Zatchbell

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Votre avis sur Zatchbell?

Excellent
7
24%
Trés bon
9
31%
Bien mais pas top
5
17%
Mauvais
5
17%
Minable
3
10%
 
Nombre total de votes : 29

Monkey D
Messages : 39
Enregistré le : 18 oct. 2008, 16:12

Re: Zatchbell

Message non lu par Monkey D » 07 juil. 2009, 16:22

Floo D Ace a écrit :Vol.26 :
Comme à son habitude, Raiku propose un tome sans temps morts et qui va à toute vitesse. Donc au menu de ce vingt-sixième tome, du combat du combat et du combat ! Mais rassurons nous, ici c’est plaisant à suivre grâce au talent de l’auteur. Certes, il n’a pas le « don » de Kubo (Bleach), concernant la mise en page et découpage lors des combats, l’ensemble reste tout de même convenable.
Je sais pas si c'est que tu as voulu dire, mais personnellement je préfère 100 fois un combat de zatchbell qu'un combat de bleach...alors certes le style de kubo est sans doute plus beau mais ça le rend un peu trop lisse et le découpage fait que tout ça à mon sens manque de dynamisme (après c'est une question de gout bien sur), alors que comme tu dis pour les combats de Zatch, ceux-ci sont intensess vont à 100 à l'heure et on sent vraiment qu'ils y vont à fond (et outre le fait qu'un gentil puisse "mourir" comme tu l'a rappelé), il y a aussi cet aspect stratégique dans les combats qui les rendent encore plus intéressant.

Apres pour le courage et l'amitié c'est vrai, mais dans ce tome je l'ai surtout senti dans le combat de kardio et earth (pour ça qu'il m'a un peu moins plus bien que la fin était grandiose), et Momon à la fin qui nous fait presque une déclaration d'amour à Kiyomaro :p. Mais pour le gros du combat, j'ai pas trop senti cette impression de on mise tout sur l'amitié...c'est plutôt on y va à fond quitte à y laisser nos vies pour sauver le monde.

Pour l'édition, ils ont quand même réussi à zapper le commentaire de l'auteur dans le rabat de la jaquette c'est pas mal...

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Zatchbell

Message non lu par Floo D Ace » 07 juil. 2009, 17:05

Monkey D a écrit : Je sais pas si c'est que tu as voulu dire, mais personnellement je préfère 100 fois un combat de zatchbell qu'un combat de bleach...alors certes le style de kubo est sans doute plus beau mais ça le rend un peu trop lisse et le découpage fait que tout ça à mon sens manque de dynamisme (après c'est une question de gout bien sur), alors que comme tu dis pour les combats de Zatch, ceux-ci sont intensess vont à 100 à l'heure et on sent vraiment qu'ils y vont à fond (et outre le fait qu'un gentil puisse "mourir" comme tu l'a rappelé), il y a aussi cet aspect stratégique dans les combats qui les rendent encore plus intéressant.
Hum, nan je voulais pas dire que les combats de Bleach sont mieux, moi aussi je préfére les combats dans Zatch, par contre niveau mise en page et découpage Kubo est un as. Je voulais juste dire que sans avoir le talent de mise en scéne de Kubo, les combats de Zatch ne sont pas pour autant "moins bon" au contraire. Et comme tu le souligne c'est loin du "bourrinnage" de Bleach. :lol:
Apres pour le courage et l'amitié c'est vrai, mais dans ce tome je l'ai surtout senti dans le combat de kardio et earth (pour ça qu'il m'a un peu moins plus bien que la fin était grandiose), et Momon à la fin qui nous fait presque une déclaration d'amour à Kiyomaro :p. Mais pour le gros du combat, j'ai pas trop senti cette impression de on mise tout sur l'amitié...c'est plutôt on y va à fond quitte à y laisser nos vies pour sauver le monde.
Moué mais par moment c'est un peu trop, mais bon ça fait partie du manga j'ai envie de dire.
Pour l'édition, ils ont quand même réussi à zapper le commentaire de l'auteur dans le rabat de la jaquette c'est pas mal...
VOILA !!!!!! Je savais que j'avais oublié un truc dans ma critique......j'étais carrément choqué à l'ouverture du tome. :shock:

Avatar du membre
Niouki
Messages : 104
Enregistré le : 16 juil. 2009, 21:39

Re: Zatchbell

Message non lu par Niouki » 20 août 2009, 13:49

J'ai commencé la série l'année dernière, je m'étais acheté les 5 premiers tomes d'entrée de jeu, mais je n'en ai pas racheté depuis. Ce n'est pas parce que la série ne me plaît pas mais parce que j'ai une autre série en cours de rattrapage (ES21). Mais Zatch Bell est en tête de liste dans les prochaines séries que je vais poursuivre/commencer, je prends vraiment beaucoup de plaisir à la lecture de chaque tome! Une série qui n'est pas très connue mais qui gagnerait à l'être davantage, car elle est aussi bonne que d'autres séries que je suis!

EDIT : Je précise que je regardais les épisodes en vostfr sur internet, et que c'est ce qui m'a motivé à les acheter en volumes papier, car je n'aime pas vraiment les animés de mangas :/
Image
Image
"Une guitare, c'est comme si l'Humanité s'exprimait en six cordes.", Beck

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6385
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Zatchbell

Message non lu par Erkael » 23 août 2009, 14:50

Vol 27: Un volume intense où l’on trouve un combat titanesque avec un Zatch et un Kiyomaro au meilleur de leur forme, et même au delà !
Kiyomaro revient plus motivé et plus fort que jamais et c’est avec une facilité bluffante qu’il élimine les derniers démons protégeant Zeon…alors certes cela paraît un peu facile, le power up de Kiyomaru et de Zatch paraît excessif, mais cela passe plutôt bien surtout que l’auteur ne nous avait pas habitué à cela, donc utilisé avec parcimonie cela ne pose pas de problème. Ensuite un combat titanesque, au sens propre, s’engage entre les deux démons Zatch et Zeon, chacun représentant les deux faces d’une même pièce, l’un étant la lumière alors que l’autre représente l’ombre, comme cela est parfaitement illustré sur la superbe couverture de ce tome.
On assiste donc à un combat impressionnant, où l’auteur repousse les limites des personnages, jamais il n’avait été aussi loin dans un affrontement, avec des invocations gigantesques, des sorts impressionnants qui s’enchaînent… Le tout parsemé de révélations, qui, si elles n’ont rien de transcendantes, car à la limite presque évidente, tombent au bon moment pour que l’effet soit saisissant pour les personnages.
Un des intérêts de cet affrontement est qu’il ne se limite pas aux démons, étant presque de force identique, et possédant les mêmes formules, cela tourne à un affrontement entre Kiyomaro et Dufort, les humains prêtant leurs forces aux démons…l’auteur leur prête des capacités la aussi tirées par les cheveux mais on a l’impression que tout passe naturellement sans souci avec cette série tellement plaisante.
La conclusion de l’arc arrive à grand pas, et jamais la tension n’a été aussi forte, et malgré cela l’auteur arrive à ponctuer son titre de notes d’humour toujours aussi efficace (mais moins présentes tout de même).

Encore un excellent tome pour une série qui ne cesse de se bonifier !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Zatchbell

Message non lu par Sorrow » 25 août 2009, 15:23

Didju, je me suis encore fait avoir ! Comme d'hab, je me dis : "je vais pas acheter Zatch Bell tout de suite finalement, je vais attendre que deux trois volumes sortent pour profiter au mieux des combats, sans coupures". Je pensais y arriver cette fois-ci, ayant lu en scans jusqu'au trente, donc l'impatience devrait être moindre.
et bien non, Il m'a fallut l'acheter tout de même peu après sa sortie !

Mais quelle est cette force qui me pousse à suivre cette série sans faiblir, et ce depuis le tome 6 ?
Bon, il y a bien la crainte d'un arrêt de la série, vu ses faibles ventes, donc mieux vaut l'acheter direct pour faire monter le chiffre.

Mais il y a surtout cette passion dans ce titre, cette énergie dans les affrontements, l'émotion ressentie quand les jeunes démons se relèvent, ne faiblissent jamais, jusqu'à ce que l'énergie du coeur soit épuisée. Puis il y a aussi le découpage vraiment dynamique, les techniques monstrueuses (particulièrement dans ce tome 27 !), d'un impact visuel saisissant, mais pourtant parfaitement lisibles...
Zatch Bell, je dirais que c'est ce qui se fait de mieux en matière de combats à pouvoirs. Si ce n'était pour son dessin plutôt spécial, je suis sûr qu'il se classerait parmi les meilleures ventes shônen, au côté de Bleach, Naruto et One Piece.
Le scénario a beau être assez réducteur et classique, il n'en reste pas moins efficace. Sans chercher à en faire de trop, à nous sortir des complots d'on ne sait où, il reste sur son principe de tournoi sans règles et sans frontières. Il a beau être constitué à 90% d'affrontements, on n'a pas curieusement pas cette impression de lassitude. Preuve sans doute de l'intensité et de l'intérêt que l'on porte aux personnages et à leur destiné.

En ce qui concerne ce tome 27, on est gâté niveau techniques et impacts visuels ! La foudre part de tous les côtés, des mains géantes sortent du sol, on a droit à une épée et à une tronçonneuse de foudre... Et Kiyomaro est revenu du royaume des morts avec une nouvelle capacité, une sorte de super-intuition mettant en avant son génie !
Si tous cela fait très "deus ex machina" (Zatch acquiert des techniques du niveau de Zeon, et Kiyomaro peut rivaliser avec Dufort) afin de maintenir l'affrontement à égalité, cela passe très bien dans le monde de Zatch Bell, où la puissance est avant tout conditionnée par les sentiments des combattants, plus que par leur entrainement.
Niveau révélation, rien qu'on ne soupçonnait pas déjà. La relation entre Zatch et Zeon semblait assez évidente, tout comme le rang de leur famille, mais de nouveau, le tout passe plutôt bien dans le contexte.
Le vrai tournant de ce tome, c'est l'apparition du vrai Bao. Présenté par Earth comme une menace égale à celle de Faudo, on comprend maintenant pourquoi. Sa formidable puissance, entièrement composée de rage et de haine, dévore tout sur son passage, y compris son utilisateur. Le premier lancer est évidemment un échec, mais il aura fait impression sur Zeon. Choqué par les effets du Bao, et par certains morceaux de souvenirs de Zatch, il semble qu'il commence à se poser des questions sur les intentions réelles de son père. Pour quel effet ? Réponse au prochain tome, dans trois mois...

Bref, un excellent tome de Zatch Bell, comme d'habitude quoi, que même la pitoyable traduction ne parvient pas à me gâcher ! C'est dire combien j'apprécie le titre.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Monkey D
Messages : 39
Enregistré le : 18 oct. 2008, 16:12

Re: Zatchbell

Message non lu par Monkey D » 25 août 2009, 16:36

Encore un tome haut en couleur qui fait se désolé de voir à quel point cette série a des ventes si basses (et surtout une mauvaise image) quand d'autres mangas dont je tairais le nom marche si bien u_u...

En ce qui concerne les révélations, certes elles ne sont pas vraiment surprenante, mais si on pouvait se douter du lien entre Zatch et Zeon, en revanche pour leur père rien ne nous permettait de le prédire, si ce n'est la loi des shonen et ce qu'avait dit Ryô lors de sa confrontation face à Zeon...au moins là on avait pas les habituels "il me rappel le big boss dans sa jeunesse" ou je sais pas quoi.

Concernant les power up, certes c'est une petite facilité pour équilibrer le combat (qui n'est pour autant pas vraiment équilibré loin de là), mais bon on peut dire que leur origine est logique..."mourir" ou voir son ami mourir sous ses yeux c'est pas rien...Et pour Zatch, on peut se dire que c'est l'eveil du vrai Baou qui a libéré tout le potentiel de ses formules
Quant au power up de Kiyomaro au moins il est original est vraiment classe, pour une fois c'est pas la force qui augmente mais l'intelligence...

Et pour en revenir au vrai Baou, bah Sorrow a déjà tout dit ^^.

Pour la traduction je trouve que ça s'améliore quand même, même si j'ai été deçu par le ...enfin...de Dufort là où normalement il dit "c'est un yo yo", quand les autres se demande si c'est une scie ou une roue ou autre...

Et côté humour, le kiyomaro démon mode sadique face à Rodieux ou Folgore de fer qui fait face à Zeon sont quand même énorme :p

(et tiens petite remarque, maintenant on sait quelle formule Dufort voulait utiliser face à Appolo dans le tome 9 ^^)

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Zatchbell

Message non lu par Sorrow » 25 août 2009, 17:49

Monkey D a écrit :En ce qui concerne les révélations, certes elles ne sont pas vraiment surprenante, mais si on pouvait se douter du lien entre Zatch et Zeon, en revanche pour leur père rien ne nous permettait de le prédire, si ce n'est la loi des shonen et ce qu'avait dit Ryô lors de sa confrontation face à Zeon...
Si, si, car un des démons (Ryo je pense) dit qu'il s'agit de Zeon (+ nom de famille), de la famille royale. Je n'ai pas tilté sur le coup, parce que la parenté entre Zeon et Zatch n'était pas clairement établie, mais ça tombait évidemment sous le sens donc. Mais sans cela, je n'aurais pas pensé non plus d'emblée que Zatch faisait partie de la famille royale ou quoi que ce soit, rien ne nous laissant le penser.

Sinon, je ne critique absolument pas le power-up des deux héros. Zatch est resté assez moyen niveau puissance pendant 26 volumes. Ca fait du bien de le voir enfin donner sa mesure, surtout maintenant qu'on sait qu'il est de sang royal ! Quand à Kiyomaro, il fallait bien qu'il apprenne quelque chose de son voyage dans l'au-delà. Et c'est un pouvoir qui est en adéquation avec sa tactique habituelle, ne faisant que la renforcer. Et puis ce genre de trucs, ça passe bien dans Zatch Bell. Et pourtant, leur power-up ne suffira toujours pas pour l'après-Faudo... je n'en sais pas encore plus, étant arrivé au 30, mais ça promet beaucoup.
Monkey D a écrit :Pour la traduction je trouve que ça s'améliore quand même, même si j'ai été deçu par le ...enfin...de Dufort là où normalement il dit "c'est un yo yo", quand les autres se demande si c'est une scie ou une roue ou autre...
Oui, ça par exemple... Me demande comment elle est arrivée à "enfin" à partir de "Yo-yo", Simon. :roll: . Le "est-il le vrai..." de Zeon aussi, sorti de nulle part, ou un long "On les a touchés", au lieu d'un simple et plus dynamique "touché"...
Mais celui que je préfère, c'est le "Uh...Jedyun... tu es dans la lune !!" de Rodieux, parfaite entrée en matière pour ce tome. :lol: Une vraie poétesse cette SImon. Des yeux ronds, puis mort de rire, tellement c'est ridicule dans le contexte et de la part de Rodieux... Un bon " Jedyun, qu'est-ce que tu fous/glandes ?/ tu dors, ou quoi ?", ça convient pas mieux ?
Enfin, heureusement, ça reste lisible et agréable malgré ça...

Sinon, j'ai moi aussi beaucoup apprécié l'acharnement démoniaque de Kiyomaro sur Rodieux. :lol:
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Monkey D
Messages : 39
Enregistré le : 18 oct. 2008, 16:12

Re: Zatchbell

Message non lu par Monkey D » 27 août 2009, 11:18

Sorrow a écrit :
Monkey D a écrit :En ce qui concerne les révélations, certes elles ne sont pas vraiment surprenante, mais si on pouvait se douter du lien entre Zatch et Zeon, en revanche pour leur père rien ne nous permettait de le prédire, si ce n'est la loi des shonen et ce qu'avait dit Ryô lors de sa confrontation face à Zeon...
Si, si, car un des démons (Ryo je pense) dit qu'il s'agit de Zeon (+ nom de famille), de la famille royale. Je n'ai pas tilté sur le coup, parce que la parenté entre Zeon et Zatch n'était pas clairement établie, mais ça tombait évidemment sous le sens donc. Mais sans cela, je n'aurais pas pensé non plus d'emblée que Zatch faisait partie de la famille royale ou quoi que ce soit, rien ne nous laissant le penser.
Bah heu c'est un peu ce que je disais en disant "si ce n'est ce qu'avait dit Ryô lors de sa confrontation avec Zeon ^^

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Zatchbell

Message non lu par Sorrow » 27 août 2009, 16:23

Oh my..., c'est triste de vieillir et de perdre encore quelques points de plus aux yeux... :(
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

samizo kouhei
Messages : 1873
Enregistré le : 11 juin 2004, 08:50
Contact :

Re: Zatchbell

Message non lu par samizo kouhei » 01 sept. 2009, 17:09

Zatchbell 27 : Rien que du combat dans ce tome, et malgré cela et les révélations qui tombent un peu à plat, le tout fonctionne parfaitement : c'est impressionnant sans être prétentieux, les héros font un saut en puissance impressionnant sans que cela ne porte préjudice à la dynamique du titre et le début du tome est assez déconcertant par des touches d'humour déjanté (Kiyomaro qui devient de plus en plus démoniaque face à Rodieu).

Répondre