Blue Dragon Ral Grad

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6385
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Blue Dragon Ral Grad

Message non lu par Erkael » 05 févr. 2009, 21:45

Image
Auteurs: TAKANO Tsuneo (scénario)/ OBATA Takeshi (dessins)
Nombre de volumes au Japon: 4 (terminé)
Nombre de volumes en France: 3 (en cours)
Edité chez Kana


Titre très attendu depuis un bon moment, Blue Dragon est enfin disponible chez nous !
Il existe deux raisons à un telle attente : la première est qu’il s’agit du nouveau titre de Takeshi Obata, le talentueux dessinateur de séries aussi fabuleuses que Hikaru no go et Death Note ; la deuxième est qu’il s’agit d’une « adaptation » du célèbre jeu vidéo du même nom dont on doit le design à un autre mangaka possédant une réputation qui n’est plus à faire : Akira Toriyama, le génial papa de Dragon Ball et Docteur Slump entre autres et qui est un habitué des collaboration de jeux vidéos (Chrono Crusade, la mythique série des Dragon Quest…)
Mais ces deux raisons sont-elles de bonnes raisons ? Après avoir lu ce premier volume, on peut répondre que non !

Pour commencer, comme à son habitude Obata ne s’occupe ici que du dessin, et un superbe dessin ne fait pas tout, cette fois il n’est pas accompagné d’auteurs aussi talentueux que Yumi Hotta (Hikaru no go) ou Tsugumi Ohba (Death note). Le style de son nouvel acolyte, Tsuneo Takano est des plus singuliers, mais on reviendra par la suite.
Et en ce qui concerne l’adaptation, on se doutait que vu la différence de style entre les deux auteurs, le ton du manga serait différent de celui du jeu. Alors qu’avec Toriyama on avait des personnages mignons (parfois ridicules), un ambiance assez légère malgré tout, bon enfant, avec Obata, on se doutait que cela serait plus adulte, plus grave…mais à part les Kage et le Dragon Bleu, on ne retrouve pas grand chose du jeu, et certainement pas cette ambiance…au contraire le ton est presque malsain mais pas pour les bonnes raisons, ce n’est pas un malsain horrifiques, mais un malsain pervers.

Pour le scénario, il reste assez simple malgré une idée de départ plutôt sympathique : des démons appelés Kage (autrement dit des ombres), prennent possession des humain et les dévorent, mais certains d’entre eux cohabitent dans un même corps avec leurs hôtes, et parmi eux, Ral (l’humain) et Grad (le Kage…un dragon bleu) souhaitent anéantir la reine des Kages. Sortant d’un long emprisonnement, Ral découvrent la vie en extérieur, et sa première motivation pour sauver l’humanité est de protéger les femmes pour leur caresser les seins (si si, sérieusement !)…

Et très rapidement on a droit à une avalanche de fan service assez déplacé, et tout le reste du volume cela reste carrément vulgaire…cela réduit à néant tout le reste et désamorce toute les situations intéressantes que l’auteur aurait pu mettre en place. En effet, Takano semble être un sacré pervers et se fait plaisir tout le long du tome. Il nous propose des personnages assez creux et aux raisonnement plutôt simplistes, et certaines situations sont tout simplement ridicules. Le pire c’est qu’au milieu de tout ça, même Obata, qui s’essaie pour la première fois à un titre d’action, nous offre des planches parfois peu claires rendant justement l’action confuses.

Concernant l’adaptation de Kana, elle reste assez correcte malgré un défaut récurrent chez l’éditeur : certaines pages bavent au niveau de l’encrage, ce qui est loin d’être agréable.

C’est donc une grosse déception que ce premier tome de Blue Dragon, et on à déjà la réponse à la question que l’on pouvait se poser auparavant : pourquoi ce titre ne fait que quatre volumes !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
AssegaiGL
Messages : 33
Enregistré le : 31 déc. 2008, 20:58

Re: Blue Dragon Ral Grad

Message non lu par AssegaiGL » 06 févr. 2009, 19:10

Erkael a écrit :Concernant l’adaptation de Kaze, elle reste assez correcte malgré un défaut récurrent chez l’éditeur : certaines pages bavent au niveau de l’encrage, ce qui est loin d’être agréable.
Ce serait pas plutôt Kana :mrgreen:
Je sais, je fais mon emmerdeur là.
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6385
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Blue Dragon Ral Grad

Message non lu par Erkael » 06 févr. 2009, 23:37

Absolument...ro le boulet! Merci!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Kaoru
Messages : 10
Enregistré le : 16 sept. 2008, 09:48
Localisation : Bruxelles

Re: Blue Dragon Ral Grad

Message non lu par Kaoru » 13 févr. 2009, 07:39

Tome 1:

En voilà, une bonne surprise. J'avais espéré que cette série exploiterait de nouveau le potentiel d'Obata depuis Hikaru no Go. Et bien force est de constater que le dessin est toujours de qualité, bien que parfois assez confu, mais par contre point de vue scénario de Takano ... je suis déçu ou plutôt pas très emballé. L'histoire est simple et sympathique mais le fan-service y est a mon sens un peu trop exploité. Un peu passait, mais personnellement je trouve qu'il y a un goût d'un 'juste petit peu trop'.
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Blue Dragon Ral Grad

Message non lu par shun » 13 févr. 2009, 10:32

pourtant on peut pas dire que tout le monde n'a pas été prévenu ... ce titre est vraiment mauvais en étant gentil, y'a vraiment tout les défauts qu'on peu reprocher a un manga, excepté le dessins.
la réputation l'avait bien précédé pourtant!
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Kaoru
Messages : 10
Enregistré le : 16 sept. 2008, 09:48
Localisation : Bruxelles

Re: Blue Dragon Ral Grad

Message non lu par Kaoru » 13 févr. 2009, 12:24

shun a écrit :pourtant on peut pas dire que tout le monde n'a pas été prévenu ... ce titre est vraiment mauvais en étant gentil, y'a vraiment tout les défauts qu'on peu reprocher a un manga, excepté le dessins.
la réputation l'avait bien précédé pourtant!
Tout à fait, j'avais eu l'occasion de lire les deux premiers chapitres et d'entendre tout les échos négatifs mais je voulais quand même faire ma propre opignon du manga. Par curiosité et pour le dessin je vais continuer cette série (4 tomes c'est pas la mort).
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Blue Dragon Ral Grad

Message non lu par shun » 13 févr. 2009, 12:27

peut être que c'est courts, mais ça reste dommage de donner son argent pour ce genre de série alors qu'il y en a certainement des bien meilleurs qui sont sorties c'est 10 dernières années.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
Oscar François
Messages : 377
Enregistré le : 01 févr. 2009, 22:37

Re: Blue Dragon Ral Grad

Message non lu par Oscar François » 16 févr. 2009, 19:14

On m'avait dit que ce titre était décevant, mais j'ai quand même voulu le lire... et je partage votre avis :roll:
C'est vraiment dommage, car le dessin en jette ! C'est quand même Obata !

Par contre, le scénar... bon au début je me suis dit : ce n'est que le 1e chapitre ! Et ensuite, ce n'est que le 2e... mais, tout de même ! Comme vous, je trouve le fan service un peu too much :

[spoiler]dès le début, quand la pauvre prof se fait presser les nénés...^^'[/spoiler]

Et puis c'est un peu brouillon, je trouve; et cette façon de présenter les "3 stades" des dragons(je ne sais même plus les termes exacts !) ... je comprends mieux pourquoi la série a été assassinée; même si je déplore qu'on arrête brutalement des titres, comme ça. Vous me direz : parfois, c'est peut-être nécessaire ?

Je pense que c'était un titre prometteur, pourtant ! Je veux dire : on aurait pu tirer quelque chose de bien de cette histoire^^'
"N'importe quoi" [OF ∞ ]
Image
Image

samizo kouhei
Messages : 1873
Enregistré le : 11 juin 2004, 08:50
Contact :

Re: Blue Dragon Ral Grad

Message non lu par samizo kouhei » 16 févr. 2009, 19:22

Un titre sur lequel je ferais l'impasse sans problèmes. Quand on voit les autres séries dessinées par Obata ces dix dernières années (Hikaru no Go, Death Note et Bakuman) autrement plus pertinentes, ce Travail d'Intérêt Général fait de la peine ... :roll:
Tu aurais dû préciser dans ta présentation du titre que Obata était en effet en délicatesse avec la justice japonaise peu avant le début de la publication du titre : lors d'un contrôle de police, les policiers ont trouvé dans la voiture d'Obata un couteau de chasse, dont l'auteur fait apparemment collection, sauf qu'on ne rigole pas avec les armes au Japon. De là à dire que l'auteur a dû faire cette purge pour éviter des ennuis avec son éditeur ... Fallait pas faire le con, Obata ! :lol:

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6385
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Blue Dragon Ral Grad

Message non lu par Erkael » 07 mars 2009, 16:40

Vol 2: Le petit mot de Obata que l’on trouve sur la couverture de ce volume semble tout résumer : un manque évident de motivation de l‘auteur qui fait contre mauvaise fortune bon cœur.
L’aventure de Ral se poursuit, toujours aussi confuse et brouillonne, on trouve toujours autant de fan service inutile, les combats sont toujours aussi illisibles… on ne peut pas dire que l’on prenne grand plaisir à cette lecture…et c’est d’autant plus rageant que sur le fond, on ne peut s’empêcher de dire qu’il y avait un gros potentiel, que l’univers aurait pu être riche et intéressant, que l’aventure aurait pu être passionnante…mais ce n’est pas le cas.
On découvre de nouveaux personnages, dont un légendaire guerrier au design bien anachronique (un pistolero), un jeune garçon rejoint l’équipe de Ral en claquant des doigts, ce qui nous donne un personnage inutile de plus…forcément on se demande à quoi serviront tous ses personnages étant donné qu’ils ne pourront être développés correctement sachant qu’il ne reste plus que deux tomes.
Les bases du shonen sont respectés, les codes sont suivies le plus strictement possible, mais trop de maladresses, de fan service pitoyable apportant un humour ridicule rendent le tout imbuvable. Que dire des affrontements qui sont catastrophiques, on ne comprend rien à ce qui se passe, tant dans l’action elle même des plus confuses, que dans le déroulement du combat en lui même, trop d’explications sans intérêt venant alourdir le tout…
Au delà de confirmer la déception du premier tome, ce second volume nous plonge dans des profondeurs abyssales.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre