One Piece

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Que pensez-vous de One Piece ?

Number One, Piece !
131
65%
Peace, man, c'est cool ce manga !
49
24%
J'lui pisse à la raie, Wham !
21
10%
Ma yé né connais pas cé manga !
2
1%
 
Nombre total de votes : 203

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: One Piece

Message non lu par Otaku62 » 23 sept. 2009, 11:20

C'est vrai que le coup de Duval était pas mal.Je m'attendais à revoir un ancien ennemi de Luffy et de sa bande,il n'en était rien...Oda nous a bien eu...
Sinon le reste est énorme et promet encore un arc très rythmé...

Avatar du membre
Oscar François
Messages : 377
Enregistré le : 01 févr. 2009, 22:37

Re: One Piece

Message non lu par Oscar François » 28 sept. 2009, 11:01

Bon, j'ai enfin lu le dernier tome !

J'appréhendai un peu, en me disant que cela serait peut-être un peu comme "la bande à Moria" mais... NON !
Ah oui, car je précise que je l'avais trouvé un peu bof-bof, la partie gothico-comique; Moria et les lions, c'était pas trop mon truc^^'

Donc je suis partie dans ce nouveau tome avec un gros "ouai bof" ... "ouai bof" accentué par le fait que je me mets toujours autant de temps à lire un One Piece ! (c'est comme Host Club, c'est bien mais ça m'épuise, ah ah :o ) enfin bref !

Dès le départ, j'ai souri devant le "cas du clone raté de Sandy": c'était sympa... Mais le meilleur était à venir ! Ce tome redresse vraiment la barre, surtout par les thèmes qu'il aborde : la confrontation entre les humains et les hommes-poissons/sirène nous fait directement écho. Le "vous avez vu la couleur de leur peau" etc. tout ça, c'est des situations qu'on vit aujourd'hui, et c'est loin d'être drôle ! Donc voilà, Oda nous permet aussi de réfléchir sur la stupidité affligeante de l'être humain, et c'est bien venu n_n !
Car aujourd'hui, tout divise, et rien ne réunit.

... Wa ! Quelle prose ! Je m'étonne moi-même : j'ai donc un cerveau !
Vivement la suite de One Piece :D
"N'importe quoi" [OF ∞ ]
Image
Image

Avatar du membre
Rogue Aerith
Filousophe
Messages : 1116
Enregistré le : 28 nov. 2006, 18:26

Re: One Piece

Message non lu par Rogue Aerith » 01 oct. 2009, 18:27

Mes critiques envers One Piece n'étant pas connues pour être très consensuelles, je me considère comme un des rares membres à être resté assez objectif envers ce manga.
Si bien que, lorsque j'ai vu jaillir de partout des critiques dithyrambiques sur les tomes 49 et 50, j'ai préféré attendre avant d'émettre mes avis... Loin de me remettre en cause (serait-ce moi qui aurait mauvais goût ? je ne pense pas...), ma vision des choses face à One Piece est on ne peut plus claire. Dernièrement - et j'insiste sur ça, mes critiques ne visant pas le passé de la série ni son futur apparemment dantesque d'après les fanboys lecteurs de scans -, dernièrement donc, One Piece est un shônen dont la qualité varie. Bien qu'il fasse partie du haut du panier, c'est incontestable, de très vilains défauts existent bel et bien sur les derniers tomes. De plutôt mauvais à carrément excellent, la transition est dure, étonnante, voire déstabilisante :? . Mais je me suis fait une raison. Certains tomes valent le coup, que dis-je, sont des indispensables, des modèles du shônen. D'autres au contraire présentent des aspects à rejeter à tout prix...
Itadakimasu !


One Piece 49 : Un tome carrément poussif.
Et ce sur plusieurs points :
  • Premièrement, le combat contre Moria ne se termine même pas. Alors certes, c'est un capitaine corsaire, sa puissance justifie que le combat s'étende sur plusieurs tomes. Mais le fait que les Mugiwara ne cessent de se relever après tout ce qu'ils ont enduré n'est plus crédible jusqu'à un certain seuil qui est dans ce tome atteint. On parle bien de 3 à 4 résurrections pour chaque membre sur l'ensemble du tome, un record, j'ai bien cru me retrouver dans Bleach, c'est dire. Quand bien même One Piece est renommé pour son côté too much, que les persos encaissent des coups et se relèvent à chaque fois n'est pas un fil de lecture très intéressant au bout d'un moment. Surtout que, est-il besoin de le rappeler, certains membres des Mugiwaras tels que Zorro, Sandy et Pipo sont censés être humains, non-détenteurs de pouvoirs de fruits du démon. Malgré la ténacité, la force de la volonté, le fait que finalement on ait pris l'habitude avec Oda de voir les humains aussi surpuissants que les détenteurs de fruits du démon, tout ça n'est vraiment pas intéressant à suivre. :roll:
    Je ne fais pas partie des personnes pensant que, plus c'est extravagant, mieux c'est. One Piece est bon, voire excellent, parce que c'est le bordel et l'orgie permanente, je le conçois. One Piece, c'est le fameux « shônen no limit » : il peut se passer tout, n'importe quand. Mais pour moi, certaines choses sont trop grosses pour passer, même dans le no limit, lorsque, très justement, elles se contentent de donner dans la facilité, et souffrent d'un manque flagrant d'originalité... Vous ne voyez pas où je veux en venir ? Ceci va vous éclairer : je ne vois pas pourquoi on ne reprocherait pas One Piece les mêmes défauts que d'autres shônens de bas étage, c'est-à-dire les résurrections intempestives de personnages !!! Le no limit de One Piece ne justifie pas ce genre de pratiques. Je dois donc vous avouer que, sur ce tome, Oda montre bien qu'il est en manque d'inspiration. Pour faire avancer le combat, c'est toujours le même schéma : tentative de coup, échec, donc on attend le patron mais on résiste, tentative de coup, échec, et on se relève quoiqu'il se passe. Pas intéressant, c'est tout.
  • En second lieu, ce tome est poussif parce que des ennemis dézingués dans les tomes précédents refont leur apparition... Cela ne s'imposait vraiment pas, étant donné que les nouveaux affrontements ne servent pas à grand chose. De nouveau, le tome stagne. :?
  • Dans un troisième temps, une nouvelle bande de persos loufoques sort de n'importe où pour prêter main forte... Là-aussi, c'est pas spécialement inspiré... Ficelle du nekketsu n°63 : faire intervenir des persos sortis de nulle part pour régler certains problèmes. :mrgreen:
  • Et en quatre, ce qui tient plus du ressenti que d'une impression objective, l'humour marche une fois sur deux.
Niveau graphisme, c'est pas trop ça non plus. Les combats ne sont pas forcément très lisibles. C'est bien beau un environnement énorme, encore faut-il savoir le gérer, ce qui n'est pas le cas. Et heureusement que Glénat fournit du bon papier :) ...

Bref, ce tome 49 n'est pas un bon tome, contrairement à ce qui a été dit partout.

One Piece 50 : Une remontée en puissance salvatrice.

Enfin, le combat contre Moria prend fin. Et si le tome 49 était plombé par ses défauts, ce tome 50 est bien meilleur quoiqu'assez déséquilibré.
Décortiquons ce déséquilibre très simplement :

Défauts :
  • Le festin post-combat : c'est bien sympa, bien rigolo, bien normal... mais surtout bien redondant. Alabasta, Skypeia, Water Seven, et maintenant Thriller Bark : tout se finit toujours par une bonne bouffe, régénératrice pour tout le monde...
  • L'attaque de Kuma encaissée par Zorro et les conséquences qui en découlent. Si on fait un petit résumé, Zorro prend de plein fouet une attaque dévastatrice et la supporte, et ce pour sauver son capitaine. Le problème, c'est qu'Oda a complètement foiré le côté classe de ce sacrifice. Personne n'est censé être au courant de ce qui s'est passé si ce n'est de l'intéressé lui-même. Or, au fil des pages, on apprend que Robin était consciente au moment des faits, de même que Brook, Sandy, les frères Risky de la bande des Rolling Pirates... Tout le monde est au courant sauf Luffy. Quel intérêt de mettre en place un sacrifice aussi classe si c'est pour le décrédibiliser de la sorte quelques pages plus tard avec des émotions neuneus et des cachotteries qui n'en sont pas vu que seul Luffy n'est pas au courant ? Et je ne parle même pas du coup d'épée humoristique dans l'eau, c'est-à-dire le fait que, une fois partis de Thriller Bark, les frères Risky mettent au courant tout leur équipage. Bref, qu'un élément aussi classe finisse par devenir ridicule est bien regrettable.
Qualités :
  • Bien que le sacrifice de Zorro ne soit pas correctement mis en valeur, il reste que ce personnage monte en puissance avec cet intérêt que lui porte soudainement le lecteur : en se substituant à son capitaine, et en résistant, Zorro est présenté comme le second de l'équipage. Un élément très intéressant, car d'habitude, Oda ne s'attarde pas autant sur les rapports de force au sein de l'équipage .
  • La présence d'un nouveau capitaine corsaire (Kuma) juste après en avoir éliminé un autre est de même inédit et dynamise incontestablement le récit.
  • Le petit papier magique (on va l'appeler comme ça hein) montrant qu'Ace est en mauvaise posture dynamise de même le récit.
  • Le fait que l'équipage retourne à l'aventure et que l'on découvre l'univers : quand One Piece ne stagne plus, One Piece renaît :!:

