La légende du chevalier héroique

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

La légende du chevalier héroique

Message non lu par Erkael » 25 oct. 2008, 17:34

Image
Auteurs: Ryo Mizuno (scénario) et Masato Natsumoto (dessins)
Nombre de volumes au Japon: 6 (série terminée)
Nombre de volumes en France: 1 (série en cours)
Editeur France: Ki-oon


La légende de Lodoss continue avec cette nouvelle série que nous propose Ki-oon, enfin nouvelle, façon de parler, le titre a plus de dix ans, paru en 1998 au Japon, il vient compléter l’univers déjà bien remplit de Lodoss !

Lodoss c’est une partie de jeux de rôles qui a donné lieu a de nombreux romans, puis à une série d’OAV connu et reconnu, puis des mangas, contant les aventures de nombreux héros, puis une nouvelle série d’animé…Où se situe la légende du chevalier héroïque la dedans ? Cette courte série en six volumes fait suite à l’histoire de Parn dans la série d’OAV qui a contribué à faire connaître Lodoss dans nos contrées et elle a servi de modèle à l’animé qui est arrivé en France avant le manga !
Ceux qui connaissent le second animé ne seront pas perdu, le manga est quasiment en tout points identiques, ceux qui ne connaissent que la première série d’OAV risquent de l’être un peu plus, car la fin de celle ci est en fait une synthèse des romans, et le manga « La légende du chevalier héroïque », plus fidèle aux romans ne tient donc pas compte de la fin des OAV, certains risquent donc d’être surpris de retrouver en vie Ashram et Vagnard. Et pour ceux qui ne connaissent pas du tout l’univers de Lodoss (si il y en a), ils seront content de pouvoir profiter d’une série d’héroic fantasy de qualité, et ne seront de toute façon pas complètement livré à eux mêmes puisqu’en fin de volume on trouve quelques pages qui reviennent brièvement sur les évènements de la précédents guerre ainsi que ses principaux acteurs. De tout manière il est inutile de connaître ce qui a précédé pour apprécier cette série, il faudra juste y voir un background riche et intéressant (même si ce la fait plaisir de retrouver des personnages que l’on connaît, et de les voir ayant évolués, quinze ans après).

On retrouve tous les codes de la fantasy dans ce titre, et cela n’a rien d’étonnant, Lodoss étant une référence du genre, on a donc les diverses races classiques : humains, elfs, nains, orcs…la magie qui puise sa source dans le mana, on retrouve également les différentes classes de personnages du guerrier de base au prêtre en passant par le mage, le ranger et tant d’autres…de quoi satisfaire tout le monde ! Certains trouveront que justement cela manque d’originalité mais Lodoss étant un pionnier du genre au Japon cette suite en reprend les éléments et c’est tant mieux !
Du coup on se retrouve avec des personnages un peu clichés, mais il ne s’agit là que du premier tome, pour le moment l’auteur souhaitant visiblement privilégié l’action et planter le décor, l’approfondissement des personnages viendra après.

Le style graphique est assez simple, commun même mais pas désagréable pour autant, ce qui étonne c’est l’épaisseur des traits mais cela ajoute une profondeur aux graphismes à la limite trop simplistes, permettant des dégradés du meilleur effet. Le découpage n’est pas exceptionnel durant les phases d’actions, mais cela se laisse lire.
Ki-oon nous propose une édition plus que convenable, bien adapté, mis à part une ou deux erreurs de lettrages.

On a donc entre les mains une petite série de fantasy vraiment sympathique qui comme le veut le genre prendra de l’ampleur avec le temps, une fois tous les éléments et les personnages bien en place et quand l’intrigue se développera, mais en attendant, cela reste Lodoss, donc il n’y a pas à hésiter, procurez vous ce titre !

Pour en savoir plus sur l'origine de Lodoss: c'est ICI
Et pour les différents animés, c'est ICI
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: La légende du chevalier héroique

Message non lu par né un11septembre » 26 oct. 2008, 19:01

Une série d' heroic-fantasy des plus classiques. conflits territoriaux et ambitions personnelles des differents leaders religieux et politiques.

On est content d'y retrouver les personnages de la série d'OAV: Parn et deedelit parmi beaucoup d'autres.
Dessin au trait épais et qui rappelle le style de l'americain Madureira (battlechasers) mais qui est totalement different du style employé par le dessinateur de la dame de falis (Delcourt/ Kami).
Le dessinateur ne se montre pas avare en décors et s'en tire assez bien aux vues du nombre de personnages dans un monde presqu'aussi riche que celui de suikoden.

