Brave story

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Brave story

Message non lu par Floo D Ace » 14 sept. 2008, 12:58

Vol.5 : Qui après le combat contre Book, joue la carte de la "temporisation". Un tome donc plutôt calme, hormis la fin du combat, beaucoup de parlote et un grande guerre qui s'annonce. Par contre j'avoue que la coïncidence en fin de tome ma légèrement agacée.

[spoiler]Les héros décide de fuir la guerre et comme par hasard, ils ce dirigent finalement vers l'ennemi. :evil:[/spoiler]

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Brave story

Message non lu par Erkael » 12 oct. 2008, 18:49

Volume 6: Un volume une nouvelle fois plein de surprises, les choses ne se déroule pas forcément comme le lecteur habitué des shonens peut s’y attendre, l’auteur arrive à nous bluffer, et c’est incontestablement ce dont a besoin un shonen désormais pour se démarquer !
On retrouve donc nos héros en quête d’une voie d’accès pour le nord, et ça tombe bien, ils tombent sur l’armée ennemie qui veut envahir le sud par cette même voie…un nouveau général Sigdra entre alors en scène, une belle femme utilisant des armes à feu, renforçant encore l’aspect anachronique du titre. L’affrontement en lui même n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant à retenir, non ce qui frappe c’est la façon dont l’auteur fait douter son héros, on n’est pas face à un personnage empli de certitudes, la puissance de l’amitié par ci, la force de la loyauté par là…lorsqu’on lui propose de rejoindre les Sigdras et tous les avantages que cela lui procurera, il se pose la question…oui c’est égoïste, mais n’est ce pas tellement humain ? Bon bien sur cela ne dure qu’un temps, on connaît tous la réponse qu’il donnera à l’arrivée, mais qu’importe, on sort du cadre du héros naïf et trop parfait (donc fade).
Ajoutez à cela de grandes armées qui s’affronte dans la plus pure tradition des fresques d’héroic fantasy…
Là où on retombe plus dans le classicisme, c’est lorsque l’auteur nous présente les huit généraux des Chevaliers de Shtengell, un nombre défini de personnages apparaissant plus ou moins charismatiques, comment ne pas être tenté de faire le lien et de les opposer aux Sigdras ? Mais qu’importe, on ne s’ennuie pas une seule fois en lisant ce tome qui nous promet de grandes choses pour la suite !
Le trait est toujours aussi assuré et attrayant, le découpage est efficace…bref, on se régale !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Brave story

Message non lu par Floo D Ace » 14 nov. 2008, 00:41

Vol.6 : Je suis un peu comme Erky sur ce manga, comment ne pas saluer la performance de l'auteur ? C'est simplement impossible en vue des performances qu'il nous offre et tellement il ce démarque du "shonen classique". Bon c'est vrai que le coup des héros qui ce dirige "comme par hasard" au même endroit que l'invasion secrète du Nord c'est un peu facile faut bien le dire. Mais la tournure du combat est vraiment imprévisible, car au lieu d'avoir un affrontement contre le boss comme on l'aurait eu dans d'autres manga, non le héros choisi l'issue la plus simple et détruit direct la grotte. D'ailleurs comme le souligne Erky, le fait que le héros soit "tenté" par le marché nous le montre sous un autre jour (même si comme dit on sait pertinemment qu'elle sera sa réponse) et nous montre qu'il est bien plus humain et lui donne un aspect plus "vrai". Le coup de l'infiltration est vraiment bien vu, je ne m'y attendais vraiment pas et cela dit le personnage de Kaori remonte dans mon estime (oui elle était entrain de devenir gentiment la "potiche de service"). Pour ce qui est de la suite l'auteur nous présente l'équivalent des Sigdras coté gentil, avec des généraux "figurants" et d'autres "charismatique", j'ai un peu trouvé facile le bond que fait Kaori dans la hiérarchie mais bon. Sinon dernier point qui sera au centre du prochain tome, aprés une grosse remise en question sur sa réel puissance dans ce tome lors de son combat contre Hade notre héros décide d'aller faire du power up. Je me demande ce que réserve ce power up justement j'attend de voir, mais j'aime bien la tournure que prend ce manga. Et c'est vraiment bien vu car on sens vraiment que notre petit héros a pris un coup derrière la casquette avec cette "victoire/défaite" et remarque que ses victoire était surtout des coups de chance.

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Brave story

Message non lu par shun » 14 nov. 2008, 12:54

vu que l'histoire semble avoir avancé un peu, j'aurais voulu savoir si y'a toujours cette image de "gamin" qui perdure, car dans les tome 1 et 2 l'histoire via le héros est très enfantine même s'il y a des côtés dur.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Brave story

Message non lu par Erkael » 14 déc. 2008, 23:40

Vol 7: Wataru est en quête de puissance et pour cela il va devoir atteindre le sommet d’un mont légendaire après avoir franchi de nouveaux obstacles…une quête dans la quête, c’est un peu un des principes de l’héroic fantasy mais ici, il faut le reconnaître c’est rondement bien mené.
Séparé de ses amis, Wataru va devoir compter sur l’aide d’un personnage bien étrange, excentrique, voleur et bien maladroit, mais possédant un bon fond. Tout le volume d’ailleurs tourne pas mal autour de ce personnage qui a les honneurs de la couverture.
Mais très vite, une menace sans précédent fait face à Wataru, un Dragon gigantesque, gardien du sommet…pour obtenir la puissance il faudra prouver sa valeur…encore un cliché, mais qu’importe l’essentiel c’est de prendre du plaisir à la lecture ce qui est largement le cas ici.
Ce qui est surprenant dans ce volume c’est qu’alors que l’on s’attendait à l’ouverture du conflit entre les deux pays, alors que chaque camp avait dévoilé ses forces maîtresses, et bien l’auteur nous propose une parenthèse, qui n’est pas malvenue mais qui surprend ! C’est l’occasion de faire évoluer une fois encore le pauvre Wataru qui est mis à contribution plus que de raison…il prend conscience de sa condition ce qui va le transformer ! Pour le coup, on retrouve encore un cliché du shonen, Wataru seul, trouve sa force en pensant à se samis, en entendant leurs voix…
Cela se lit toujours aussi bien, le trait est toujours aussi agréable, le ton l’est tout autant…une lecture véritablement des plus agréables !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

angous
Messages : 283
Enregistré le : 10 août 2006, 17:33

Re: Brave story

Message non lu par angous » 22 déc. 2008, 23:04

Y'a un coté philosophique tout de meme dans ce "wataru puise la force en lui meme" . On n'est pas face a Naruto qui pense a Sakura au dernier moment et hop qui bat le méchant.

Il me semble evident que quelque chose de très très sombre se trame avec Onji et la personne qui a pris possesion de Kaori...Entamer cette guerre créera des millions de morts et donc irrémédiablement une source d'energie enorme arrivera pour assurer la survie de Vision quelques jours de plus.

Un choix auquel je n'ai jamais pensé dans aucun manga: La guerre mondiale ou la destruction de l'univers...parce que si l'on suppose que des monstre ont reussis a penetrer sur Terre (le monde réel) alors les tenebres le feront aussi...

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Brave story

Message non lu par Floo D Ace » 28 déc. 2008, 21:07

Vol.7 : Alors pour commencer je vais balancer une "remarque" négative, mais est ce que l'auteur pourrait arrête les pages couleurs pitié. Je l'avais déjà remarqué dans le tome précédent mais qu'est ce qu'elles sont moche ces pages encore plus celle du tome 7. Bref fin de la petite parenthèse, un tome très plaisant comme d'habitude avec Brave Story j'ai envie de dire. Ca reste classique, mais l'auteur arrive à vraiment bien mettre le truc en scène et là ou un power-up pourrait rapidement nous saouler ici pas du tout. Wataru suite à sa "défaite" décide d'aller faire du power-up en haut d'un mont légendaire et pars donc avec Meena et Kee-Keema. Il ce retrouve rapidement seul et dois continué son périple seul, enfin presque Josh Zo Dragoun ou Jozo (le charmant personnage que l'on découvre en couverture) fait son apparition et tiendras compagnie pendant tout le tome (même plus ??) à notre héros. Comme dit par Erky le tome tourne finalement pas mal autour de Jozo, lui aussi en quête mais d'une "force" différente. Au final il tombe sur le boss de la montagne un dragon géant gardien de vision qui décide de tuer tout le monde (comme ça c'est clair). Pour finir Wataru ce retrouve avec une nouvelle force et l'auteur profite de la rencontre avec le gardien de vision, pour nous en apprendre plus sur vision et son fonctionnement, mais aussi sur les danger qui guettent nos héros et vision.
Comme Angous, je pense que l'on vois ici les prémices de quelque chose de gros et j'ai hâte de lire la suite de ce manga qui ce maintient vraiment à un très bon niveau.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Brave story

Message non lu par Erkael » 16 févr. 2009, 02:18

Vol 8: Alors que Wataru à grandement évolué, en terme de puissance mais aussi en maturité, la guerre commence entre le Nord et le Sud, et cela se traduit par des affrontements entre les généraux Sigdra et les commandants de l’armée de Shtenghell ! Et en plus cela tombe bien, six généraux ont fait le déplacement et six commandants sont là pour les accueillir…
Ce titre n’a jamais autant ressemblé à un shonen que dans ce volume, un nombre d’adversaires définis faisant face à un nombre de valeureux guerriers leur correspondant, des adversaires tout désignés qui tombent comme par hasard face à face, c’est un peu gros mais qu’importe, le contexte, le semblant de stratégie militaire et la façon dont cela est amené rendent le tout très intéressant. Et il faut reconnaître que les affrontements en eux mêmes sont terriblement bien menés et mit en page de façon intelligente avec un découpage de l’action vraiment bien travaillé et un dessin toujours aussi beau et dynamique.
On regrette cependant que ces combats paraissent un peu expédiés, d’autant plus que les vaincus sont présentés avec une certaine classe, mais pour pas grand chose au final (si ce n’est mettre en valeur la puissance de leurs adversaires).
Mais Wataru ne reste pas inactif bien longtemps et se retrouve déjà face à au général qu’il avait une première fois affronté il y a peu…le match retour commence !
On note que l’un des généraux Sigdra ressemble grandement à Kenshiro version Soten no Ken…est ce voulu ou non, en tout cas c’est flagrant !

Si le travail de Kurokawa reste de très bonne qualité, de la superbe couverture à l’adaptation cohérente, on remarque un défaut de taille : les pages couleurs de la version originale laissent place à des pages noirs et blancs avec un encrage absolument immonde les rendant tout simplement illisible : trop sombre et sans nuances…ce qui est d’autant plus regrettable qu’on y trouve une double page qui avait l’air de toute beauté…mais cela, on n’en aura jamais la certitude…un gros carton jaune pour ce bâclage !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Brave story

Message non lu par Erkael » 11 avr. 2009, 18:00

Vol 9: On reprend le titre en plein milieu d’une bataille sans précédent, le Nord et le Sud sont en pleine guerre, et les défenseurs du Sud se montrent bien impuissants pour endiguer l’avancée du Nord…
Si cette bataille occupait la quasi totalité du tome précédent elle est ici à peine évoquée, seul le premier chapitre revient dessus, c’est à dire que les derniers membres Sigdra n’ayant pas encore étalés leur supériorité le font rapidement, au détriment des chevaliers de Shtenghell qui ne servent décidément à rien. Il restait deux oppositions qui paraissent expédiés encore plus rapidement que les précédentes. Ensuite on revient sur la confrontation entre Wataru et Hade qui se livre enfin, dévoilant la souffrance qui l’habite…est ce une raison pour lui pardonner tous ses crimes ? Nous voilà une fois de plus face à un raccourci typique des shonens, un peu facile et donc décevant ; il l’est d’autant plus que jusqu’à maintenant, l’auteur s’efforçais de ne pas tomber dans les clichés du genre.
Et soudain, on laisse totalement de coté la bataille pour revenir sur Mitsuru qui attend son heure dans le palais des forces Sigdras…changement de décor totalement inattendu, et changement de ton qui laisse presque perplexe. Après la sauvagerie des combats, on se retrouve à survoler des champs de fleurs pour les beaux yeux d’une jeune et jolie princesse… Mais derrière cela se cache une fourberie qui elle, reste dans le ton du titre.
Encore un bon volume, bien qu’un peu déstabilisant et qui nous promet le meilleur pour la suite avec très certainement le retour annoncé d’un personnage charismatique !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Brave story

Message non lu par Floo D Ace » 09 mai 2009, 10:29

Vol.9 : Toujours d'un niveau constant avec du bon et du moins bon. Les chevaliers de Shtenghell montrent qu'ils sont vraiment inutile face au Sigdra, alors c'est vrai que ça montre la puissance des "méchants" mais bon. Celon moi 1 ou 2 sigdra auraient pu perdre, pour le "fun" au moins. Sinon le combat contre Hade prend fin dans les premiers chapitres, je dois dire que là un peu comme Erky j'ai été agacé par le fameux raccourci qui nous montre que "le méchant n'est pas si méchant". Il avant réussi à ne pas avoir recourt à ce genre de facilités jusqu'ici et c'est donc dommage. Le reste du tome ce concentre sur Mitsuru, qui lui ne perd pas le nord et est visiblement prêt à tout pour arriver à ses fins. :twisted: Parsemé dans l'ensemble du tome "l'intrigue" Meena/Book, qui annonce du lourd pr le prochain tome j'ai hate. Je me suis aperçus d'ailleurs qu'on arrive déja à la moitié de la série, incroyable comme le temps passe vite.

Répondre