One Piece

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Que pensez-vous de One Piece ?

Number One, Piece !
131
65%
Peace, man, c'est cool ce manga !
49
24%
J'lui pisse à la raie, Wham !
21
10%
Ma yé né connais pas cé manga !
2
1%
 
Nombre total de votes : 203

angous
Messages : 283
Enregistré le : 10 août 2006, 17:33

Re: One Piece

Message non lu par angous » 08 sept. 2011, 09:42

Et aussi une ambiance à deux vitesses, où les personnages se prennent à la fois au sérieux et pas du tout, et cela d'une page à l'autre parfois. Ce qui explique peut-être la difficulté de certains à adhérer.

C'est marrant c'est ça qui m'a fait aimer OP moi, le fait que le manga ne se cantonne pas a du délire mais a des moments assez sérieux et a mon avis le manga va vraiment s'assombrir maintenant (attention on reste dans OP hein ça restera drole a lire etc...).

Glass Heart
Messages : 2446
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: One Piece

Message non lu par Glass Heart » 08 sept. 2011, 15:24

animan a écrit :Je parlais d'arcs bien précis qui m'avaient ennuyé plus que d'autres (quoique j'ai aussi oublié Thriller Bark mais il se passe après les arcs cités). Ensuite je reconnais au manga certaines qualités mais rien qui ne me fasse accrocher avant le tome 52.
Juste une question bête mais qu'est-ce qui change à ce point au tome 52 ?

angous
Messages : 283
Enregistré le : 10 août 2006, 17:33

Re: One Piece

Message non lu par angous » 09 sept. 2011, 00:16

[spoiler]Séparation des mugiwaras, convergence de tout les persos qui font parti de la mythologie one piece (amiraux, shichibukai, pirates,) vers une guerre et au milieu Luffy ou on comprend qu'il n'est (a cet instant du manga) qu'une petite fourmi devant la force monstrueuse de ce champ de bataille. Ah et va y'avoir des morts...et pas en flashback cette fois. Cette partie clot ainsi la "1ere moitié" de one piece avec une note plus sombre.[/spoiler]

Avatar du membre
animan
Messages : 128
Enregistré le : 06 août 2011, 21:52
Localisation : Pittsburgh, PA

Re: One Piece

Message non lu par animan » 09 sept. 2011, 06:57

angous a répondu à ma place. ^^

En gros c'est le clash total avec un bordel pas possible où tout se met à péter et avec un rythme plus soutenu vu qu'il n'y a plus à s'attarder sur le combat de chaque perso (à part les combats de Luffy et Zoro, ceux des autres mugiwara sont soporifiques). Ca devient l'aventure de Luffy parmi une multitiude de véritables monstres.
"The best way to predict the future is to invent it." Alan Kay

Glass Heart
Messages : 2446
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: One Piece

Message non lu par Glass Heart » 09 sept. 2011, 10:13

Ok. J'avoue que j'ai du mal à imaginer One Piece avec une note sombre et moins d'humour, mais c'est sûr que c'est pas mal comme rebondissement pour une histoire de pirates.

angous
Messages : 283
Enregistré le : 10 août 2006, 17:33

Re: One Piece

Message non lu par angous » 10 sept. 2011, 12:41

ben y'a toujours de l'humour, le personnage de baggy le clown revient dans cette "guerre" et apporte une touche d'humour bienvenue parce que sinon on en ressortirait assez bisarre...

Mais One Piece est tout de même devenu plus sombre depuis water seven et le CP9. Suffit de voir l'arc sabaody avec la discrimination raciale ou autre qui est montré assez violemment dans le manga (alors que je m'attendais juste a des allusions). Ca remet la colère de arlong (l'homme poisson qui utilisait Nami) en perspective...

Et puis derrière cet aspect "drole fun" il y'a une double lecture. Suffit de voir la guerre en Libye cette année, qui n'a pas pensé a Alabasta? Attention je dis pas que Oda est un visionnaire ou un prophète. Mais le manga décrit de façon sous-jacente notre monde et balance des critiques bien sentis qu'on ne verrait que dans des seinens (qui pour la plupart s'y prendraient peut être très mal).

Skypeia avec sa critique non pas de la religion (puisque le chevalier du ciel est le "bon dieu" selon Oda) mais des pouvoirs des dirigeants qui utilisent la religion.

Water Seven evidemment qui là je pense touche la première fois l'intrigue du one piece avec le passé de Robin. La dualité Marine-Pirates, aucun n'est foncierement méchant, c'est une bataille entre deux (bonnes) ideologies qui s'est engagé. Et quelque chose me dit que cette histoire des 100 ans y est lié... Thriller Bark j'avoue c'est plus "fun" , il a surement voulu s'accorder un dernier délire avant le grand plongeon...

Puis Impel Down , la prison ou luffy descend les étages a la manière du récit de Dante dans les enfers...

Il y'a une double lecture dans one piece. Oui le coté "série friends + aventure" prime mais derrière tout ça se cache un monde non seulement ultra détaillé tant au niveau des décors que des sociétés rencontrées, mais aussi une intrigue beaucoup plus mature.


Alors que Naruto ne se concentre que sur l'analyse de la "vengeance" de manière trop sombre et trop serieuse d'ailleurs (y'a des moments ou naruto à a frolé le seinen, je pense le dialogue entre Naruto et Pain), One Piece parle du bien et du mal en disant tout simplement que cela n'existe pas et que tout n'est qu'une question de point de vue.

La marine essaye d'empecher les pirates de trouver le One Piece, et le rio ponéglyphe. Pourquoi? Pour moi c'est clair, cela briserait l'equilibre du monde instauré par la doctrine (qui est "bonne", et non tyrannique!) de la marine.


One Piece c'est un héros anarchique que l'on suit. Voulant exploser la majorité des barrières de la société (mais pas toute, barbe noire est un très bon exemple du mauvais que peut apporter l'ère des pirates, tout comme Rob Lucci représentait le mauvais de l'ère de la marine: liberté excessive, justice excessive...).

Pour moi si on parle de la 1ere partie de grand line comme du "paradis" c'est parce que il y'a des règles, un controle, des normes et des valeurs pour se conduire en société.

Dès l'instant ou ils seront dans le nouveau monde il n'yaura plus aucune règle, tout sera possible , le meilleur comme le pire. Et je sens que si One Piece va grimper en maturité dans cette seconde partie c'est parce que Oda va vouloir faire prendre conscience à l'equipage du chapeau de paille que les pirates ne sont pas aussi "bons" que cela.

C'est peut-être ça le one piece: une pièce, deux faces (en politique on désignerait surement les pirates pour la gauche voire l'extreme gauche, et la marine pour la droite et l'extrème droite). Le but étant surement de concillier les deux.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: One Piece

Message non lu par Erkael » 11 sept. 2011, 14:23

Vol 58: La plus grande bataille que la Terre a connue se déroule toujours sous nos yeux ébahis, les êtres les plus puissants de la planète sont presque tous réunis pour une lutte titanesque qui fera forcément des pertes dans les deux camps…
Mais pour le moment, l’heure est à l’étonnement ! Barbe blanche a été trahie par un des siens, un des pirates qu’il considère comme son enfant. Tous ses alliés sont sous le choc et il y a de quoi ! La marine en profite pour redoubler ses assauts, mais le colosse connu comme étant l’homme le plus puissant du monde, n’a pas dit son dernier mot et motive ses troupes pour lancer l’ultime assaut !

Une fois de plus Oda nous prend à la gorge, aux tripes même, tout le long de ce tome riche en action, en émotions et en surprises ! Le moins que l’on puisse dire c’est que ce volume est terriblement intense ! Après la surprise de la trahison envers Barbe blanche, la bataille se fait encore plus violente et si Luffy est dans un premier dépassé, sa rage et son envie de sauver son frère le font passer au premier plan ; il devient alors en quelque sorte l’héritier de la volonté de Barbe Blanche décidé à se sacrifier pour Ace…
De son coté la marine ne peut se permettre de laisser s’échapper le fils de Gold Roger, à savoir Ace, et le fils de Dragon, qui n’est autre que Luffy. Cette double ascendance des deux frères de cœur font d’eux les ennemis naturels du gouvernement ; et même le légendaire Garp ne pourra aller à l’encontre des destins de ses deux petits fils adoptifs.

On devine peu à peu la défaite de Barbe Blanche et de ses alliés, ce qui est l’occasion pour l’auteur de démontrer la puissance des trois amiraux, et même Sengoku va dévoiler en partie ses pouvoirs. La situation est donc désespérée. Mais grâce à la magie du shonen dont Oda se sert à merveille, grâce à l’union de toutes ses individualités, grâce à de nombreux personnages qui vont briller tour à tour, de Crocodile à Mr 3 en passant par les lieutenants de Barbe Blanche sans oublier bien sur Barbe blanche lui même et Luffy, les choses vont se renverser et l’espoir renaît : Ace est enfin libre ! Mais tout à un prix et celui ci va s’avérer terriblement élevé !

Un volume épique, rien de moins ! Et le pire c’est que tout cela n’est en rien une fin, mais semble être le début d’une nouvelle page de ce monde : Les membres de l’équipage du Chapeau de paille sont toujours dispersés et les capitaines rencontrés à Sabaoby, les « 11 supernovas » reprennent la route bien décidés eux aussi à faire parler d’eux !

