Fairy Tail

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Kazuki72
Messages : 6
Enregistré le : 30 août 2011, 15:27

Re: Fairy Tail

Message non lu par Kazuki72 » 30 août 2011, 19:16

Bon résumé du tome 17 de Fairy Tail , j'en suis au tome 17 actuellement , il est excellent , la renaissance de Gérald annonce un super combat , j'ai hate de lire la suite. :)
Image
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Fairy Tail

Message non lu par Erkael » 10 sept. 2011, 17:36

Vol 20: Ce tome marque la fin de l’arc qui durait depuis déjà quelques tomes, ainsi que le commencement d’un nouveau, avec bien entendu au milieu quelques chapitres de transition.

L’auteur nous le rappelle dans la note de couverture, il part sans arrêt sur de nouvelles idées sans jamais exploiter ni expliquer le lien entre Natsu et les dragons, ni même expliquer ce que sont réellement les chasseurs de Dragons. Cela jouera un rôle à la fin de la partie opposant nos héros aux Oracion Seis, plusieurs pistes sont lancées dans les chapitres de transition, cela est mentionné au début de la nouvelle partie et pourtant Mashima semble une nouvelle fois partir sur tout autre chose…cela devient tout simplement insupportable ! Chasseurs de dragons par ci, chasseurs de dragons par là…au volume vingt nous ne savons toujours pas à quoi cela correspond ! Fairy Tail est un titre sympathique mais qui n’est pas exceptionnel, Mashima n’est pas Oda…partir dans tous les sens en conservant l’intérêt général c’est un art, et là il serait temps que Fairy Tail se recentre un peu !

Pour le reste, Mashima introduit le mage le plus puissant de la guilde, il évoque une mission vieille de cent que personne n’a jamais réussi…et il part une nouvelle fois sur autre chose ! Tout comme l’introduction sur les guildes rebelles a été oubliée…il y avait les Oracion Seis certes, mais il y en avait d’autres ! Alors effectivement la nouvelle partie qui s’annonce paraît intéressante, avec un univers parallèle, des révélation à venir sur Happy…mais à trop se disperser Mashima nous perd. Alors certains viendront encore une fois se plaindre de la comparaison à One Piece, mais la magie de l’univers vaste et cohérent qui permet de partir dans tous les sens tout en gardant un fil rouge est loin d’opérer aussi bien que dans le titre de Oda, et pour l’heure Mashima ferait mieux de faire les choses une par une !

Un volume sympathique mais la multiplication des pistes et des portes ouvertes laissent douter sur de nombreuses choses, surtout quand on sait que Mashima improvise plus ou moins au fur et à mesure…on peut en toute légitimité penser que nombre de ces pistes ne seront pas exploités ! Et ça c’est frustrant !

Malgré le coup de gueule, le tome en lui même s’avère vraiment réussi, mais il fallait que ça sorte…
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
laureevan
Messages : 18
Enregistré le : 25 sept. 2011, 20:42

Re: Fairy Tail

Message non lu par laureevan » 25 sept. 2011, 20:50

je suis seulement au tome 10 mais j'adore déjà cette série! plus qu'a avoir la suite

Avatar du membre
laureevan
Messages : 18
Enregistré le : 25 sept. 2011, 20:42

Re: Fairy Tail

Message non lu par laureevan » 12 oct. 2011, 13:19

un dessin parfait, une histoire bien ficeler! rien a dire par rapport a rave ya une grande evolution !!

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Fairy Tail

Message non lu par Erkael » 08 nov. 2011, 23:02

Vol 21: La nouvelle aventure de nos héros commence réellement dans ce tome empli de surprises, souvent amusantes, parfois touchantes (ou voulant l’être) mais toujours plutôt bien senties.

Natsu et ses compagnons découvrent une version alternative de la guilde Fairy Tail, mais également une version alternative d’eux mêmes, et c’est assez amusant de voir un Natsu pilote, une Lucy dominatrice et une Erza démoniaque et vicieuse…L’auteur se fait plaisir dans ce volume et ça se sent, il s’amuse à détourner lui même son propre univers et à prendre l’opposé des personnages qu’il a créé. Un plaisir parfois simpliste et naïf mais qui reste communicatif, car malgré certains détails décevants, ou au contraire des éléments pas assez poussés, le tout reste vraiment sympathique, et encore une fois on sent que l’auteur s’amuse et qu’il a cette volonté de transmettre son plaisir, ce qui reste le principal.

Il profite également de l’occasion pour expliquer enfin d’ou vient Happy ! Mashima nous présente sa race, leurs pouvoirs et surtout la mission secrète qui avait été donné à Happy…la roue du destin a donc toujours été en marche, mais ce dernier et sa nouvelle camarade sont bien décidés à aller à son encontre. Mashima nous avait déjà prouvé dans Rave qu’il avait un certain intérêt pour les boucles temporelles et la destinée inéluctable de ses personnages, ici encore il utilise cette ficelle de manière plutôt convaincante et on le suit volontiers dans l’aventure qu’il nous vend !
Au passage, tout en mettant enfin le personnage de Happy réellement en avant (au bout de vingt et un tomes il était temps), l’auteur nous offre un joli passage, sans trop en faire, avec une certaine dose d’humour, sans en mettre trop non plus…bref un dosage idéal !

Mashima élabore donc un nouvel univers cohérent avec différentes races, des ennemis variés et plutôt réussis, sans pour autant tomber dans le manichéisme, un enjeu important et des révélations conséquentes…une vraie réussite !
Tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette partie une belle grande aventure, il ne manque pour le moment que quelques personnages connus supplémentaire pour le sans faute.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Suling
Messages : 5
Enregistré le : 15 oct. 2011, 09:54

Re: Fairy Tail

Message non lu par Suling » 18 nov. 2011, 11:32

Voilà un tome fort intéressant que j'ai adoré lire. On y trouve une nouvelle vision de la guilde dans un monde bien différent de ce qu'on a pu voir où la magie ne coule pas de source. Voilà comment reprendre des personnages et créer une toute autre ambiance.

J'ai beaucoup apprécié le fait qu'on en sache un peu plus sur les origines d'Happy. Et vi, c'est qu'il y en avait quand même une part de mystère qui flottait autour de ce petit chat parlant et volant ! :)

J'attends avec impatience la suite de cette aventure ! :o

Avatar du membre
chachaaaa
Messages : 148
Enregistré le : 04 mars 2011, 19:35

Re: Fairy Tail

Message non lu par chachaaaa » 03 janv. 2012, 18:46

Personnellement, je m'ennuie de plus en plus devant Fairy Tail en ce moment... Le dernier tome n'est pas vraiment mauvais, en soit, mais je crois que j'ai un problème pour m'attacher aux personnages (et au bout de 22 tomes, c'est un peu étrange), et du coup je m'en fous de ce qui leur arrive. Ca m'embête qu'il n'y ait pas de réel but, ou de réel méchant, qu'il n'y ait jamais aucune explication sur le passé de Natsu par exemple.
Enfin bref, Fairy Tail, ça reste pour moi un moment sympathique (et encore, ça dépend des fois), mais absolument pas un incontournable que j'attends avec impatience (pas comme One Piece par exemple :roll: )
Image

Avatar du membre
Sango
Messages : 82
Enregistré le : 23 nov. 2009, 22:12

Re: Fairy Tail

Message non lu par Sango » 05 janv. 2012, 17:46

Un tome 22 en demi teinte ouais, on a du mal a se sentir concernés pour les personnages tant les facilitées scénaristiques se succèdent. Dommage car on sent que l'auteur avait a peu près travaillé tout les élèments de cet arc, mais c'est dans le détail que ça ne passe pas, où alors c'est la traduction qui fait ça? Je trouve toujours les dialogues trés simplistes. Rave c'était pas de la haute philosophie non plus mais ça me dérangeait moins. Ici encore les combats sont torchés en trois chapitres, pas vraiment dommage quand on se rend compte des capacités de ces lieutenants qui à ce stade de la série ont des pouvoirs quand même un peu pourris, ou plutôt pas assez exploité. Toujours le même problème qui revient. Alors tout va vite du coup on ne s'ennuit pas trop, certains diront c'est le principal mais je trouve quand même ça dommage. Niveau dessins toujours rien à dire même si j'aimerais un chouilla plus de décors, mais on a le droit ici encore a de chouettes planches.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 08 janv. 2012, 20:18

Vol 22: La lutte pour la liberté continue, et tous nos héros vont devoir donner le meilleur d'eux mêmes pour venir à bout de leurs nouveaux adversaires.
Dés le début du tome, on assiste à un retournement de situation qui évite à cette histoire de tomber dans la linéarité, et même si Mashima ne nous a pas habitué à une telle chose, c'est toujours bon que cela se confirme! Pour le reste, l'essentiel du tome est composé d'actions, et d'affrontements! Comme dans tout bon shonen qui se respecte, grâce à une intervention miraculeuse, nos héros déjà présents dans ce monde étrange sont rejoints par d'autres alliés, et pas n'importe lesquelles (bien que leurs identités ne soient pas réellement une surprise, d'ailleurs la couverture trahit ces interventions). Ainsi tous les généraux ennemis vont se trouver un adversaire et l'auteur se fait plaisir (mais fait aussi plaisir aux lecteurs) en proposant un affrontement Erza contre Erza! Leurs magies étant quasi semblable, leurs déterminations et leurs combativités identiques, on a donc droit à une lutte âpre et intéressante. Là ou le bas blesse, c'est que, comme bien souvent dans ce titre, les affrontements sont bien trop vite expédiés, la plupart des ennemis manquants de charisme et donc d'intérêt. Cela va vite, trop vite même, et là où d'autres auteurs arrivent parfaitement à rendre cette folie avec une confusion bien gérée, Mashima s'en sort un peu moins bien.
Cet arc scénaristique s'avère donc assez décevant, et ne tient malheureusement pas toutes ses promesses, le potentiel qu'on avait pu voir n'apparait pas exploité...le tout amenant donc une belle déception.

Fairy Tail n'a jamais brillé par son originalité, mais l'auteur arrivait à nous faire vivre de grands moments, mais preuve en est que ce n'est pas systématiquement. Ce titre reste bien sur sympathique mais ce qui lui manque, et ce depuis le début, c'est une trame longue et riche sur le long terme! Ce format d'histoires plus ou moins courtes qui se succèdent, n'apportent pas tout ce que l'on était en droit d'attendre de ce titre après un premier essai réussi tel que Rave, titre avec une qualité en dent de scie également mais avec une trame longue et complexe qui arrivait à nous tenir en haleine!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre