Slayers - Knight of Aqua Lord

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9789
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Slayers - Knight of Aqua Lord

Message non lu par Koiwai » 27 nov. 2008, 19:56

Slayers - Knight of Aqua Lord
Image
La fiche sur Manga-news

Tome 1:

Est-il réellement nécessaire de présenter Slayers ? Cette saga d'heroic-fantasy, qui, depuis les années 90, ne cesse de gagner en réputation et s'est créée un véritable répertoire de fans, si bien qu'elle est devenue un classique du genre et a encore eu droit à une nouvelle série animée cette année au Japon, nous propose de suivre les aventures de Lina Inverse et de son compagnon Gourry dans un monde médiéval où règnent légendes et sorcellerie.
On ne peut donc qu'être heureux de voir enfin débarquer en France une version papier de la saga, et ce sont les éditions Ki-oon qui nous offrent ce plaisir.

On retrouve Lina, notre magicienne préférée, et son compagnon de voyage Gourry, toujours à la recherche de bons plans pour mettre la main sur des trésors. Nos deux héros rencontrent Huraker, une jeune fille en apparence insouciante, qui leur offre pour mission de se rendre sur une île hostile pour y trouver le "croc du roi du mal", un joyau extraordinaire. Mais alors qu'ils se dirigent vers l'île, Lina et Gourry sont séparés, et notre magicienne se retrouve dans un monde inconnu...

C'est un premier volume plaisant à suivre que nous avons ici. Les choses se mettent vite en place, et on découvre peu à peu, en même temps qu'elle, l'étrange monde dans lequel Lina est tombée. Ainsi, elle fait rapidement la connaissance de Lyos, un jeune garçon qui affirme être le "chevalier du roi dragon de l'eau", et qui ne supporte pas qu'on le traite comme un gamin, se voit confrontée à des ennemis aussi redoutables que variés, et l'on se doute que quelque chose se trame dans ce monde. Dès la fin de ce premier volume, quelques interrogations sont soulevées: que se passe-t-il dans ce monde ? Quel est le véritable objectif de Huraker ? Et qui est réellement Lyos ? Tout ceci est largement suffisant pour nous donner envie de lire la suite.

Slayers ne serait pas Slayers si l'humour n'était pas de mise... Fort heureusement, celui-ci est bien présent, et c'est avec plaisir que l'on retrouve la gourmandise, l'avarice et les colères de Lina, la profonde idiotie de Gourry, et que l'on découvre le sale caractère de Lyos, tout ceci étant propice à de l'humour classique mais qui ne manque pas de faire mouche. L'humour typique de Slayers, en somme.

Au final, c'est avec un grand plaisir que l'on retrouve Lina et Gourry dans ce premier volume, qui met plutôt bien en place les choses. Assurément un bon divertissement.

Au niveau de l'édition, on sera un peu mitigé en ce qui concerne l'adaptation graphique et la traduction des onomatopées, pas toujours au point. Pour le reste, c'est du tout bon, l'éditeur nous offrant même une première page en couleurs. Enfin, nous avons droit avec ce premier volume à un coffret illustré destiné à accueillir les six volumes composant la série. Une idée sympathique, qui mérite d'être saluée.
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Slayers - Knight of Aqua Lord

Message non lu par shun » 06 déc. 2008, 10:23

Bah en voilà une bonne surprise !
Bon il faut d’abord me situé au niveau de slayerss , déjà je ne suis pas un grand fan ! J’ai juste acheté les coffrets dvd a l’époque car tout le monde vantaient les mérites et j’ai bien aimé, même si c’est une série ou il ne se passe pas grand-chose avant les derniers épisodes ou là ça pette de partout, c’est marrant, rigolo en somme, c’est de l’aventure pure.
Et justement le manga semble bien parti pour suivre le même chemin, qu’on connaisse ou pas on peut lire sans problème, Lina partant pour de nouvelle aventure.
Le manga en lui-même est bien rythmé, pas trop mal dessiné, c’est sympa, mais maintenant je me pose la question s’il y a un effet nostalgique là dedans ou pas !
Now j’espère juste que la fin sera aussi bonne que pour les saisons de la série tv !
Je crois que sur le coup je vais tenter lodoss aussi tiens !
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: Slayers - Knight of Aqua Lord

Message non lu par né un11septembre » 07 déc. 2008, 14:10

Sur foi des quelques episodes que j'avais vu j'ai acheté ce manga.
pour le moment sympa et sans grande surprise je ne me suis pas encore ennuyé mais c'est pas bouversant tant au niveau du dessin que de l'histoire

a suivre...
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9789
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Slayers - Knight of Aqua Lord

Message non lu par Koiwai » 31 janv. 2009, 15:41

Tome 2:

Lina et ses amis se mettent à dos les hommes à la tête de l'empire, les moines du Culte du Dragon de l'eau. Désireux d'en apprendre davantage, nos héros s'infiltrent dans le temple principal de la secte, et tombent nez à nez avec Huraker.

