Suzuka

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Suzuka

Message non lu par Otaku62 » 25 mai 2009, 11:21

SUZUKA
Image Image


Auteur:koji SEO
Genre:comédie sentimentale
Nombre de volume:-japon 18(fini) par Kodansha
-France 12(en cours) par Pika

Résumé:Yamato et Suzuka vont au même lycée et vivent dans le même logement étudiant. Suzuka est particulièrement sportive et est sous pression à chaque rencontre sportive et pratique le saut en hauteur. Yamato rencontre Suzuka et bien qu'il ne soit pas particulièrement sportif il finit par l'aider et un rapport d'amitié et d'amour se développe entre eux.

Avis: Voilà un manga qui diffère des autres mangas par son mélange entre comédie et manga sportif. Car même si l'histoire principale reste centrée sur l'histoire d'amour entre Yamato et Suzuka, différents obstacles se mêlent à eux. [spoiler]En premier lieu, Kazuki le premier amour de Suzuka décédé qui a pris une grande place dans le coeur de cette dernière et donnera beaucoup de mal à Yamato, les deux étant très semblables niveau physique et caractère. Pour Suzuka, Yamato entrera même dans le club d'athlétisme où il semble doué pour la course notamment sur le 100m.
Puis Honoka,fille qui est tombée amoureuse de Yamato pendant son enfance,va sortir avec ce dernier un temps pour mieux comprendre qu'il est toujours amoureux de Suzuka.
Le couple se formant enfin, un nouvel obstacle se met en travers de la route: Suzuka a été approchée pour partir étudier aux Etats-Unis. Yamato ne comprenant pas la décision de sa bien aimée va même tomber sur une jeune fille nommé Yui qui elle aussi va peut être porter préjudice à nos deux tourteraux.[/spoiler]

Bilan:
positif:-le graphisme de l'auteur
-les personnages secondaires
-les différents rebondissements
négatif:-le fan service très présent au début

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9788
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Suzuka

Message non lu par Koiwai » 25 mai 2009, 17:28

Otaku62, je me suis permis d'éditer ton post pour corriger rapidement les nombreuses fautes d'orthographe et de ponctuation, et pour mettre sous les balises spoil une partie de ton texte qui révèle des moments-clés de l'histoire (pour une présentation, c'est vraiment pas top) :wink: Merci pour le topic, en tout cas :)

En ce qui concerne la série, mes avis sur les tomes sont disponibles sur le site :) J'aimais beaucoup Suzuka au début, mais depuis 3 tomes, je trouve que la série s'enlise pas mal.

Mon avis sur le tome 12:

Suzuka a décidé de partir dans cinq mois aux États-Unis pour se perfectionner en saut en hauteur. Pour pouvoir rester en contact avec elle, Yamato décide de s’acheter un ordinateur. Seul hic: il lui faut trouver assez d'argent pour pouvoir acheter le PC. La recherche d'un petit boulot commence alors, et notre héros est embauché, un jour par semaine, dans un restaurant où il retrouve Yui, qui est en fait la fille du patron.

Depuis deux volumes, le manga de Kouji Seo a tendance à s'enliser, et malheureusement, ce nouveau tome confirme cette tendance.
En dehors de quelques scènes classiques de rendez-vous et de disputes, la relation entre Suzuka et Yamato évolue peu et est traitée de manière tellement superficielle que l'on a de plus en plus de mal à y voir une véritable relation amoureuse.
Mais en s'attardant sur le petit boulot de notre héros, le mangaka en profite tout de même pour développer un peu la candide mais sympathique Yui. Après Miho et Honoka, c'est à son tour de tomber amoureuse de Yamato... Cependant, la jeune fille refuse, du moins pour le moment, de s'immiscer entre Suzuka et Yamato. Mais qu'en sera-t-il par la suite ? Un autre constat malheureux s'impose alors: encore une jeune fille qui tombe amoureuse de notre héros... Et Suzuka n'en finit plus de devenir un manga superficiel et prévisible, tant certains évènements sont courus d'avance.

