Saint Seiya G

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Votre avis

Excellent
3
12%
Trés bon
4
15%
Bien mais pas top
7
27%
Mauvais
5
19%
Minable
7
27%
 
Nombre total de votes : 26

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6390
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Erkael » 17 avr. 2008, 20:08

Vol 12: Alors que Aiolia allait enfin avoir l’occasion de se reposer un peu avec l’arrivée de six de ses compagnons, un titan vraiment pas sympa l’attire dans une dimension où il se retrouve une nouvelle fois le seul à pouvoir combattre ces méchants titans (pendant que les autres chevaliers d’or du coup font un tournoi de belote).
Ce coup ci l’auteur nous pond du grand n’importe quoi avec une planète entière d’une autre galaxie, qui vénère les titans et donc refile tous son cosmos au titan qui n’arrive malgré tout à rien parce qu’Aiolia est quand même assez pas content ! Shaka vient lui prêter main forte, et à deux ils nous ressortent tous les grands et beau discours qu’on doit supporter depuis désormais douze volumes… et pour accentuer les choses, on a des bouts de phrases écrits en très gros en plein milieu des pages, pour vraiment montrer que c’est pas bien de tuer des gens !
Le plus insupportable c’est l’encrage, tout le volume on cherche à comprendre ce qui se passe, c’est chargé au possible et c’est sombre, mais sombre…de peur que ça vienne de moi je suis allé passé un examen après cette lecture…tout va bien, ma vue n’est pas en cause ! Est ce la faute de Panini ou de l’auteur, il faudrait pour cela voir les planches originales…
Le seul point positif c’est qu’on a enfin droit à un combat qui amène un résultat !!! Grand dieu, on n’y croyait plus !! Un des titans meurt…enfin espérons qu’il ne ressuscite pas au prochain volume !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Harknass
Messages : 457
Enregistré le : 07 nov. 2007, 17:25

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Harknass » 17 avr. 2008, 20:24

Enfaite c'est la faute de Panini. Car l'auteur colorie ces dessins...Panini ne garde que l'interlude du début en couleur mais ensuite...Que du noir... :lol:
Image

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Blacksheep » 17 avr. 2008, 20:30

Harknass a écrit :Enfaite c'est la faute de Panini. Car l'auteur colorie ces dessins...Panini ne garde que l'interlude du début en couleur mais ensuite...Que du noir... :lol:
Je ne crois pas. Le reste du tome a l'air d'etre en couleur à la base mais ce sont juste les trames utilisée de manière poussive par l'auteur. Si c'etait en couleur intégralement panini ne se generait pas pour le proposer a 15euros le tome...
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
Kain Kasagari
Messages : 55
Enregistré le : 16 oct. 2004, 19:17
Localisation : Loiret

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Kain Kasagari » 18 avr. 2008, 11:13

J'ai déjà répondu à ta critique Erkael sur la fiche réservé au tome sous le pseudo Koumen mais puisque tu m'a invité à débattre sur le forum me voila :wink: (ça fait longtemps que j'étais pas venu...).

J'avoue que j'ai du mal à comprendre comment on peut prétendre être fan de Saint Seiya et critiquer la répétition de l'épisode G, alors que le propos sur l'amitié et le dépassement de soi de Kurumada n'a fait que se répéter pendant 28 tomes (j'ai beau être fan, mais objectivement il faut avouer que Saint Seiya est une œuvre extrêmement répétitive). Certes la narration de Kurumada est beaucoup moins lourde que celle d'Okada.

Mais pour une fois dans ce tome, même si le propos est identique aux 11 autres, Okada parvient à lui insuffler une vraie force en s'attachant plus à ses personnages. Tu prétend que les héros n'évoluent pas, mais c'est faux, relis le tome 1 tu verras que la relation entre les chevaliers d'or n'est plus de la même nature. Et Seiya n'est pas vraiment un personnage qui a beaucoup évolué en 28 tomes, c'est d'ailleurs l'un des principes de base de Saint Seiya : ce sont leurs adversaires qui évoluent et qui apprennent au contact des héros : les chevaliers d'or, les marinas, Pandore... C'est ce principe qui permet à l'œuvre de s'affranchir du manichéisme, et Okada ne l'a jamais aussi bien utilisé que dans ce tome 12.
Les jeunes sont tous les héros de demain.
http://koumen.blogs.allocine.fr

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6390
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Erkael » 18 avr. 2008, 18:47

Certes la narration de Kurumada est beaucoup moins lourde que celle d'Okada.

J'ai pas besoin de te répondre, tu le fais tout seul :lol:
Le discours redondant sur l'amitié de Kurumada c'est une chose, mais les phrases toutes faites sur le droit de l'humanité à choisir elle même son destin c'est autre chose. Derrière le message de Kurumada on pouvait s'y retrouver, celui de Okada me parle beaucoup moins, je n'ai pas l'impression d'avoir de compte à rendre à des Dieux :lol:

Et même si j'admets que les héros évoluent un peu (mais c'est une évolution un peu facile), elle n'est pas cohérente avec Saint Seiya, le vrai... 12 ans plus tard Aiolia sera toujours considéré comme le frère d'un traitre et il n'y aucune fraternité entre les chevaliers d'or au début... donc si on prend en compte l'Episode G, ces idiots de Gold saints vont faire un sacré retour en arrière en terme d'ouverture!

Pour ce qui est du manichéisme, excuses moi, mais je trouve pas les Titans spécialement attachants! Et trouves tu normal qu'en 12 tomes un seul de leurs adversaires ait été défait? Au moins dans la première série, un combat aller à son terme, on nous épargnait le désormais trop classique "je reviendrai"

Alors il y a peut être un mieux dans ce tome 12, mais j'estime qu'au bout de 12 tomes on est en droit d'attendre bien plus...tu prends n'importe quel shonen (et encore je reste dans les shonens) et tu verras qu’au volume 12 l’histoire a déjà connu beaucoup plus d’évolution et de rebondissements…je les chronique en ce moment, j’ai une vision d’ensemble de la série (plus facile que quand tu en lis 1 tous les 2 mois)…et ça fait du sur place…

De toute façon c’était une très mauvaise idée de situer l’histoire à ce moment précie de la chronologie…des gamins de 8 ans terrassent des Titans pour se faire latter 12 ans plus tard (donc il sont censés être plus fort, plus expérimenté…) par d’autres gamins qui sont au bas de l’échelle… pathétique
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Kain Kasagari
Messages : 55
Enregistré le : 16 oct. 2004, 19:17
Localisation : Loiret

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Kain Kasagari » 19 avr. 2008, 10:12

Erkael a écrit : Alors il y a peut être un mieux dans ce tome 12, mais j'estime qu'au bout de 12 tomes on est en droit d'attendre bien plus...tu prends n'importe quel shonen (et encore je reste dans les shonens) et tu verras qu’au volume 12 l’histoire a déjà connu beaucoup plus d’évolution et de rebondissements…je les chronique en ce moment, j’ai une vision d’ensemble de la série (plus facile que quand tu en lis 1 tous les 2 mois)…et ça fait du sur place…

De toute façon c’était une très mauvaise idée de situer l’histoire à ce moment précie de la chronologie…des gamins de 8 ans terrassent des Titans pour se faire latter 12 ans plus tard (donc il sont censés être plus fort, plus expérimenté…) par d’autres gamins qui sont au bas de l’échelle… pathétique
C'est facile d'avoir une vue d'ensemble quand on lit la série d'une traite ce que j'ai fait plusieurs fois (pas depuis le tome 10 c'est vrai).
Excuse moi d'être aussi direct, mais là tu fais preuve d'une étonnante incompréhension de l'un des thèmes majeurs de Saint Seiya : le dépassement de soi : ce qui permet à des hommes faibles de battre les puissants, bon sang Okada (et Kurumada) l'a assez répété il me semble dans son introduction extrêmement longue. Introduction qui permet de rendre crédible cet aspect justement. Les justes ne perdent jamais dans Saint seiya.
Ce n'est d'ailleurs pas un mal d'avoir une introduction longue qui prend le temps de mettre en place des personnages (quel intérêt cela aurait eu de faire mourir Hypérion ou Japet dans les tomes 2 et 3 ? Sans avoir pu les creuser psychologiquement). Tu remarqueras que dans l'œuvre de Kurumada les personnages qui meurent sont ceux sur lequel il y a peu de choses à dire (Deathmask) ou ceux sur lequel tout a été dit (Camus).
Beaucoup de films (ou de romans) fonctionnent avec une introduction qui prend la moitié de leur durée (désolé si mes références dérapent mais je connais bien mieux ce domaine) : Jurassic Park, Alien... et pour aller dans la fantasy, genre plus proche de Saint Seiya :Le seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau, La légende de Beowulf...
Généralement pour qu'une introduction aussi disproportionnée ne soit pas ennuyeuse, on ajoute des éléments pas forcément utiles mais qui donnent du rythme, c'est exactement ce qu'a fait Okada avec les géants (tome 4), les créatures mythologiques (tome 5)...(dans Jurassic Park c'est la première scène et celle où les raptors dévorent le bœuf).
Et ce qui m'étonne c'est que tu critiques le tome qui met justement un terme à cette introduction, celui qui fait réellement avancer l'œuvre (pour revenir encore à Jurassic Park, c'est comme si tu critiquais la scène où le T-rex s'évade et attaque les voitures : le commencement même de l'action dans le film, et de loin le meilleur moment).
Les jeunes sont tous les héros de demain.
http://koumen.blogs.allocine.fr

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6390
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Erkael » 19 avr. 2008, 11:20

l'a assez répété il me semble dans son introduction

Ben alors...comme si il y avait de la répétition dans ce titre :shock:
introduction extrêmement longue
Excuses moi, mais là on est sorti de loin du cadre de l'introduction...11 tomes d'intro :shock: A quoi ça rime? Si c'est pas se foutre du monde ça?! Je le répète mais cite moi un autre titre avec 11 tomes d'intro :shock: 11 tomes c'est ce qu'il faut pour raconter l'excellente histoire de Suikoden, c'est moins que des titres comme Parasite et Gunnm (c'est des seinens certes) qui raconte une histoire remarquable avec intro, développement de divers thèmes et conclusion... merde faut pas pousser là!

Et oui je critique violemment le volume qui sort d el'intro parce qu'il n'en sort pas vraiment, c'est toujours le même schéma, Aiolia fait tout tout seul, ça ne sert à rien qu'ils soient 12, ta théorie du développement des persos tombe à l'eau quand tu vois ce qui arrive à l'épouse du Titan qui se sacrifie...on sait quoi sur elle, à quoi elle a servi à part à rien?
Tu me répondra que Kurumada lui aussi se servait toujours des mêmes schémas, mais à quoi bon faire une préquelle si c'est pour faire la même chose, ne pas réussir à s'éloigner de l'original, faire du copier coller ce n'est rien autre qu'un manque de talent!
Attends de lire Lost Canvas et tu verras qu'on peut apporter de nouvelles choses tout en respectant l'original

Et là ou tu fais également erreur, c'est que les 11 tomes n'ont pas servi à présenter les titans, juste les introduire, c'est différent (ils tenaient tous le meme discours, donc de mon point de vue c'était 12 fois le meme), mais à présenter les chevaliers d'or...merde à quo ça rime? 11 tome pour présenter des personnages qu'on connait déja... Il fait référence à Kannon enfermé à Cap Sunion, à la possession de Saga...mais à quoi ça sert ici, le développement et la conclusion de tout ça ne se fera qu'ultérieurement! C'est juste pour combler les vides de son scénario!

Le thème du dépassement de soi...je veux bien, mais là Okada l'use jusqu'à la corde, c'est super pénible, agaçant meme...d'un combat à l'autre c'est toujours la meme chose, il ne lui viendrait pas à l'idée de dire: "bon là, il a fait du level up au dernier combat, il devrait partir avec un meilleur niveau" et ben non, on reprend tout à zéro à chaque fois, du coup, on se retape les grandes phrases pompeuses qu'on a lu au volume précédent, qu'on avait déjà lu au volume antérieur...etc! Et ne vas pas me dir ele contraire!

Et si j'ai si mal noté ce tome ce n'est pas qu'a cause de cela, mais aussi à cause de l'illisibilité de la chose...c'est confus, bordélique, sombre (et je ne parles pas de l'obscurité des ténèbres :roll: ). reconnais que les combats ne sont pas clairs... le style de narration d'Okada est lourd, limite imbuvable!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Floo D Ace » 19 avr. 2008, 11:36

Euh Erky rappel moi pourquoi tu suis cette série ? :lol:

J'espére que Lost Canvas n'est pas pareil. Car bon suite à ton intervention j'ai décider de l'acheté à sa sortie. 8)

Avatar du membre
IKKIsama
Messages : 516
Enregistré le : 10 févr. 2007, 22:29
Localisation : Death Queen Island

Re: Saint Seiya G

Message non lu par IKKIsama » 19 avr. 2008, 11:52

Kain Kasagari a écrit :J'avoue que j'ai du mal à comprendre comment on peut prétendre être fan de Saint Seiya et critiquer la répétition de l'épisode G...
On peut aussi être fan de Saint Seiya et ne pas lire l'épisode G. :arrow:
Image

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Blacksheep » 19 avr. 2008, 12:23

IKKIsama a écrit :
Kain Kasagari a écrit :J'avoue que j'ai du mal à comprendre comment on peut prétendre être fan de Saint Seiya et critiquer la répétition de l'épisode G...
On peut aussi être fan de Saint Seiya et ne pas lire l'épisode G. :arrow:
On peut aussi être fan de Saint Seiya et s'être fait avoir par l'épisode G :lol:
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Répondre