Un volume époustouflant, et qui l’est d’autant plus quand on se dit que la suite s’annonce tout aussi excitante !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Oro
Messages : 245
Enregistré le : 17 avr. 2009, 18:39

Re: One Piece

Message non lu par Oro » 11 sept. 2011, 15:25

Quel choc après avoir lu les pages 78 et 79 ! Je suis content de voir la tournure que la discussion a prise.

Pour l’arc d’Alabastra on peut penser à l’As végas dans le Nevada ( casinon de crocodile ). Les populations alentour sont affamées à cause du casino car tout est pompé.

Skypéa m’a beaucoup fait penser au Maya, Inca lorsqu’on voit la végétation, les ruines, les anciens habitants de l’île et aussi l’hôtel de sacrifice. Même si j’avoue que les combats dans cet arc ne m’ont pas accroché (a part celui entre luffy et le « dieu ») j’ai trouvé l’île céleste et les histoires a coté superbes. Le mixe peuple île céleste / dieu / peuple du bas m’a scotché.

Je me demande si Oda explique les liens qu’il peut y avoir entre notre histoire et son histoire dans les livres hors série, quelqu’un en a déjà lu un ?
En tout cas c’est claire que au file de ma lecture de one piece, et aussi des commentaires du forum que One piece n’a rien d’un manga banal et qu’il regorge de facettes cachées très intéressantes.
Image

angous
Messages : 283
Enregistré le : 10 août 2006, 17:33

Re: One Piece

Message non lu par angous » 11 sept. 2011, 20:43

Ah non dans skypeia la double page avec zoro, le chevalier du ciel, un des prélats, Wiper, et le serpent est juste magnifique... la plus belle double page du manga pour moi actuellement!
Quel choc après avoir lu les pages 78 et 79 ! Je suis content de voir la tournure que la discussion a prise.
Disons qu'avec l'enorme succès a chaque nouveau tome au japon, et l'ampleur qu'a pris One Piece cet été dans les magasins, il serait temps de dégager les présupposés qui ne visent que les 8 premiers tomes... One Piece c'est pas si gamin...n'attendez pas l'analyse thriller d'un seinen de one piece, mais n'en attendez pas les caractéristiques d'un nekketsu basique non plus. One Piece c'est l'aventure avant tout. Pas de persos qui s'entrainent avec leurs techniques (ils s'entrainent mais l'auteur ne le montre quasi-jamais).

Et les petites critiques de Oda envers notre société actuelle sont très bien placés.

Puis bon Luffy et les mugis je les vois avant tout comme nous, on veut faire ce qu'on veut et toutes les histoires de complots etc...je m'en fiche on jarte tout ça. Quand je vois la nouvelle affaire Chirac - Villepin (oui désolé du HS) ça me fait penser aux 5 vieux sages dans One Piece qui dirigent le monde...

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10082
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: One Piece

Message non lu par Koiwai » 25 sept. 2011, 19:04

Tome 58:

Toujours un énorme bordel, mais un bordel bien organisé. Si j'avoue une petite lassitude vis-à-vis de cette longue mais totalement épique bataille, je reste toujours autant scotché par la capacité qu'a Oda à mettre en avant les multiples personnages qu'il met en scène dans ce déchaînement chaotique d'action. Barbe-Blanche est évidemment la vedette du tome, et sa relation avec ceux qu'il appelle ses "enfants" est joliment mise en valeur, de même que son sens du sacrifice. Des têtes secondaires comme Marco ou Trois ont droit à de bons petits moments aussi, et tandis que les trois amiraux ont une belle place, voici que la véritable force de Sengoku transparaît enfin. De même, comme on pouvait s'y attendre, si Luffy est dépassé dans cette bataille entre tous ces mastodontes, il révèle une volonté sans faille, et, surtout, apparaît à présent clairement comme une future grande force d'opposition pour la Marine, qui va donc chercher à l'éliminer à tout prix. Pourtant, mon passage préféré reste peut-être le court face à face entre Luffy et Garp, car Oda, en quelques petites cases, parvient à y faire ressortir à merveille la relation à la fois forte et tragique entre notre héros, son frère Ace et le "Pépé".

La bataille qui a lieu est longue, mais Oda a pourtant le don de ne pas faire des rallonges inutiles. Il sait parfaitement où il va, chaque chapitre amenant un nouvel élément au niveau de l'avancée ou du développement des personnages. Et, surtout, l'auteur propose ici son plus beau cliffhanger depuis le début de la série. On devine que toute une ère est en train de se refermer, et que l'on arrive enfin à la véritable grande charnière du manga. Le prochain volume sera tout simplement énorme.
Image

Répondre