Gintama

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Gintama :

Un Ovni Dans Le Monde Du Manga (Une Bombe)
14
50%
Not So Bad (Pas Si Mal En Français)
8
29%
La Derniére Fois Que J'ai Vu Un Truc Aussi Moche C'était Dans Alien (Nul,Mauvais)
2
7%
T'as Insulté Ma Mére ?! (Connais Pas)
4
14%
 
Nombre total de votes : 28

Sorrow
Messages : 1273
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Gintama

Message non lu par Sorrow » 21 févr. 2010, 21:18

Gintama 16

"Je m'en fiche de tout ça. Moi, tout ce que je veux, c'est le bonheur de la fille que j'aime."

Le précédent volume s’achevait sur un cliffhanger : Hijikata est-il vraiment un monstre sans cœur, complètement hermétique à l’amour que lui porte Mitsuba, la sœur d’Okita ? Sans surprise, la réponse est évidemment non. Cependant, le diabolique vice-capitaine du Shinsengumi est un samouraï avant tout, et il jugeait sa voie incompatible avec le bonheur d’une femme. La déclaration sans détour de ses sentiments pour elle, face au futur époux criminel de Mitsuba et à sa bande, ne rend alors que sa décision plus belle et plus triste encore. Les vérités éclatent, l’émotion et les larmes se mêlent à l’action et au sang, mais la fin est loin d’être heureuse, même si ceux qui devaient partir le font en paix.

Les trois autres histoires de ce volume sont heureusement plus légères. Sorachi nous livre ainsi sa vision toute personnelle d’une attaque de zombies sur Edo, et des effets réels d’un tel virus. Et brr… il faut avouer que c’est tout aussi terrifiant ! On poursuivra avec l’introduction d’un nouveau personnage, un dur-à cuire qui cherche sa place dans le monde et à tourner la page sur une affaire du passé. Et il a bien du mal à y parvenir, compte-tenu de son attitude. Il s’agit d’ailleurs toujours d’une des caractéristiques des héros de l’auteur, cette difficulté à s’insérer dans le monde, à cause d’idées ou de comportements qualifiés d’étranges, ou plutôt trop personnels. L’auteur projette-il son mal-être dans ses héros ? Il est permis de le croire, et c’est ce qui rend Gintama si particulier.
La dernière histoire de ce tome est l’occasion d’assister à un nouveau combat psychologique comme Sorachi en a le secret. Après la marmite, les toilettes, place à la rencontre arrangée, où l’enjeu est d’importance, car il s’agit d’empêcher Kyûbei Yagyû de se faire poser une tour de Babel dépravée ! Oui, l’auteur part de nouveau très loin dans ses délires, mais le tout est tellement sincère, et ne se prend absolument pas au sérieux, qu’on ne peut que succomber.

Au final, il s’agit à nouveau d’un excellent tome de Gintama. Et plus que jamais après autant de volumes, on se rend compte que Sorachi nous propose avec cette série une ambiance différente de celle des autres shônens. L’auteur donne l’impression de se livrer complètement dans son œuvre, ne cherche absolument pas à rentrer dans un moule, à se demander parfois s’il ne s’agit pas d’un exutoire, ce qui expliquerait la longévité du titre. En effet, la série ne dispose pas vraiment de fil conducteur. Son intérêt réside avant tout dans son ambiance, ses personnages complètement dans le vent et blasés, ainsi que ses répliques sans appel et tellement justes. Et ainsi, le temps passe, les volumes défilent, et pourtant, on en redemande encore. Un mélange parfait de comédie, de combats, et d’émotions. Un grand titre, tout simplement, et vivement la suite.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1717
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Gintama

Message non lu par Raimaru » 05 déc. 2010, 20:45

Un ami qui regarde l'animé m'a dit qu'un passage contient des allusions à JoJo's Bizarre Adventure. Est-ce présent dans le manga ? Auquel cas je m'y intéresserais.
Foutue fan-attitude :?
Image

Shen Bao
Messages : 11
Enregistré le : 16 nov. 2010, 22:07

Re: Gintama

Message non lu par Shen Bao » 05 déc. 2010, 21:39

Ce passage est assez drôle, mais l'allusion faite ne dure pas longtemps. Par contre ce passage n'est pas encore apparu dans le manga, l'animé est en avance sur les tomes fr. Mais Raimaru, regarde ou lis Gintama, ce manga est hilarant, déjanté et très originale. Tu trouveras des imitations de beaucoup d'autres manga, enfin à toi de voir ^^

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4860
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Gintama

Message non lu par Wang Tianjun » 04 févr. 2011, 13:46

Gintama 19 : De très très bonnes idées dans ce tome, qui parodie allègrement le cliché des sabres maudits, avec un Hijikata vraiment méconnaissable ! Les intrigues au sein du Shinengumi sont également très intéressantes, même si sur la fin on tombe sur un canevas plus classique ("on se déteste mais finalement on s'aime bien" "t'as été un salaud mais finalement c'est pas grave").
Gintama, c'est une valeur sure d'un bon moment à chaque tome, mais qui revient hélas trop rarement...
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Sorrow
Messages : 1273
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Gintama

Message non lu par Sorrow » 18 avr. 2011, 21:46

Allez, petit up, dans le désordre, avant l'arrivée du combo 20/21 en juin :

Gintama 19

Le vice-capitaine Hijikata ?
Pff, à première vue, ça a l'air d'être un mec cool et toujours flegmatique, le mec qui a l'air classe en toute circonstances, pas vrai ? À une époque, il était balèze, et les mecs chiaient dans leur froc en le voyant. Faut dire que c'est le vice-capitaine du shinsengumi, le rassemblement des samouraï les plus fort de la capitale, c'est pas n'importe qui.
Mais récemment, ce dix-neuvième mois depuis l'arrivée des amantos, il est devenu une vraie lavette, à s'agenouiller devant des petites frappes qu'il aurait pu tuer du regard avant, à regarder des animés à l'eau de rose à la télé, à collectionner les figurines... Il fait même le larbin pour Okita ! Pire, il s'est mis à lire "To Love" ! C'est la fin de tout, un vrai bon à rien d'otaku, quoi, qui participe même à des émissions pour revendiquer ses sales manies d'otak, et qui s'habille comme je ne sais quoi. Franchement, il est tombé bien bas...
Paraît que c'est parce qu'il s'est acheté un sabre maudit et qu'il s'est fait aspiré son âme qu'il est devenu comme ça. Mais bon, c'est sûrement des légendes, tout ça. N'empêche, c'est vrai que c'est bizarre comme histoire... En même temps, avec tout ce qui nous tombe dessus régulièrement, on ne s'étonne plus de rien. La bizarrerie, c'est la norme dans le coin, il faut l'admettre. Mais c'est ça qui est classe et qui fait qu'on ne regrette pas d'être venu.

N'empêche, ça tombe assez mal cette histoire. Il y a un gus qui tente de prendre la place du capitaine Kondo, mais ce dernier a évidemment totalement confiance en lui et ne se doute de rien. Et Hijikata semblait être le seul capable de s'opposer à lui... Enfin, le vice-capitaine démoniaque possède l'âme d'un samouraï pur et dur, et on peut être sûr qu'il va trouver la force de vaincre le maléfice. Mais faut dire que le suspens est bien ménagé, donc on doute vraiment jusqu'au bout si il va pouvoir se redresser, et l'effet en est d'autant plus fort.
Parce que c'est ça qui fait la force de cet univers dans lequel on vit, cette balance entre des éléments complètement oufs et des grandes phrases héroïques et classes qui sonnent vachement bien et profond... Et qui le sont, qui plus est ! C'est pas juste fait pour faire genre sérieux, on sent que les mecs y croient à donf ! Une sincérité comme on en voit trop peu, sans se prendre au sérieux, franchement, respect.

Bref, on s'est bien amusés cette fois encore. Il y avait des moments comiques, le shinsengumi mis en avant, avec un de mes personnages préférés en vedette... que du bonheur. On a même une avancée du scénario, avec le retour des terroristes extrémistes qui projettent de renverser le gouvernement d'Edo. Un truc louche qui n'est pas encore fini, à n'en pas douter. On a même droit à une interview du père Sorachi. Et vous le connaissez, il n'a pas sa langue dans sa poche, et il ne peut s'empêcher de raconter des tas de trucs quand il est parti. Ca change des auteurs qui font des réponses de trois lignes, c'est sûr. Dommage que le temps passe si lentement, et qu'on n'est pas encore au vingtième mois... Faudrait sûrement qu'on soit plus nombreux à participer à l'aventure Gintama, pour que le temps passe plus vite. Maintenant, faut trouver le moyen de recruter du monde. Humm, comment faire, comment faire... Bah, j'ai pas trop la tête à ça, on verra bien plus tard. Sur ce, faut que je me trouve un job, moi, au lieu d'écrire des chroniques que personne ne lira.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Sorrow
Messages : 1273
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Gintama

Message non lu par Sorrow » 22 sept. 2011, 10:12

Gintama 18

***Brouhaha, Brouhaha***

***Pang, Pang !***

***Tintintin, tintintin***

- (Juge MN) Silence dans la salle ! Et pas de musique d’ambiance, surtout que celle-ci est très mal imitée ! Vous voyez pas qu’on est à l’écrit ?! Bien, nous sommes ici pour rendre jugement quant à la qualité de ce dix-huitième volume de cette… série, Gintama, et en passant, sur le bien-fondé de ce… truc.
La parole est donnée au procureur.

- (Procureur sans goût et sans recul) Merci votre honneur. Chers membres du comité, assez restreint si on en croit les rumeurs, des lecteurs de Gintama. Nous sommes ici pour tenter de comprendre ce qui vous plaît tant dans cette série. Sincèrement, comment pouvez-vous apprécier qu'un auteur ose se moquer d'institutions aussi sacrées dans notre beau pays du soleil-levant ?! Et le fait que vous soyez français ne changera rien à la gravité de vos sourires. Par exemple, Cet infâme Sorachi ose se moquer d'un des fleurons de notre industrie vidéoludique, à savoir Dragon Quest. Un tel titre, adulé par des millions de fans à travers le monde et dont chaque nouveau épisode est attendu comme le Saint Graal méritait bien mieux que cette description qui ne rend pas gloire à sa vraie grandeur ! Et puis, est-ce que cela se fait réellement de se moquer d'une série d'un de ses collègues du Jump ? Monsieur Kubo était vraiment attristé de la façon dont M. Sorachi considérait son travail et a détourné ses personnages, et compte bien lui coller un procès aux fesses. Enfin, dès qu'il aura réussi à remonter le niveau de sa série, histoire d'être crédible, vient-t-on de me souffler. Bien, de ce côté, je crois que M. Sorachi n'a plus grand chose à craindre. Mais ce n'est pas tout, il ose s'en prendre à une figure iconique de notre culture, c'est-à-dire Ultraman, l'un des héros préférés des Japonais ! Il s'agit purement et simplement d'un plagiat éhonté ! M. Sorachi n'a-t-il donc aucune imagination personnelle ?! Et comment pouvez-vous cautionner cette image dégradante de la femme, telle qu'on peut le voir dans la dernière histoire ?
Mesdames et Messieurs, un tel affront ne peut rester impuni ! Comment justifiez-vous vos actes et vos achats dans cette série ?

- (Chroniqueur qui s'ennuie, est toujours à la recherche d'un emploi potable, et essaye quand même de faire un truc original mais a l'impression que ça va faire un bide) Ben, vous savez, la série est ce qu'elle est, c'est-à-dire un gros délire avec des personnages attachants, complètement en dehors des conventions des autres héros de shônen plus ou moins stéréotypés, et à qui il arrive des histoires plus abracadabrantes les unes que les autres. L'auteur plonge son inspiration dans la pop culture japonaise afin de faire rire ses lecteurs, et c'est très respectable, surtout que c'est fait avec talent et personnalité, avec un vrai travail sur les dialogues. Maintenant, dommage qu'elle ne puisse pas parler au public français dans son ensemble, même à ceux qui se disent fans de manga. Cependant, la série a d'autres arguments plus propres à sa mythologie, avec un vrai scénario qui se dessine par intermittence, et des vrais menaces qui pèsent sur le monde de cette nouvelle Edo revisitée par un auteur complètement déjanté, irrévérencieux et qui n'a pas sa langue dans sa poche. Et vous parlez de mauvaises images de la femme, mais les personnages féminins dans Gintama sont parmi les plus fortes têtes et attachantes de l'histoire du manga, jamais potiches, et avec autant de défauts que les mecs. Gintama, c'est aussi une façon amusante de détourner et de désamorcer avec entrain, parfois gravité, toujours avec justesse, certains des plus gros clichés de notre société.
Franchement, Gintama est une série assez atypique sur le marché, et il est normal qu'elle ne plaise pas à tout le monde, même à ceux qui se prétendent fan de culture japonaise (alors qu'elle se résume à ce qu'ils ont lu dans Naruto et Bleach la plupart du temps). Gintama, c'est avant tout un état d'esprit particulier, qui ne nous demande pas de débrancher notre cerveau, mais de le régler sur une nouvelle fréquence.
Et puis, vous parlez de plagiat, mais est-ce que toute cette chronique n'est pas basé sur un épisode (vraiment très mal imité) de Phoenix Wright, le célèbre avocat de jeu-vidéo, qui va bientôt faire une apparition aux côtés du Professeur Layton ? (procès tenu en septembre 2011) Sorachi s'en inspire aussi dans ce volume, si je ne m'abuse, mais sa parodie est de bien meilleure qualité.

- (Procureur en colère) OBJECTION ! heu..., flûte, (Procureur déconfit et pris à son propre piège), euh, votre honneur, je demande une suspension d'audience, histoire de retomber sur mes pieds niveau mauvaise foi !


- (Juge MN qui commence à trouver que ça commence à faire fort long cette histoire) Refusé ! Ca suffit comme ça, je déclare la série comme excellente, et toute accusation portée à son égard complètement calomnieuse. Il faut reconnaître que Gintama, c'est la grande classe. Le tout est d'être réceptif à l'ambiance particulière de délire propre à l'auteur, chose assez difficile pour un public français plus friand de bastons décérébrés (lisez au moins Kenichi dans ce cas, tant qu'à faire, autant taper dans la qualité). Un volume de pur délire, avec sûrement une histoire plus tragique dans le prochain tome, histoire de contrebalancer, la spécialité du titre, en somme. Je déclare même cette série d'intérêt public, tant qu'à faire, autant mettre toutes les chances de son côté.

La séance est levée.

***Pang, pang !*** ( C'est supposé être des coups de marteau... Faudrait vraiment que j'apprenne à faire des bruitages, moi)
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4860
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Gintama

Message non lu par Wang Tianjun » 22 sept. 2011, 15:06

Le jury a décidé que la série est coupable de provoquer l'hilarité... et qu'il faudrait penser à l'enfermement psychiatrique de l'avocat ! :mrgreen:
(une interview, un procès... mais où va-t-il aller la prochaine fois ? Je parie sur le spot de pub ! )
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Einah
Messages : 1913
Enregistré le : 17 nov. 2010, 21:13
Localisation : Deux-Sèvres mais mon coeur reste en Lorraine

Re: Gintama

Message non lu par Einah » 22 sept. 2011, 18:21

je dis juste chronique excellente même si je ne lis pas la série :wink:
Image

Sorrow
Messages : 1273
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Gintama

Message non lu par Sorrow » 22 sept. 2011, 18:50

Wang Tianjun a écrit :Le jury a décidé que la série est coupable
Je proteste ! Ce procès est inique ! I did not have sexual relations with that woman ! (1)
Wang Tianjun a écrit :de provoquer l'hilarité...
Flûte, mauvaise défense... oubliez ce que j'ai dit.
Wang Tianjun a écrit :et qu'il faudrait penser à l'enfermement psychiatrique de l'avocat !
I'm not crazy, my mother had me tested ! (2)
Ceci dit, si le présent avocat/chroniqueur continue de tourner en rond comme cela, c'est un scénario envisageable. Heureusement, il va prendre quelques mesures et ses vitamines, et tout ira bien. Normalement.
Wang Tianjun a écrit :(une interview, un procès... mais où va-t-il aller la prochaine fois ? Je parie sur le spot de pub ! )
L'imagination est la vraie dernière frontière (3), et Gintama est vraiment le support sur lequel on peut se lâcher. :)
Un spot de pub ? Humm... Idée intéressante, et je sens venir l'inspiration. Mais peut-être pas pour le tome auquel tu penses. :wink:
Au passage, si tu t'en sens l'envie et l'inspiration sur un tome quelconque (même pour le site, je te laisse volontiers un tome pour t'amuser dessus. À part le 21 parce que j'ai déjà mon idée dessus^^), n'hésite pas, ça défoule un peu. :wink:


(En passant, trois références à la culture américaine en un post (Saurez-vous les trouver ?), c'est digne d'un topic de Gintama)


Einah > merci. :wink:


(1) : Référence à une phrase célèbre de Bill Clinton
(2) : Référence à The Big Bang Theory, célèbre série américaine.
(3) : Référence à Star Trek
Modifié en dernier par Sorrow le 22 sept. 2011, 19:17, modifié 1 fois.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4860
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Gintama

Message non lu par Wang Tianjun » 22 sept. 2011, 18:59

Sorrow a écrit : Un spot de pub ? Humm... Idée intéressante, et je sens venir l'inspiration. Mais peut-être pas pour le tome auquel tu penses. :wink:
En fait je pensais à une histoire avec le père de Kagura, mais vu que j'ai lu le 20 et le 21 à la suite, je ne sais plus dans lequel c'est.
D'ailleurs, délire mis à part, j'espère que tu souligneras dans un coin l'excellente initiative de Kana ! :o
Au passage, si tu t'en sens l'envie et l'inspiration sur un tome quelconque (même pour le site, je te laisse volontiers un tome pour t'amuser dessus. À part le 21 parce que j'ai déjà mon idée dessus^^), n'hésite pas, ça défoule un peu. :wink:
Gintama, la série aux chroniques qui partent en live ? Pourquoi pas, même si j'ai du mal à sortir de mon style scolaire. Enfin, j'ai fait des essais dans ma chronique de Peace Maker :)
Enfin, pour moi, une critique défouloir, c'est Special A... mais je ne demande qu'à essayer ! ^^" D'ailleurs, faut que je continue mon tome 22 et que j'attaque le 23...

(En passant, trois références à la culture américaine en un post (Saurez-vous les trouver ?), c'est digne d'un topic de Gintama)
Sauf que tu as oubliés les notes en bas de page façon Kana, pour en être vraiment digne ! :twisted:
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Répondre