Globalement, la lecture reste agréable, mais on ne peut que constater que les trois derniers volumes parus (ce douzième tome inclus) rendent la série de plus en plus poussive. Espérons que dans le prochain tome, Kouji Seo arrivera enfin à relancer l'intérêt et à réellement faire évoluer la relation entre nos deux héros.
Image

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Suzuka

Message non lu par Otaku62 » 25 mai 2009, 17:40

Koiwai a écrit :Otaku62, je me suis permis d'éditer ton post pour corriger rapidement les nombreuses fautes d'orthographe et de ponctuation, et pour mettre sous les balises spoil une partie de ton texte qui révèle des moments-clés de l'histoire (pour une présentation, c'est vraiment pas top) :wink: Merci pour le topic, en tout cas :)
je pensais avoir éviter au maximum les fautes d'orthographe mais merci d'avoir corrigé... :mrgreen:
Pour les spoilers,je ne savais pas si cela n'en était vu qu'on est au tome 12 mais si tu juges cela nécessaire,no problème. :wink:
Et pour le topic je t'en prie.
koiwai a écrit :Depuis deux volumes, le manga de Kouji Seo a tendance à s'enliser, et malheureusement, ce nouveau tome confirme cette tendance.
En dehors de quelques scènes classiques de rendez-vous et de disputes, la relation entre Suzuka et Yamato évolue peu et est traitée de manière tellement superficielle que l'on a de plus en plus de mal à y voir une véritable relation amoureuse.
je suis aussi d'accord sur ce point là.Après le tome 8,je pensais vraiment que nos 2 tourtereaux allaient enfin se comporter comme un couple mais tout cela est encore très timide.On ne les voit d'ailleurs jamais s'embrasser...
Koiwai a écrit :Mais en s'attardant sur le petit boulot de notre héros, le mangaka en profite tout de même pour développer un peu la candide mais sympathique Yui. Après Miho et Honoka, c'est à son tour de tomber amoureuse de Yamato... Cependant, la jeune fille refuse, du moins pour le moment, de s'immiscer entre Suzuka et Yamato. Mais qu'en sera-t-il par la suite ? Un autre constat malheureux s'impose alors: encore une jeune fille qui tombe amoureuse de notre héros... Et Suzuka n'en finit plus de devenir un manga superficiel et prévisible, tant certains évènements sont courus d'avance.
C'est vrai que Yuhi a apporté un peu de fraicheur à l'histoire en donnant un nouvel obstacle à notre couple.Surtout qu'elle est très mignonne et n'hésite pas à charmer ce pauvre yamato...Alors oui,encore une fille qui tombe amoureuse de yamato mais là c'est plus subtil...dans la manière où yamato a réconforté yuhi la première fois qu'ils se sont vus....
Koiwai a écrit :Globalement, la lecture reste agréable, mais on ne peut que constater que les trois derniers volumes parus (ce douzième tome inclus) rendent la série de plus en plus poussive. Espérons que dans le prochain tome, Kouji Seo arrivera enfin à relancer l'intérêt et à réellement faire évoluer la relation entre nos deux héros.
franchement j'ai lu quelque bride sur la suite de l'histoire et le reste s'avère un peu moins classique que dans ce genre de mangas...

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Suzuka

Message non lu par Erkael » 25 mai 2009, 22:39

Pour les spoilers,je ne savais pas si cela n'en était vu qu'on est au tome 12 mais si tu juges cela nécessaire,no problème.
Le principe d'une présentation c'est de présenter! Donc forcément des gens ne connaissant pas la série vont venir lire ce premier post...
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Suzuka

Message non lu par Otaku62 » 26 mai 2009, 11:36

c'est vrai que de ce point de vue là ok!si je refais un nouveau topic à l'avenir j'essaierais de ne pas spoiler...

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9788
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Suzuka

Message non lu par Koiwai » 02 août 2009, 21:17

Tome 13:

Tandis que Yamato continue de s'acharner au travail et que Suzuka s'entraîne encore et toujours, la relation entre les deux adolescents est de plus en plus problématique. Ils ne cessent de se disputer, alors que le départ de Suzuka pour les Etats-Unis est imminent. Et alors qu'une dernière réconciliation semblait possible, Suzuka brise tout espoir...

Changement de ton dans ce treizième volume de Suzuka, qui se fait plus dramatique: l'heure du départ de notre héroïne approche sans que nos deux tourtereaux parviennent à vraiment se réconcilier. Yamato, bien qu'il ait clairement évolué depuis le début de la série et ne cesse de faire des efforts pour plaire à Suzuka, continue d'enchaîner les bourdes, notamment en oubliant l'anniversaire de sa belle. Suzuka, quant à elle, ne fait rien pour l'aider et conserve son côté très caractériel. Et certes, on se lasse de voir nos deux héros sans cesse coincés dans ce genre de problèmes, mais pour une fois, le contexte est différent: avec le départ imminent de Suzuka, le lecteur peut enfin ressentir toute la mélancolie de cette dernière, et la profonde détresse qu'elle éprouve pour exprimer réellement ce qu'elle ressent.
Finalement, la jeune fille s'envole pour les Etats-Unis en rompant sa relation avec Yamato, au grand dam de ce dernier, qui voit tous les efforts qu'il avait faits réduits à néant et s'enferme dans la déprime. L'occasion pour la pétillante Yui de tenter une approche auprès de celui qu'elle aime. Mais malheureusement pour elle (et heureusement pour les lecteurs les plus friands de fan-service), elle le fait de la plus mauvaise des manières.

Ce treizième tome est un véritable bond dans l'intrigue et relance la série, qui cependant, peine toujours à convaincre sur certains points, notamment au niveau de la façon qu'a Kouji Seo de mettre en avant les sentiments et réactions de ses protagonistes, qui manquent parfois réellement de crédibilité.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9788
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Suzuka

Message non lu par Koiwai » 03 oct. 2009, 18:41

Tome 14:


Suzuka s'est envolée pour les Etats-Unis, laissant Yamato seul face à son désespoir. Mais peu de temps après, et alors qu'il est nommé capitaine du club d'athlétisme, il tombe par hasard sur Honoka et relie des liens avec elle... Et alors que Suzuka est de retour au Japon, le coeur de notre héros est plongé dans la plus totale confusion...

Ce quatorzième tome voit donc réapparaitre un personnage bien connu de la série, celui de Honoka. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la jeune fille a bien changé. Plus sincère et plus sûre d'elle, elle ne manque pas de semer à nouveau le trouble dans le coeur de Yamato, d'autant qu'elle-même semble troublée en revoyant son ancien amour. Mais en fin de volume, le manque de réactivité de notre héros semble destiné à avoir raison des derniers liens qui l'unissaient à Honoka. C'est également vers la fin du volume que réapparaît Suzuka. Les retrouvailles entre Yamato et elle se déroulent d'une manière un peu tendue, le premier ne sachant pas comment réagir face à celle qui l'a plaqué l'année précédente, et la deuxième semblant plus ou moins désireuse de repartir sur de bonne bases avec son ancien petit ami tout en conservant son côté caractériel et timoré.
Face à tout ceci, Yamato est à nouveau en plein doute. Mais son amie d'enfance et ancien amour, nouveau personnage fraîchement débarqué de Hiroshima, pourra-t-elle l'aider à effacer ses doutes ? Ou, au contraire, ne fera-t-elle qu'en semer encore plus ? La réponse arrivera sans doute dès le prochain tome.
En attendant, c'est avec un grand plaisir que l'on retrouve dans ce quatorzième volume une Honoka quelque peu métamorphosée et séduisante au possible, qui vient relancer un peu la série pendant l'absence de Suzuka. On apprécie beaucoup que Kouji Seo n'ait pas oublié ce personnage et qu'il semble commencer à lui ouvrir une "porte de sortie". On attend également de voir ce que l'apparition de l'amie d'enfance de Yamato va apporter à la série. Mais surtout, on a hâte de voir comment, à présent, va évoluer la relation entre Suzuka et Yamato. Enfin, on s'étonne un peu de l'absence totale de Yui, surtout au vu de la fin du tome précédent.
Voici donc un volume intéressant, mais qui, s'il se révèle bien plus riche qu'on ne le croirait et ouvre de nouvelles perspectives à la série, reste quelque peu maladroit, téléphoné et peu naturel au niveau de certains dialogues et situations.
Image

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Suzuka

Message non lu par Otaku62 » 03 oct. 2009, 19:41

C'est vrai qu'il ouvre pas mal de situations!Car avec le retour de suzuka et la relation Yamato/Haruka le tome était bien distillé.Ce que j'ai moins aimé par contre,c'est que le temps défile beaucoup entre les chapitres et j'aurais aimé un repère temporel...

Avatar du membre
Chrno_33
Messages : 5
Enregistré le : 04 oct. 2009, 18:28

Re: Suzuka

Message non lu par Chrno_33 » 04 oct. 2009, 19:07

Otaku62 a écrit :C'est vrai qu'il ouvre pas mal de situations!Car avec le retour de suzuka et la relation Yamato/Haruka le tome était bien distillé.Ce que j'ai moins aimé par contre,c'est que le temps défile beaucoup entre les chapitres et j'aurais aimé un repère temporel...
Entièrement d' accord avec toi Otaku62.
Sinon Suzuka est une bonne série sans prétention et dont les "rebondissements" sont aussi nombreux que (plus ou moins) inattendus. A posséder pour ceux qui souhaitent lire un manga alliant sport et romance.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9788
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Suzuka

Message non lu par Koiwai » 20 nov. 2009, 17:26

Tome 15:

L'heure du choix d'une université approche pour Yamato, qui penche entre les universités de Seijô et Toto, qui semblent toutes deux intéressées par son talent en athlétisme. D'abord intéressé par Toto, pour laquelle il n'y a pas de concours d'entrée et où son amie d'enfance Saki a décidé d'aller, le jeune garçon est à nouveau en plein doute quand Suzuka lui annonce qu'elle ira à Seijô... Que choisira-t-il ?
Tandis que Yamato fait son choix, le récit se penche un peu plus sur le personnage de Saotome. Toujours amoureuse de son ami d'enfance, elle enchaîne cependant les râteaux et fait semblant de s'en moquer en se réfugiant dans l'alcool... Loin d'être dupe, Yamato la force à dire ce qu'elle a réellement sur le coeur à l'élu de son coeur, avant que ce dernier ne parte aux Etats-Unis pour plusieurs années... Il est ici plaisant de voir que Kouji Seo apporte un peu plus de profondeur à Saotome, qui, au début de la série, n'était rien d'autre qu'un prétexte au fan-service. Mais surtout, la déception amoureuse de la demoiselle sert avant tout de déclic à Yamato, poussé à retenter sa chance auprès de Suzuka. Celle-ci refuse dans un premier temps, mais Yamato, qui continue de gagner en maturité, n'est pas décidé à laisser tomber... Ainsi, la toute fin de volume relance les choses en nous annonçant ce qui devrait être la dernière ligne droite de la série.

A trois volumes de la fin, Suzuka (re)commence enfin à voir les choses bouger entre ses principaux personnages, et la suite devrait encore gagner de l'intérêt.

Un bémol, cependant, en ce qui concerne le personnage de Saki, qui ne sert finalement pas à grand-chose, si ce n'est de faire-valoir à Yamato.
Image

Répondre