One Piece 51
Et bien voilà, il suffisait d'attendre !!! Parce qu'avec le tome 45 très récemment, ce tome casse littéralement tout, puisqu'il s'agit tout simplement d'un condensé de tout ce qui fait de One Piece un incontournable. Certains aspects sortent du lot :
  • Duval : son arrivée, son histoire, sa chirurgie esthétique, sa personnalité post-chirurgicale. Loufoque, du début à la fin, tout simplement.
  • La nouvelle île : c'est beau, c'est original, c'est cohérent.
  • Le groupe des Supernovae eleven : une échelle de puissance dressée dans One Piece, c'est pas commun.
  • Une constante intéressante : celle tenant à faire de Zorro le second de l'équipage, élément déjà bien amorcé dans le volume précédent. Non seulement Zooro fait partie du Supernovae mais il demeure aussi le seul perso, hormis son capitaine évidemment, à s'opposer aux règles. Bref, je ne pense qu'Oda ait pris la peine de s'attarder sur Zorro inutilement sur deux tomes... Tout cela laisse présager des choses intéressantes quant à son rôle futur car quand les choses bougent chez les Mugiwaras, ça n'augure que du bon (l'affrontement Pipo/Luffy, l'abandon de Robin etc...).
  • Que seuls Luffy et Zorro osent s'opposer aux règles consistant à respecter la bourgeoisie criminelle en toute circonstance tend à faire d'eux, en réalité, les seuls VRAIS pirates des 11 Supernovae, puisque les autres, sous couvert de fierté, se résignent à ne pas porter atteinte à ces règles. Ceci constitue une ode à la combativité et à la rébellion, et c'est très agréable à lire parce que, justement, Oda montre à sa manière que la rébellion n'est justifiée que quand le but est légitime : s'opposer à la puissance lorsqu'elle fait régner l'injustice et les discriminations. C'est une tarte à la crème classique dans le manga, vue, revue. Dans pratiquement tous les mangas (cela va de Gunslinger girl à Naruto, en passant par Monster, Vagabond, Fullmetal Alchemist, GTO etc...), vous avez des individus anticonformistes, désinvoltes, luttant contre le système, victimes mais pugnaces, que la majorité réprime ou condamne : ce sont les héros de vos mangas. Ces héros représentent le malaise japonais et plaisent aux jeunes Français avec leurs idéaux de lutte, lutte non-répréhensible car la finalité est le rétablissement de la justice ou le respect de l'humain.
    Je suis allé loin dans l'analyse, mais One Piece présente un atout que les autres mangas n'ont pas vis-à-vis de cette problématique. Luffy, le leader, est un ignare, bouché, stupide, simplet. Mais étonnamment, chaque fois qu'il faut préserver des valeurs, il est le premier et trop souvent le seul à les défendre. Y aurait-il un sens caché derrière tout ça ? Pourquoi pas... Ce qui fait de lui un personnage intrigant sur lequel repose tout l'intérêt de ce tome 51 : reprendre une bonne tarte à la crème (défendre une valeur en s'opposant contre tous) pour en faire une interprétation généreuse. Se rajoute à ça le sens du pardon pour un ancien ennemi etc... Alors forcément, One Piece n'est pas original dans les thèmes traités (résistance, amitié, persévérance)... mais il fonctionne malgré tout parce qu'il y a toujours quelque chose qui diffère : c'est le héros, dont on ne sait quoi en penser finalement, si ce n'est qu'il transcende le manque d'originalité du sujet pour lui donner un ton différent.
Tout ça pour dire, c'est pas comme si c'était nouveau venant de moi, que One Piece est excellent comme shônen d'aventures mais très moyen comme shônen de combats.


