Saint Seiya G

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Votre avis

Excellent
3
12%
Trés bon
4
15%
Bien mais pas top
7
27%
Mauvais
5
19%
Minable
7
27%
 
Nombre total de votes : 26

Avatar du membre
ludoss
Messages : 27
Enregistré le : 28 avr. 2008, 19:25

Re: Saint Seiya G

Message non lu par ludoss » 08 mai 2008, 10:13

Isandir a écrit :Pareil :( déception face a cette série

Déjà que le prix sèche, que y a eu des erreur d'impression parmi les premier tome c'était pas des masses motivant.

Par contre l'autre jour en voyant un poster dans un manga shop présentant une nouvelle série, sur l'épisode de Hades, celle-ci semble très intéressante.
Série édité par kurokawa, et qui sort le 26 juin, pour les deux premiers tomes de cette série :


Image

+Making of du logo, intéressant à lire :

http://blog.kurokawa.fr/2008/05/04/maki ... /#more-232

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6399
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Erkael » 08 mai 2008, 11:29

Avant que cela dérape, je reprends les choses en main de suite...

Je ferai bien évidemment un topic sur Saint Seiya Lost Canvas une fois les 1ers volumes sortis officiellement, en attendant ce topic est consacré à l'épisode G :wink:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6399
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Erkael » 28 sept. 2008, 16:10

Volume 13: On reprend le titre comme on l’avait laissé, brouillon, au milieu de tout cet encre noir qui rend l’action illisible, de toutes ces grands phrases qui se baladent partout sur la page qui viennent encore plus surchargés des pages qui n’en on pas besoin…les premiers chapitres sont insupportables, on ne comprend quasiment rien à ce qui se passe, et ce n’est pas la mort pseudo tragique du Titan Japet qui changera les choses, un personnage creux disparais, et alors, un de moins !
On se dit qu’on va brûler ce volume et toute la série avec et pourtant, surprise totale, la suite est bien meilleur !
Pour commencer Aiolia, nous laisse un peu tranquille, ce personnage pompeux insupportable laisse la place à ses copains, beaucoup plus charismatiques : Shura et Camus. Ensuite, tout est beaucoup plus clair, les pages ne sont plus aussi sombres, rendant le tout beaucoup plus lisible, et surtout les Titans entrant en action ont enfin un but, ils ne sont plus là bêtement parce qu’il faut être là, et encore plus surprenant, ils nous épargne les grandes phrases « le mortel que tu es ne pourra rien face au Dieu que je suis »…enfin la valeur des chevaliers d’or est reconnue…il était temps, ça fait quand même 12 volumes qu’ils réussissent à les repousser ces Titans soit disant invincibles…
Espérons qu’enfin on entame la pente ascendante du titre, et qu’on ne retombera pas au volume suivant !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Blacksheep » 01 oct. 2008, 12:05

Bravo à Panini qui n'a personne pour relire : dès la 1ère page en couleur "Aiolos, le chevalier d'or du capricorne"... Ah ben oui bien sur sauf que dans tout le reste de l'histoire c'est celui du sagittaire :roll: Je sais que le titre est bidon mais c'est pas une raison...
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6399
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Erkael » 15 janv. 2009, 20:53

Vol 14: Cela aura été long mais pour la première fois depuis le début de la série on retrouve véritablement l’esprit de la série d’origine !
Les combattants se faisant face sont animés d’un profond respect, voir même d’une admiration, un sentiment d’amour pour celui prêt à donner sa vie pour ce qu’il juge juste, et c’est d’autant plus vrai dans le second combat opposant une nouvelle fois Aiolia à Coeos. Mais pour autant le premier combat n’est pas inintéressant, bien au contraire, notamment parce qu’il nous montre un Shura imposant et charismatique, mais également parce qu’on retrouve cette transmission du vaincu vers le vainqueur propre (ou presque) à la série ; le Titan cédant sa lame, et avec elle son cosmos, à Shura, lui disant de faire de même quand l’heure sera venue…on pense forcément à Shiryu (avec l’incohérence que cela apporte, jamais plus on entendra parler de la nouvelle lame de Shura). Pour la première fois on ressent l’émotion du vaincu, et cette mort est belle ! Fini le manichéisme présent jusque là, qui contrastait tant avec l’esprit de la série.
A ce propos l’auteur nous révèle que derrière les Titans se cachant une menace plus dangereuse, ce qui motive Coeos pour son combat, et est ce parce à cause de cela ou de la qualité général du tome, mais il nous apparaît avec un charisme incroyable (sans doute aussi parce son armure est la plus réussie parmi les Titans).

C’est donc du tout bon ? Malheureusement si le fond est bien meilleur, plus profond, la forme reste insupportable, cela reste surchargé, illisible par moment…on a beau s’attarder sur des planches, on ne comprend pas ce qu’elles représentent, comment sont positionnées les corps… On fait difficilement pire pour gâcher le plaisir de lecture !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
feryoni
Messages : 625
Enregistré le : 10 févr. 2009, 17:52

Re: Saint Seiya G

Message non lu par feryoni » 11 mars 2009, 00:20

Erkael a écrit : C’est donc du tout bon ? Malheureusement si le fond est bien meilleur, plus profond, la forme reste insupportable, cela reste surchargé, illisible par moment…on a beau s’attarder sur des planches, on ne comprend pas ce qu’elles représentent, comment sont positionnées les corps… On fait difficilement pire pour gâcher le plaisir de lecture !
tout a fait d'accord . certaine scène sont tellement chargé qu'on ne distingue plus les personnages, du fond.

a part ça j'ai l'impression que c'est toujours le même qui se bat a croire qu'un chevalier d'or du lion vaut 3 autres chevalier d'or . ok le vieux maître est aux 5 pics, ok le sagitaire est mort, ok la balançe se la joue et finalement mû doit réparé les armures ce qui nous fait un totale de 8 chevalier d'or restants contre 12 titans.

quand tu vois la peine qu'un chevalier d'or a pour battre un titan tu te dis à 2vs1 il n'auras aucune chance , par dessus tu ajoute un combat toute les 20 min à peu près avec une armure amochée et juste assez de sang pour tenir debout franchement faut arréter de prendre les gens pour des ****.
c'est bien beau le nekketsu mais faut pas en abuser.

erf il est tard :mrgreen: ++++

Avatar du membre
Oscar François
Messages : 377
Enregistré le : 01 févr. 2009, 22:37

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Oscar François » 12 mars 2009, 15:49

Bon, au début je me disais : c'est vrai que le Megumu, il déchire tout avec son PC là ! Sauf que dès le début, il déchire un peu trop, et ça ne s'arrange pas au fil des tomes... Comme vous, j'ai beaucoup de mal à décrypter certaines scènes de combat tellement c'est sombre ! C'est plutôt bête, quand on sait qu'il n'y a quasiment que ça, des combats...!

Et puis franchement, je trouve que tous les personnages finissent par se ressembler... ce qui brouille encore plus ! (heureusement que les Titans sont en armures noires !) ~ mais bon, comme il fait toujours noir là dedans... Aiolia (j'ai trop du mal à le prononcer ! 3 voyelles, c'est trop pour moi !) est VRAIMENT insupportable, c'est vrai ! Il est chiant ! Et qu'est-ce qu'il a à toujours saigner comme un bœuf à moitié cuit ? Enfin, ça, ça à l'air d'être une des autres marottes du mangaka : le sang coule à flot dans SSG ! Vous me direz : c'est normaleuh, c'est pour matérialiser la vie, et l'esprit de sacrifice... oui bon, mais faut pas en faire trop non plus hein. Aio-truc il perd 10 litres à chaque combat; ça commence à devenir suspect 8)

Quand à leurs tirades... comme vous, je les trouve vraiment nian-nian, parfois ! OK, l'honneur du chevalier, mourir pour ses amis patati machin, mais y'a des manières de le dire. Là ça fait old school de la mort, c'est rasoir !
Je ne sais même plus à quel tome je me suis arrêtée... le 13 je crois ~ j'attends sans empressement qu'on achète la suite (c'est pas moi qui m'occupe de cette collec^^')
"N'importe quoi" [OF ∞ ]
Image
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6399
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Erkael » 17 mai 2009, 16:34

