Himiko-Den, Majin-Devil : les histoires courtes d'Oh!Great

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9837
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Himiko-Den, Majin-Devil : les histoires courtes d'Oh!Great

Message non lu par Koiwai » 25 avr. 2009, 15:43

Himiko-Den
Image
La fiche sur Manga-news

A l'origine, Himiko-Den, la légende d'Himiko est un jeu vidéo scénarisé par Kou Masaika et dont le chara-design a été réalisé par Oh ! Great, le célèbre auteur d'Enfer et Paradis et d'Air Gear. En 1999, ce même Oh ! Great réalise une adaptation libre du jeu en manga.

Il y a plusieurs siècles de cela, des guer­riers bri­sèrent en deux un mi­roir ma­lé­fique qui menaçait d'anéantir l'humanité. En 1998, le jeune Kutani découvre l'un des deux fragments du miroir. Dès lors, sa vie est bouleversée. Des évènements apocalyptiques s'abattent sur son entourage, tandis qu'il se retrouve propulsé, en compagnie de son amie Himiko, dans un passé des plus sanglants. Dès lors, le seul espoir de survie semble reposer sur la jeune Himiko...

En gros, des gentils se battent contre des méchants. Le scénario aurait tout aussi bien pu être résumé ainsi, tant cette histoire de bataille pour sauver le monde est confuse et mal menée. En effet, en plus d'être dénuée de toute originalité, l'histoire est souvent difficile à suivre et le tout va trop vite. Le sentiment d'incompréhension qui guette sans cesse le lecteur est sans doute dû également à l'édition catastrophique de Panini: le choix des polices est très peu ingénieux et rend certains bulles illisibles, notamment celles des ennemis, ce qui est tout de même très gênant puisque certaines explications de l'histoire passent par eux. A un moment, l'éditeur réussit même l'exploit d'écrire le texte à l'envers... La traduction en elle-même est très inégale, l'adaptation et l'impression très moyennes... Tout est bâclé. Dans ces conditions, le lecteur n'a aucune envie de se pencher plus en détails sur le semblant de scénario.

Restent les dessins d'Oh ! Great. La patte de l'auteur est tout de suite reconnaissable. Mais nous avons affaire ici à du Oh ! Great à ses débuts, et l'ensemble est donc très inégal. Les problèmes de proportion et de régularité sont nombreux, et les fonds parfois inexistants.

Que l'on soit fan ou non de Oh ! Great, Himiko-Den est un one-shot anecdotique, qui flirte souvent avec le mauvais et s'y enfonce parfois. Et l'édition de Panini, complètement déplorable si l'on excepte les huit premières pages en couleurs, ne rattrape rien.
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Himiko-Den

Message non lu par Wang Tianjun » 25 avr. 2009, 15:46

Il se trouve encore celui là ? Lol

Je pensais essayer de me le procurer, un de ses jours, mais au vu de cette critique... ce sera pas pour tout de suite :D
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Himiko-Den

Message non lu par Otaku62 » 25 avr. 2009, 16:34

je suis surpris que tu l'ai trouvé koiwa! :shock:
ou alors dans le marché de l'occasion...

Avatar du membre
Jokk
Messages : 371
Enregistré le : 09 août 2008, 15:59
Localisation : Un peu plus loin sur le côté

Re: Himiko-Den

Message non lu par Jokk » 25 avr. 2009, 20:04

Je l'ai moi celui-là et c'est vrai qu'il est pas top, un autre tome n'aurait pas été de trop pour bien ou du moins mieux ficeler l'histoire.
"Le seul tyran dont j'accepte le joug est la raison" Richard Rahl, Sourcier de Vérité ,Sorcier de Guerre, empereur de D'Hara, maître des Contrées du Milieu, époux de la Mère Inquisitrice.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9837
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Himiko-Den

Message non lu par Koiwai » 26 avr. 2009, 00:21

Je suis tombé dessus en occaz tout à fait par hasard il y a quelques semaines, en effet ^^ Je n'en avais même jamais entendu parler avant ^^"" Mais en le voyant, je me suis dit "pourquoi pas"... Et maintenant que je l'ai lu, je me dit "pourquoi ?" :lol:
Image

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Himiko-Den

Message non lu par Otaku62 » 26 avr. 2009, 10:14

pour les dessins de oh great peut être...

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Himiko-Den

Message non lu par Wang Tianjun » 26 avr. 2009, 10:30

Otaku62 a écrit :pour les dessins de oh great peut être...
Et encore... là on est dans sa période pré-Ten², donc comme l'a dit Koiwai, il y a encore pleins de problèmes de proportions et compagnie... notamment les grands yeux (il suffit de comparer les premier et dernier tomes de Ten² pour se rendre compte de son progrès graphique)
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Himiko-Den

Message non lu par Otaku62 » 26 avr. 2009, 10:52

c'est justement ça qui est intéressant!voir ces œuvres antérieur pour voir ces progrès...

yaku
Messages : 114
Enregistré le : 25 déc. 2008, 15:03
Localisation : Région parisienne en ce moment

Re: Himiko-Den

Message non lu par yaku » 28 avr. 2009, 19:15

vais-je me faire tuer si je dis que je l'ai trouvé aujourd'hui pour à peine 2€ (enfin bon, y'a pas de jaquette, c'est le point négatif, car sinon il est en parfait état)? :D
bon, pas encore lu, donc je repasse plus tard pour donner un avis ^^
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Majin-Devil

Message non lu par Wang Tianjun » 06 oct. 2009, 14:08

Bon, tu m'en voudras pas Koiwai, si je squatte ce topic à l'abandon ? Pas envie de créer un topic juste pour Majin-Devil, autant regrouper les petites oeuvre de Oh! Great, non ? :wink:


Majin-Devil

Image
La fiche Manga-News
Tome 1

A l’instar d’Himiko-Den, Majin-Devil est une des œuvres de jeunesses de Oh! Great, le célèbre auteur d’Enfer et Paradis et d’Air Gear, connu pour son fan-service totalement assumé, son style graphique remarquable et au style narratif tellement particulier dans sa grandiloquence, au point qu’il connaît autant d’adeptes que de détracteurs. Ici, l’auteur nous délivre une histoire qui s’oriente principalement sur les thématiques de l’horreur et du fantastique. Un style qu’il affectionne particulièrement, puisant dans ses peurs enfantines que nous pouvons tous partager. Autant le dire tout de suite, Majin-Devil ne fait pas dans la finesse en ce qui concerne les séquences gores, glauques, malsaines, dérangeantes… Ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains, comme l’atteste le logo « Pour lecteurs avertis » sur la couverture, bien que trop discret…

Contrairement à ce que peut le laisser présager la couverture et le résumé de l’éditeur, il n’y a pas qu’une seule histoire dans ce premier tome mais deux, assez indépendantes même si des liens apparaissent entre elles. La première partie du tome met en scène Tetsu, le leader d’un gang de bosozokus (loubards se déplaçant en motos), redouté dans tout le quartier, et vivant avec sa sœur Satomi qui lui voue une admiration sans bornes. Son destin basculera lorsqu’il croisera la route d’un démon sanguinaire, auteur de nombreux massacres, et qui le laissera pour mort. En réalité, Tetsu survivra en devenant un démon à son tour, et devra alors lutter entre ce pouvoir et cette immortalité qui s’offrent à lui, et les pulsions malsaines qui l’animent. Saura-t-il rester humain ou deviendra-t-il un vrai démon ? Pourra-t-il protéger sa sœur face aux menaces qui rodent, lorsque la pire d’entre elle vient de lui-même ?

La seconde histoire du tome prend place dans un lycée et nous présente Dekoppa, un petit génie et le look qui va avec, qui découvre un monde d’horreur autour de lui et contre lequel il sera amené à lutter. D’étranges créatures sont en effet en train de semer la panique dans le lycée, voire dans la ville entière… Mais le destin du jeune garçon n’était-il pas déjà écrit à l’avance ?

Chose rare chez l’auteur, Majin-Devil est étonnamment très lisible ! Le découpage scénaristique est assez plaisant et pour une fois, les histoires se suivent de manière linéaire, sans que l’auteur ne parte sur des pistes malvenues. De ce fait, le lecteur prendra bien ses marques et on suivra avec attention le destin des héros. Sous couvert d’une ligne classique du « Bien » contre le « Mal », on découvre tout de même une réflexion entre ceux qui se laissent dépasser par leur pouvoir et ceux qui agissent de manière raisonnée et en restant humain. On peut certes penser que le personnage de Dekoppa a été créé de manière à ce que les lecteurs puissent s’identifier plus facilement, mais l’auteur arrive à sortir intelligemment des clichés du genre. Seuls les personnages féminins n’arrivent pas à sortir de leurs rôles de cruches à sauver, mais elles restent également attachantes.

On pouvait s’attendre à pire, mais au final ce tome 1 de Majin-Devil est plutôt plaisant. Si l’auteur n’a pas encore atteint le niveau graphique qu’il expose dans ses œuvres récentes, son trait est ici agréable, et les scènes d’actions ne sont pas surchargées, ce qui ne plombe pas la lecture. On pourra seulement être dérangé par certaines scènes difficiles et le design de quelques monstruosités, mais c’est là le but atteint par l’auteur : proposer quelque chose de très malsain. L’éditeur Panini nous gratifie également d’un grand format et de huits pages couleurs, sublime le trait de l’auteur, même si le papier aurait pu être de meilleure qualité. On en vient alors à se demander pourquoi un tel traitement n’a pas été également appliqué pour Enfer et Paradis, mais ceci est un autre débat…

Parmi les œuvres de jeunesses de Oh! Great, Majin-Devil se révèle être une très bonne surprise. Si les caractéristiques principales de l’auteur sont bien présentes, cette histoire étonné par la clarté de la narration et l’attachement aux héros que l’on peut éprouver, surpassant même Enfer et Paradis ou Air Gear sur certains point. Bref, contrairement au très décevant Himiko-Den, Majin-Devil se trouve être une excellente acquisition pour tous les fans de Itoh Ogure !
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Répondre