Hyde & Closer

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Hyde & Closer

Message non lu par Koiwai » 30 sept. 2009, 19:20

Hyde & Closer
Image
La fiche sur Manga-news

Tome 1:

Un nouveau shonen chez Akata/Delcourt ? Voilà une chose assez rare, et depuis le temps, nous avons pu remarquer la tendance de l'éditeur à nous sortir en France des shonen passionnants ou sortant des sentiers battus, il suffit de lire Beck, le malheureux Karakuri Circus ou encore Yakitate !! Ja-pan (et ce malgré l'essoufflement des derniers tomes) pour s'en convaincre. Alors, que vaut cet Hyde & Closer, première oeuvre de Haro Asô ? C'est ce que nous allons voir tout de suite.

Shunpei Closer, 13 ans, est un collégien comme les autres, à ceci près qu'il est beaucoup plus peureux que la moyenne et n'hésite pas à simuler une blessure pour se faire dispenser de sport, quitte à se ridiculiser devant ses camarades. Mais sa vie bascule le jour où un mystérieux individu lui livre une boîte contenant une peluche de singe. Peu après, c'est avec effroi qu'il voit le dit singe s'animer et tenter de le tuer ! C'est alors que vient à sa rescousse... Hyde, son propre nounours en peluche, offert par son grand-père mystérieusement disparu plusieurs années auparavant. Après un combat dont Hyde sort vainqueur, Shunpei apprend que son grand-père, en apparence grand voyageur, est en réalité le roi des sorciers. Mais surtout, la rumeur court que quiconque dévorera le coeur palpitant de son petit-fils deviendra le nouveau roi ! Voici alors notre héros attaqué de part et d'autre par des individus accompagnés de jouets animés. Mais heureusement, Hyde est là pour veiller sur lui.

Hyde & Closer commence somme toute comme beaucoup de shonen: un héros plutôt peureux voit sa vie basculer et est contraint de se battre pour sauver sa peau, et petit à petit, il gagne confiance en lui. Mais ici, de nombreux éléments rendent la lecture plaisante, à commencer par un style graphique efficace, à la fois dynamique, expressif et original. L'action est là dès le départ, et se révèle bien barrée de par le fait que ce sont des jouets et des peluches qui se battent avec une certaine soif de sang (ou de coton, en l'occurrence). Le rythme est soutenu mais les combats ne s'éternisent jamais, du moins pour le moment. L'humour est également de la partie, et le côté barré est omniprésent, notamment grâce au personnage de Hyde (un ourson en peluche maniant une tronçonneuse avec un air sadique, ce n'est pas très commun) et consorts. Quant au thème de la sorcellerie, au coeur de l'oeuvre, il ne demande qu'à être développé et nous promet une suite alléchante. Enfin, si l'intrigue paraît assez enfantine dans ce premier volume, quelques questions et éléments sont là pour nous laisser entrevoir une suite destinée à gagner en profondeur: Pourquoi Alcyd, le grand-père de Shunpei, a-t-il disparu ? Quel sont les véritables enjeux de cette lutte pour le pouvoir ? Et Hyde sera-t-il toujours là pour protéger notre héros ?

Ce premier tome introduit les choses de manière classique mais non moins efficace, et nous promet une suite des plus intéressantes, destinée à gagner en profondeur.

Quant à l'édition de Delcourt, elle est très bonne, comme souvent, avec des clés de compréhensions très utiles et des informations sur la sorcellerie qui sont les bienvenues. Seul reproche: une police d'écriture pas toujours très lisible (lors des texte d'incantation, par exemple).
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6385
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Hyde & Closer

Message non lu par Erkael » 30 sept. 2009, 20:15

A première vue ça ressemble à un mix entre Rozen Maiden et Zatchbell...

A voir, pourquoi pas...
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Noraiya
Messages : 15
Enregistré le : 08 sept. 2009, 22:07
Localisation : En enfer....surement

Re: Hyde & Closer

Message non lu par Noraiya » 02 oct. 2009, 14:35

HUm jusqu'à present les rares résumés que j'en avais lu me faisait indéniablement penser à Reborn...mais là j'avoue qu'en fait c'est différent..j'pense que j'vais me laisser tenter par le 1er tome..on verra bien..

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Hyde & Closer

Message non lu par Floo D Ace » 14 oct. 2009, 11:17

Vol.1 : Hyde & Closer qu’est-ce donc ? Non, non ce n’est pas un nouveau magazine people. C’est tout simplement la nouvelle acquisition shonen de l’éditeur Akata/Delcourt. Quand on connait la qualité des autres shonen parut chez l’éditeur, on est en droit d’attendre du lourd.

Shunpei est ce qu’on pourrait appeler un froussard, un lâche. Il passe son temps à fuir, même pour des choses anodines. Petit problème, il est le descendant du plus grand sorcier que la terre est connue. Forcément son pouvoir attise la convoitise, d’autant plus que celui qui dévorera son cœur encore battant récupèrera son pouvoir. C’est sous forme de « poupées/peluches vaudou » que le danger arrive…alors qu’il est en bien mauvaise posture Shunpei reçoit l’aide d’un allié de taille. En effet, lui aussi dispose d’une peluche, plus particulièrement un ours nommé Hyde. Bien loin du classique « teddy bear », Hyde préfère les cigares en chocolat et sa bonne vieille tronçonneuse plutôt que les câlins.

En voilà une histoire peu commune ! Comme on pouvait le penser de la part de l’éditeur, c’est à nouveau un manga hors du commun qui nous est présenté. Après la boulangerie avec Yakitate Japan !, le rock avec Beck, les marionnettes avec Karakuri Circus ou les épées mangeuses d’âmes avec Togari…voilà Hyde & Closer et ses peluches vaudou. De ce côté-là il est clair que c’est un sujet qui sort des sentiers battus, d’ailleurs les seuls mangas que l’on pourrait trouver « ressemblant » sont Nui (chez Ki-oon) et Rozen Maiden (chez Soleil). Autant dire que l’idée est donc rudement bien trouvée. Si le scénario ne manque pas d’originalité, il n’est pas pour autant exempt de tout défaut. En effet, s’il faut reconnaitre que le coup des peluches vodou est intéressant, les personnages eux-mêmes ne sont pas forcément « charismatique ». Le pauvre Shunpei est un héros de shonen comme on a pu en croiser déjà des tonnes, ses ennemis d’ailleurs n’ont rien non plus de « fantastique ». Certaines tournures reste vraiment très « shonen » (en même temps s’en est un) et bien souvent « déjà vu ». L’exemple type restant la fin du combat avec Shindo. Alors qu’il a bien faillit mourir par la main de ce dernier, il décide de le sauver et en rajoute en devenant pratiquement ami avec ce dernier. Incroyable mais vrai ! Le côté naïf du héros est vraiment agaçant par moment. Par ailleurs, les grandes tirades sur l’amitié, la confiance en soi ainsi que le surpassement de soi-même, sont aussi au rendez-vous.

Fort heureusement, le manga à des côtés positif aussi, le côté déjanté avec lequel l’auteur traite l’histoire est du plus bel effet. Notons aussi le personnage d’Hyde, vraiment classe, marrant et complètement taré. On se demande vraiment comment l’auteur a eu l’idée de faire apparaitre un ours fumant des cigares en chocolat, buvant du miel « on the rocks » et surtout ayant comme arme une tronçonneuse. La série étant courte (sept tomes), l’auteur ne perd pas de temps et impose d’amblé un rythme soutenu. Le nombre d’adversaire est déjà défini, plusieurs mystères sont mis en route (le grand-père, la nature d’Hyde etc etc…) bref on s’en qu’il va droit au but. Pour ce qui est des graphismes, c’est somme toute correct. Si le chara design du héros ne casse pas trois pattes à un canard, celui des autres personnages et surtout des peluches est du plus bel effet. L’auteur diversifie autant qu’il peut les genres et styles et au final l’ensemble rend vraiment bien. Les combats sont très clairs et lisibles, le découpage permet de bien suivre et à aucun moment nous ne sommes perdus en nous demandant ce qu’il vient de se passer.

Pour ce qui est de l’édition, Akata met le paquet et rend un excellent tome au final. On notera par ailleurs toujours les bonus de l’auteur, les clefs de compréhension et surtout un petit « spitch » sur la sorcellerie. Petit bémol pour le changement de police d’écriture lors des incantations, si celle des peluches reste lisible, celle des incantations n’est pas toujours très claire.

Au final, on attendant quelque chose de spécial et d’original et c’est le cas. Sans vraiment renouveler le genre Hyde & Closer, tranche avec ce qui se fait habituellement. Le style décalé de l’auteur apportant un réel plus et permet à l’histoire de sortir des sentiers battus. Si quelques défauts sont présents, ils restent tout de même mineur et ne devrait pas vraiment gêner la lecture pour cette courte série.

Voilà voilà, en gros mon avis rejoint pas mal celui de Koiwai, qui dit Akata dit shonen original le "proverbe" n'a pas menti. Par contre c'est vrai que la police d'écriture des incantations est pas toujours évidente à déchiffrer. :|
HUm jusqu'à present les rares résumés que j'en avais lu me faisait indéniablement penser à Reborn.
:shock: Comment est-ce possible ?? C'est pas du tout, du tout le même genre.

