Soul Eater

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Soul Eater

Message non lu par shun » 04 mai 2012, 20:35

tome 1-7

le premier point sera un grand bravo a l'auteur pour l'imagination débordante de son univers, le soleil me fait trop triper !
pour le reste c'est un très bon shonen, le problème est que pour l'instant on a l'impression que l'auteur passe du coq a l'âne, chaque ennemis soit disant ( ultime ) est vite oublié ( sans avoir encore rien fait ... ) pour le suivant...
un autre point c'est que les scènes d'action monte en intérêt et au somnum de l'action pouf un truc d'humour qui vient tout gâcher :/ ex maka et son combat contre l'épée maudite.
wait and see pour la suite j'ai jusqu'au tome 17
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
hdix
Messages : 1554
Enregistré le : 28 août 2007, 14:46
Localisation : environs de bourg en bresse

Re: Soul Eater

Message non lu par hdix » 05 mai 2012, 16:33

Mon beau frère est intéressé par cette série.
mais j'ai été un peu freiné par les critiques de erky.
j'attends un peu d'autres avis pour me faire une idée, et lui conseiller ou pas.

D'ailleurs erky, malgré les derniers tomes qui déçoivent, la série vaut elle le coup, ou est ce en train de partir au n'importe quoi et gâcher complètement la série ??
Image
"SAVOIR PLUTÔT QUE CROIRE"

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Soul Eater

Message non lu par Sorrow » 05 mai 2012, 18:50

Pour un avis général, il y a ça :

http://www.manga-news.com/index.php/report/Soul-Eater
hdix a écrit :D'ailleurs erky, malgré les derniers tomes qui déçoivent, la série vaut elle le coup, ou est ce en train de partir au n'importe quoi et gâcher complètement la série ??
La série vaut le coup, et même si l'expédition de secours pour retrouver Kid au tome 18/19 a été précipitée, surtout sur la fin de l'arc et l'exécution de Noah, elle contient quand même pas mal d'éléments intéressants, que ce soit au niveau graphique, idées explorées (pas exploitées jusqu'au bout, certes, mais l'intention y est) ainsi que relations entre les personnages. Et le niveau de l'auteur côté mise en page et maîtrise graphique reste au top dans tous les cas.

La série ne perd rien de sa superbe par la suite. Au contraire, Ohkubo commence à dessiner sa conclusion et un final grandiose qui s'annonce grandiose. On peut être déçu par le passage dans le livre d'Eibon (moi j'ai beaucoup apprécié, même si je reconnais une précipitation à certains moments), mais la série reprend pied rapidement par la suite, et file clairement vers une fin qui se construit doucement pour un festival de révélations (sur Kid notamment j'imagine) et d'affrontements. Il y aura des surprises, et l'auteur semble bien décidé à ne plus s'éparpiller, ce qui donnera lieu à un arc encore meilleur que celui d'Arachne.
En un mot : oui, la série reste au top, et l'achat vaut clairement le coup.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Soul Eater

Message non lu par shun » 05 mai 2012, 21:49

pour l'instant j'en suis au 10 et je quote une phrase qui résume parfaitement ce que je pense :
Cyril a écrit :Après 19 tomes, c'est un peu toujours les mêmes qualités et les mêmes défauts : des personnages charismatiques, une ambiance et un design de folie, un humour qui fait mouche mais des combats bâclés.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
hdix
Messages : 1554
Enregistré le : 28 août 2007, 14:46
Localisation : environs de bourg en bresse

Re: Soul Eater

Message non lu par hdix » 06 mai 2012, 07:55

ok merci pour ces avis :wink:
Image
"SAVOIR PLUTÔT QUE CROIRE"

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Soul Eater

Message non lu par shun » 07 mai 2012, 18:17

je suis déçu ... ça y'est on a un perso qui devient enfin un death scythes, ce qu'on attend quand même depuis le tome 1 et RIEN, aucun visuel, aucune émotion, aucune explication, c'est juste jeté comme ça, pouf!
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Oro
Messages : 245
Enregistré le : 17 avr. 2009, 18:39

Re: Soul Eater

Message non lu par Oro » 07 mai 2012, 20:56

Shun je suis moi aussi déçu de la tournure que prend Soul eater. Après le tome 15 ca tourne en rond, tout est baclé, bref la magie n'opère plus comme avant. C'est dommage :/
Image

Avatar du membre
SweetTsubaki
Messages : 2
Enregistré le : 04 juin 2012, 10:45

Re: Soul Eater

Message non lu par SweetTsubaki » 04 juin 2012, 11:57

Aah j'ai commencé ce manga alors que seuls deux chapitres étaient sortis. Je me suis ensuite empressée d'avoir les tomes dans ma bibliothèque (enfin autant que mon porte monnaie me l'a permis XP).
J'ai immédiatement été séduite par les graphismes. En effet ceux-ci nous ont mis directement dans l'atmosphère et cela m'a rappelé le Seigneur des anneaux. En effet le livre est constitué à 90% de descriptions qui nous permettent de "palper" l'atmosphère noire et dure que représente l’œil. Cet univers de folie m'a donc attirée même si j'ai quand même du m'habituer au style.
Les protagonistes sont tous intéressants, même ceux que l'on n'aime pas; leurs psychologie est très étudiée notamment par les problème que rencontrent certaines paire en comparaisons d'autres. Je tiens d'ailleurs à réagir sur le moment où l'un des persos et devenu un Death Scythe, il faut quand même se remettre dans le contexte, et on peut comprendre pourquoi cette nouvelle est "balancée" (Connaître la suite aide un peu aussi faut dire).
J'ai également tenté l'animé bien que m'étant arrêtée dès que le premier épisode est sorti (la voix de Maka m'était et m'est toujours insupportable). Je l'ai repris il y a un ou deux ans et si sa voix m'énerve toujours autant j'ai apprécié le filler sur Excalibur ainsi que l'animation et les génériques. malheureusement le fait que l'animé ait rattrapé le mangas vers l'épisode 35 à poussé à un changement d'intrigue qui s'il est fréquent n'a pas été aussi bien réussi que celui de Fullmetal Alchemist par exemple.
Le plus beau pairing que Fairy Tail a à nous offrir :
[spoiler]Image[/spoiler]

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6387
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Soul Eater

Message non lu par Erkael » 24 juil. 2012, 01:18

Vol 20: Après les déceptions successives qu’on a connu avec ce titre, ce vingtième tome va faire un peu de bien et nous permettre de nous réconcilier quelque peu avec la série et son auteur !

Les membres de Shibusen sont toujours à la recherche du grand dévoreur et d’un moyen pour arrêter cette vague de folie qui s’empare du monde, alors que de son coté, l’ennemi passe à l’étape supérieur !
Crona et au centre de ce tome, même si d’autres personnages sont également mis en avant tel que Justin ou l’énigmatique Tezca. On découvre également un autre membre des Death Scyth et son acolyte! Mais malheureusement vu le traitement qui leur est réservé, on finit par se dire que tout le bruit fait par l’auteur dans les tomes précédents sur les Death Scyth n’était justement que beaucoup de bruit pour rien.

Revenant donc à Crona qui bien plus que submergée par la folie, devient l’incarnation même celle ci. Et si on peut reprocher de nombreuses choses à l’auteur, si il y a bien un point ou ce dernier est inattaquable, c’est bien en ce qui concerne sa mise en scène et les ambiances qu’il arrive à créer ! La folie est parfaitement retranscrite et cela en devient même dérangeant !
Crona devient donc l’élément le plus incontrôlable mais aussi le plus important de la série, elle nous réserve de très nombreuses surprises, comme son déchaînement de violence auquel nous assistons à la fin du tome à notre plus grande surprise ! Un véritable choc !
A ce stade on se demande si ce qui nous est présenté est vrai, si il n’y aura pas de retour en arrière…si c’est le cas, c’est bien dommage, mais dans le cas contraire, il s’agit d’un vrai coup de maître de la part de l’auteur qui nous aura pris à contre pied comme jamais personne avant lui !

On sort de ce tome très surpris, un peu choqué mais surtout content de voir la série nous proposer à nouveau ce qu’elle avait su faire auparavant ! Espérons que ça dure !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9905
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Soul Eater

Message non lu par Koiwai » 22 oct. 2012, 21:27

Soul Eater Not ! 1 :

Tandis que Soul Eater se poursuit à bon rythme sans vraiment connaître de gros creux, Atsushi Ohkubo surfe sur son succès et propose de découvrir un spin-off de sa série-phare : Soul Eater Not !, qui arrive dans nos contrées grâce aux éditions Kurokawa. Un "Not !" de négation pour souligner le ton différent d'une série plus bon enfant et amusante, et moins orientée action.

Soul Eater Not !, c'est l'histoire de Tsugumi, jeune fille tout juste arrivée à Shibusen pour la rentrée des classes, parce qu'on a décelé en elle un potentiel d'arme démoniaque. Avide d'amour et de faire équipe avec un beau et vaillant Meister, elle risque toutefois de tomber un peu de haut en découvrant une réalité assez éloignée de ce qu'elle s'imaginait : les cours ne sont pas toujours faciles, certains caractères sont difficiles à cerner, mais cela n'empêche pas la jeune fille de se faire rapidement deux bonnes amies.

Atsushi Ohkubo nous refait le coup. Après avoir su, dans Soul Eater, imposer rapidement des personnages aussi charismatiques qu'attachants, le mangaka parvient une nouvelle fois à nous plonger avec une grande facilité dans le quotidien de Shibusen, à travers le parcours de nouvelles têtes qui ne manquent pas de couleurs.
On s'immerge donc rapidement dans cet univers de Shibusen vu sous un angle différent, et ce, que l'on connaisse Soul Eater ou non : l'auteur a souhaité rendre Soul Eater Not ! accessible à ceux qui ne lisent pas Soul Eater, et y est facilement parvenu, en reposant rapidement et clairement les bases et le fonctionnement de Shibusen. Bien sûr, les non-connaisseurs passeront à côté de plusieurs références, ne saisiront pas tout l'intérêt de certains personnages comme Ox ou Kim s'ils ne les ont pas d'abord vus au premier plan dans Soul Eater, mais dans les faits, il n'y a rien d'incompréhensible ou d'insurmontable. Simplement, il y a un risque d'adhérer un peu moins... Vraiment un peu, car on peut malgré tout compter sur le talent d'Ohkubo pour rendre son univers très vite très familier. Et cela passe par la découverte ou redécouverte de Shibusen en même temps que trois jeunes héroïnes résolument attachantes et amusantes.

A vrai dire, ces trois héroïnes constituent sans nul doute l'un des gros points forts du titre, tant leurs caractères sont différents, hauts en couleur et bien exploités, sans pour autant être forcément très originaux. Vous vous amuserez en suivant les tiraillements d'Anya, jeune fille de très bonne famille dont l'orgueil l'empêche de laisser totalement cours à son envie de se faire des amies et de s'intégrer à la masse populaire... mais elle ne trompe personne ! De son côté, la pas très maligne Mémé amusera de par ses crises d'amnésie qui n'ont d'égal que son tour de poitrine. Quant à Tsugumi, on s'attache à elle grâce à... son effarante banalité. Un physique banal, des ambitions banales, un sourire banal... Elle ferait presque tâche au milieu des autres, et c'est bien ce qui fait son charme. Et quelque part, elle rappelle fortement Maka, l'une des héroïnes de Soul Eater.
En compagnie de ces trois jeunes filles aussi vivantes qu'amusantes, on suit donc un quotidien à Shibusen bousculé par les frasques de nombreux personnages déjà connus via Soul Eater ou non. Il faut bien avouer que l'ensemble ne vole pas forcément très haut, mais il s'en dégage une sincérité et une bonne humeur à-même de faire passer un bon moment. Et celles et ceux qui n'attendraient ici rien d'autre de la série pourraient pourtant être agréablement surpris par un fil rouge bel et bien présent : l'évolution de Tsugumi et de ses amies au sein de Shibusen. On se demande bien qui d'Anya ou Mémé deviendra le Meister de Tsugumi, ou même, au vu des dernières pages, si ce sera bien l'une des deux qui le deviendra, et l'on s'interroge sur l'avenir qui attend chaque membre de cette fine équipe d'amies.

Un coup de crayon clair et franc offrant souvent d'excellentes bouilles aux personnages (par exemple, difficile de ne pas esquisser un sourire face aux moues d'Anya), une intrigue facile mais suffisamment intrigante, de l'humour bien porté par des héroïnes parfaitement présentées et facilement attachantes, une découverte ou redécouverte de Shibusen et de ses nombreux personnages hauts en couleurs... Pari réussi pour Atsushi Ohkubo, qui offre avec ce premier volume un divertissement sans prétention, familier et agréable.

Du côté de l'édition, Kurokawa offre un très bon travail : bonne qualité d'impression, onomatopées traduites et bien intégrées, traduction très vivante et faisant bien ressortir le caractère des personnages (certaines réflexions hautaines d'Anya où répliques bébêtes de Mémé valent le détour).
Image

Répondre