Petite remarque, ne visant pas être désobligeante, et sans arrières-pensées aucune : Ô, fanboys onepieciens de ce forum (soit 90% de la communauté ? J'suis mal barré !), pas la peine, lorsque je descends en flèche les volumes 49 et 50, de pondre des avis criant au scandale, de soutenir mordicus que je me trompe, de défendre l'oeuvre que vous avez érigée au rang de Bible. Etant donné que mes avis sont argumentés (ouais, je sais pas si vous avez vu le pavé quand même...), mon opinion a autant de valeur que les autres. Et puis c'est pas comme si j'aimais vraiment pas One Piece de toute façon, surtout lorsqu'on voit ma critique du tome 51.

Allez cassos 8) :arrow:
Image
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: One Piece

Message non lu par Erkael » 01 oct. 2009, 20:11

Point intéressant et pas tout à fait faux...

Juste revenir sur un point concernant les supernovas eleven: Zoro intervient parce qu'il ne connait pas l'interdit (même si on peut supposer qu'il serait tout de même intervenu) et Luffy le fait parce qu'il est le seul à ne pas se projetter et réfléchir aux conséquences, à savoir l'intervention d'un amiral de la Marine!
De là à dire que Luffy est le seul vrai pirate (et puis depuis quand un pirate se soucis du sort de son prochain et est un défenseur de la morale et de la vertue?)

Voila c'est tout :wink:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: One Piece

Message non lu par Floo D Ace » 01 oct. 2009, 20:29

Comme quoi toute critique argumentée à sa place, je ne te sauterais pas à la gorge. :lol: Surtout parce que ton avis et judicieux et comme le dit Erky "pas faux".

Je rejoint rapidement Erky sur le fait que les supernovas présent à savoir Kid et Law n'interviennent pas parce que contrairement a Luffy, il pense au conséquences. D'ailleurs comme dit pourquoi interviendraient-ils ?? Ce sont des pirates, il faut le rappeler !! Les mecs c'est pas des gentils, de la vente d'esclaves ils n'en n'ont rien a faire j'pense, ils font leurs trucs tant que cela ne les concernent pas je pense qu'ils passent à côté (surtout quand les conséquences peuvent être aussi grave). Le truc c'est que Luffy, c'est quand même un héros et pas un pirate "normal" donc forcément fasse à l'injustice il réagit. M'enfin c'est mon impression.

Sinon concernant le reste c'est plutôt juste, OP n'a jamais vraiment brillé pour son côté baston. C'est bien souvent un format "classique", avec un nombre d'adversaire égale au nombre de nakama, des "relevages" à la force de l'esprit, de la justice, de l'amitié. En gros c'est du shonen quoi, cela dit j'ai trouvé qu'on était vraiment loin de Bleach néanmoins.... :|

Avatar du membre
Rogue Aerith
Filousophe
Messages : 1116
Enregistré le : 28 nov. 2006, 18:26

Re: One Piece

Message non lu par Rogue Aerith » 01 oct. 2009, 20:44

Floo D Ace a écrit :D'ailleurs comme dit pourquoi interviendraient-ils ?? Ce sont des pirates, il faut le rappeler !! Les mecs c'est pas des gentils, de la vente d'esclaves ils n'en n'ont rien a faire j'pense, ils font leurs trucs tant que cela ne les concernent pas je pense qu'ils passent à côté (surtout quand les conséquences peuvent être aussi grave). Le truc c'est que Luffy, c'est quand même un héros et pas un pirate "normal" donc forcément fasse à l'injustice il réagit. M'enfin c'est mon impression.
J'avais pas pensé à ça :shock: C'est vrai que les pirates, avant d'être anti-normes et anti-règles, sont surtout des anti-sociaux.
Donc sur ce point, vous avez raison. Luffy est davantage un pirate "spécial" en ce cas.
Image
Image

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: One Piece

Message non lu par Floo D Ace » 01 oct. 2009, 20:49

Rogue Aerith a écrit :
Floo D Ace a écrit :D'ailleurs comme dit pourquoi interviendraient-ils ?? Ce sont des pirates, il faut le rappeler !! Les mecs c'est pas des gentils, de la vente d'esclaves ils n'en n'ont rien a faire j'pense, ils font leurs trucs tant que cela ne les concernent pas je pense qu'ils passent à côté (surtout quand les conséquences peuvent être aussi grave). Le truc c'est que Luffy, c'est quand même un héros et pas un pirate "normal" donc forcément fasse à l'injustice il réagit. M'enfin c'est mon impression.
J'avais pas pensé à ça :shock: C'est vrai que les pirates, avant d'être anti-normes et anti-règles, sont surtout des anti-sociaux.
Donc sur ce point, vous avez raison. Luffy est davantage un pirate "spécial" en ce cas.
:lol: J'avoue qu'on a tendance à oublier par moments que les mecs sont quand même des pirates "sans foi, ni loi" comme on dit.

Monkey D
Messages : 39
Enregistré le : 18 oct. 2008, 16:12

Re: One Piece

Message non lu par Monkey D » 01 oct. 2009, 21:41

Rogue Aerith a écrit : One Piece 49 : Un tome carrément poussif.
Et ce sur plusieurs points :
  • Mais le fait que les Mugiwara ne cessent de se relever après tout ce qu'ils ont enduré n'est plus crédible jusqu'à un certain seuil qui est dans ce tome atteint. On parle bien de 3 à 4 résurrections pour chaque membre sur l'ensemble du tome, un record, j'ai bien cru me retrouver dans Bleach, c'est dire. Quand bien même One Piece est renommé pour son côté too much, que les persos encaissent des coups et se relèvent à chaque fois n'est pas un fil de lecture très intéressant au bout d'un moment. Surtout que, est-il besoin de le rappeler, certains membres des Mugiwaras tels que Zorro, Sandy et Pipo sont censés être humains, non-détenteurs de pouvoirs de fruits du démon. Malgré la ténacité, la force de la volonté, le fait que finalement on ait pris l'habitude avec Oda de voir les humains aussi surpuissants que les détenteurs de fruits du démon, tout ça n'est vraiment pas intéressant à suivre. :roll:
Ouais enfin faut pas faire dans l'exagération non plus :p. Dans le tome seuls les puissants ont subits 2 grosses attaques (Zorro, Sandy, Franky et Chopper), Robin elle s'est fait mettre à mal une fois puis s'est faite voler son ombre mais il a suffit de lui dire un truc du genre "là ! des vestiges d'une civilisation antique !" Brook a eu le temps de se régénérer avec du lait avant de se refaire avoir, Pipo s'est fait mettre à mal une seule fois et Nami aucune fois...

Bref on est très loin du 3 à 4 résurrections pour chaque membre dans ce tome...surtout que pour l'attaque finale, celle-ci n'a pas nécessité une grande dépense d'énergie, c'est surtout la cohésion et l'usage du talent de chacun qui a primé...
Et pour la différence détenteur de pouvoirs/ sans pouvoirs, en même temps le fruit du démon donne un pouvoir particulier, il rend pas la personne plus puissante physiquement...et donc encore heureux qu'un non frugivore peut être aussi voir plus résistant/fort qu'un frugivore...(par exemple en quoi le fait de faire pousser des membres un peu partout permettrait à Robin de mieux endurer les coups ?)


Rogue Aerith a écrit :[*]En second lieu, ce tome est poussif parce que des ennemis dézingués dans les tomes précédents refont leur apparition... Cela ne s'imposait vraiment pas, étant donné que les nouveaux affrontements ne servent pas à grand chose. De nouveau, le tome stagne. :?
[*]
Si tu fais référence au retour d'Absalom, je dirais plutot que c'est le combat contre Sanji qui a servi à rien...parce que là contre Nami, il aura quand même permis de renforcer les liens avec Laura, et ce qui découle de ça, c'est l'explication pour la carte vitale et surtout une potentielle alliée puissante dans le nouveau monde...c'est quand même pas rien.

Rogue Aerith a écrit :Dans un troisième temps, une nouvelle bande de persos loufoques sort de n'importe où pour prêter main forte... Là-aussi, c'est pas spécialement inspiré... Ficelle du nekketsu n°63 : faire intervenir des persos sortis de nulle part pour régler certains problèmes. :mrgreen:
En même temps on sait depuis le début de l'arc thriller bark que nombres de victimes de Moria se cachaient dans la forêt, et bon ça aura permis à Luffy and co de vaincre malgré la différence de force évidente...je préfère ça, à un truc du genre Luffy s'enerve et se transforme en super caoutchouc >_>

[*]Et en quatre, ce qui tient plus du ressenti que d'une impression objective, l'humour marche une fois sur deux.[/list]
Rogue Aerith a écrit :Niveau graphisme, c'est pas trop ça non plus. Les combats ne sont pas forcément très lisibles. C'est bien beau un environnement énorme, encore faut-il savoir le gérer, ce qui n'est pas le cas. Et heureusement que Glénat fournit du bon papier :) ...

Bref, ce tome 49 n'est pas un bon tome, contrairement à ce qui a été dit partout.
Bah personnellement j'ai eu aucun mal à suivre les combats....
Rogue Aerith a écrit :One Piece 50 : Une remontée en puissance salvatrice.
  • Le festin post-combat : c'est bien sympa, bien rigolo, bien normal... mais surtout bien redondant. Alabasta, Skypeia, Water Seven, et maintenant Thriller Bark : tout se finit toujours par une bonne bouffe, régénératrice pour tout le monde...

En même temps le banquet c'est un peu un passage obligé (et pour moi toujours bienvenu), une fin d'arc sans banquet, c'est comme un Zorro qui aurait soudain le meilleur sens de l'orientation du monde...ça irait plus.


Et sinon pour en revenir à l'histoire de Luffy, faut pas non plus le prendre pour plus bête qu'il n'est >_>...je pense qu'il a parfaitement conscience des conséquences de ses actes...mais ça ne l'empêche pas de cogner du noble (sa haine envers eux a surpassé sa crainte des conséquences)

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: One Piece

Message non lu par Floo D Ace » 01 oct. 2009, 22:13

Monkey D a écrit :
  • Le festin post-combat : c'est bien sympa, bien rigolo, bien normal... mais surtout bien redondant. Alabasta, Skypeia, Water Seven, et maintenant Thriller Bark : tout se finit toujours par une bonne bouffe, régénératrice pour tout le monde...

En même temps le banquet c'est un peu un passage obligé (et pour moi toujours bienvenu), une fin d'arc sans banquet, c'est comme un Zorro qui aurait soudain le meilleur sens de l'orientation du monde...ça irait plus.
[/quote]

AH voilà je savais que j'avais oublié un truc, c'était le passage du banquet. Je voulais dire qu'effectivement c'est redondant, mais c'est une tradition un peu comme dans Asterix avec le banquet à la fin de chaque album. Perso, ca ne me dérange pas plus que ça, une victoire ce fête, pis c'est encore une fois des pirates et les pirates sa aime manger et boire du rhum !!!! :lol: "YO OH ET UNE BOUTEILLE DE RHUM !!!!"

Avatar du membre
Oscar François
Messages : 377
Enregistré le : 01 févr. 2009, 22:37

Re: One Piece

Message non lu par Oscar François » 03 oct. 2009, 20:35

Luffy est bête ! C'est tout, c'est comme ça^^' Mais il est bête comme beaucoup de héros de shônen, donc OK, c'est de la bêtise un peu spéciale; de la bêtise qui lui donne une force de lion enragé, et une lucidité hors du commun, parfois n_n. Mais bon, Luffy n'est pas prise de tête comme d'autres héros de shônen, donc ça va ! C'est l'un des rares que je n'ai pas envie d'assassiner^^ (c'est moi qu'on va tuer si je continue, OK^^')

Pour le coup du banquet... effectivement, ça finit toujours comme ça. Je n'avais pas pensé à la comparaison avec Asterix : le coup du banquet ne me dérange pas en soit, mais j'avoue que cette ambiance me laisse un peu :| ; mais c'est de ma faute ! C'est l'ambiance pirate, c'est vrai ! Que pourraient-ils faire d'autre après une victoire ? Je n'sais pas... le banquet colle bien à l'ambiance, mais je n'aime pas le banquet : tant pis pour moi !
"N'importe quoi" [OF ∞ ]
Image
Image

Répondre