Love & collage

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Que pensez-vous de ce manga ?

Excellent
6
50%
Bien mais pas top
3
25%
Moyen
3
25%
Vraiment pas terrible
0
Aucun vote
Nul
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 12

Avatar du membre
Mangame
Messages : 43
Enregistré le : 14 avr. 2008, 20:37

Re: Love & collage

Message non lu par Mangame » 10 mai 2008, 09:05

le 3 sort le 15 mai. Vivement ce jour.

bah a la différence de vous, je le trouve assez différent de Love Hina. Les caractères des Perso' sont différent, et les gags sont moin "gaffe" que dans celui d'Akamatsu.
Image

Avatar du membre
Isandir
Messages : 20
Enregistré le : 06 mai 2008, 18:39

Re: Love & collage

Message non lu par Isandir » 10 mai 2008, 18:27

Mangame a écrit :le 3 sort le 15 mai. Vivement ce jour.

bah a la différence de vous, je le trouve assez différent de Love Hina. Les caractères des Perso' sont différent, et les gags sont moin "gaffe" que dans celui d'Akamatsu.
Je plussoi faut arrêter le comparo.

Keitaro n'avait pas de caractère spécifique bien trempé si ce n'est d'être gaffeur, là notre héros est fétichiste ect, il n'hésite pas a monter au créneau quand il faut.
@ la différence de Love Hina c'est que en deux tome je me suis déjà marré bien plus de fois sur L&C que sur love hina, qui personnellement m'avais bien gavé vers la fin.

Le passage dans le tome 2 ou il enregistre la voix et qu'il est a la limite de l'orgasme :mrgreen:

Autant le Tome 1 n'était effectivement pas folichon et mettait le contexte en route (av bien sur des elements similaire @ LH) autant la succession de gags en tout genre mise en place dés le 2 sont sympa; le tout est de ne pas en faire une série sur 30 tomes quoi :)
Weeping...
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9810
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Love & collage

Message non lu par Koiwai » 10 mai 2008, 20:16

Isandir a écrit :le tout est de ne pas en faire une série sur 30 tomes quoi :)
Le tome 12, qui sort au Japon bientôt, sera normalement le dernier :wink:
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9810
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Love & collage

Message non lu par Koiwai » 21 mai 2008, 15:14

Love & collage 3 :

Le premier volume n’était pas formidable, le deuxième était déjà plus convaincant, et avec ce troisième tome, Love & collage continue de gagner en qualité, pour peu que l’on accroche à l’humour de Kazurou Inoue ! Car si le comique reposait déjà beaucoup sur le n’importe quoi dans le tome précédent, on atteint à présent des sommets en ce qui concerne ce point ! Que ce soit notre héros Hachibe, son ami Ryûnosuke, ou encore la maniaque des lunettes, nos amis assument plus que jamais leur passion fétichiste et leur perversité, ce qui va une nouvelle fois créer des scènes hilarantes, complètement tordues et résolument idiotes ! Et ce n’est pas avec l’apparition d’un nouvel élève, Haiji Kikuno, que cela va se calmer, puisque celui-ci s’avère lui aussi assez particulier !
Avec sa palette de personnages complètement barrés et son humour à chaque fois un peu plus idiot, ce troisième tome de Love & collage est pour le moment le plus hilarant. Si la série continue dans cette voie, il y a de fortes chances pour qu’elle devienne l’une de mes lectures favorites.

Un petit bémol, cependant, au sujet de l’édition, où quelques fautes de grammaire se sont glissées.

16/20
Image

Avatar du membre
Isandir
Messages : 20
Enregistré le : 06 mai 2008, 18:39

Re: Love & collage

Message non lu par Isandir » 22 mai 2008, 11:09

J'ai failli dévoré le tome 3 mais j'ai pris mon temps (enfin pas trop ^^).

Effectivement troisième tome sympa, avec tout plein de petites histoire ainsi que le début de l'aventure de Hachibé à la recherche de ses "trésors" : )

Série vraiment drôle, situation bien délire, un auteur qui n'hésite pas à se lacher :) En espérant que l'on voit encore plus l'histoire et les relation évoluer dans les tomes suivant.
Weeping...
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9810
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Love & collage

Message non lu par Koiwai » 08 juil. 2008, 17:04

Tome 4:

Hachibe poursuit son périple à travers le Japon, sur les traces des pensionnaires. Après avoir participé, en compagnie de la ninja à la voix d’or Kirino, à un tournoi qui, bien entendu, aura vite fait de partir en vrille, notre fétichiste préféré devra faire face aux techniques de séduction de la prof Tsubame, bien décidée à lui faire découvrir l’amour (qu’il n’a jamais connu), et fera la connaissance du père de Sakurako, un brin protecteur envers sa fille !
De retour à la pension, tous nos amis reprennent leur vie « normale », et c’est la timide Yukari qui est à l’honneur. Encouragée par les paroles de ses sœurs, la jeune fille est bien décidée à déclarer ses sentiments à Hachibe… mais la réaction de ce dernier est des plus étonnantes !
Le chapitre suivant voit apparaître un nouveau personnage, qui se surnomme lui-même le « pro des lolos »… au moins, le ton est donné ! Celui-ci a mis au point une invention bien particulière…
Enfin, le dernier chapitre voit notre héros mettre au point un nouveau plan pour assouvir ses fantasmes de fétichiste pervers, et cette fois-ci, c’est Otori qui en fait les frais !

