Sayonara Monsieur Désespoir

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9860
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Sayonara Monsieur Désespoir

Message non lu par Koiwai » 18 mars 2009, 22:08

Sayonara Monsieur Désespoir
Image
La fiche sur Manga-news

Après Nodame Cantabile il y a deux mois, c'est à nouveau l'un des très gros succès du moment au Japon qui débarque chez Pika.

Ne voyant que des choses négatives dans la vie, Itoshiki Nozomu est le professeur le plus déprimé et suicidaire du Japon. Malgré tout, la classe de filles dont il est le nouveau professeur principal regorge d'élèves aux personnalités marquées, et toutes plus barrées les unes que les autres... Arriveront-elles à lui redonner goût à la vie ?

C'est une bonne entrée en matière qui nous attend. Alors que l'on pouvait s'attendre à voir l'accent fortement mis sur le côté suicidaire de notre héros, on constate qu'il n'en est rien dans ce premier tome. Certes, ce point est bel et bien présent à travers quelques tentatives de suicides qui échouent de manières lamentables et des répliques souvent très pessimistes d'Itoshiki, mais l'accent est surtout mis, dans ce volume 1, sur la présentation d'élèves aux personnalités complètement loufoques, qu'il s'agisse d'une recluse au lycée, d'une autiste qui insulte les gens par sms, d'une élève clandestine, d'une stalker de premier ordre... ou tout simplement d'une jeune fille qui pousse le positivisme à l'extrême, parfait contraire de notre professeur.

Bien entendu, tous ces personnages sont un excellent prétexte pour nous offrir de nombreux gags, dont le style varie de manière considérable. Ainsi, on passe souvent d'un délicieux humour noir à un humour plus critique envers la société japonaise, en passant par un comique absurde et de nombreuses scènes tout simplement loufoques ou idiotes. Cependant, un gros bémol est à noter au sujet de l'humour: Sayonara Monsieur Désespoir est avant tout un titre qui regorge de jeux de mots dans sa version japonaise. Or, nombreux sont les jeux de mots qui sont complètement intraduisibles dans notre langue. Pour pallier ce problème, les éditions Pika ont choisi la solution du lexique en fin de volume. On les en remerciera, mais cela n'évite pas à la majorité des jeux de mots de tomber à plat.

On notera le même type de problème, moins important, en ce qui concerne certaines références typiquement japonaises. A ce sujet aussi, l'éditeur propose un lexique en fin de tome.

Malgré ces quelques problèmes, l'humour est souvent efficace. On ne rit presque jamais à gorge déployée, mais la lecture est réellement plaisante... pour peu que l'on accroche au style visuel et narratif de Kohji Kumeta.
L'auteur a choisi pour son oeuvre un dessin et une narration assez simplistes, mais néanmoins très fluides et maîtrisés. De plus, le relatif et régulier manque d'expressivité des personnages confère à l'ensemble une ambiance assez particulière, assez pince-sans-rire, qui colle étrangement bien à l'aspect humoristique.

Au final, ce premier volume se révèle très surprenant et original par la manière dont sont traités l'humour et les personnages. De ce fait, le titre ne plaira vraiment pas à tout le monde, mais est clairement à essayer. Personnellement, j'ai passé un moment très agréable, mais j'espère que le titre ne deviendra pas très vite répétitif.

Pika nous propose ici une édition dans la moyenne, mais qui, malheureusement, regorge de fautes de frappe et d'orthographe. Pour reprendre les mots de Kitsu Chiri: "c'est insupportable !"
Image

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Sayonara Monsieur Désespoir

Message non lu par Sorrow » 18 mars 2009, 22:20

C'est qui à la traduction ? Très intéressé par ce titre, mais si la trad. ne suit pas, surtout pour un manga humoristique, j'y réfléchirai avant de me lancer.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9860
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Sayonara Monsieur Désespoir

Message non lu par Koiwai » 18 mars 2009, 22:59

Vincent Zouzoulkovsky pour la traduction et l'adaptation. Il bosse aussi sur Fairy Tail.
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Sayonara Monsieur Désespoir

Message non lu par Wang Tianjun » 19 mars 2009, 08:25

Ah, le sujet de cette série est vite apparu ! Ouf !

J'ai été intrigué par la preview du 1er chapitre sur le site, et hier je l'ai pris... étant moi-même prof (et désespéré), ça pouvait que m'interpeller :evil:

Alors pour résumer, on a un prof taré, dans une classe de tarés ! Mais bon, on est pas dans du Kimengumi non plus, en fait chaque élève a un syndrome qui est assez contemporain, comme la recluse, la fille renfermée accro au sms, etc... On sourit souvent, on rit parfois, mais jamais à gorge déployée. C'est sur que si les références étaient plus évidentes pour nous, ça irait un peu mieux. Un peu comme Yakitate !! Ja-pan, l'humour tombe à plat pour nous dès que cela nécessite trop de références inconnues (genre les noms de joueurs de baseball, de chanteurs, etc...). Sans compter qu'ici il y a énormément de jeux de mots, notamment avec le nom des personnages ! Je me demande si ça aurait pas été judicieux de traduire les noms :lol: (comme à l'époque du club dorothée... max et compagnie...). Certes, le lexique de fin est bien fourni, mais c'est quand même assez soulant d'y retourner toutes les deux pages pour comprendre ce qui vient d'être dit. Quand on ne zappe pas certains points d'ailleurs.

Le dessin est très particulier, très lisse, l'auteur utilise très peu de trames... les visages des personnages sont souvent assez figés, avec peu de traits d'expressions, là où d'autres shonen humoristiques partent dans la fête à la grimace (GTO le premier). Mais ça colle pourtant bien à l'ambiance "névrosée" de l'histoire, ils peuvent sortir les pires conneries en restant d'un calme inquiétant.. :mrgreen:

Quant à l'édition de Pika je la trouve assez particulière... La couverture est plus rigide et "rugueuse" que d'habitude, le papier plus fin et gaufré... mais après tout, ça colle encore à l'esprit du titre....

Bref, un manga assez intriguant... je le classerais à coté d'un "school rumble" (bien que je n'ai pas énormément lu ce titre)... J'espère aussi que le titre ne va pas aller dans la facilité du fan service non plus !


Un bon point d'interrogation pour cette série : :?: Pour l'instant c'est plutôt nippon ni mauvais !
(dire que j'ai édité mon post pour cette vanne pourrie... :arrow: )
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Sayonara Monsieur Désespoir

Message non lu par Sorrow » 19 mars 2009, 10:43

Koiwai a écrit :Vincent Zouzoulkovsky pour la traduction et l'adaptation. Il bosse aussi sur Fairy Tail.
Et a bossé sur Gto si je ne m'abuse.
Ca va, dans la bonne moyenne des traducteurs... Puis bon, on ne peut pas avoir Chollet pour tout les titres humoristiques :) (dommage). Je m'y pencherai prochainement.
Wang Tianjun a écrit :Quant à l'édition de Glénat
mhm... Pika^^

Wang Tianjun a écrit :Un bon point d'interrogation pour cette série : :?: Pour l'instant c'est plutôt nippon ni mauvais !
Oh, un autre fan des Inconnus ! :mrgreen: (j'adorais ce sketch)
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Sayonara Monsieur Désespoir

Message non lu par Wang Tianjun » 19 mars 2009, 10:55

Sorrow a écrit :
Wang Tianjun a écrit :Quant à l'édition de Glénat
mhm... Pika^^
Oups j'avais pas les idées claires ce matin lol
Sorrow a écrit :
Wang Tianjun a écrit :Un bon point d'interrogation pour cette série : :?: Pour l'instant c'est plutôt nippon ni mauvais !
Oh, un autre fan des Inconnus ! :mrgreen: (j'adorais ce sketch)
Ah.... c'est dans un sketch des inconnus ? :oops: Bioman ?
J'avoue ne pas du tout y avoir pensé, ça a du rester dans mon inconscient...

mais je suis fan des inconnus aussi hein ! Même si je préfère les Nuls !



(Oula mais c'est que c'est un beau post bieeen HS tout ça... )
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Sayonara Monsieur Désespoir

Message non lu par Sorrow » 19 mars 2009, 10:59

Wang Tianjun a écrit :Ah.... c'est dans un sketch des inconnus ? :oops: Bioman ?
Non, les téléphones :mrgreen: . Jamais vraiment apprécié les nuls par contre :oops: .


Oui, donc, comme je le disais, j'irai l'acheter bientôt pour poster un avis. ( ou comment ne pas être totalement HS ^^)
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

samizo kouhei
Messages : 1873
Enregistré le : 11 juin 2004, 08:50
Contact :

Re: Sayonara Monsieur Désespoir

Message non lu par samizo kouhei » 19 mars 2009, 14:00

Volume 1 : J'ai vraiment bien aimé. L'humour grinçant est très efficace (notamment la file des stalkers) et les personnages très pittoresques.

Steph121
Messages : 11
Enregistré le : 22 mars 2009, 20:23

Re: Sayonara Monsieur Désespoir

Message non lu par Steph121 » 22 mars 2009, 20:41

Wang Tianjun a écrit : Je me demande si ça aurait pas été judicieux de traduire les noms :lol: (comme à l'époque du club dorothée... max et compagnie...).
Heureusement que non ! Ca aurait donné dans le nanard... Imagine des noms du type Eleonore Mal, Sandra Gueuse et autre nullité cela rendrait le titre pathétique (en plus pas facile de faire des jeux de mots avec ces cas sociaux).(don't worry, j'ai compris l'ironie mais je me permet d'en rajouter une couche)

Personnellement
je ne pensait pas que ce manga arriverai un jour chez nous, en parti à cause de son humour très japonais, et très référencé. Et je suis donc très heureux de la voir débarquer (non je ne lis pas de scan), pour notre plus grand plaisir (mais qui ne sera pas partagé par tous :roll: )
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Sayonara Monsieur Désespoir

Message non lu par Wang Tianjun » 23 mars 2009, 08:08

Steph121 a écrit :
Wang Tianjun a écrit : Je me demande si ça aurait pas été judicieux de traduire les noms :lol: (comme à l'époque du club dorothée... max et compagnie...).
Heureusement que non ! Ca aurait donné dans le nanard... Imagine des noms du type Eleonore Mal, Sandra Gueuse et autre nullité cela rendrait le titre pathétique (en plus pas facile de faire des jeux de mots avec ces cas sociaux).(don't worry, j'ai compris l'ironie mais je me permet d'en rajouter une couche)
Ironique ? Oui mais pas tant que ça au final :wink:
Certes la traduction des noms aurait été un des choix les plus pourris à faire, surtout vu l'ancrage de cette oeuvre dans l'univers typiquement japonais. (Mais un André Zespoir, ou une Marie zolement, ça aurait pu le faire :mrgreen: ).
Cela dit, il n'y a rien de pire pour une vanne qu'elle ait besoin de se faire expliquer :
"_Donc ça a voulait dire ça et ça, et donc tu aurais du rire là !
_Ah...
_Bah rigole !
_..."

Certains mangas prennent le parti de faire la traduction en instaurant des références française, ou en faisant des jeux de mots français (je pense à Kimengumi ou Yakitate ! Ja-pan, avec plus ou moins de succès), alors que là on ne traduit rien et on explique. Si cela donne un côté didactique et nous permettant d'apprendre des trucs en plus sur la culture nippone, il faut reconnaitre que l'humour ne fait mouche qu'un coup sur deux. C'est donc un pari audacieux de la part de Pika que de licencier cette série, et d'essayer de la rendre compréhensible pour nous autres petits francophones.

EDIT : d'ailleurs, en parlant de cette traduction intégrale ou partielle, que pensez-vous du titre adapté par Pika ? N'aurait-il pas mieux fallu garder "Sayonara Zetsubo Senseï" ou tout traduire en "Au revoir, Monsieur Désespoir" ? (d'ailleurs ça rime ainsi :mrgreen: )
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Répondre