Eyeshield 21

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Alors :

Eyeshield 21 c'est le meilleur shonen sportif ( Franchement trop la classe )
31
50%
Eyeshield 21 c'est un bon shonen sportif ( Cool mais Tsubasa ou Slam Dunk c'est mieux )
29
47%
Eyeshield 21 c'est le pire des shonen sportif ( Franchement j'ai lu le tome 1 et c'est affreux )
2
3%
Eyeshield 21 je trouve pas que c'est un shonen sportif ( Euh au début j'ai cru que c'était les X-Men (sisi ya Flash,Mr.Fantastic & La Chose )
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 62

Avatar du membre
Niouki
Messages : 104
Enregistré le : 16 juil. 2009, 21:39

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Niouki » 06 janv. 2011, 12:13

Je suis même étonné que tu n'aie pas été accro durant les 10 premiers volumes! Je crois que mon coup de coeur décisif pour cette série, c'était le match contre les nasa aliens dans le volume 6, j'ai pu trouver un véritable univers, à mi-chemin entre le sport et le shônen plein de pouvoirs et surenchère. C'était complètement nouveau pour moi, et c'est vraiment rafraîchissant de lire ES21 quand on n'a lu que du shônen très "conventionnel" auparavant!

Bonne lecture pour la suite, c'est de pire en pire niveau addiction ;D
Image
Image
"Une guitare, c'est comme si l'Humanité s'exprimait en six cordes.", Beck

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Otaku62 » 06 janv. 2011, 12:19

j'ai été accro sur ces 10 premiers volumes! ça a commencé avec l'épreuve pour rentrer dans l'équipe des Devil Bats! Et Hiruma était définitevement le personnage qui me fait le plus rire dans ce titre! Le seul hic, c'est que j'avais et j'ai pas mal de séries en cours niveau manga et comme je fais du comics aussi, le budget a du mal à suivre par moment! :P

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6385
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Erkael » 08 janv. 2011, 11:27

Vol 34: La fin du match tant attendu, à savoir la finale du Christmas Bowl, contre les légendaires Teikoku Alexanders, est purement épique ! La tension est à son comble jusqu’à la dernière seconde !
Bien entendu ce tome n’est pas exempts de défauts, au contraire, les reproches habituels que l’on peut adresser à la série, sont ici encore plus visibles : tout ne semble plus reposer que sur un seul joueur chez les adversaires de Deimon, on parle de Yamato bien entendu, même Taka est sous exploité ; mais surtout les retournements de situations du match bien, que vraiment surprenant et bien amenés, ne sont pas réellement des surprises en soi, on sait qu’ils vont avoir lieu, on les attend. Et enfin la conclusion du match qui se joue encore une fois au point prés commence à devenir pénible (carrément), l’auteur nous a fait le coup trop souvent.

Mais à coté de ça, qu’est ce que c’est bon ! Comme à leur habitude, les auteurs font briller tour à tous les joueurs, et en particulier ceux qui avait été un peu délaissés jusque là : Taki et Yukimitsu. Mais bien entendu tout repose en grande partie sur le duel entre Sena et Yamato qui est le point d’orgue non pas de ce tome de toute la finale.
Et la conclusion du match, aussi prévisible soit elle, est vraiment très forte ! L’honneur de conclure en beauté est laissé aux pionniers de l’équipe, un retour aux sources presque émouvant.
De plus les auteurs développent encore le coté tutorial du foot US en s’attardant sur des tactiques et phases de jeu encore peu vues dans le titre.

On aurait pu ne rester là, les auteurs auraient pu conclure leur série là dessus, mais ils choisissent de lancer un dernier défi à leurs joueurs, et pas des moindres. L’occasion de terminer la série en faisant une immense fête, en réunissant tous leurs personnages…ça promet !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Niouki
Messages : 104
Enregistré le : 16 juil. 2009, 21:39

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Niouki » 10 janv. 2011, 20:56

Otaku62 a écrit :j'ai été accro sur ces 10 premiers volumes! ça a commencé avec l'épreuve pour rentrer dans l'équipe des Devil Bats! Et Hiruma était définitevement le personnage qui me fait le plus rire dans ce titre! Le seul hic, c'est que j'avais et j'ai pas mal de séries en cours niveau manga et comme je fais du comics aussi, le budget a du mal à suivre par moment! :P
Désolé, je t'ai lu trop vite :p Je crois que c'est le problème de tout fan de bandes dessinées niponnes, vient toujours le moment où les finances nous posent leurs limites :?
Image
Image
"Une guitare, c'est comme si l'Humanité s'exprimait en six cordes.", Beck

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9883
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Koiwai » 12 janv. 2011, 21:07

Tome 34:

Il semblerait que la série commence sérieusement à atteindre ses limites... Déjà peu séduit par le déroulement de ce match contre Teikoku, j'ai eu du mal à accrocher pleinement à cette suite et fin du match. En plus du fait que Taka ne soit même pas sous-exploité, mais tout simplement non-exploité, le duel Sena/Yamato a eu du mal à m'accrocher, alors qu'il aurait dû être au sommet (Eyeshield 21 contre Eyeshoeld 21, quoi...). Les auteurs en faisaient déjà beaucoup avant, mais sur ce coup-là, en font vraiment trop dans les techniques invraisemblables (euh, le coup de la technique exploitant une "quatrième dimension", très peu pour moi) et dans les tactiques tirées par les cheveux. Sans parler du coup désormais habituel du [spoiler]retournement de situation en théorie impossible et finalement réussi in extremis[/spoiler], poussé ici à l'extrême. Non, c'est trop pour moi.
Quant à l'après-match, je dois dire qu'il m'a déçu. Alors que [spoiler]cette victoire était le principal objectif de Deimon depuis un bail[/spoiler], l'ensemble m'a paru expédié, comme si les auteurs avaient à présent hâte d'en finir, ce qui a tendance à se confirmer avec l'arrivée comme un cheveu sur la soupe de l'ultime défi pour nos héros, en toute fin de tome.
Je regrette également la disparition totale ou la relégation au second plan, depuis plusieurs tomes, de l'humour, du petit côté tranches de vie et de certains personnages qui donnaient ce petit plus à la série, ce petit charme en plus que d'autres séries de sport n'ont pas. A présent, il n'y a plus que le sport pour le sport, la victoire et puis c'est tout, comme dans tout shônen sportif de base, et ce n'est pas ce qui me plaisait le plus dans ce manga.
Malgré tout, il reste encore des qualités certaines, à l'image de la prise d'importance de personnages comme Yukimitsu et les fondateurs du club (je suis moins d'accord pour Taki, son instant de gloire étant complètement survolé). Sans oublier le coup de crayon toujours aussi impressionnant de Yusuke Murata, insufflant indéniablement beaucoup de vie et de tension à l'ensemble. Reste que j'en suis arrivé à un point où je n'ai qu'une hâte: que la série se termine enfin, non pas pour en connaître la conclusion, mais simplement pour mettre fin à une série longue qui ne me passionne plus.
Sinon, personnellement j'aurais eu du mal à voir la série se boucler sans ce dernier défi, sinon à quoi aurait servi l'incursion dans le récit de Panther vers les débuts du manga ? :wink:
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6385
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Erkael » 06 mars 2011, 17:05

Vol 35: Le Christmas Bowl terminé, l’auteur relance un nouveau souffle épique sur sa série qui demeure sans conteste l’une des série sportives les plus attractives qui soient !
C’est presque sans surprise qu’après avoir conquis le Japon, nos héros partent à la conquête du monde lors d’une coupe du monde dantesque !

C’était donc un passage obligé mais qu’importe car l’excitation est toujours présente : dans un premier temps les élus que sont Sena, Monta, Takeru et Taka doivent eux même choisir les joueurs qui représenteront le Japon ! Là encore sans trop de surprises on retrouve les nombreux joueurs qui ont croisé la route des Devil Bats et dont la plupart ont été des adversaires de Sena ! Après un premier choix des plus logiques, à savoir Shin, Agon et Gao, les débats sont ouverts, mais là encore on retrouve ceux que l’on pensait en toute logique retrouver.
On note cependant deux choses intéressantes de ce passage linéaire (mais terriblement excitant malgré tout) : L’auteur introduit deux nouveaux personnages, il ne se contente pas de recycler ceux déjà connus, et parmi ces deux nouveaux on en trouve un bien mystérieux ; l’auteur semble s’être gardé encore un dernière surprise en réserve. Le deuxième point intéressant étant que les laissés pour compte, à savoir les bons joueurs, mais qui ne le sont pas suffisamment pour rejoindre l’élite, tel que les « trois frères », Komusubi, Taki, Onihei ou encore Takami, ont droit à un dernier baroud d’honneur lors du premier tour de la coupe du monde…une équipe seconde pour mettre une dernière fois en valeur ces joueurs qui nous ont accompagnés tout au long de la série.

Les matchs du tournoi sont assez expéditifs, aussi bizarre que cela paraisse. La présentation des équipes adverses prenant autant de temps, voir plus, que pour les écarter du tournoi. Bien entendu comme souvent dans ce genre d’exercice, les clichés vont bon train sur les pays du tournoi, mais cela reste fait avec humour donc cela n’est pas dérangeant. On regrette cependant que la demi finale face à l’Allemagne soit elle aussi expédiée si vite, surtout après l’introduction de son capitaine qui aurait fait un adversaire de choix.

Mais déjà la finale contre les Etats Unis se prépare, et « l’étoile à cinq branches » qui la compose annonce des duels au sommet. On retrouve bien entendu Panther pressé d’en découdre avec Shin et surtout Sena. Mais dans ce tome ceux qui tirent surtout leur épingle du jeu et semblent plus présents que les autres sont Agon et Gao…un vrai régal !

Outre l’humour toujours aussi présent et les nombreuses références, on note l’apparition d’un président Américain qui nous rappelle quelqu’un : Arnold Obarman ! Avec un nom renvoyant à un certain président noir que je ne citerai pas et un prénom et un physique renvoyant à un certain gouverneur de Californie que je ne citerai pas non plus, la référence est réellement très amusante !

Encore un excellent tome pour cette série qui ne cesse de nous contenter tome après tome, la fin se dessine peu à peu…profitons en encore au maximum tant qu’on peut !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

hiruma75
Messages : 2
Enregistré le : 22 avr. 2011, 14:26

Re: Eyeshield 21

Message non lu par hiruma75 » 22 avr. 2011, 14:34

Purée, j'ai pas envie de finir les mangas, je vais être triste à la fin mm :(:( Je me regarderais encore l'animé sur game one ya ha :=)
Sinon, j'ai vu à la Japan expo sud, que les produits eyeshield21 étaient enfin sorti, je me suis acheté la peluche et le maillot de Sena!!
Le fabricant des produits s'appelleraient "licence 2"
Je vous laisse découvrir les produits disponibles.

http://www.licence2.com/fr/2-eyeshield21

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9883
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Koiwai » 24 avr. 2011, 21:06

Je veux la peluche des Devil Bats !!!
Image

hiruma75
Messages : 2
Enregistré le : 22 avr. 2011, 14:26

Re: Eyeshield 21

Message non lu par hiruma75 » 26 avr. 2011, 08:34

Bah achete là xD, perso j'ai pris plusieurs trucs car les frais de port sont gratuits.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6385
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Erkael » 09 mai 2011, 22:18

Vol 36: Et si tout jusqu’à maintenant n’avait eu que pour but de nous amener à ça ?

La sélection Japonaise et ses joueurs hors du commun vont devoir faire face à l’équipe Américaine menée de main de maître par le terrible Mister Don ! Cet homme surpuissant qui arrive à terrasser Gao sans le moindre problème ! Mais celui ci n’est pas seul, ils sont quatre autres prodiges dans cette équipe, formant l’étoile à cinq branches de joueurs surdoués.
Mais les joueurs Japonais ne sont pas n’importe qui, ils sont constitués de la crème de la crème, car en effet tout ce qui s’est déroulé jusque là a permis de constituer une équipe de joueurs aux talents prodigieux, on retrouve donc les piliers des Devils Bat mais aussi leur plus redoutable adversaires…depuis le temps qu’on attendait ça, enfin nous y sommes !

Il faudra attendre quelques chapitres de préparation, des chapitres dont l’auteur a le secret, car même si on attend le début du match avec impatience, on lit les chapitres qui précèdent avec un plaisir certain. Avant même que l’affrontement ultime ne commence, les différents protagonistes vont se faire face, se défier, se provoquer et déjà on devine les duels qui nous attendent !
Et enfin place au match ! L’auteur mets tous les joueurs en avant les uns après les autres, quasiment personne n’est oublié, qu’il s’agisse des joueurs Américains ou Japonais, tous ont droit à leur moment de gloire ! On aurait pu croire que tout serait fait pour que dans un premier temps les joueurs Américains brillent par leur supériorité écrasante, et même si c’est en parti le cas, cela n’empêche pas à nos joueurs Japonais de démontrer l’étendue de leurs talents. Et cette fois, et c’est d’autant plus un plaisir, les joueurs des Devils Bats sont presque relayés au second plan, ici se sont surtout Agon et Gao qui vont se démarquer, pas tant par leur résultat que par leur combativité, d’ailleurs ce n’est pas un hasard si ils trônent sur la couverture du tome.

Ici les actions ne sont pas détaillés, elles ne sont pas suivies d’un bout à l’autre comme cela a pu être si souvent le cas, non, ici l’auteur voulant démontrer les talents de tous les joueurs va plutôt mettre en scène de courtes phases en jeu de façon épisodique, il pratique l’ellipse et le tome n’en est que plus dynamique, tout se passe à cent à l’heure, et encore une fois, le final du tome laisse nos joueurs dans une situation assez catastrophique…on attend le réveil des démons avec une grande impatience !
Plus qu’un tome avant de conclure cette remarquable série…toutes les choses ont une fin, même les meilleures…savourons encore ce qu’on peut savourer avant qu’il ne soit trop tard !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre