Baki

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Vous en pensez quoi, de Baki ?

Ba j'kiffe !
21
49%
Baki ? Bof !
7
16%
Ba...qui ?
15
35%
 
Nombre total de votes : 43

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Baki

Message non lu par Erkael » 26 oct. 2009, 00:21

Ok, donc la couv du 27 sera encore pire...on verra juste un vieux sans visage se faire écraser la face par un bras sorti de nulle part! Trop classe!

Non mais vraiment, bravo :mrgreen:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
fo_cube
Messages : 88
Enregistré le : 16 mai 2007, 02:36

Re: Baki

Message non lu par fo_cube » 26 oct. 2009, 01:36

chais pas quand le graphiste m'a proposé cette idée je l'ai trouvé cool :roll:
*KARAKURI NEVER DIES*

shinob

Re: Baki

Message non lu par shinob » 29 oct. 2009, 13:26

Les goûts et les couleurs...

Perso, ça me plaît beaucoup. Réaliser un diptyque pour Baki est une initiative très sympa. :wink:

Et puis Yujiro, il a toujours la classe...

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Baki

Message non lu par Erkael » 16 janv. 2010, 17:14

Vol 27: Ce n’est pas fréquent dans cette série mais ce tome est homogène, il ne part pas dans tous les sens, on y trouve une unité…l’auteur serait-il devenu normal ? Non, des visages sont dessinés par les muscles du dos de Yujiro Hanma, ça va, tout va bien, il est toujours aussi fou !

L’essentiel de ce tome donc est occupé par l’affrontement des deux guerriers qui apparaissent comme les hommes les plus forts du monde, et après un début assez surprenant, la suite l’est tout autant, mais cette fois c’est au tour de Yujiro de prendre le combat à son compte… On assiste donc à un épisode non loin du grotesque avec le dos de l’ogre qui fait apparaître des visages ; l’implantation de ses muscles serait différente de celle du commun des mortels…ben voyons. Mine de rien avec ça, l’auteur apporte une justification pour cette musculature aussi étrange, cela prouve malgré tout qu’il ne tombe pas dans le n’importe quoi et qu’il a tout de même conscience de son délire (ce dont on pouvait douter). Mais cela ne l’empêche pas de toujours repousser les limites de son titre qui cette fois apparaît beaucoup moins second (ou centième) degré qu’auparavant.
Après tout cet affrontement représente quelque chose de fort : deux légendes s’affrontent, deux styles de vie totalement opposés, deux visions des choses diamétralement différentes…et tout ça pour arriver à une conclusion aussi excellente que frustrante. Itakagi s’en sort à merveille ainsi et prend tout le monde à contre pied.

Autre phénomène qui paraît étrange dans cette série : on identifie clairement la fin de cette partie, on trouve même une transition…alors que jusqu’à maintenant tout s’enchaînait de façon un peu abrupte, presque sans logique (il suffit de se rappeler comment on est passé des condamnés à mort au tournoi en Chine).
On conclut ce tome satisfait, avec une ouverture pour ce qui s’annonce être la dernière partie du titre, qui mettra en avant un personnage intéressant mais sous exploité jusque là : Muhammad JR.

Un petit mot sur la couverture qui vient justifier celle du tome précédent, mais qui reste toujours aussi horrible hors contexte (celle ci encore plus que la précédente). Heureusement qu’on ne lit pas le titre pour ça. Mais il faut reconnaître que mises cote à cote l’effet est assez bon.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Baki

Message non lu par Erkael » 16 févr. 2010, 20:06

Vol 28: C’est étonnant mais Delcourt nous fait le plaisir de sortir ce 28e tome un mois seulement après la sortie du précédent…qu’ils fassent attention, on pourrait y prendre goût et s’y habituer !

Si le dernier volume surprenait par son homogénéité, ce qui est assez rare dans la série, cette fois, si l’auteur ne suit effectivement qu’une seule ligne directrice dans ce tome, cela ne l’empêche pas de passer du coq à l’âne par rapport aux évènements précédents.
C’est déjà la deuxième fois que depuis le début de cette série, l’auteur change sa trame du tout au tout. On était passé de l’affrontement contre les condamnés à mort au tournoi en Chine sans plus de transition que ça, et là on suit Alai Junior dans sa quête pour affronter Baki… Il faut reconnaître que cela reste tout de même moins choquant que pour le passage au tournoi en Chine.
Le héros de cette partie devient donc Alai Junior qui était apparu un peu sans raison dans l’arc précédent et qui n’avais pas été exploité à fond ; les rôles s’inversent donc, Baki n’est plus celui qui court après un être fort pour se prouver qu’il peut le surpasser, mais il devient celui après qui on court, ainsi notre héros passe au rang d’acteur passif. D’ailleurs il faut reconnaître que pour un héros de manga il s’avère bien peu présent ; l’auteur voulant tellement mettre en avant tous ses personnages qu’il introduit dans l’histoire, entre les nouvelles têtes et les anciennes qui reviennent de la première série, Baki est souvent en retrait !

Dans ce volume Alai Junior est omniprésent : il demande Kozué en mariage, il défie les amis et anciens adversaires de Baki, jusqu’à son demi frère qui s’avère être le plus redoutable…mais on garde ça pour le mois prochain…ha mince, non, dans deux mois alors !

Un volume surprenant et intéressant, si on se demandait ce qu’allait contenir la dernière partie de la série, et bien maintenant on le sait, on va suivre la quête de Alai Junior !

A noter que l’auteur fait ré-intervenir Muhammad Alai qui est véritablement le portrait craché de Mohammed Ali, le doute n’est pas permis (outre le nom bien entendu), on félicite l’auteur pour son coup de crayon qui s’avère pour une fois réaliste !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Baki

Message non lu par Erkael » 17 avr. 2010, 16:25

Vol 29: Alors que nous sommes seulement à deux tomes de la fin de la série, on ne comprend vraiment plus où l’auteur veut nous entraîner, on perd véritablement le fil et on se pose la question de l’intérêt de tout ceci : dans le volume précédent Alai Junior affrontait et terrassait les plus puissants guerriers qu’avaient déjà affronté Baki, dans ce tome ils reviennent pour le punir (et plutôt méchamment)…Deux volumes pour un résultat qui s’annule. Un coup son personnage joue largement au dessus des autres, le coup suivant il est totalement dépassé… Preuve une fois de plus que l’auteur fait ce qu’il veut sans se soucier d’une quelconque cohérence narrative. Et il lui reste deux volumes pour conclure son histoire… et Baki dans tout ça ? Pendant quasiment l’intégralité de la série on se sera demandé pourquoi celle ci se nomme ainsi ! Un héros inexistant qui se fait voler la vedette par des personnages sortis de nulle part.

L’intérêt de ce tome, si l’on peut dire est dans la mise en scène…les affrontements sont d’une violence rare, Alai se faisant détruire (littéralement) peu à peu à chaque face à face, l’auteur n’hésitant pas à montrer des choses peu ragoûtantes tel que des os sortant des chairs, une langue à moitié sectionnée…

Vous passerez plus de temps à acheter ce tome qu’à le lire, celui se bouclant en quinze minutes maximum, ce qui va encore renforcer la frustration provoquée par son contenu !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

dambosss
Messages : 13
Enregistré le : 28 oct. 2007, 15:57

Re: Baki

Message non lu par dambosss » 03 mai 2010, 18:51

L'intérêt de cet arc Ali Jr, c'est de montrer comment Baki réagit quand un rival combattant et amoureux se présente.
C'est aussi l'occasion de faire un duel des "fils de..." entre Baki et Ali Jr, qui est supposé avoir dépassé son père.
Ali est très fort, comme on l'a vu dans les volumes passés, mais il est aussi très prétentieux et il fallait qu'il soit remis en place pour ne plus sous-estimer ses adversaires.
Il s'est fait défoncer dans ses matches retour pour deux raisons : Jack Hanma est un boucher et a ouvert la porte pour les revanches des deux "anciens", et Ali Jr a commencé à douter de lui et de sa résolution devant la volonté de ses adversaires et ses propres blessures.

Baki est au centre de l'aventure mais n'est pas l'unique personnage. La 1ère série était totalement centrée sur lui. Sur 42 volumes, on le voyait 80% du temps. La saison 3 (toujours pas annoncée en France) est aussi très focalisée sur le héros. La seconde a réussi à montrer qu'il n'était pas le seul personnage digne d'intérêt, mais qu'il arrivait malgré tout à se rapprocher du niveau de son père au fur et à mesure.

En tous cas, Jack s'avère encore une fois énorme, et même si ce Tome se lit comme d'habitude bien trop vite, qu'est ce que c'est bon...

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Baki

Message non lu par Erkael » 16 juin 2010, 01:11

Vol 30: Cela devient une habitude pour ne pas changer, le personnage donnant son nom à ce manga n’y apparaît pas, il est juste mentionné…non l’auteur préfère se concentrer sur un personnage si peu intéressant : ce boxeur sorti de nulle part il y a peu, qui s’avérait invincible et qui, coup sur coup, enchaîne les défaites, mais attention il ne s’agit pas de simples défaites, il prend de véritables branlés…mais qu’importe il continue de lutter et voilà qu’on lui propose d’affronter l’homme le plus fort du monde (ou presque) à savoir Baki lui même.

Il faut renoncer à trouver toute cohérence dans ce titre, mais il faut reconnaître que depuis la fin du tournoi en Chine, l’intérêt n’y est plus tellement, on ne comprend vraiment pas pourquoi l’auteur nous propose ça, où il veut en venir avec Alai Jr…il nous annonce un combat finale qui est bien loin de nous faire saliver étant donné que l’ultime adversaire de Baki dans cette partie de la saga s’avère être un combattant surestimé qui n’arrive plus à gagner…bonjour le boss de fin.
Malgré tout l’auteur arrive à provoquer une certaine envie grâce à sa narration qui ignore toute linéarité et à quelques surprises bien senties.
L’auteur refait brièvement intervenir Igari, personnage inspiré de Inoki, célèbre lutteur Japonais, on ne l’avait pas vu depuis le début de la série, il mentionne également un combat qui a vraiment eu lieu entre Inoki et Ali, combat légendaire malgré son aspect ridicule.

Alors que nous ne sommes qu’à un seul tome de la fin de cette partie, on en vient presque à souhaiter que l’auteur conclue rapidement son histoire qui n’arrive plus à passionner. A force de prendre des virages trop violents dans son scénario, l’auteur est rentré dans un mur !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10146
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Baki

Message non lu par Koiwai » 17 juin 2010, 01:09

Une série qui part de plus en plus en vrille :| Un début excellent dans sa catégorie, puis à partir du tournoi en Chine et de l'opposition Chine/Japon, ça part doucement dans le n'importe quoi tant la narration n'a aucune cohérence avec ce qui précédait. Quant à ce tome 30, c'est le plus mauvais depuis le début de la série, et il annonce une fin bâclée ouverte sur la prochaine saison.... Ca reste fun de voir ces messieurs se mettre sur la gueule (même si les raisons sont de plus en plus mal trouvée), mais ce manque total de cohérence dans les évènements depuis plusieurs volumes m'exaspère. J'ai hâte que ça se finisse, en prévision de cette fin qui promet d'ores et déjà d'être pourrie.
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Baki

Message non lu par Erkael » 23 août 2010, 03:31

Vol 31: Alai Junior attend son adversaire dans l’arène du sous sol, il est plus motivé que jamais, prêt à tout pour devenir un véritable combattant pour ne plus être un simple sportif…Mais tout sera expédié beaucoup trop vite pour être intéressant !
Deux coups et le combat est plié ! On peut bien évidemment louer la mise en page de l’auteur qui maîtrise parfaitement cet aspect (à défaut de maîtriser son dessin), on peut trouver fabuleux ce contre pied (en était ce vraiment un ?), l’effet ayant pour but de démontrer la puissance accrue de Baki que son père considère désormais comme un adversaire digne ou presque…mais à quoi a bien pu servir Alai Junior dans l’histoire ? Tout ça pour ça ? Voilà l’exemple typique du personnage inutile que l’auteur a intégré sans que l’on sache vraiment pourquoi si ce n’est rendre hommage à un boxeur qu’il aimait sans doute beaucoup…résultat, plusieurs tomes dont on cherche encore le sens… pour une fin qui manque littéralement de panache.

Au final la grande confrontation entre le père et le fils va enfin avoir lieu mais en fait non ! Une grande partie des personnages issus de la première saison (inédite en France) mais ayant fait une apparition dans cette seconde partie se réunissent pour cet affrontement symbolique qu’on ne verra peut être jamais : la série (du moins cette partie) se termine sur le compte à rebours avant le grand combat mais il n’est pas dit que Delcourt nous propose un jour la troisième partie intitulée : Baki, son of ogre !

Bien que déçu par les délires et certains choix de l’auteur, il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts pour avoir un jour la suite !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre