Kekkaishi

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Votre Avis

Un manga comme on en voit qu'un tous les dix ans
24
36%
Indispensable dans toute mangathèque digne de ce nom
21
32%
Un titre bien sympathique, mais j'ai vu mieux
14
21%
J'accroche pas vraiment, peu importe les éloges
5
8%
Tout juste bon à caler une table
2
3%
 
Nombre total de votes : 66

Avatar du membre
-nay-
Messages : 132
Enregistré le : 04 nov. 2009, 02:33

Re: Kekkaishi

Message non lu par -nay- » 09 févr. 2010, 17:16

Wang Tianjun a écrit :Premier post du topic édité avec une toute nouvelle présentation...
Hum, hum... ce post sera-t-il l'élément déclencheur pour me faire commencer la série ? :mrgreen:
Certaines personnes sur ce forum en disent tellement de bien que ça me donne vraiment envie d'y jeter un oeil, voire deux...
Wang Tianjun a écrit :je vous laisse deviner qui en est l'auteur ! :D
Brian Boitano ?!

Edit: Zut, ma référence "South Parkienne" est passée à la trappe, je me sens un peu seul...
Modifié en dernier par -nay- le 09 févr. 2010, 17:47, modifié 1 fois.
Image
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Kekkaishi

Message non lu par Wang Tianjun » 09 févr. 2010, 17:24

-nay- a écrit : Hum, hum... ce post sera-t-il l'élément déclencheur pour me faire commencer la série ? :mrgreen:
Certaines personnes sur ce forum en disent tellement de bien que ça me donne vraiment envie d'y jeter un oeil, voire deux...
Ah parce que tu ne l'as pas encore ? Malheureux ! :twisted:
-nay- a écrit :
Wang Tianjun a écrit :je vous laisse deviner qui en est l'auteur ! :D
Brian Boitano ?!
Euuuuh d'où tu sors ce nom ? :lol: Brian ? Connais pas ! (Enfin, plus :mrgreen: )
Non il s'agit de Sorrow bien évidemment :wink:
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Kekkaishi

Message non lu par Sorrow » 09 févr. 2010, 18:34

Aah, tentative de putsch menée à bien, je prends donc le contrôle du topic de manière officielle, enfin. ^^Merci Wang. :wink:
-nay- a écrit :Brian Boitano ?!

Edit: Zut, ma référence "South Parkienne" est passée à la trappe, je me sens un peu seul...
J'ai beau connaître South park plutôt bien, je n'ai pas saisi la référence non plus, désolé.^^
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Kekkaishi

Message non lu par Erkael » 09 févr. 2010, 20:14

Vous avez viré beaucoup de posts? (Non pas que ça m'inquiète, juste par curiosité...)

Juste une petite remarque: le titre blanc/noir n'est pas trés lisible :wink:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Kekkaishi

Message non lu par Wang Tianjun » 09 févr. 2010, 20:17

Erkael a écrit :Vous avez viré beaucoup de posts? (Non pas que ça m'inquiète, juste par curiosité...)
Aucun, à part l'ancienne présentation ! Magiiie ! :D
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Kekkaishi

Message non lu par Sorrow » 09 févr. 2010, 20:19

Tous les posts sont conservés, seul le nom de l'auteur du premier post a été modifié. :wink: Aucun mal de fait, aucune censure, juste une remise à niveau.^^

Le titre, je sais que c'est pas super lisible, c'est juste pour faire dans le même style que la couverture. :wink: Mais si ça gêne, je le changerai.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Kekkaishi

Message non lu par Erkael » 09 févr. 2010, 21:01

Wang Tianjun a écrit :
Erkael a écrit :Vous avez viré beaucoup de posts? (Non pas que ça m'inquiète, juste par curiosité...)
Aucun, à part l'ancienne présentation ! Magiiie ! :D
Mais parce Sorrow a été le premier à répondre au topic alors...

Pour le titre, moi je m'en fous, mais c'est carrément illisible :mrgreen:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Giah
Messages : 13
Enregistré le : 05 sept. 2009, 21:05

Re: Kekkaishi

Message non lu par Giah » 25 févr. 2010, 01:24

Après plusieurs quêtes infructueuses, j'ai enfin eu l'occasion de trouver ce manga pour pas cher. J'ai donc pris les 4 premiers tomes pour voir.

Pour le moment, je n'ai lu que le premier tome. Ma conclusion : très prometteur. Je ne peux pas encore dire si ce sera un des meilleurs shonen que j'ai lus, mais il y a plusieurs éléments qui me font penser que ça devrait être du bon shonen. Tout d'abord, le dessin. J'adhère totalement au style de l'auteur. J'ai bien la "rondeure" des dessins. Le design des personnages est sympa (on reconnait tout de suite qui est qui). Le design des êtres surnaturels est très sympa également (mention spéciale pour le coup des chiens qui "volent").

Côté histoire, le traitement est assez classique. Mais ce n'est pas un défaut. C'est écrit avec intelligence. Les personnages sont intéressants. Les scènes de combats (dont le déroulement est vraiment original) m'ont captivé je dois dire. Je suis curieux de voir comment ce fameux pouvoir va être utiliser par la suite. L'intrigue m'a un peu fait penser à Inu Yasha. Et ça, c'est bien :D (vu que j'aime bien le manga Inu Yasha).

Ce premier tome m'a totalement convaincu de continuer la lecture. J'ai envie d'en savoir plus sur l'origine de cette aura qui attire les monstres. J'ai également envie d'en lire plus concernant la relation entre les deux personnages principaux... J'attaque la lecture des autres tomes dès demain. :)
Image

Avatar du membre
Sango
Messages : 82
Enregistré le : 23 nov. 2009, 22:12

Re: Kekkaishi

Message non lu par Sango » 06 mars 2010, 21:17

Dernier tome; au risque de me faire lyncher, j'ai pas pris grand grand plaisir à lire volume alors que les précèdents m'avaient plutôt reconciliés avec la série.
Bon je rassure tout de suite, je me suis moins ennuyé qu'avec le dernier volume d'Air gear (pas dur, je préfèrerais lire Black Cat d'une traite que de relire ce dernier volume de AG).
Tokine se fait "capturer"! AAAH, la où on aurait pu avoir une quête pleine d'action, de suspens et de rebondissements, la pression n'est aucune et on se contente de suivre les peregrinations de nouveaux personnages (sympathiques sans casser 3 pattes à Donald Duck) et les anciens. Le truc c'est que la pression est inexistante, et alors que la personnage principale est en grand danger...j'ai ressenti aucun danger.
J'm'explique: tout est fait pour que ça marche: une salle de torture de la mort qui tue, une "confrèrie" réputée sombre et sadique, des bourreaux sencés être inquiétants... malheureusement le dessin ne dégage toujours aucune émotions chez moi. Je veux dire c'est bien dessiné même si j'affectionne pas vraiment le style que je trouve sans personalité (alors que si en faîtes mais bon...), aucune ambiance ne se dégage jamais vraiment hormis exceptions appréciables. Tout les conflits dangereux sont évités, les solutions arrivent aussitôt les problèmes annoncés...
Bref pas mauvais, mais pas emballé :( :arrow:

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Kekkaishi

Message non lu par Sorrow » 07 mars 2010, 09:53

Oh, un contradicteur, joie ! :) Enfin, contradicteur, façon de parler, je n'ai pas encore rempli mon devoir trimestriel de chronique... Mais il est en route, le tout est de le mettre sur papier maintenant.
En attendant, petit échauffement :
Sango a écrit :au risque de me faire lyncher, j'ai pas pris grand grand plaisir à lire volume
Bah, te lyncher, que nenni, c'est pas mon genre. Je risque plutôt de t'enterrer sous une montagne de textes et de quotes visant à te démontrer pourquoi ce tome est tout aussi bien que les autres. :mrgreen:
Sango a écrit :Tokine se fait "capturer"! AAAH, la où on aurait pu avoir une quête pleine d'action, de suspens et de rebondissements, la pression n'est aucune et on se contente de suivre les peregrinations de nouveaux personnages (sympathiques sans casser 3 pattes à Donald Duck) et les anciens. Le truc c'est que la pression est inexistante, et alors que la personnage principale est en grand danger...j'ai ressenti aucun danger.
Bon, concernant ton ressenti :

Déjà, disons ce qui est, en trois mois, on n'est plus vraiment dans l'ambiance du tome précédent. On a un peu oublié quelles circonstances ont menées à l'incarcération de Tokine, la raison de son arrestation, les problèmes au sein de la guilde... D'où l'intérêt je pense dans ce cas-ci de relire un peu le volume 21 au moins pour se remettre dans le bain. Sans cela, on est un peu perdu, je dois l'admettre. Même moi j'ai du faire un petit effort pour me replonger dans l'ambiance. Trois mois, c'est juste trop long, surtout arrivé à ce point de l'histoire, où tout s'enchaîne et se tient...

Ensuite, la non-impression de danger. Plusieurs choses :
Tout d'abord, les circonstances de la capture de Tokine.
Seulement deux personnes, pas de violence, pas de combat, pas de lutte. Simplement deux agents qui viennent chercher une suspecte à interroger. Qui plus, les deux membres de la Guilde n'ont pas l'air très puissants, tout au plus un peu inquiétants.
L'arrestation ne provoque donc pas de tension, normal, il ne devrait pas y avoir. Cela relève d'une certaine procédure. En plus, Tokine les suit de sa propre volonté. Le seul point inquiétant, c'est la rapidité inhabituelle de ces actions.

Une fois sur l'île, elle est interrogée dans une pièce spéciale, certes, mais toujours rien de très menaçant jusque là. En effet, et on a tendance à l'oublier, la demoiselle est une kekkaishi. D'une puissance inférieure à celle de Yoshimori, certes, mais ça ne l'empêche pas d'avoir de grandes capacités, notamment en tout ce qui relève de la manipulation mentale et des attaques invisibles. L'interrogatoire ne mène à rien, parce qu'elle d'une certaine façon imperméable à ce type de pouvoir. Tanabe ne le montre pas d'une façon bien voyante, mais nous le fait néanmoins comprendre.
De plus, toujours à ce point de l'histoire, Tokine n'est menacée de rien. Tout le monde sait où elle se trouve, elle n'a pas été officiellement emprisonnée ou jetée au cachot, sa vie n'est donc pas directement en danger. À part Yashiro, tout les autres la traitent simplement comme celle qui a assassiné un dieu sur le domaine Karasumori. Il s'agit d'un complot où une seule personne est visiblement impliquée directement, les autres subissant juste les conséquences de ce complot.

En plus, en tant que kekkaishi, elle est parfaitement en mesure de se défendre et de fuir par elle-même. Même quand elle est en danger, elle n'a rien d'une demoiselle en détresse, qui attend gentillement et en pleurant que ses amis viennent la délivrer. Il suffit d'observer son visage tout du long, elle ne panique à aucun moment, n'hésitant pas à fuir, et garde toujours la tête sur les épaules, sans se laisser gagner par le désespoir. Si elle-même ne se sent pas en danger immédiat, il est difficile pour le lecteur de le faire à sa place. Mais ça reste parfaitement dans son caractère, et dans le rôle qu'a voulu lui donner Tanabe. Et ça rend les larmes qu'elle verse en pensant aux personnes que sa décision a pu peiner encore bien plus poignante qu'en n'importe quelle autre circonstance. Parce qu'elle est forte, ce petit moment de faiblesse passager rend sa décision encore plus touchante.
Il n'y a pas de drama en fait dans cette partie. Ca n'a jamais été le genre de Tanabe de jouer dans ce registre, et je pense que ça peut perturber.

En plus, Yugami est un modèle de zen et de flegme, ponctué d'une touche d'ironie bien placée. Pas le genre hystérique non plus, donc la fuite de ce duo qui sait garder la tête froide fait difficilement passer une quelconque tension. Et je n'y vois rien de mal, c'est dans le ton de ce qu'à voulu montrer l'auteure. Surtout quand on voit la folle qui pourchasse les fuyards, qu'on prend à la fois au sérieux, et qui est un peu risible dans son hystérie et sa fixation sur l'extermination des filles plus jeunes qu'elle. :) La chasse à l'homme est moins prise au sérieux, parce que c'est le ton qu'à voulu donner Tanabe. Pour ne pas alourdir cette partie ou pour nous faire comprendre que derrière les apparences qu'elle se donne, Tokine reste tout de même une jeune fille, ça, c'est à vous d'en décider.

J'ai surtout trouvé intéressant que Tokine interagisse enfin plus personnellement avec quelqu'un d'extérieur à son entourage, permettant à Tanabe de développer son personnage. Un peu à la façon de Masamori et son face-à-face avec Mudo.
Deux personnages qui ont l'air extrêmement solides, mais recèlent des faiblesses bien humaines et des doutes. Je crois plutôt que c'était là le but de l'auteure, plutôt que de nous proposer une simple poursuite dont l'issue était déjà évidente.
Une façon que son personnage ne tombe pas dans l'oubli, une façon de lui redonner l'importance qu'elle mérite.

Mais la dernière partie, une fois que Yashiro dévoile son pouvoir, relance tout de même le côté inquiétant de cette chasse à l'homme, et de ce complot dont on ne sait absolument rien pour le contrôle des domaines divins. Ce qui promet beaucoup pour la suite.

Voilà ce qui pourrait expliquer ton manque d'enthousiasme. Tu cherchais quelque chose qui n'était pas dans l'idée de l'auteure. :wink:


(Mais mon dieu, où est-ce que je vais chercher tout ça... et croyez-le ou pas, j'ai encore matière pour ma chronique.)
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Répondre