Soul Eater

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Soul Eater

Message non lu par Erkael » 10 juil. 2010, 13:36

ShadO a écrit :Vers la fin du tome j'ai remarqué un "je préfère être un impatient qu'un trouillard de la life". C'était ça peut-être ?
Il y avait effectivement ça que j'ai trouvé plus que ridicule. Mais il y avait 1 ou 2 autres interventions du genre
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Soul Eater

Message non lu par Sorrow » 16 juil. 2010, 11:40

Mouais, un peu sévère tout de même de sanctionner ces deux/trois pauvres phrases, qui conviennent bien au personnage en plus, s'inscrivent très bien dans le contexte et sont sans doute plus ou moins telles quelles dans la VO, alors que l'ensemble de la trad. est d'un haut-niveau, aussi bien au niveau du vocabulaire employé que dans le registre utilisé, et avec d'excellentes expressions idiomatiques.
Mention spéciale dans le tome 7 au "coup de pied scierculaire" de Giricco, exemple parfait d'adaption réussie.

Franchement, à la limite, les jeunes feraient bien de s'inspirer de la trad. de Soul Eater dans leur langage de tous les jours... J'en connais peu qui diraient "ta vision du monde est tronquée" ou "il suffit !", par exemple.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
Sango
Messages : 82
Enregistré le : 23 nov. 2009, 22:12

Re: Soul Eater

Message non lu par Sango » 19 juil. 2010, 21:32

L'histoire est bonne, les moments "hors quête" sont bons, mais alorsdès que quelqu'un est envoyer en mission c'est toujours pareil: il arrive, et paf il se bat un gars, et en rétire des informations pour faire avançer l'histoire! Un peu d'aventure et d'interactivité que diable!

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10170
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Soul Eater

Message non lu par Koiwai » 23 août 2010, 21:45

Avec un peu de retard, je viens de lire le tome 10. L'occasion pour moi de faire une rapide (très rapide) bilan de ce que j'ai pensé de la lecture de Soul Eater sur ces 10 premiers tomes.

Hé bien, je vais oser un petit parallèle avec Kekkaishi (pour lequel j'ai enfin rattrapé mon retard de lecture cet été), puisque j'ai ressenti sensiblement la même chose pour ces deux séries:
Après 3-4 premiers tomes loin de m'avoir convaincu sans m'avoir rebuté non plus, l'auteur a bien su exploiter ce qu'il a mis en place pour instaurer un fil rouge prometteur, qui se révèle de plus en plus riche. Les personnages se révèlent tous intéressants, facilement reconnaissables, chacun a sa propre personnalité, et finalement, sans qu'on s'en rende compte, ils gagnent tous petit à petit en charisme. Ohkubo a parfaitement su implanter son univers et lui apporter ce petit truc qui fait toute la différence, les rebondissements ont lieu sans énormes ruptures de ton. Et à l'instar de Kekkaishi, c'est probablement ça que j'apprécie beaucoup: l'esprit de la série est fidèle à lui-même, intact depuis le début, l'auteur parvient à enchaîner les choses sans forcer, et arrive à instaurer une sorte de tension et de mystère permanents, propres à la série, quant à ce qui va se passer par la suite. Et on sent qu'il sait totalement où il va.
Et un récit d'aventure et d'action qui parvient à enchaîner des rebondissements prenants sans faire d'esbroufe et sans jamais se trahir, c'est pour moi une marque de grands mangaka à suivre de très près.

En ce qui concerne ce tome 10, il ne déroge pas à la règle: le tout suit logiquement son cours, les rebondissements s'enchaînent avec une fluidité exemplaire, la folie ambiante présente depuis les débuts est de plus en plus palpable, et on devine que la fin dramatique du tome va marquer un tournant. A présent, Soul Eater fait partie des séries dont j'attends la suite avec beaucoup d'intérêt :)
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Soul Eater

Message non lu par Erkael » 13 sept. 2010, 23:06

Vol 11: On était resté sur une fin de tome choc, on savait la série sombre et on aurait du savoir qu’il fallait s’attendre à tout, mais malgré cela on était resté bluffé par la final qui prenait le lecteur à contre pied ! C’est donc dans ce climat de pertes, de doutes et de confusion la plus totale que l’on retrouve les personnages.
Les conséquences du tragique événement qui ont marqué le tome précédent commencent déjà à apparaître, mais ce n’est qu’un début, pour le moment nous n’assisterons qu’à une belle preuve d’amitié et de confiance…mai n’y aura t’il pas un prix à payer ?
Le ton est donc donné d’entrée de jeu : il est lourd et tragique ! Le contraste avec ce qui suit n’en est que plus marquant : les jeunes recrues choisissent leurs missions dans une ambiance en apparence détendue, mais ce n’est que pour mieux caché la noirceur du récit !
Ce qui fait plaisir par contre c’est qu’on revoit l’équipe apparue dans la mission précédente et visiblement l’auteur va leur donner un rôle plus important que ce à quoi ils étaient réduit jusqu’à présent…en cela le titre commence à se rapprocher de Naruto : malgré des héros clairement identifiés, gravitent tout autour une multitude de personnages ayant tous un rôle à jouer ce qui vient apporter plus de consistance et de crédibilité à l’univers déjà riche !

Si la grande partie du tome tourne autour de Soul et de Maka, on retient surtout ce qui se passe autour de leur affrontement contre un clown des plus malsain : les deux sorcières, les sœurs ennemis, avancent toutes deux leurs pions et Shibusen semble avoir du mal à se situer au milieu.

Il y a largement de quoi faire, l’auteur maîtrise parfaitement son récit et les multiples directions qui s’offrent à nous ont quelque chose d’excitant…chaque tome apporte sa pierre à l’édifice et celui ci ne déroge pas à la règle !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Otagame
Messages : 29
Enregistré le : 28 juil. 2010, 12:59
Localisation : RENNES 35

Re: Soul Eater

Message non lu par Otagame » 23 sept. 2010, 11:33

Cette série elle vraiment super,je trouve que sa nous change des mangas classique avec une ambiance de combat d'arènes ect....
Le style démoniaque,avec de âmes et tout,sa me plaît bien ^^ :mrgreen:

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Soul Eater

Message non lu par Erkael » 15 nov. 2010, 02:16

Vol 12: L’heure de la contre attaque a sonné, Shibusen ne peut plus laisser faire Arachnée, il va donc falloir s’infiltrer dans son château ; l’impensable se produit alors, une alliance contre nature va naître, et cela ne plaira pas à tous…

Nous voilà avec un tome riche en surprises, et si l’action est bien peu présente, il se passe malgré tout beaucoup de choses. L’heure est donc à l’infiltration et non pas aux combats, du moins pas encore…et pour cela il faudra faire confiance à une ennemie qui a déjà causé bien des dommages. On voit donc évoluer une équipe de personnages qui est bien loin de celle à laquelle nous sommes habitués, l’auteur confirmant qu’elle souhaite désormais mettre plus en avant les trois autres duos d’élèves de l’école, indéniablement cela vient renforcer la crédibilité de l’univers de la série qui s’enrichit d’autant plus.
Nos héros vont devoir apprendre à faire confiance à une ennemie, à travailler en équipe avec de nouveaux partenaires…tout ça pour une confrontation qui promet d’être assez épique : à l’heure actuelle les trois camps adverses sont réunis en un seul point et on attend à tout moment qu’une étincelle vienne faire exploser ce fragile équilibre…et l’étincelle semble survenir en fin de tome avec le retour remarqué d’un des personnages les plus intéressants de la série !
Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises puisque l’auteur sème les graines de diverses pistes à explorer. Ce tome apparaît donc comme l’ouverture d’un opéra qui s’annonce grandiose !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Soul Eater

Message non lu par Otaku62 » 17 déc. 2010, 14:51

J'avais arrêté Soul Eater au tome 4. Je me disais c'est sympathique comme tout, les dessins me plaisent bien mais je vois pas de ligne directrice. Puis à un moment, j'ai voulu redonner sa chance à la série. D'abord par le tome 5 puis le tome 6 etc...
Eh ben je n'ai pas regretté ce choix! Pourquoi? tout simplement que la série commence à prendre son envol. En fait un événement à lieu qui donne enfin une trame de fond! De plus, on sort des traditionnel Kid, Soul, Black Star et Maka pour nous présenter d'autre Meister et ça apporte du sang neuf à tout cela! Et on développe aussi certains personnages un peu retirés comme Soul ou Black Star. Bref, la série m'a convaincu et plus question de la lâcher!

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6398
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Soul Eater

Message non lu par Erkael » 18 janv. 2011, 00:04

Vol 13: Plus que dans n’importe quel autre série, le chiffre treize est ici symbolique ! Symbole de mort pour les hébreux, et dans le tarot, chiffre du malheur dans les religions chrétiennes il était normal de laisser une part importante à Kid dans ce tome, qui n’est autre qu’un dieu de la mort !
Mais le treize est aussi symbole de désordre et de chaos qui vient après la fin d’un cycle marqué par le chiffre 12…et c’est aussi ce que représente ce tome : le désordre règne dans le château de la sorcière, ce volume est la parfaite transition entre la fin d’un cycle et la promesse d’un avenir meilleur, d’un nouveau départ…à condition de passer ce cap délicat !
Fin de cycle et renouveau également pour Black Star qui revient complètement changé, plus puissant que jamais (mais toujours aussi narcissique). Mort et renouveau pour la jeune sorcière Kim qui est confronté à ses doutes et ses souffrances !

Ce tome se compose clairement de trois actes distincts, et l’auteur fait le choix d’en terminer avec les précédents avant de nous montrer ce qu’il se passe à coté, il ne croise pas les luttes, ce qui est dommage dans un sens car cela aurait permis de renforcer un peu plus ce sentiment de désordre qui règne dans le château.

Le premier acte sera bien évidemment consacré à Black Star, comment aurait il pu en être autrement au vu de la conclusion du tome précédent ? Il affronte une ultime fois le redoutable Mifune, et cette fois il apparaît qu’un seul pourra en ressortir vivant. Bien que possédant toujours sa personnalité imbuvable, il nous apparaît ici bien plus mature, plus adulte, peut être justement parce qu’il a été confronté à la mort.
Ensuite on retrouve Ox et son combat perdu d’avance pour retrouver la Kim qu’il a aimé, pour qu’elle ne soit plus la sorcière insensible qui se trouve devant lui. Là aussi on a droit à un combat très adulte, malgré certaines ficelles de shonen, notamment grâce à l’intervention cruelle mais réaliste de Harver…cela fait plaisir à voir dans un shonen…dommage que l’auteur ne soit pas allé au bout des choses à ce niveau.
Enfin, last but not least, on retrouve Kid face à Mosquito ! Et ici notre jeune dieu de la mort va se trouver un allié inattendu. Ici fini les symboles, la réflexion et autres considérations philosophiques, on a droit à une bonne castagne bête et méchante en bonne et due forme…et ça aussi ça fait du bien !

Soul Eater à réussi à trouver le parfait équilibre entre les clichés du shonen et ce coté adulte et sombre qui lui donne sa personnalité, et ce n’est pas ce tome qui nous fera dire le contraire.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Soul Eater

Message non lu par Otaku62 » 18 janv. 2011, 12:42

Clair que ce volume 13 est une nouvelle fois enthousiasmant. Le retour de Black Star et son match retour contre Mifune, Ox qui réussit à convaincre Kim de lâcher Arachne et surtout Kid face à Mosquito. Soul Eater est clairement le remplaçant de FMA dans le genre, et quand on voit la preview du prochain, on n'a qu'une hâte: avoir le volume 14 entre les mains.

Répondre