Vol 15: Les aventures de nos chevaliers d’or en territoire ennemi se poursuivent, Aiolia termine son combat contre le puissant et valeureux Coeos, combat d’une grande intensité, et ici, on retrouve vraiment (tout au moins en parti) l’émotion que l’on pouvait trouver dans la première série, des adversaires se respectant, le vainqueur recevant l’héritage du vaincu…c’était déjà le cas dans le tome précédent et c’est une agréable surprise de retrouver ça ici…la série est donc vraiment sur la pente ascendante. A cela il faut ajouter une troublante révélation sur l’origine de ce combat, l’ennemi n’est pas forcément celui que l’on croit. Cela révèle une profondeur insoupçonnée au scénario, et on accueille cela avec plaisir. Bien sur, ce tome n’est pas exempt de défauts ; on ne s’explique pas pourquoi après une telle révélation, le Titan apprenant la vérité s’oppose encore aux chevaliers d’or, on commence à se lasser qu’il n’y en ai que pour Aiolia, le pire restant l’éveil de celui ci au septième sens…il paraît inconcevable qu’un chevalier d’or ne l’ai pas déjà atteint ! Mais heureusement à coté de ça on trouve de grands moments comme le fait que justement ce dernier se révèle véritablement (il faut reconnaître que l’idée de la « crinière du Lion » est bien trouvée), où encore l’intervention des autres chevaliers d’or, qui essaient de montrer qu’ils ne sont pas que spectateur ! C’est efficace mais malheureusement cela ne dure car de suite après Aiolia retire la couverture à lui.

Au delà de ça, on retrouve les défauts inhérents à la série, c’est à dire un tout terriblement sombre avec des combats peu lisibles, des grandes phrases pompeuses qui commencent à lasser tant on a l’impression de les avoir entendu (lu) des dizaines de fois, sans oublier le travail de l’éditeur qui laisse passer des fautes inacceptables, en plus d’une mise en page douteuse, comme par exemple sur une double page, mettre le début du nom d’une attaque à droite, et la fin à gauche…alors certes, il est de coutume de lire de droite à gauche dans les mangas, mais pourquoi persister sur une double page représentant une unité ?!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6399
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Erkael » 11 juil. 2009, 14:59

Vol 0: Voilà une initiative bien étrange de l’auteur que de sortir un volume 0 alors que le besoin ne s’en faisait pas du tout sentir. Censé servir d’introduction à la guerre contre les Titans, il n’y est fait que peu référence…il faut plutôt y voir un prétexte. Mais l’histoire présente dans ce tome est plutôt sympathique, et c’est surtout l’occasion de découvrir un peu plus le célèbre Chevalier d’or du Sagittaire qui jusqu’à maintenant n’a été qu’évoqué que se soit dans l’épisode G ou même dans la série originale.
On découvre donc Aiolos dans toute sa splendeur, et il faut reconnaître que pour le coup l’auteur s’en sort superbement et arrive parfaitement à lui apporter le charisme qui lui est du. Le problème étant que l’histoire est très courte, elle n’occupe qu’un peu plus d’un tiers du tome, et évoque une bataille contre des Dieux Egyptiens, qui mériterait une série ou au moins un arc à part entière…mais ceci n’est qu’un détail, puisque comme dit précédemment tout ceci n’est qu’un prétexte, pour mettre en avant Aiolos, et accessoirement faire une rapide passerelle avec l’épisode 0 en nous montrant à la toute fin le réveil d’un des Titans.
Le reste du tome, presque les deux tiers donc, ne sont que des pages de présentation des chevaliers, des Titans, de leurs attaques, des affrontements ayant eu lieux dans l’épisode G…bref des annexes, que du détail dispensable. Il est à noter cependant que pour chaque signe ou chaque Titan, il nous est expliqué leur légende dans la mythologie, et ça c’est toujours plaisant.
Au final on se retrouve avec un tome pas loin d’être anecdotique, mais qui se lit malgré tout avec un certain plaisir et qui saura plaire aux fans avides de renseignements…mais pour le coup le prix parait un peu excessif !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Oscar François
Messages : 377
Enregistré le : 01 févr. 2009, 22:37

Re: Saint Seiya G

Message non lu par Oscar François » 11 juil. 2009, 20:27

Je l'ai lu hier, ze 0 !!! Comme toi, j'ai trouvé la nouvelle étrangement sympa :shock: non sérieux, il a bien checké là Megumu, surtout en comparaison de la sauce qu'il nous sert d'habitude... C'était sympa à lire... et c'était trop court, c'est vrai !

Bon, côté dessins, on aime ou on aime pas, c'est toujours pareil !

Quant au reste du tome... Ouai bon euh :| voilà quoi; ça m'a rappelé le Georgous book truc de Hikaru no go : sauf que même si je trouve ce book inutile et commercial, il était mieux que ce truc 0 ... Faut arrêter Megu, hein ! J'ai rien lu, juste tourné les pages; en plus les dessins de présentation sont craignons, enfin, no comment, lol
"N'importe quoi" [OF ∞ ]
Image
Image

Répondre