Jojo's bizarre adventure

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
samizo kouhei
Messages : 1873
Enregistré le : 11 juin 2004, 08:50
Contact :

Re: Jojo's bizarre adventure

Message non lu par samizo kouhei » 17 août 2008, 16:34

monsterthebes a écrit :je me suis dit "pourquoi tout le monde dit qu'Oda est un génie?"
L'un n'empêche pas l'autre, ils sont tous les deux les meilleurs (ou presque) dans leur partie : Oda en tant qu'héritier de Toriyama (pour la création d'un univers fantaisiste et souvent très drôle) qui ne s'est pas égaré dans la surenchère dans le spectaculaire (pour l'instant en tout cas) et Araki dans une esthétique 100% originale (après des débuts très marqués par l'influence de Tetsuo Hara) et une mise en scène grandiloquente et 100 % efficace (sans parler des dialogues géniaux en dépit d'un style très excentrique).

samizo kouhei
Messages : 1873
Enregistré le : 11 juin 2004, 08:50
Contact :

Re: Jojo's bizarre adventure

Message non lu par samizo kouhei » 20 août 2008, 14:09

Golden Wind 7 : Ce tome met en scène un unique combat, qui est du coup l'un des plus éprouvants de la série (les seuls combats qui le battent en durée sont ceux contre les boss finaux des 3ème et 4ème parties) et qui montre l'orientation plus sombre que sur les autres parties : finis les méchants débiles et lâches, ici on a affaire à des combats à mort. Du grand art, notamment parce que c'est Buccellati (guère mis en avant depuis sa première confrontation avec Giorno) qui est mis en avant face à 2 adversaires redoutables, ce qui nous vaut de vraies scènes de (bonne) baston et certaines cases mémorables (notamment à cause du pouvoir visuellement hallucinant du stand de Buccelati). En un tome (publié en 1996), Araki enfonce une fois de plus les 3/4 de toute la production shônen.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6394
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Jojo's bizarre adventure

Message non lu par Erkael » 22 août 2008, 18:53

Golden Wind 7: Ce tome reprend l’affrontement dans le train contre deux redoutables tueurs de l’organisation qui veulent récupérer la fille du boss. Et tout le volume se passe dans ce train…un volume entier de combat…pénible dites vous ? Grand Dieu non ! Il s’agit d’Araki, et celui maîtrise à merveille son sujet, chacune de ses idées est plus folles et plus ingénieuses que les précédentes, il maîtrise aussi le décor qu’il plante : ce tome est un huit clos angoissant dans ce train, où quoi qu’il arrive, il est impossible de s’en échapper, personne pour l’arrêter, il est impossible de fuir le combat, pas d’échappatoire, malgré la terrible menace que représente ces deux assassins ! Une nouvelle fois les stands des nouveaux personnages sont incroyablement recherché et terriblement bien trouvé, toutes les possibilités de ces derniers sont exploités par un auteur qui propose des affrontements d’une richesse époustouflante, comme personne d’autre ne sait le faire !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
skieff
Messages : 197
Enregistré le : 08 févr. 2008, 21:12
Localisation : no man's land

Re: Jojo's bizarre adventure

Message non lu par skieff » 25 août 2008, 16:28

Golden Wind 7:
Je vous rejoint..encore un grand combat digne de jojo's ou Araki nous démontre encore tous son talent et sa créativité malgré des années passé dans le "stand".
La particularité de ce tome est sans doute sa tension: on a l'impression que tout le monde peut et vas y passer graçe des advèrsairs munies de stand plus fout les un que les autres et surtout puissant!Ajoutons a sa la détermination de Prosciutto(prés a tous pour vaincre) qu'il parvient a transmettre a son frère Pesci mais la ou Mista échoue Blono qui n'avait pas été mis en avant depuis longtemps lui s'en sort vainqueur.
On est aussi impatient de connaitre le stand de la fille du boss si bien qu'elle en possède un,a voir donc...

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: Jojo's bizarre adventure

Message non lu par né un11septembre » 25 août 2008, 18:24

toujours bien, mais toujours que du combats.