Ce deuxième volume est légèrement décevant. L'intrigue se poursuit, et l'on apprend notamment ce que recherche le Culte du Dragon de l'eau: un pouvoir appelé force divine. Mais qu'est-ce que cette force divine en question ? De nouveaux personnages apparaissent dans l'histoire, dont Amelia, jeune fille déjà bien connue des fans de la saga Slayers. Et bien que cette apparition fasse réellement plaisir, on est un peu déçu qu'elle apparaisse un peu comme un cheveu sur la soupe et de manière assez confuse. C'est d'ailleurs l'un des gros points faibles de ce volume: tout y est un peu confus. Les rebondissements sont assez nombreux, mais on passe un peu du coq à l'âne en ne comprenant qu'à moitié certaines choses, et en n'ayant pas spécialement envie de revenir dessus. De plus, l'humour est bien plus discret et moins efficace dans ce deuxième tome, alors qu'il s'agit normalement de l'un des points forts de la saga.
Le dessin, quant à lui, est toujours aussi basique mais efficace, et respecte bien le design des séries animées.

Un deuxième volume en demi-teinte. Bien que l'intrigue continue son développement, l'ensemble peine réellement à passionner. Reste une lecture assez sympathique. En attendant le troisième volume qui, espérons-le, n'enfoncera pas la série dans une réelle médiocrité.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9789
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Slayers - Knight of Aqua Lord

Message non lu par Koiwai » 08 juil. 2009, 15:28

Tome 5:

Lina et ses compagnons se montrent incapables de contrer la puissance de Ricksfalto. Leur seul espoir semble être la force du roi dragon de l'eau, mais Lyos connaît de sérieuses difficultés pour la maîtriser... L'entraînement du mystérieux homme-bête y changera-t-il quelque chose ?
De son côté, Lina, consciente qu'une grande menace plane au sujet des démons, comprend que la mystérieuse Tour du Vent pourrait bien l'aider...

Cet avant-dernier volume poursuit l'intrigue sans faire preuve de grandes surprises. Lyos termine son entraînement avec l'homme-bête d'une manière dramatique mais ô combien prévisible. Par ailleurs, les quelques révélations qui manquaient encore sur l'objectif de l'homme-bête sont présentes, puis ce personnage disparaît comme il est apparu: assez soudainement et dans l'indifférence générale.
De son côté, Lina rencontre enfin le roi dragon du vent, tandis que ses compagnons sont retournés protéger le village attaqué par les démons.

A vrai dire, il n'y a pas grand chose de plus à dire sur ce volume, tant les choses se poursuivent de manière très linéaire et prévisible. Les quelques révélations manquent de piquant, les combats restent basiques, les dessins sont toujours aussi limités et les personnages secondaires manquent cruellement de charisme.

Ce cinquième volume confirme que Slayers Knight of Aqua Lord est un titre en dents de scie. S'il ne bénéficiait pas du capital sympathie de la saga Slayers, ce titre de fantasy on ne peut plus basique serait sans doute déjà retombé dans l'anonymat. Mais en attendant, l'ensemble est assez divertissant à défaut d'être réellement passionnant.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9789
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Slayers - Knight of Aqua Lord

Message non lu par Koiwai » 25 oct. 2009, 15:52

Tome 6:

Après la mort de Sans Nom, Lyos doit affronter Riksfalto. Pendant ce temps, Lina est ses amis sont en pleine détresse au village d'Olun, qui est attaqué par des démons. Olun laisse alors la possibilité à Lina d'accéder à la Tour du Vent pour que celle-ci puisse récupérer son pouvoir... Une fois cet objectif réussi, Lina utilise le pouvoir pour vaincre ses ennemis, mais cela n'est pas sans répercussions, puisque Huraker, l'ultime ennemi à abattre, arrive à prendre possession du corps de Lyos...

Après quelques nouveaux rebondissements, ce dernier volume de Slayers Knight of Aqua Lord voit se dérouler l'ultime combat, opposant Lina et Lyos à Huraker, et la série s'achève de manière somme toute très classique mais logique. L'ensemble n'est pas déplaisant à suivre, mais il y a de nombreuses choses à reprocher à ce dernier tome.
Si, comme c'était le cas pour les volumes précédents, l'ensemble est riche en rebondissements mais mené de manière parfois confuse et très linéaire, on reprochera surtout le fait que le véritable rôle de Lyos, au sujet duquel on nous répétait sans cesse qu'il est le chevalier du Roi Dragon de l'Eau, soit finalement assez mal défini. Même chose en ce qui concerne le destin de certains protagonistes, au sujet desquels l'ensemble reste assez flou, à commencer par Olun. Quant aux personnages secondaires comme Amelia et Gourry, leur utilité est très limitée. Quant à la fin, elle a le mérite d'exister mais reste expéditive.

Au final, ce dernier tome est sans surprises. L'histoire, assez basique depuis le début, se termine de la plus classique des manières. La narration assez plate et la confusion qui règne par moments n'aident pas le titre à se sortir de son statut de série de fantasy finalement très banale, et finalement, l'ensemble ne doit en grande partie son salut qu'au nom de Slayers.
Image

Répondre