Essentiel pour les fans d'heroic fantasy. D'autres séries sur lodoss pourraient être publiées si celle-ci fonctionne bien.
Image

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: La légende du chevalier héroique

Message non lu par Floo D Ace » 15 nov. 2008, 14:29

Vol.1 : Ki-Oon revient sur son genre de manga favoris avec du pur heroic fantasy et ça fait plaisir. De plus il faut bien le dire ce n'est pas n'importe quel manga puisqu'il s'agit d'un manga des Chroniques de Lodoss, donc une référence en la matière. Tout simplement du classique pas grand chose a dire donc, car ici tout les ingrédients d'un bon heroic fantasy sont présent. On notera le passage de quelques personnages "connus" comme Parn,Deedlit ou encore Ashram. Un manga à avoir dans sa mangathéque pour tout bon fan d'héroic fantasy (et même pour les autres).

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: La légende du chevalier héroique

Message non lu par Erkael » 13 déc. 2008, 11:36

Vol 2: Un tome qui se lit comme il se déroule : dans la précipitation ! Tout va très vite, tout s’enchaine à une vitesse impressionnante…toujours à la poursuite des elfes noirs, Spark et ses compagnons tombent dans une embuscade, l’équipe va donc devoir s’unir pour s’en sortir, et ils vont devoir compter sur les capacités de chacun dans la plus pure tradition de la Fantasy. Plus de la moitié du tome est centrée sur cette embuscade, moment clé où les voleurs du cristal d’âme sont rattrapés, mais malgré tout on reste avec une impression désagréable que les choses n’ont pas beaucoup avancées à l’issue du tome. Heureusement la seconde moitié du volume est plus riche en informations, une nouvelle mission est confiée à Spark qui par une chance inattendue rejoint la première. Une nouvelle menace apparaît…et on en reste là !
Malgré le fait que peu de choses se passent, on lit ce tome avec un réel plaisir, l’action faisant le reste. Le trait est toujours aussi agréable, l’édition de Ki-oon est toujours de qualité et pour le plaisir de tous on trouve des pages bonus en fin de tome.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: La légende du chevalier héroique

Message non lu par Erkael » 03 mars 2009, 21:11

Vol 3: Arrivés à Valis, nos héros sont aux prises avec un jeune elfe noir possédant une magie puissante…et c’est à peu prés tout ce qui se passe dans ce tome ! Spark et ses compagnons affrontent leur ennemi sur la quasi totalité du volume, en une unité de lieu, du coup il faut reconnaître que cela passe assez mal pour un troisième volume, on espérait que les choses bougeraient davantage, après tout l’intérêt de l’héroic fantasy c’est l’aventure, et il n’y a pas grand chose d’aventureux dans ce volume. Un univers aussi vaste que celui de Lodoss n’est pas exploité comme il le devrait, car à ce rythme on se dit que trois volumes cela paraît bien court pour clore la série.
Tout n’est pas négatif pour autant, de nouveaux éléments nous sont livrés, ou tout du moins, ils le sont à Spark, qui comprend enfin l’importance de sa quête, de même qu’il comprend enfin le sens de la chevalerie. On voit des personnages évoluer, on assiste à des retournements de situations, avec un vrai cliffhanger au final, l’action est bien mené, le découpage est claire, le graphisme sans être exceptionnelle est plutôt agréable, on a même droit à de superbes pages couleurs…le seul problème c’est que l’on sort de ce tome en se disant qu’il ne s’y passe pas grand chose et ça c’est un très mauvais point !
Il faut malgré tout saluer l’excellent travail de l’éditeur.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: La légende du chevalier héroique

Message non lu par shun » 03 mars 2009, 21:17

j'ai attendu longtemps pour pouvoir les lires ces tomes, effectivement le tome 1 n'est arrivé qu'au moment de la sortie du tome 3 ( alors que le 2 était bien présent )!

m'enfin je dirais tout ça pour ça ? bof très décevant !!!
j'ai vraiment l'impression d'avoir un copier coller, on reprend les mêmes et on change 2-3 trucs, la même troupe et encore le même ennemis, bof et puis bon on peut pas dire que le manga donne envie de lire la suite.
j'ai directement tout remballé après 2 tomes.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: La légende du chevalier héroique

Message non lu par Erkael » 26 avr. 2009, 14:35

Vol 4: Récupérer un atefact magique est une chose, mais tenter de retrouver Neese avant qu’elle ne soit sacrifiée pour réveiller la déesse de la destruction, c’est autre chose, et Spark est prêt à tout pour retrouver la jeune fille, quitte à transgresser les ordres et ne plus pouvoir revenir en son pays.
La quête posée au départ s’est donc transformée et a pris de l’ampleur, on est passé d’une mission banale à quelque chose de vitale pour le royaume, voir Lodoss toute entière ! C’est un grand classique de la fantasy, les enjeux cachés apparaissent les uns après les autres, et ainsi l’intérêt se développe avec l’évolution de la quête et des personnages. Et bien que très classique (sauver la jeune princesse des griffes du méchant sorcier), on se laisse aller à se prendre enfin au jeu, les tomes précédents n’étant pas des plus passionnants, d’autant plus que tout ne se passe pas de façon linéaire, la troupe de héros est séparé et Spark se retrouve seul à devoir gérer autre chose avant de pouvoir à nouveau se concentrer sur Neese. Mais c’est aussi l’occasion de retrouver Parn et Deedlit.
Cela va peut être un peu vite par moment, mais cela reste clair malgré tout, on ne s’ennuie pas et surtout, à l’inverse du tome précédent, l’action est bien dosée, elle est présente, mais n’occupe qu’une petite part du volume qui s’attarde plus sur les personnages.

Toujours pas la série du siècle mais ce volume relance l’intérêt émoussé par le précédent !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: La légende du chevalier héroique

Message non lu par Erkael » 05 juil. 2009, 18:57

Vol 5: Un volume beaucoup plus intéressant que le précédent, où cette fois on ressent vraiment l’ampleur de la guerre qui sévit au sein de Lodoss, ne se contentant plus de se centrer sur un seul groupe de personnages, on en suit plusieurs, disséminés à travers toute l’île, chacun prenant part aux affrontements à sa façon et avec ses moyens…
C’est donc divers points de vue, diverses batailles en divers lieux qui nous sont présentés ici, ce qui ne manque pas de donner un peu plus d’ambition au titre. Pour autant, paradoxalement, pour en faire un grande fresque d’Héroic Fantasy, il aurait fallu que la majorité des personnages ne se contentent pas de faire de la figuration. A l’inverse le héros, Spark, est terriblement agaçant, archétype du jeune héros fougueux se jetant dans l’action sans réfléchir, bien entendu tous les héros confirmés, lui trouvant du potentiel, préfèrent le laisser faire seul au lieu de l’aider…il ne faut pas le nier cela est dommageable au titre, difficile d’accrocher sur un tel personnage principal qui au final nous apparaît assez fade.
Pourtant on se laisse volontiers porter par le récit, suivant l’évolution de la guerre dans les différentes régions de l’île, content de retrouver des personnages du célèbre animé (Eto qui a pris cinquante kilos)…Bref tout les éléments se mettent en place pour un final qu promet intéressant et assez épique…il ne reste plus qu’à attendre la confirmation au prochain et dernier volume.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: La légende du chevalier héroique

Message non lu par Erkael » 01 sept. 2009, 10:12

Vol 6: Nous voilà déjà avec le dernier tome de cette saga épique d’héroic fantasy. Six tomes cela paraît bien peu pour nous conter une grande histoire d’envergure, mais la série s’en sort plutôt bien, et ce dernier tome, plus épais que les précédents est aussi beaucoup plus dense, il concentre de nombreux évènements qui nous amène à une conclusion cohérente et ma foi plutôt réussi.

Tous nos héros ont pénétré les Terres de Marmo et s’infiltrent dans le château de Vagnard pour empêcher la résurrection de Kardis, mais jusqu’au bout leur chemin sera parsemé d’embûches, entre démons, elfs noirs, soldats ennemis, et bien sur Vagnard lui même. Tous les personnages de la petite troupe de héros sont ici mis à contribution, chacun ayant droit à son petit fait d’arme qui fera de lui un héros de légende, mais à ce stade personne ne vient voler la vedette à Spark, représentant toutes les valeurs du preux chevalier héroïque (d’où le titre) !
Alors bien sur, on nous ressort les grandes tirades sur la force de l’amitié et de l’amour, on assiste à des sacrifices glorieux…nombre de clichés propres au shonen, mais qui correspondent tout à fait à l’héroic fantasy et qui du coup passent tout seul.
Beaucoup d’action également pour ce dernier tome, forcément, et surtout pas mal de surprises, même ceux connaissant l’animé seront surpris, si au tout début de la série on retrouvait un copier/coller de l’animé, les derniers volumes s’en sont détachés, ce qui nous permet de découvrir une histoire originale, tenant la route et surtout captivante.

L’action est claire et bien découpée, il n’y a aucun problème de lisibilité, on regrette juste une inégalité des dessins, tantôt superbes, tantôt ratés ; heureusement priment les dessins réussis.

Un tome vraiment intéressant pour conclure cette série des plus sympathique, mais comme précisé en toute fin, si cette page de l’histoire se termine, cela ne représente qu’une infime partie de la grande saga Lodoss !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre