Zatchbell

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Votre avis sur Zatchbell?

Excellent
7
24%
Trés bon
9
31%
Bien mais pas top
5
17%
Mauvais
5
17%
Minable
3
10%
 
Nombre total de votes : 29

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Zatchbell

Message non lu par Sorrow » 13 déc. 2009, 12:12

Monkey D a écrit :Exemple dans ce tome, l'auteur à réussi à rendre émouvant et classe le départ de Rodieux sans pour autant lui faire perdre sa personnalité et il est toujours aussi salaud et arriviste...et ça c'est fort quand même.
j'ai adoré ce passage d'ailleurs. Rodieux, personnage que je n'ai jamais apprécié, se révèle en fait être un être fier et qui s'inquiète à sa façon pour sa partenaire. Certes, il a toujours une sale attitude, et est surtout motivé par ce refus d'être manipulé. Mais ses dernières paroles envers sa compagne sont très touchantes et sincères. Il n'y a vraiment que dans Zatchbell qu'on peut voir des choses comme ça. Du pur concentré de nekketsu, parce que la disparition/mort des personnages est quelque chose de bien réel, bien présent, et irréversible, contrairement à beaucoup de séries du genre.
L'impact des dernières actions et des dernières paroles ont un véritable impact, une véritable signification. Comme des étoiles qui brillent très forts une dernière fois avant de s'éteindre.

En passant, j'ai également pu lire la fin de l'oeuvre :

**Spoiler** (évidemment, mais de niveau moyen. Ca ne parlera pas vraiment à quelqu'un qui n'aurait pas lu cette partie)

[spoiler]J'ai vraiment bien aimé, bien plus que ce que je n'aurais cru. Le retour de tous les personnages à travers Zatch m'a, je dois l'avouer, enthousiasmé. Il faut dire que Raiku a choisi le personnage parfait pour introduire cette propriété du livre de Zatch. Revoir Danny après autant de tomes était une excellente idée.
Le combat final dans l'espace fait très RPG, me rappelant un peu les FF, notamment le 7, le 9 et avec des airs d'Advent Children, et évidemment Dragon quest (le manga), mais reste porteur d'intensité.
Et la remise de diplômes et la disparition de Burago ont été également de grands moments, dans la droite ligne de ce que Raiku nous a proposé dans les volumes précédents. Au final, une oeuvre qui aura su rester cohérente tout du long, en proposant parmi les meilleurs combats que j'aie pu lire. Dommage qu'une autre oeuvre de Raiku n'ait quasiment aucune chance de sortir en francophonie.[/spoiler]
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Monkey D
Messages : 39
Enregistré le : 18 oct. 2008, 16:12

Re: Zatchbell

Message non lu par Monkey D » 14 déc. 2009, 01:11

Sorrow a écrit :Dommage qu'une autre oeuvre de Raiku n'ait quasiment aucune chance de sortir en francophonie.
Et ça serait bien dommage parce que pour le moment j'ai juste lu le chap 0 et le 1er chapitre de son nouveau manga et mater le 2ème chap en vo (pas encore de trad), et faudra voir comment tout ça évolue mais en tout cas alors qu'au vu des images et du thème de départ j'étais assez sceptique à l'origine finalement ça parait être un chouette manga.

Avatar du membre
crackmaniak
Messages : 11
Enregistré le : 13 sept. 2009, 08:08
Localisation : chez moi

Re: Zatchbell

Message non lu par crackmaniak » 14 déc. 2009, 20:38

Zatch Bell est le tout premier manga que j'ai acheté, donc il est pour moi mon petit chouchou!!!!
J'ai trouvé ce tome vraiment bien, même si il n'est pas exempt de défauts.[spoiler]comme zéon qui devient gentil ou le match retour entre bao et jiga que je trouve un peu répétitif[/spoiler], à part ça c'est du tout bon.
La plus grosse surprise de ce tome est Cherish, qui sort de son rôle de peureuse nunuche. Elle devient une femme forte, prête a tout pour sauver Zatch et sa clique. Ce volume nous permet aussi d'en apprendre plus sur Dufort qui m'a énormément touché. Et bien sûr les scènes d'actions sont toujours aussi dynamique et deviennent de plus en plus impressionnantes.
Un très bon tome, avec un bonus nous rappelant que Zatch Bell c'est bientôt fini. :(
A propos, vu que je ne l'ai pas lue, je suis content que la fin vous est plu, surtout Sorow car je suis souvent d'accord avec tes chroniques sur Mangavorace. Vite la suite !!!! :twisted:

Monkey D
Messages : 39
Enregistré le : 18 oct. 2008, 16:12

Re: Zatchbell

Message non lu par Monkey D » 15 déc. 2009, 00:09

Pour le match retour je suis d'accord, mais d'un autre côté il est mis en scène différemment (combat intérieur entre Zatch et le Baou) donc ça passe.

Par contre pour Zeon qui devient gentil, je trouve ça bien amené et logique. Toute sa haine venait du fait qu'il croyait que son père le haïssait et qu'il chérissait Zatch, un des plus faible démon qui passait son temps à s'amuser quand lui souffrait mille mort dans un entrainement des plus sévères...
En voyant le passé de Zatch grâce au Baou, il s'est rendu compte qu'il a été un idiot et qu'il avait faux sur toute la ligne, il ne peut donc que regretter ses actes, et faire en sorte de redevenir le frère que Zatch à toujours voulu avoir. Si malgré tout il avait continué dans sa lancé, du genre "je me suis fourvoyé, mais je me suis lancé trop loin dans la voie du mal, je ne peux plus faire marche arrière", il aurait été aussi con qu'un sasuke uchiha...or Zeon est bien trop classe pour ça >_>.

Avatar du membre
crackmaniak
Messages : 11
Enregistré le : 13 sept. 2009, 08:08
Localisation : chez moi

Re: Zatchbell

Message non lu par crackmaniak » 15 déc. 2009, 19:54

Eh oui zéon a cent fois plus la classe que sasuke :D :D :D :D :D
La réconciliation entre zatch et son frère est vraiment bien mise en scène et sur le coup j'avais un sourire comme ça :wink: Mais après réflexion je me dis qu'un type prêt à laisser une planète se faire détruire juste pour faire souffrir son frère change d'avis grâce aux belles paroles de zatch, c'est un peu bizarre :| Bien sûr c'est un gros classique du shonen, mais bon Makoto avait su se passer cet artifice avec zofis. Il était un salaud resta un salaud.
Donc c'est une toutetoutetoutetoutetoute petite déception. Au fond y a rien de plus beau que l'amûûûûûr. :love:

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Zatchbell

Message non lu par Sorrow » 23 déc. 2009, 23:48

Zatchbell 28

Le combat contre Zéon continue de faire rage dans ce 28ème volume. De rebondissements en rebondissements, le jumeau diabolique de Zatch s’interroge, sur lui-même et sur ses adversaires, et finit par prendre conscience de sa nature profonde, qu’il avait enfoui tout au fond de lui. Un changement progressif, et comme toujours dans Zatchbell, en plein cœur du combat, en faisant face à des adversaires qui vont jusqu’au bout d’eux-mêmes. Pour la plupart, moins pour atteindre le but ultime que pour confronter la force de leur courage et de leur détermination à la cruauté du monde réel.

Prenons Rodieu, personnage odieux jusqu’ici, un simple méchant comme on en voit tant. Il se révélera dans ce volume bien plus profond que ce qu’on croirait au premier abord. Tout en gardant la même ligne de conduite et la même personnalité, il parvient malgré tout à nous émouvoir, à nous surprendre, et à nous faire réfléchir. Parce qu’à l’image de Zartim, il nous rappelle par ses actions que le combat pour le trône va bien au-delà des notions de bien et de mal. Les enfants démons n’ont qu’un but sur terre : c’est de se battre jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. Certains choisissent la coopération, d’autres se battent en solitaire, et d’autres enfin utilisent tous les moyens en leur possession, même les plus malfaisants. Chacun se bat selon sa propre nature, mais tous ont le même but en vue. Et la règle est implacable, une défaite est irréversible. Il n’y a pas de seconde chance dans Zatchbell. Mais ce n’est pas obligatoirement une tragédie.

En effet, dans ces affrontements pour choisir le roi, les démons se découvrent, deviennent plus matures, forgent leur personnalité, font face à leurs propres peurs et faiblesses, et souvent, les surmontent. Au cours de ce combat contre son frère, Zéon a fait face avant tout à lui-même. En voyant comment des êtres bien moins puissants que lui ont pu, grâce à l’union de leur force, le surpasser, il a dû se rendre à l’évidence de son erreur, et à quel point il s’est fourvoyé. Tout comme Dufort, dont nous découvrons le passé dans ce tome, et qui explique tout le mal-être qu’il ressent face à l’humanité. Les deux partenaires finiront par verser des larmes, non pas un symbole de défaite, mais de la frustration libérée et de la haine évaporée, et d’émotions enfin libérées en combattant une puissance née de la volonté de protéger ce qui en vaut la peine.

