Page 1 sur 5

Shaman King

Posté : 02 mai 2006, 12:37
par Erkael
Image Image Image

Auteur : Hiroyuki Takei
32 volumes en France (série terminée)
32 volumes au Japon (série terminée)
Editeur France: Kana


Quel gâchis que cette série ! Au départ un shonen pas spécialement original mais tout de même très attirant pour finir sur un brouillon scénaristique catastrophique !

L’histoire :
Asakura Yoh descend d’un lignée de shaman, des êtres pouvant communiquer avec des esprits et fantomes, ignorés du monde entier. C’est un jeune garçon somme toute banal, il est extrèmement faignant, très peu bavard. En bon shaman qui se respecte il est à la recherche d’un fantome, il rencontre alors Amidamaru, le fantome d’un samouraï de 600 ans qui deviendra son esprit.
Comme tout shaman il doit participer au shaman fight, un tournoi ayant lieu tous les 500 ans qui détermine le roi des shaman, le « shaman king », seul être qui puisse fusionner avec le « great spirit » et ainsi obtenir une puissance sans borne.
Au cours des préliminaires il rencontrera de nombreux autres shamans, certains deviendront ses alliés, d’autres ses ennemis…

Petite analyse :
Voilà en gros le résumé de shaman king, et comme le résumé le laisse transparaître, il s’agit d’un shonen tout ce qu’il y a de plus classique, après seulement quelques volumes d’introduction, on entre très vite dans un tournoi, on a droit a des entraînements tirés par les cheveux, une augmentation significative de la puissance des héros… du classique quoi.
Cependant au début la sauce prend bien quand même, les persos sans être révolutionnaire sont attachants, l’action est continue bien amené… oui mais voilà…

On peut découper ce manga en 5 parties :
La première correspondrait à l’introduction des personnages et à quelques courts chapitres avec des péripéties qui permettent de se familiariser avec l’univers.

La deuxième représente les qualifications pour le tournoi, où les shamans doivent passer des tests et s’affronter entre eux sans qu’une défaite ne les sorte du tournoi.

La troisième est le « road trip » qui conduite les héros jusqu’au lieu sacré du tournoi ou il traverse les Etats Unis… certains disent que ça commence à déconner là, mais de mon point de vue, c’était pas mal, ça change un peu du début mais c’était encore bien.

La quatrième, celle ou tout part en vrille, est le tournoi en lui même, des équipes de shamans sont constitués, et les combats commence… ou est le problème me demanderez vous ? Et bien c’est que ce débile d’auteur a voulu faire le malin en ne respectant les règles simples du « tournoi de shonen », qui pourtant à déjà fait ses preuves.
N’importe qui s’affronte n’importe où, les personnages sans intérêt pullulent, les perdants sont toujours dans le tournoi, les persos meurent sans arrêt mais tout le monde s’en fout puisqu’il suffit de les ressusciter, pareil s’il perde un membre, l’enfer ne devient qu’une étape d’entraînement comme une autre, les héros prennent le café gentiment avec les salauds, les possibilités d’utilisation des esprits se multiplient à l’infini et deviennent n’importe quoi … vous voyez un peu le bordel…

Enfin la dernière partie, la conclusion qui continue dans ce foutoir sans nom, où l’auteur n’arrive plus é récupérer son scénario qui lui a totalement échappé…

Conclusion :
C’est vraiment dommage, car ce manga n’est pas exempt de qualité, le graphisme bien que simple est très accrocheur, certains persos sont excellents (Ryu, Faust…), le système de combats par fantome interposés est vachement sympa (inspiration reconnu par l’auteur de Jojo et ses stands)… mais ça devient tellement brouillon… et dire que ça partait si bien !

Devant un tel plantage, les éditeurs Japonais ont gentiment demandé à Hiroyuki d’interrompre sa série, du coup la fin est précipitée et donc bâclée, ce qui en fait est presque dommage puisque dans les 2 – 3 derniers volumes l’auteur semble se ressaisir, il revient à un déroulement plus classique, mais qui a déjà fait ses preuves dans d’autres titres…

A l’heure actuel il ne reste plus qu’un volume à sortir en France et je me demande bien comment il peut boucler ça en un seul volume… je trouve tout de même dommage qu’on ne sache jamais ou l’auteur voulait en venir (à supposer qu’il le sache lui même !)

A noter que l’adaptation en anime comptant 64 épisodes est vraiment super sympa, elle est fidèle au manga jusqu’à la partie ou ça merde, et évite les ratés du manga, la fin étant totalement différente… on a donc droit à une fin d’animé vraiment prenante.

Posté : 02 mai 2006, 16:39
par Floo D Ace
perso g voté bien mais pas top parce ke tu ma rapelé ke jusko tournoi jadoré ce manga...franchement le combat de Yoh contre Faust au début javé adoré....pi sa a sombré a du nimp dan le tournoi kom tu la di lé ékip s'battent nimporte ou...lé gar sorte d over soul toujours plus grand toujours plus fort (parfois du nimporte koi sisi lé voiture la pfffff)..pi pompon sur la garonne il sont résucité a l'infini...mm dans le tomes 31 c encore kom sa..il meurt telment souvent ke par moment on le remark mm pa.....bref.....mais bon ce manga est pour moi divizé en 2 une 1er parti convenable jusko tournoi pi la 2eme parti du grand nimp a partir du tournoi...donc pour moi c 50 50...voila

Posté : 02 mai 2006, 21:59
par psykodeco
je trouve que tu à une vision un peu fermé sur la chose j'ai trouvé ca pluto bien que l'auteur sorte de cette structure pré maché que tou les lecteurs attendent...

après tout pourkoi pas l'idée de mourir pour en revenir plus fort aussi bien physiquement que psykologikemen cela pourrait etre une recherche et un dépassemen de soit a travers un enviromen pluto morbite et ki fait peur, pouvant aussi etre une image qui traduit une dépression très forte ou une lutte inconsidéré de personne dans l'attrocité du monde réelle...

je regrette qu'il nyai pa de fin plus concrete; jai completement ete emporté dans son délire ou il n'ya plus de distinction entre les "gentils" et les "méchants" :) où la mort n'est qu'une étape pour etre plus vivant...

finalement dans le tome 31 on ontretrouverai presk une situation familiere dans les film de catastrof naturell ou on met toutes les querelle de coté pour sentraider mutuellement...

l'idée des jumeau est finalement classike pour representer les bien et le mal ayant la mem apparence ou souvent le maléfik attend kon vienne un jour sopposé a lui et k'on le batte


s'il y avai eut une fin on attendrai suremen kil batte hao ou pourkoi pa kil gagne mais kil ce raisonne et devienne raisonnable...
c un pe stéréhotipé mais c une fin ke jattendrai égalemnt...

bon je m'arrete dans mon délire...dsl... gspr ke mon txt sera compréhensible. pour linstant il est encore tres clair pour moi lol je le relirai demain o cas ou...

je nai pas encore pu regarde lanimé.. (gspr pouvoir le regarder biento)

Posté : 03 mai 2006, 09:25
par Maeda
Ecrasante majorité pour le "Mauvais" pour le moment :lol:
J'avais acheté les 3 premiers volumes il y a fort longtemps et cela m'avait soulé comme rarement!

Posté : 04 mai 2006, 13:51
par Erkael
La t'es dur quand meme, jusqu'au volu 15 (si je me souviens bien) c'est vachement sympa, bon les tous premiers, c'est comme pour chaque série, le temps pour l'auteur de trouver ses marques et planter le décor...

Posté : 04 mai 2006, 13:58
par pick ouic
yep !
jusqu'au 15, c'était encore sympa... 8)
apres, c'est la decadence...c'est pour ca que j'ai pas continué cette serie...et illico vendu !

Posté : 04 mai 2006, 17:01
par samizo kouhei
Si vous cherchez le votant pour "minable", c'est Wham ! :lol:
SK est le plus bel exemple de sabotage de shônen, détruisant dès le tome 18 (le dernier que j'ai lu, je ne suis plus trop sûr) tout le capital sympathie que j'avais pour lui. Mais oui, vous savez, c'est le tome où Ryu et Faust parlent comme des débiles mentaux ! :lol:
Un des rares exemples de titre ayant dépassé les 20 tomes et abattu en plein vol par son éditeur japonais en tout cas. L'auteur est si dégoûté qu'à ma connaissance, il n'a rien refait depuis ! :lol:

Posté : 04 mai 2006, 22:31
par psykodeco
meme si le monde est parfois cruel, il réserve malgré tout une multitude de surprise

Posté : 19 juin 2006, 11:41
par Erkael
Volume 32: C'est la fin... et c'est pathétique :?
Perso, j'ai pas bien compris ce que l'auteur à voulu nous faire comprendre avec cette pseudo fin ouverte... alors ok, le pauvre il a pas pu faire mieux parce qu'on lui a demandé d'arréter... mais c'est quand meme un peu de sa faute si il son titre est devenu aussi pourri, ce qui a entrainé la demande de l'arret...

A ne lire que jusqu'au volume 15!

Posté : 26 août 2006, 12:51
par tombuilder
j'ai voter bien mais pas trop car comme beaucoup de personne je déplore cette fin minable!!!
c'est vrai que le manga est bien sympa jusqu'au flashback sur lenfance du heros (inclus) mais apres ca devient n'importe quoi pendant 10 tomes jusqu'a une fin pathétique et moi non plus j'ai pas trop compris cette fin!!!
toujours est il que meme si l'auteur semble affligé par la décision de la shueisha d'arreter sa série il est tres loin d'etre dénué de reproche!!!
deja si il avait pas fait une histoire merdique a partir du tome 20 il aurait vendu plus de manga et la maison d'edition n'aurait pas arrété la série et puis quand on voi a la fin son commentaire au debut du volume 32 je crois je cite "apres l'arret de la série je me sens soulagé..." on voit bien que ce mangaka n'était tout simplement plus a ce qu'il faisait.....
enfin tout ca fai comme meme peur parce que on se dit que ca peut arriver a plein de série au long cours genre naruto ou one piece (meme si la fin d'un shonen long est toujours discutable, vu que les fans sont dedans depuis des années ils ont toujours des regret quant a la fin)....enfin espérons que non!!!