J'aime jojo pour les strategies de combat mais je regrette un peu le manque d'ampleur du scenario.
Image

samizo kouhei
Messages : 1873
Enregistré le : 11 juin 2004, 08:50
Contact :

Re: Jojo's bizarre adventure

Message non lu par samizo kouhei » 25 août 2008, 18:50

C'est sûr que ce n'est pas du côté du scénario qu'il faut chercher les qualités de Jojo (celui de la saison 3 tient en quelques mots : "Jotarô et ses amis traversent l'Asie pour défaire Dio en Egypte").

Avatar du membre
Rogue Aerith
Filousophe
Messages : 1116
Enregistré le : 28 nov. 2006, 18:26

Re: Jojo's bizarre adventure

Message non lu par Rogue Aerith » 08 sept. 2008, 12:57

Golden Wind 7 :

Des combats toujours aussi haletants. Golden Wind confirme son statut à mes yeux de meilleur shonen de combat, puisque les combats sont mis en scène brillamment et les retournements de situation légions, imprévisibles, réfléchis. De plus, comme Araki nous a déjà prouvés par le passé qu'il n'a strictement rien à faire de l'attachement des lecteurs pour ses personnages, il peut en éliminer un à tout moment. Ce côté imprévisible, pimenté, est inexistant dans les autres shonens de combat (mis à part Karakuri semble-t-il), et c'est bien pour ça que Golden Wind fait du bien.

Néanmoins, 2 choses cassent le mythe.
1. L'absence de révélations scénaristiques et de développement de la trame de fond a beau être comblée par les divers retournements de situation, cela ne pourra pas durer éternellement.
2. Les mecs de Tonkam ont fait un mauvais boulot sur ce tome. Pages blanchies (encrage incertain), papier chiotte, coquilles et pages coupées. Et plus ça avance, plus je me rends compte que le format choisi (très petit) tasse les graphismes, les rend brouillons, et n'a rien à envier aux anciens exemplaires de J'ai Lu. Bref, que les ventes préservent Golden Wind et la (très !) bonne volonté de Tonkam d'éditer Jojo's, mais un minimum syndical concernant l'édition doit être respecté... ou pas après tout :arrow:
Image
Image

Avatar du membre
kynoo
Messages : 427
Enregistré le : 25 mars 2007, 18:59

Re: Jojo's bizarre adventure

Message non lu par kynoo » 06 oct. 2008, 23:16

Petit message pour signaler la retranscription d'une conférence donnée par Araki dans un lycée de Nagoya en 2006

samizo kouhei
Messages : 1873
Enregistré le : 11 juin 2004, 08:50
Contact :

Re: Jojo's bizarre adventure

Message non lu par samizo kouhei » 10 oct. 2008, 09:09

Golden Wind 8 : Cette fois,place à un combat plus court que le précédent mais tout aussi éprouvant ... mais tout aussi inventif : Giorno est confronté à un Stand dont les pouvoirs sont les opposés des siens (ce qui le pousse par ailleurs à repousser ses limites) et très "franc-tireur" (un Stand autonome qui communique avec son manieur via un simili-MSN). Par contre, le renvoi à un Stand autoguidé de la saison 4 (l'attaque Sheer Heart Attack du Killer Queen de Kira) aura un goût amer pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de lire cette partie.
Une fois de plus, il faut s'incliner devant le brio graphique de l'auteur, même s'il n'y a rien de nouveau du côté du scénario (les héros s'acheminent vers Venise où les attendent de nouvelles épreuves).

Avatar du membre
Tomatito
Messages : 50
Enregistré le : 10 oct. 2008, 15:05

Re: Jojo's bizarre adventure

Message non lu par Tomatito » 10 oct. 2008, 15:22

Pardon d'avance de ma question stupide :P et de ne pas m'être présenté (ça viendra), mais, à lire les différents opinions sur Jojo's, vous avez finis par me convaincre de l'essayer. Cependant, et j'en viens enfin à ma question stupide, pour débuter, par quelle édition (et quelle série/arc) dois-je commencer?
Merci d'avance de vos réponses!

Répondre