Avec tout ceci, il va de soi que ce quatrième opus est aussi barré que son prédécesseur. L’humour est présent à chaque page, principalement porté par le franc-parler et la perversité totalement assumée de Hachibe, et c’est de bon cœur que l’on rit. Mention spéciale aux fameuses lunettes déshabillantes !
Le coup de crayon de Kazurou Inoue sert toujours aussi bien le manga, les expressions des personnages étant régulièrement irrésistibles.

Au final, si l’on accroche au style, Love & collage confirme avec ce tome 4 qu’il est un manga hilarant. On en redemande !
Image

Avatar du membre
ney
Messages : 81
Enregistré le : 11 juil. 2008, 01:54

Re: Love & collage

Message non lu par ney » 11 juil. 2008, 02:04

A mon sens , Love & Collage n'a pas la trempe de Midori Days. Les personnages sont bien là mais ca manque de quelque chose , sans compter l'aspect du "déjà-vu" de Love Hina. Ca reste néanmoin agréable à lire et ca vaut le coup d'y jeter un coup d'oeil

Avatar du membre
Gwen
Messages : 303
Enregistré le : 20 nov. 2007, 17:21
Localisation : Naoned

Re: Love & collage

Message non lu par Gwen » 25 juil. 2008, 14:47

Tome 4 ça reste toujours aussi marrant et ça devient de plus en plus barré, mais il est dommage que certaines histoires soient pompées sur celles des volumes précédents alors que l'on est seulement rendu au 4ème tome. Cependant, l'avancement de la trame générale semble relancer les histoires et les gags.

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9810
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Love & collage

Message non lu par Koiwai » 18 nov. 2008, 00:31

Tome 6:

La recette est toujours la même dans Love & Collage: Hachibe, notre fétichiste préféré, tente de diverses manières de profiter au maximum des différentes parties de son charmant puzzle, mais aussi de les préserver. Que ce soit durant la fête de l'école ou un concours de musique punk où chante Otori, ou en offrant des bottes spéciales à Tsubame... Notre héros ne manque pas d'imagination pour en profiter, bien que cela se termine souvent mal pour lui ! Aucun manque d'imagination non plus quand il s'agit de préserver ses biens, qu'il s'agisse de protéger Yukari d'un prétendant malheureux, ou encore Ayame... d'une soudaine prise de poids !
Les chapitres sont légèrement inégaux, certains sentant un peu le réchauffé, d'autres étant tout simplement moins efficaces. Mais Kazurou Inoue ne perd pas le nord: dans Love & Collage, pas de prise de tête ou d'interminables séquences "émotion". Ici, c'est toujours l'humour qui prime. Et à ce titre, la mention spéciale revient pour moi au dernier chapitre de ce volume, qui voit apparaître une flopée de nouveaux personnages complètement barrés, et un nouveau fétichisme des plus hilarants.

Bien que certains gags soient moins amusants à cause de leur arrière-goût de déjà-vu, ce sixième volume de Love & Collage vous fera à nouveau passer un très bon moment si vous accrochez à l'humour idiot, barré, voire sans queue ni tête de son auteur.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9810
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Love & collage

Message non lu par Koiwai » 24 janv. 2009, 22:30

Tome 7:

Après deux volumes très légèrement décevants de par leur côté un peu répétitif, les choses évoluent beaucoup dans ce septième tome, puisque, pour la première fois de sa vie, Hachibé tombe amoureux. Et qui d'autre que Sakurako aurait pu être l'élue de son coeur ? Les choses ont le mérite de ne pas traîner: Hachibé, qui ressent de l'amour pour la première fois, ne cache pas ses sentiments, et Sakurako comprend très vite que c'est elle qu'il aime. Tout comme on comprend rapidement que Sakurako est elle-même amoureuse d'Hachibé. Mais notre héros reste un fétichiste dans l'âme, et aura fort à faire pour se corriger et rendre Sakurako réellement folle de lui.

C'est donc un volume charnière qui nous attend, un tome qui marque un véritable changement dans la série, puisque notre héros prend la décision de mettre fin à sa passion perverse ! Mais bien entendu, cela ne se fera pas du jour au lendemain, et Hachibe ne manque pas une occasion de craquer, ce qui nous offre à nouveau de nombreuses scènes hilarantes. Et c'est bien là le véritable atout de ce tome: Kazurou Inoue y jongle très habilement entre sentiments et humour. En ce sens, on retrouve ici ce qui faisait la force de Midori Days, la précédente série du mangaka.

Ce volume tourne donc principalement autour du duo Hachibé/Sakurako, mais les autres personnages ne sont pas oubliés. Kirino, Ayame, Haiji et les autres sont toujours là, et Tsubame, bien que peu présente, a son rôle à jouer en faisant remarquer à Sakurako qu'elle n'est pas franche avec ses sentiments. Mais, parmi les autres personnages, celle qui se retrouve dans la position la plus difficile est Yukari. Comprenant que Hachibé et Sakurako s'aiment alors qu'elle-même est amoureuse de notre héros, elle ne sait que faire... mais elle pourra compter sur les sentiments de Kawatani.

Au final, ce volume marque un réel changement et relance la série. Bien que le fond devienne un peu plus classique, l'auteur sait parfaitement l'exploiter pour nous offrir des passages touchants ou hilarants. On se régale d'un bout à l'autre.
Image

Répondre