques, toutes assez improbables, on les croirait sorti d’un défilé, ça se laisse regarder mais en aucun cas porter, mais comme il s’agit de fiction, Araki se fait plaisir.

Il avoue être un fan de polar, ce qui semble évident quand on voit l’intrigue de ses titres avec ses multiples retournements de situations, parfois un peu tiré par les cheveux… ce qui nous amène directement à…

Ses influences

Les premiers titres à avoir marqués Araki sont Ashita no Joe (pile dans l’actualité), Babel II, Kamui Den et bien sur Dragon Ball auxquels on peut trouver plusieurs références (Koichi et Echoes, le combat entre Rohan et le gamin avec sa casquette de Base ball…)
L’auteur qu’il admire le plus étant Yokoyama Mitsuteru, créateur de Giant Robo, Babel II, vient ensuite Akira Toriyama (Dragon Ball)

Comment ne pas citer également Tetsuo Hara ? Auteur dont le trait l’a grandement inspiré pour ses personnages, c’est simple, la première vois que j’ai vu un dessin de Araki (il s’agissait de Jotaro, son plus célèbre personnage, héros de la partie 3 de Jojo) je me suis demandé si ce n’était pas Hara lui même l’auteur de cette série, et j’ai finit par en conclure qu’il avait du être son assistant (ce qui n’est pas le cas)

Si pour les noms, Araki se réfère à des groupes de Rock, il s’inspire grandement du cinéma pour ses univers. Chaque partie de Jojo pouvant se rapportant à type de film, on trouve les vieux films d’horreur pour la partie 1, les films d’aventures type Indiana Jones pour la partie 2, les roads movie pour la partie 3, les polars avec serial killer pour la 4, les Parrains pour la 5, les films de prison pour la 6em et les western pour la 7eme… qui dit mieux, manque plus que les gun-fight à la John Woo (ou les pornos :lol: )
Et tout du long on trouve des scènes angoissantes rappelant certains films d’horreurs !

Les différentes œuvres du maître

Il commence comme tous les auteurs timidement avec des histoires courtes, toutes publiées dans le Weekly Shonen Jump (magazine avec lequel il travaille exclusivement depuis ses débuts)
-1981 : Busou Poker (1ere œuvre publiée)
-1982 : Outlaw man
-1982 : Virginia no yoroshiku (Mes salutations à Virginie)
-1982 : Ma shoten BT (Le garçon maléfique BT)

En 1984 vient enfin sa première œuvre relativement connu dans nos contré en grande partie grâce à son adaptation en OAV, et 1ere série un peu plus longue, en 2 volumes, Baoh le visiteur ! Il est assez drôle de remarquer que déjà le design de Star Platinum, le stand le plus célèbre au monde était déjà là !

En 1985, Gorgeous Irene qui sera son dernier titre avant qu’il ne se lance dans ce qui va devenir l’œuvre de sa vie (le savait t-il à l’époque, c’est peu probable)… le très célèbre Jojo’s Bizarre Adventure !
Il commencera la 1ere partie de cette saga en 1987 jusqu’en 88, ou il enchaîne directement avec la seconde qui poursuivra jusqu’en 89… La machine est lancé, on ne l’arretera plus, la 3eme partie, qui sera la préféré des fans, va être publié de 89 à 92, la 4eme, qui elle est la préféré de Araki lui même, de 92 à 96, auxquels suivra la partie 5 de 96 à 2000 ! La saga compte alors 63 volumes !

Seul petit écart en 1989 Nikola Tesla, « biographie » sauce Araki de l’inventeur du courant alternatif.

En 99, il dessine une œuvre connu et (et espéré dans nos contrés) des fans de Jojo : Under execution jailbreak, receuille d’histoire courtes avec en guest star Rohan et Kira, deux des persos de la partie 4 de Jojo.

Il se lance alors dans la 6eme partie de Jojo, mais le choix est fait de renommer le titre afin de rajeunir le lectorat et essayer de faire monter du monde dans le train qui est déjà en marche depuis 13 ans ! Stone Ocean, officiellement la 6em partie de Jojo connaît donc une double numérotation : Stone Ocean 1 alias Jojo 64 !

Dans l’intervalle entre la fin de Stone Ocean et le début de sa « nouvelle » grande série, sortira Henjin Henkutsu Retsuden (The lives of Eccentrics), qu’il ne fera que scénarisé, laissant le travail de dessins à ses assistants… recueille d’histoires sur les inventeurs ou l’on retrouve Nikola Tesla.

Enfin dernière œuvre du maître à voir le jour en 2004, et toujours en cours de parution après déjà 13 volumes à l’heure actuelle : Steel ball run ! Annoncé comme une nouvelle série au départ, elle devient rapidement officiellement la partie 7 de Jojo !
Et que tous les fans se réjouissent, Araki aurait déclaré avoir de quoi faire 9 ou 10 parties ! Gloire à Jojo, gloire à Araki !

Etant un auteur reconnu, il participe également à d’autres projets, il a notamment réalisé les illustrations Japonaises des romans d’Anthony Horowitz

Il a également réalisé une exposition de ses travaux à Paris en Avril 2003, et mon Dieu, ça piquait… certaines œuvres (à prendre au sens propre là) se sont vendu 10000 euros !
Image
Un style inimitable

Le style Araki est reconnaissable entre 1000, des postures surréalistes, des musculatures qui le sont tout autant (avec même au début de sa carrière, des muscles qui n’existent pas :lol: ), un trait s’affinant d’année en année pour devenir du pur génie à l’heure actuelle. Ses personnages ont tous des tenues excentriques, beaucoup sont affublés de cœurs, et même le pire des vampires psychopathe n’est pas ridicule avec des petits cœurs verts sur sa tenue jaune ! Araki joue énormément avec les couleurs, elles sont nombreuses, variés, mélées, flashy…
Avec le temps ses personnages s’affinent, fini les grosses brutes, place aux androgynes, plus excentrique que jamais, dans les vêtements toujours, les poses aussi mais maintenant les coiffures suivent également, Araki après s’être improvisé styliste, devient un grand coiffeur ! :lol:
Le trait est toujours claire, jamais brouillon même si les planches sont parfois un peu chargées…
Araki n’est pas seulement un mangaka, c’est un artiste !

Pour finir et pour faire plaisir aux fans de Jojo (pour ceux qui ne le savent pas déjà) voilà les 10 personnages des 5 premières parties de Jojo préférés de Araki (il y a des surprises)
10 – Dio Brando (c’est tout !? !)
9 - Shigekyo Yanguu (qu’est ce qu’il fait là lui ?)
8 - Jôtarô Kûjô (là je crie au scandale, il devrait être en tête… comme quoi le préféré des fans n’est pas du tout celui de l’auteur)
7 - Guido Mista
6 - Joseph Joestar (il est tout de même présent dans 3 parties !)
5 - Giorno Giovanna
4 – Diavolo (devant Dio... scandale !)
3 - Bruno Buccellati (moi aussi je l’adore celui là)
2 - Yoshikage Kira (le bad guy préféré de l’auteur, devant Dio, Diavolo et Kars)
1 - Jôsuke Higashikata (c’est son choix)
Et il n’y a même pas Rohan…
Image
Suivez le lien pour découvrir Jojo's bizarre adventure
Modifié en dernier par Erkael le 14 oct. 2007, 13:07, modifié 2 fois.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Message non lu par né un11septembre » 14 oct. 2007, 08:24

enAUrme premier article qui risque d'en decourager certains ^^'
On sent bien ton enthousiasme pour le sujet, Erky!
J'ai encore appris beaucoup sur Araki, Merci.

Perso, j'ai longtemps détourné mon attention d'Araki.
Aprés avoir lu en anglais Baoh, qui m'avait peu impressionné, et un passage de jojo part 1en italien qui ressemblait a un resucé de ken le survivant, j'ai attendu des années et beaucoup d'avis positifs (ainsi qu'une belle oportunité d'achat) pour lire enfin jojo en entier.
Et force est de constater que c'est un bon scenariste et qu'il s'ameliore grandement au fil de la saga jojo. J'en suis venu comme la plupart de ceux qui lisent cette serie a attendre et a lire avec un reel plaisir chaque nouveau tome de jojo.
Image

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Message non lu par Daigoro » 14 oct. 2007, 10:05

TAKEHIKO INOUE

Ce mangaka de la nouvelle génération, né en 1967 sur l’île de Kyushu a débuté sa carrière grâce à sa passion pour le basket ball qui va être à l’origine de son 1er manga ( Kaede purple qui sera récompensé en 1988 dans le cadre d’un concours de jeunes auteurs).

Image

ImageImageImage




Il sera ensuite, après quelques essais ratés, propulsé au rang d’assistant du grand maître Hojo en tant que dessinateur de City hunter et qui lui permettra d’acquérir un trait digne de celui d’Hojo, fin, réaliste, touchant…

Suite à ce succès mokkoriesque, il assouvira sa passion pour le basket en publiant le fleuve Slam dunk mais non moins génial manga sportif. C’est à travers ce manga qu’il va acquérir une notoriété gigantesque au niveau nationale, en effet il s’essaye tout d’abord au pinceau et à la calligraphie, et dans la mise en image ressemblant de plus en plus à des récits cinématographiques, c’est simple à regarder les derniers matchs on dirait des storyboards avec une utilisation de l’espace et du temps (exploitée au maximum grâce aux basket et son fameux money time !!)

Cette œuvre se terminera en 31 volumes sous vos applaudissements à un moment où personne ne s’y attendait mais où lui jugeait bon de stopper pour éviter la redondance…

Son expérience suivante sera la réalisation d’un manga uniquement disponible sur le net répondant au nom de Buzzer beater où l’on suit une troupe de basketteurs (encore…) avec des pouvoirs…
Avec ces succès consécutifs, il devient le premier mangaka à disposer des droits de ses propres mangas, chose impensable aujourd’hui dans la société de consommation, il a par la suite ouvert son propre studio de production et ne suit depuis que son propre planning qu’il s’impose (et c’est pas une tortue, même si les parutions lentes de Real et de Vagabond laissent transparaître cette idée)


Suite au succès au Japon grandissant de nouveau pour les gekiga et le monde des samouraïs il s’attaque à l’œuvre non moins somptueuse d’Eiji Yoshikawa : La pierre et le sabre, et la parfaite lumière (parus chez J’ai lu), qui relate la vie du plus grand samouraî que l’île ait connu le grand Miyamoto Musahi alias Takezo Shinmen. Cette série va être encensée par le public et la critique et va faire de cet auteur une véritable star au Japon…

Ce manga va lui permettre de satisfaire son envie de découverte et de nouveauté en effet à partir du volume 12 (il me semble…) tout les dessins importants sont réalisés au pinceau de calligraphie ou à la plume, ce qui est tout bonnement inédit et exceptionnel si vous regardez la qualité du dessin et la finesse du trait à la façon d’esquisses…


Il va encore une fois revenir à ses premiers amours en publiant, là où personne ne l’attendait, un manga très sombre et en même temps enjoué et vivifiant ayant pour thème l’handisport et plus précisément le basket en fauteuil: Real

Il a à son actif déjà plusieurs art-books : 1 sur Slam dunk où on décèle déjà ses essais à la gouache, au fusain, etc… et 2 sur Vagabond le 1er dénommé Water où on peut admirer son talent à l’aquarelle avec comme décor Vagabond, personnages et lieux tout simplement somptueux, et le 2ème Sumi on constate son talent et sa facilité à l’encre de Chine tout simplement énorme… si vous pouvez les feuilleter vous voyagerez le temps du livre…


Pour preuve de son statut particulier au Japon, il a réalisé des publicités pour la marque de cosmétique shiseido, avec comme personnage les héros de Slam dunk
- http://youtube.com/watch?v=3sicgyd6ovA
- http://youtube.com/watch?v=m1RH4cHcEfw
- http://youtube.com/watch?v=wQRMHeJXzlU
D’autres liens sont dispo en tapant inoue/shiseido.

Mais que nous réserve ce génialissime et doué auteur qui sait toujours comblé son public…

voila donc je reposte la bio de Takehiko Inoue que vous pouvez également dans l'article sur Vagabond (suivre le lien pour en savoir plus sur la série :wink:
Image

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Message non lu par né un11septembre » 14 oct. 2007, 13:09

Inio Asano
Né en 1980 dans le département de Ibaraki. Diplomé de l'université de Tamagawa. C'est sa grande soeur qui amene Inio Asano a la lecture de mangas avec la serie Kimengumi high school. Nul doute qu'il est marqué par cette lecture puisque ses premieres histoires sont des gags. Son style va bien évolué...

Au college et toujours sur conseils de sa soeur il lit Ochanoma de Minétaro Mochizuki (Dragonhead, La dame de la chambre close).
En 2001, lauréat du 1er prix GX des jeunes auteurs. En mai de la même année, il fait ses débuts avec son histoire primée Uchû kara konnichi wa (un bonjour de l'espace). A partir de juin 2002, il commence un nouveau genre d'histoires courtes et completes sous le titre Subarashii sekai (un monde formidable).
Quelques années ont passé, Asano devenu mangaka, reconnait avoir beaucoup d'admiration pour Yoshimoto Yoshimoto (inédit en français), Naito Yamada (corduroy, kana made in), Kyoko Okazaki (pink, sakka), Minami Q-ta (adieu midori et melle oishi, sakka). Il ne cite que des femmes, pourtant il a son propre style, relativement eloigné de ses influences feminines, et il s'en explique : la periodeoù on est amoureux, l'interesse davantage que tout autre périodes antérieure ou postérieure évidemment

En 2005, dans un genre identique, il dessine le one-shot Hikari no machi (le quartier de la lumière)
Solanin, sa nouvelle série est prépubliée dans l'hebdomadaire YOUNG SUNDAY (shôgakukan), il est prévu que Kana publie cette série comme les 2 précédentes de l'auteur dans sa collection "made in".
ImageImage
Couvertures cliquables
ImageImage
Ces series font le portrait tour à tour cynique et poetique d’une sociétè japonaise en perte de ses repères.
Son graphisme claire et réaliste s’accorde aussi bien dans l’attachement que cet auteur montre a ses personnages qu’aux rares espaces de verdure que laissent entrevoir les tristes banlieues betonnées.
Sa nouvelle serie en 2 tomes chroniques des petits moments de la vie, "Solanin" illustre en quelques scènes choisies, le malaise de la jeunesse urbaine de Tokyo et l'avenir flou qui est proposé à travers l'histoire d'un couple comme il en existe tant. Inio Asano dépeint avec pertinence la vie des jeunes Japonais, étudiants ou confrontés au monde du travail, et dont les préoccupations quotidiennes sont des plus pessimistes. Les émotions des personnages sont illustrées avec une grande justesse qui ne laisse pas indifférent.
Image
Encore un auteur a decouvrir ^^
Image

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Message non lu par né un11septembre » 14 oct. 2007, 13:28

un truc qu'il faudrait peut etre mettre en place des maintenant c'est la liste des articles qui pourraient etre utiles a ceux deja crées. ainsi, si il sont fait les articles precedants s'enrichiront des liens des nouveaux.

Series:
dragon ball pour Hidehiko Araki
dragonhead pour Inio Asano
Kimengumi high scoll pour Inio Asano
Melle Oishi pour Inio Asano

Auteurs:
Tetsuo Hara pour Hideki Arai.
Hojo pour Takehiko Inoue
Mochizuki pour Inio Asano
Naito (corduroy) pour Inio Asano
Okazaki (pink, helter skelter,...) pour Inio Asano
Minami Q-ta pour Inio Asano
Toriyama pour Hideki Arai
Yokoyama (giant robo) pour Hideki Arai

(Erky, tu peux placer ça en tete de topic en supprimant ce post, c'est juste les possibles futurs ramifications du sujet auteur et ça peut donner des idées ^^)
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6307
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 14 oct. 2007, 16:04

J'ai bel et bien prévu de rajouter les liens au fur et à mesure de l'enrichissment du forum, qu'il s'agisse des articles sur les séries ou sur les auteurs, mais Rome ne s'est pas fait en un jour :wink:

J'ai l'intention de faire un article sur Dragon Ball depuis un moment, et bien entendu je me réserve la biographie de Tetsuo Hara (que je ferai sans doute suivre de celle de Buronson), de meme qu'il est possible que je fasse celle de Akira Toriyama, j'aimerai vite mettre celle de Terasawa (peut etre que Konoha Senpu, maitrisera mieux le sujet que moi :lol:) et pas mal d'autres, cette feignasse de Togashi, ce fourbe de Hagiwara ... mais pas tout de suite; cette année les lundis, mardi et mercredi j'ai pas de vie en dehors des cours et du boulot, me reste les autres jours pour décompresser et accessoirement bosser mes cours aussi... la mise ne chantier de tout cela va prendre du temps c'est pour ça que toute contribution est la bienvenue, et merci à vous :wink:

Mais je ne veux rien imposer à personne, chacun fait ou pas ce qu'il lui plait, chacun gère ses priorités à sa façon, aprés c'est à moi (et autres membres de l'équipe) de gérer pour tout mettre en forme et donner une cohérence à l'ensemble
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
konoha senpu
Messages : 186
Enregistré le : 25 nov. 2006, 20:08

Message non lu par konoha senpu » 15 oct. 2007, 13:30

Bon, ok je suis partant pour Buichi Terasawa . :wink:
Il faut juste me laisser un peu de temps ( 1 semaine à peu près ) , d'ailleurs , il faudrait que j'achète le Animeland de ce mois-ci car il y a une interview de Terasawa dedans. :wink:

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6307
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 15 oct. 2007, 13:34

Faut pas te sentir obligé, je disais juste ça comme ça! Mais si vraiment tu veux le faire, alors merci :wink:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
konoha senpu
Messages : 186
Enregistré le : 25 nov. 2006, 20:08

Message non lu par konoha senpu » 15 oct. 2007, 13:36

Oui, je veux bien le faire, mon post d'avant c'était juste pour dire indirectement que je me réserve cette biographie. :wink:

Répondre