Shônen dans toute sa splendeur,, mais dans le plus beau sens du terme, Zatchbell met en avant non pas la victoire, presque accessoire, mais le voyage et l’expérience que chaque démon a entrepris, et la façon dont il a été affecté par ces combats et sa coopération avec son partenaire humain. Tout différent qu’ils soient en force ou en caractère, chacun aura un peu grandi et appris au cours de leurs combats. Aussi cruel soit ce tournoi, il leur à tous permet de faire face à la vie, et découvrir qui ils sont vraiment face à elle. C’est là toute l’essence de Zatchbell, parfaitement résumée par ces mots prononcés par un sympathique démon au moment de sa disparition, il y a déjà bien des volumes de cela : « Je n’ai pas réussi à devenir roi. Alors pourquoi suis-je si heureux ? » Et son partenaire de répondre : « Parce que tu as bien travaillé. Moi aussi, je suis heureux que tu aies mûri. » Et là, tout est dit.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Lehran
Messages : 28
Enregistré le : 11 nov. 2009, 15:44

Re: Zatchbell

Message non lu par Lehran » 16 janv. 2010, 10:25

je repose donc ma question ici: j'ai recemment decouvert Zatch Bell,mais avant de peut etre la commencer j'aimerais connaitre vos avis: est ce que cette serie vaut le coup ? et quelles sont ses calités et ses défauts ?

merci d'avance

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Zatchbell

Message non lu par Erkael » 16 janv. 2010, 12:35

Lehran a écrit :je repose donc ma question ici: j'ai recemment decouvert Zatch Bell,mais avant de peut etre la commencer j'aimerais connaitre vos avis: est ce que cette serie vaut le coup ? et quelles sont ses calités et ses défauts ?

merci d'avance
Au secours!!

Je t'ai pas orienté là pour que tu reposes ta question...mais pour que tu lises les avis qui sont déjà présents ici.
A quoi ça sert qu'on poste des avis sinon?!

Sinon tu vas lire les chroniques
http://www.manga-news.com/index.php/man ... ell/vol-28
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
crackmaniak
Messages : 11
Enregistré le : 13 sept. 2009, 08:08
Localisation : chez moi

Re: Zatchbell

Message non lu par crackmaniak » 12 mars 2010, 20:34

AAAAAh!!!!! :shock: Zatch Bell 29 est enfin sorti. Dès que je l'ai appris je me suis empressé de l'acheter.

Ce volume permet de mettre fin à l'arc "Faudo" en beauté. Makoto c'est déchainé pour nous offrir un Bao purement magnifique. De plus il fini son histoire avec un chapitre très touchant sur Dufort. La boucle est bouclée, nos amis peuvent partir vers de nouvelles aventures.
L'auteur se sert de ce moment de "calme" pour se lâcher complétement, jusqu'à partir vers des délires encore plus absurdes que d'habitude ( c'est dire si c'est absurde) .
Mais il n'en oubli pas pour autant son scénario, en nous donnant des réponses à des questions existentielles ( mais comment Zéon peut-il bouger sa cape ?) , et en intégrant des personnages très intéressants et intrigants.

Zatch Bell renoue avec ses origines pendant quelque temps, avant la dernière ligne droite qui risque d'être dantesque. Malgré quelques problèmes de confusions graphiques, ce tome est vraiment prenant , drôle et touchant, nous donnant énormément envie de découvrir la dernière partie de cette excellente série.
Modifié en dernier par crackmaniak le 13 mars 2010, 20:31, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Zatchbell

Message non lu par Erkael » 13 mars 2010, 18:11

Vol 29: Une page se tourne avec ce tome qui conclut un arc et qui nous fait rentrer dans la dernière partie de la série, celle que l’on va désormais suivre jusqu’à la grande conclusion du titre.

On commence donc avec le grand final contre Faudo qui, malgré le temps passé à combattre pour la survie du monde contre d’innombrables démons, semble un peu précipité…en moins de deux chapitres, tous les personnages encore présents dans le corps du géant en sont expulsés sains et saufs et suite à une attaque démentielle de Zatch, Faudo est stoppé net ! Sur le coup l’auteur nous sort une technique véritablement impressionnante visuellement, Bao comme one ne l’avait jamais vu…il fait un peu penser à Shenron le célèbre Dragon de Dragon Ball.
Suivent deux chapitres de transitions assez…particuliers… ! Après tant de sérieux pendant de si nombreux tomes, on a l’impression que l’auteur se lâche totalement comme pour évacuer une certaine pression, comme s’il avait contenu ses délires et que tout ressortait en une fois…vraiment spécial, mais incontestablement amusant. Cela permet effectivement de sérieusement contrebalancer avec la gravité de ce que l’on a vécu…et de celle qui nous attend : en effet très vite l’histoire reprend ses droits ! On l’avait presque oublié mais à l’origine cent démons devaient lutter pour s’emparer du trône du Roi des démons ! Et bien voilà qu’ils ne sont plus que dix !! La dernière phase commence avec une annonce terrible : le roi aura droit de vie et de morts sur tous ses sujets…Zatch doit impérativement faire en sorte qu’un mauvais démon ne devienne pas roi !
On vivra encore un moment d’émotions avant la fin du tome avec la disparition d’un démon que l’on avait appris à apprécier…
Qui de Zatch, Tio, Kanchome, Ponygon, Earth, Burago ou des quatre autres démons restants vaincra ? Mais alors que la menace Faudo est éliminé, il semblerait qu’un des démons encore inconnu soit d’une puissance sans borne…voilà qui nous promet encore de grands moments pour cette série qui ne cesse de nous séduire !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre