Saint Seiya Lost Canvas

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
feryoni
Messages : 625
Enregistré le : 10 févr. 2009, 17:52

Re: Saint Seiya Lost Canvas

Message non lu par feryoni » 05 mars 2009, 17:32

thank .

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Saint Seiya Lost Canvas

Message non lu par Otaku62 » 05 mars 2009, 20:57

un tome 4 plutôt réussi et assez riche.Je suis toujours comblé par le graphisme que la mangaka nous offre...Une série Saint Seiya qui tient pour l'instant toutes ces promesses...

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Saint Seiya Lost Canvas

Message non lu par Erkael » 11 avr. 2009, 14:23

Vol 5: Toujours à l’épreuve, car préquelle du titre culte Saint Seiya, Lost Canvas, essaie de prendre un peu le large par rapport à son aîné, mais c’est une chose bien ardu, et de nombreux fans jugent ce titre non pas pour ce qu’il est mais pour ce qu’il représente…mais dans les faits, qu’est ce que ça donne ?
Cette série, prend de plus en plus de personnalité, bien évidemment, on fait forcément des liens à la première série, surtout que de nombreux éléments y font référence, mais l’auteur arrive à se faire une place dans le vaste univers de Saint Seiya, sans forcément passer par le plagiat. Et si de volumes en volumes, la série se bonifie, celui ci est un peu en deçà des précédents.
On commence par les adieux d’un valeureux chevalier, mais étant donné que tout ce qui le concernait se déroulait dans le volume précédent, la tension dramatique s’est émoussée depuis deux mois, et le voir disparaître en un seul chapitre, ne produit pas l’effet qu’il aurait du. La faute à un mauvais découpage pour relier les volumes, et c’est vraiment regrettable. D’autant plus que comme le précédent chevalier disparu, l’auteur les fait apparaître pour les faire briller un court moment et déjà les tuer…pourquoi ne pas exploiter un peu plus cette génération de chevaliers ? D’autant plus qu’encore une fois le nouveau à tirer la couverture à lui, Rasgado du Taureau s’éloigne lui aussi de son successeur. Lui aussi est un colosse au grand cœur, mais son charisme n’a rien à voir, ni même sa puissance…ici il est présenté comme un modèle pour la jeune génération, mais aussi comme l’un des guerriers les plus redoutables de son ordre, ce que l’auteur arrive à nous démontrer avec une action remarquablement mise en page. Sans compter que déjà en seulement quelques chapitres, il est déjà plus développé que celui de Kurumada dont on ne sait finalement rien. Dommage que ce volume ne se concentre justement que sur cette action, la combat (palpitant) occupant presque tout le volume.
Mais autre bon point pour l’auteur, elle met en avant un personnage inédit, Kagaho du Bénou, puissant spectre, n’ayant rien à envier aux juges des enfers mais terriblement seul. Au final, l’auteur se paye même le luxe de redéfinir le design du Taureau, afin sans doute de l’éloigner encore un peu plus de son modèle.
Vivement la suite !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Saint Seiya Lost Canvas

Message non lu par Otaku62 » 11 avr. 2009, 15:38

éloigner les personnages un peu plus de leur modèles serait quand même une bonne idée puisque tous les chevaliers d'or ressemble trait pour trait à ceux sous le règne de saori soit bien plus tard que l'histoire de Canvas...

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Saint Seiya Lost Canvas

Message non lu par Erkael » 11 avr. 2009, 16:00

C'est effectivement une erreur qu'a commis l'auteur au début de son titre (imposé ou simplement parce qu'elle n'a pas osée), mais du coup, maintenant, elle est obligée de les garder avec ce design, elle va pas les redessiner...
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Saint Seiya Lost Canvas

Message non lu par Otaku62 » 11 avr. 2009, 16:11

c'est sûr que les redessiner déboussoleraient une grosse majorité de ces lecteurs...

Avatar du membre
orin
Messages : 32
Enregistré le : 27 déc. 2008, 12:10
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Saint Seiya Lost Canvas

Message non lu par orin » 12 avr. 2009, 00:49

Tome 5 :
Un bon tome, dans la lignée des précédents, rien de bien nouveau mais ça reste un titre plaisant à lire. Le fait que les chevaliers de lost canvas ressemblent à ceux de l'époque de saori peut s'expliquer par le fait que c'est leur signe qui leur donne leur caractère. Par exemple, la Vierge représente la sagesse donc il serait peu crédible de le faire en guerrier fonçant tête baissée dans la mêlée ^^ Mais, physiquement certains sont des vrais clones des originaux...

Sinon niveau scénario, depuis le tome 3, chaque tome est consacré à un chevalier d'or, qui se bat un peu, montre ses pouvoirs etc... et puis après il disparait dans le volume suivant alors j'espère que ça ne sera pas toujours le même schéma car ça deviendrait vite lassant.

Petite remarque. J'ai trouvais le combat du Taureau un peu fouillis, et moins bien fait par rapport à celui du Poisson. On aurait presque dit un combat de Saint Seiya G (et c'est pas un compliment). Alors ça vient de moi, ou vous avez eu la même impression?
Image

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Saint Seiya Lost Canvas

Message non lu par Floo D Ace » 07 mai 2009, 22:20

Vol.5 : Toujours très plaisant à lire que cette prequelle Saint Seiya, vraiment et je ne dis pas ca parce que je suis un "addict" de St.Seiya au contraire justement. Pour moi St.Seiya c'est "classique" mais c'est loin d'être le meilleur shonen du monde :lol: .
Bref honnêtement donc j'aime beaucoup cette série, j'ai un peu de mal à fixer une éventuelle durée de vie pr le manga. Il faut dire que les chevaliers d'Or, tombe rapidement et j'ai peur que la série coupe court (tant mieux dans un sens parce que St.Seiya trainaient en longueur celon moi). Bref pr parler du tomes en lui mm bon, comme l'a dit Erky la perte du chevalier de la Vierge aurait du étre un moment "fort" et l'effet tombe un peu à l'eau à cause de la coupe du manga. Pareil je dois dire +1 encore sur Erky concernant le développement des chevalier d'or, en quelques pages le chevalier du Taureau à plus d'aura que "l'original" à croire que Kuramada est vraiment un piétre mangaka :lol: . J'ai donc apprécié ce tome, avec une bonne mise en avant du chevalier du Taureau, avec une personnalité qui semble être "éloignée" de l'original et j'aime surtout ça dans Lost Canvas, l'auteure tente de faire "autre chose (elle le dit elle-mm d'ailleurs) !!

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Saint Seiya Lost Canvas

Message non lu par shun » 07 mai 2009, 22:31

pour l'instant je reste quand même mitigé, ça se lis, c'est sympa, mais ce n'est clairement pas extra ...
je veux dire qu'avec un tel background, une telle nostalgie l'émotion devrait être là et bah c'est plutôt vide.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: Saint Seiya Lost Canvas

Message non lu par né un11septembre » 08 mai 2009, 09:14

je ne suis pas accroc aux st seyia non plus mais cela reste agréable à lire, sans plus si ce n'est que c'est la seule série sur les chevaliers qui soit bien dessinée.
Image

Répondre