Les auteurs!

Pour débattre, partager des idées ou discuter sur un thème lié à l'univers du manga.
Avatar du membre
konoha senpu
Messages : 186
Enregistré le : 25 nov. 2006, 20:08

Message non lu par konoha senpu » 21 oct. 2007, 16:52

BUICHI TERASAWA

Image
Né le 30 mars 1955 à Asahikawa dans l'île de Hokkaido, Buichi Terasawa voulant d'abord être docteur puis sculpteur ,se tourne vers une carrière de mangaka par un concours de circonstance . En effet, ayant raté son examen d'entrée au collège , un de ses amis lui parle des différents concours de dessins auxquels Terasawa se motive à y participer surtout motivé par les primes attribuées.
C'est ainsi qu'il se lance dans le shojo manga en étant convaincu que c'était une activité rentable. En 1976, il débarque à Tokyo et devient l'assistant de Osamu Tezuka (il obtiendra même un prix Tezuka ) . Il crée Cobra en 1977, mais ce n'est que l'année suivante en 1978 que Cobra sera publié dans le Weekly Shonen Jump .Space Adventure Cobra devient un tel succès qu'il aura droit à un long métrage et à une série animée en 1982 . Après la fin de la prépublication de Cobra dans le Weekly Shonen Jump, Terasawa se diversifie un peu avec d'autres mangas tels que Black Knight Bat, Karasutengu Kabuto, Midnight Eye Goku et Red Brand Takeru histoire de faire autre chose que Cobra . Mais en réalité, àprès avoir fondé en 1987 sa propre maison de production (Terasawa Productions) , il trouvera le moyen de revenir en coup de vent sur Cobra en sortant un Artbook nommé " Cobra Girls " mais surtout en nous concoctant une nouvelle histoire (la légende du chevalier sacré) spécialement pour la réedition du manga en 1988 en version "Deluxe".
Mais le vrai retour du héros au psychogun a lieu en 1995, entièrement en couleurs et cela jusqu'en 2002 à travers 11 tomes en couleur. Durant ce même laps de temps, nous avons droit à toute une série de artbook sur Cobra mais aussi à un nouveau projet de Terasawa : Gun Dragon Sigma.
Terasawa subit alors un coup d'arrêt, des rumeurs persistantes sur sa santé se font entendre, mais la sortie en version relié du deuxième volume de gun dragon en 2004 laissait augurer plutôt du bon à l'époque .
En fait, nous le saurons beaucoup plus tard mais Terasawa a eu un début de tumeur au cerveau . Après une opération et un lourd traitement lui provoquant des paralysies partielles du corps, il a réussi à remonter la pente grâce à une longue rééducation qui l'a remis sur pied . Preuve qu'il en est, la sortie de deux volumes couleurs de Cobra en 2006 mais aussi d'un nouveau tome en couleur prévu pour le 23 octobre 2007 histoire de fêter comme il se doit les 30 ans de Cobra.
Terasawa est de retour et sa récente interview datant de Juin 2007 a de quoi nous soulager : il a à l'heure actuelle plusieurs projets en cours .

Ses influences

Osamu Tezuka

Image


Osamu Tezuka a joué un rôle important pour Terasawa.
Cette influence une fois n'est pas coutume n'a pas déteint sur le coup de crayon de Terasawa mais plutôt la narration et le découpage à adopter dans un manga.
Terasawa aime encore à rappeler que Tezuka lui a enseigné comment raconter le plus simplement possible une histoire complexe afin que le plus grand nombre puisse y avoir accès.

Influences occidentales

Terasawa s'inspire à travers Cobra au genre " Weird Stories" des années 50 avec ses voitures en lévitation sillonnant de hautes tours, ses ascenseurs en forme de tube ,ses lits "bulles" ou ses intérieurs "rétro" (lampes psychédéliques).

Toujours dans Cobra, il n'hésite pas à mélanger les genres tels que le western spaghetti ( saloon, règlements de comptes etc...), la piraterie ( chasse au trésor, guilde des pirates etc...) sans oublier la science fiction et biens d'autres références. ( james bond entre autre avec les gadgets de cobra comme l'oxygare ou les Cobra Girls que l'on peut rapprocher aux James Bond Girls)

Même les personnages font référence à des acteurs occidentaux comme c'est le cas de Cobra qui est un clone avoué de Jean-Paul Belmondo, Jane qui renvoie à Jane Fonda dans Barbarella, Dog Savalas ( arc salamandar ) qui est calqué sur Telly Savalas, l'acteur de Kojak. ( dans l'anime en Vf, heureuse coincidence, c'est le doubleur officiel de Telly Savallas qui se charge de le doubler)

Bref,l'univers Terasawa est tellement immense qu'il serait malencontreux de tout vous dévoiler.

Studio "Black Sheep"

Pourquoi ce nom ?

Buichi Terasawa est né en 1955, soit l'année du mouton .
De plus, il aime le noir couplé à la couleur or, il s'habille en noir, ses bureaux ont des murs et des meubles noirs et la carte de visite du studio est aussi en noir.

Voilà pourquoi il a appelé son studio Black Sheep ( mouton ou bélier noir).

Pour info,Black Sheep dans Cobra, c'est aussi le char d'assaut de Sandra mais aussi le vaisseau amiral de Crystal Boy.


Ses autres mangas

Black Knight Bat ( 1985 ) est un one shot qui s'apparente à une sorte de Alice aux pays des merveilles sauce Terasawa.
C'est son premier travail en couleur, mais limité par les capacités des ordinateurs de l'époque contraints d'afficher seulement 8 couleurs simultanées, Terasawa s'est alors chargé de lui donner une cure de jouvence en 1996 .

Image

Dégoter des images de Black Knight Bat sur le net est difficile mais j'ai réussi à en voir dans un magasin en ligne dont sont tirés les images ci-dessous :


ImageImage
Image


Midnight eye goku ( 1987) est l'histoire d'un détective privé qui par un concours de circonstance se fait greffer un oeil cybernétique par une organisation secrète. Cet oeil est un terminal informatique lui donnant la possibilité de contrôler tous les ordinateurs du monde ,un bâton pouvant s'allonger à l'infini lui est offert. Il combattra le crime organisé avec une plus grande efficacité.
Ce titre est prévu pour l'année 2008 aux éditions Taifu Comics.

Image


Chose surprenante, ce manga existe aussi en couleur seulement dans le marché américain chez Viz Comics , mais comme les comics, c'est une coloriste américaine qui s'en est occupée et non Terasawa. Donc, la mise en couleur fait plus comics que manga.

Voici une image de cette version colorisée :

Image


Karasutengu Kabuto ( 1987-1988 ) est une histoire de ninja où Japon féodal mais aussi technologies avancées font bon ménage.
D'ailleurs, bien que Terasawa avait déjà exploré le monde ninja au détour d'un arc dans Cobra, il en profite ici pour aller plus loin dans la conception de son monde. On se retrouve ainsi certains design qui sortent tout droit du folklore nippon.
A noter une sortie aux éditions Taifu Comics courant 2008.
Image

Image Image


Avec Red Brand Takeru ( 1993 ), Terasawa reste dans le monde ninja mais cette fois-ci nous avons à faire à toute une oeuvre colorisée par ordinateur. Le résultat est splendide , même un certain Moebius, alias Jean Giraud , ne tarit pas d'éloges quant au résultat visuel. Il est vrai que techniquement parlant, ça s'approche fortement de la série Cobra en couleur.

Image

ImageImage

ImageImage




Gun Dragon Sigma ( 1998 ) où Terasawa mélange décors 3d et vraies actrices.

ImageImage



Terasawa, un mangaka au style différent .

Bien qu'il ait été l'élève de Osamu Tezuka, le "père du manga" à qui l'on doit la plupart des ficelles du manga moderne y compris le stéréotype nippon des personnages aux grands yeux, Terasawa adopte un tout autre style où ses personnages sont de type américain ou européen . A travers le personnage de Cobra, il casse l'image du brun ténébreux beau gosse ( ce qu'était bizarrement Cobra avant son opération esthétique ) en nous pondant un personnage avec un nez en patate. Il explique ce choix en disant qu'un visage pas trop beau est plus facile à rendre expressif et s'en donne à coeur joie en associant plusieurs mimiques au visage de Cobra . Les femmes dans ses mangas ont souvent un look rétro avec une coiffure dite "duck hair" qui avait fait fureur dans les années 70 en France . Le style Terasawa, c'est aussi faire des mélanges improbables qui ont le mérite de donner des situations inédites. Il n'hésite pas à mettre une station essence au fin fond de la mer ou bien encore à donner un cachet rétro dans un univers futuriste. ( les téléphones avec des fils existent toujours dans le futur)
Comme tout autre mangaka, il a affiné son style avec le temps nous donnant ainsi l'occasion de mieux admirer ses planches.



ImageImage

ImageImage


Sivous voulez découvrir sa série Cobra, suivez le lien !
Modifié en dernier par konoha senpu le 21 oct. 2007, 19:41, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Message non lu par Daigoro » 21 oct. 2007, 16:56

mais quel article :shock: :wink: superbe, en plus j'ai appris son assistanat avec Tezuka, monstrueux :shock: et l'origine du nom de Blacksheep - si tant est qu'il vienne de là !!

un article qui fait honneur à ce superbe auteur et ses superbes figurantes aux fesses divines... :oops:
Image

Avatar du membre
konoha senpu
Messages : 186
Enregistré le : 25 nov. 2006, 20:08

Message non lu par konoha senpu » 21 oct. 2007, 17:04

Merci :wink: , il y a même une anecdote entre Tetsuo Hara et Buichi Terasawa. En faite, Tetsuo Hara en 1981 a envoyé ses planches de son manga Gendai no jinsei à la Shueisha.
Son travail atterit dans les mains de Buichi Terasawa qui semble apprécier les talents du jeune Hara. Comme Terasawa avait suffisamment d'assistants durant cette période , il prend quand même la peine de lui dégoter un poste d'assistant aux côtés de Yoshihiro Takahashi. :wink:

A propos de Black Sheep, dans le tome 4 couleur de Cobra sorti ce mois-ci, on peut voir l'emblème de son studio ( un bélier noir ) sur la carte de Cobra.

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Message non lu par Daigoro » 21 oct. 2007, 17:06

konoha senpu a écrit :Merci :wink: , il y a même une anecdote entre Tetsuo Hara et Buichi Terasawa. En faite, Tetsuo Hara en 1981 a envoyé ses planches de son manga Gendai no jinsei à la Shueisha.
Son travail atterit dans les mains de Buichi Terasawa qui semble apprécier les talents du jeune Hara. Comme Terasawa avait suffisamment d'assistants durant cette période , il prend quand même la peine de lui dégoter un poste d'assistant aux côtés de Yoshihiro Takahashi. :wink:
seulement !!! j'ignorais l'étendue des connaissances et fréquentations de cet homme... :shock:
Image

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Message non lu par Blacksheep » 21 oct. 2007, 17:08

Ca promet pour la suite!
Par contre la jeune "vraie" demoiselle a beau avoir de très jolis airbags arrières je préfère quand même dominique :roll:

Et pour blacksheep non on me l'a demandé plusieurs fois mais non (ça n'a d'ailleurs rien à voir avec la bd en general, c'est un pseudo qui provient d'un long murissement cérébral de la tête :lol: )
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6308
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 21 oct. 2007, 17:12

Merci pour cet excellent article Konoha! Vraiment trés bien fait! Il m'a permis d'apprendre pleins de choses sur cet auteur remarquable, un maitre incontesté en la matière. Un trait reconnaissable entre tous, des histoires à multiples rebondissements...
A mon sens un des auteurs qui a inspiré toutes la nouvelle génération, un de ceux qui méritent le plus le respect
Et puis Cobra... 8)

Merci encore!
Modifié en dernier par Erkael le 21 oct. 2007, 17:13, modifié 1 fois.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Message non lu par Blacksheep » 20 déc. 2007, 14:23

TSUTOMU TAKAHASHI

Image
Tsutomu Takahashi est né le 20 septembre 1965 à Tokyo.
Il s'impose très tôt comme un grand dessinateur et scénariste dans le monde du manga moderne. Repéré en 1987 par la maison d'édition Kodansha, il intègre pendant deux ans l'équipe d'assistants du maître Kaiji Kawaguchi (Zipang, Eagle, Seizon...)

En 1989, il publie sa première oeuvre solo : Jiraishin.
Image Image Image
Ses dons indéniables pour le découpage et l'ellipse, unis à un trait efficace en ont fait un maître du suspense et du surnaturel dont il sait suggérer mieux que quiconque l'univers impalpable. Il aime à mettre en scène des anti-héros coupés de la société et confrontés à un destin surnaturel ou violent.

Ses scénarios inspirés et terrifiants n'ont pas tardé à trouver des adeptes dans le monde du cinéma pour lequel il oeuvre régulièrement. Sont apparues sur les petits et grands écrans japonais les adaptations à succès de Skyhigh mais aussi Alive tournés par le metteur en scène de Versus, Ryûhei Kitamura.
Image Image
Tout en continuant sa production de mangas, il forme des élèves parmi lesquels on trouve les célèbres Tsutomu Nihei (Blame!) et Syoho Saito (Say Hello to Blackjack).

Bibliographie :

- 69 (nouvelle incluse dans Blue Heaven)
- ALIVE
- Angel's Share
- Bakuon Rettou
- Blue Heaven
- Dead Flowers - Son premier mangas sous le pseudonyme de Ichigo Nekota
- Jiraishin
- Route 69 (nouvelle incluse dans Blue Heaven)
- SIDOOH
- Sky High
- Sky High Karma
- Tetsuwan Girl
Image Image Image ImageImage
Sources : Panini Manga, Wikipedia
Site officiel de l'auteur : tao69
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6308
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 20 déc. 2007, 23:25

Merci pour cet article :wink:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Message non lu par Daigoro » 21 déc. 2007, 20:09

et beh cet auteur était déja dans mes petits papiers mais j'en savais pas autant sur lui... bel article :wink:
Image

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Message non lu par Blacksheep » 21 déc. 2007, 20:16

Oui mais là je n'ai fait que recopier et recouper les infos de mes deux sources. J'ai pas de mérite
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Répondre