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Hyde & Closer

Message non lu par Sorrow » 14 oct. 2009, 17:45

floo D a écrit :
HUm jusqu'à present les rares résumés que j'en avais lu me faisait indéniablement penser à Reborn.
:shock: Comment est-ce possible ?? C'est pas du tout, du tout le même genre.
Un peu quand même... Le lycéen faiblard, que tout le monde vanne parce qu'il est pas fort en sport, qui s'apitoie sur sa faiblesse, et puis qui voit arriver de nulle part un nounours/bébé décidé à faire de lui quelqu'un de fort et de capable.
Le ton et le traitement ne sont pas les mêmes (Shunpei est tout de même bien moins loser que Tsuna), mais la situation de base peut y faire penser.



En passant, mon avis rapidos :

Shônen pas mauvais avec son duo sympathique. L'auteur arrive à rendre Hyde très expressif alors qu'il a des yeux en boutons, et rien que ça c'est très fort ! Son discours et ses manières collent bien à son attitude très virile, et pourtant il sait aussi être compréhensif, et ne cherche jamais à enfoncer son protégé alors qu'il a quand même tout d'une lavette. Et Shunpei est un héros tout de même étrangement sympathique. Certes il se lamente un peu sur son sort, mais il ne rejette pas la faute sur les autres, et on sent plus un problème de confiance en lui qu'une véritable attitude défaitiste.

D'un point de vue négatif, je dois dire que les codes du shônen m'ont explosé en plein visage. Rien ne m'a surpris, tout le volume correspond à ce que j'ai lu chez d'autres. D'un point de vue construction ou mise en place de l'histoire, il n'y a clairement aucune originalité. C'est à la limite le guide du parfait shônen classique. Même le thème de la sorcellerie ne permet pas vraiment au titre de tirer son épingle du jeu à ce niveau, puisqu'il ne s'agit que d'un détournement d'un pouvoir mystique à des fins shônens.

Pourtant, ça se laisse lire, même pour un blasé des shônens purement basé baston. Ca doit être l'ambiance, le découpage, le dessin, qui est tout de même redoutablement efficace de lisibilité et de clarté. Un vrai plaisir de suivre les combats. C'est aussi la personnalité de Hyde, l'aspect mignon des peluches détourné pour donner des vrais têtes de tueurs, etc.
Il y a quelque chose dans Hyde and Closer qui accroche tout de même bien. Sans doute parce que l'auteur retourne à la source des codes du genre et en tire le meilleur, sans autres artifices ou ambitions plus grandes. Enfin, normalement, vu que la série ne fait que sept volumes...

Si on souhaite un shônen qui ne traîne pas en longueur et de bonne qualité, je crois que Hyde and Closer est tout indiqué.
Si par contre on suit déjà pas mal d'autres shônens, il est plus hardu d'en recommander la lecture, tant rien ne se démarque vraiment du reste de la production pour l'instant, à part le fait que le titre semble parfaitement maîtrisé dans sa "non-originalité".
Le seul argument qui m'a donné envie de m'y essayer, c'est qu'il était publié par Akata. À voir l'évolution du titre pour savoir si c'était un bon choix.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Hyde & Closer

Message non lu par Floo D Ace » 14 oct. 2009, 21:49

Sorrow a écrit :
floo D a écrit :
HUm jusqu'à present les rares résumés que j'en avais lu me faisait indéniablement penser à Reborn.
:shock: Comment est-ce possible ?? C'est pas du tout, du tout le même genre.
Un peu quand même... Le lycéen faiblard, que tout le monde vanne parce qu'il est pas fort en sport, qui s'apitoie sur sa faiblesse, et puis qui voit arriver de nulle part un nounours/bébé décidé à faire de lui quelqu'un de fort et de capable.
Le ton et le traitement ne sont pas les mêmes (Shunpei est tout de même bien moins loser que Tsuna), mais la situation de base peut y faire penser.
Moué, m'enfin Clyde ne cherche pas a en faire quelqu'un de fort, il le protège. Après il le conseil pour ne pas qu'il crève c'est normal, il ne l'entraine pas spécialement ou autre...Enfin moi me concernant j'ai pas fait de rapprochement une seule seconde.

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Hyde & Closer

Message non lu par Koiwai » 14 nov. 2009, 15:40

Tome 2:

Les quatre premiers chapitres de ce tome voient Shunpei et Hyde confrontés à un nouveau sorcier secondé par un objet animé s'attaquant directement aux ombres de ses victimes. Mais ils ne sont pas seuls face à l'ennemi: Uryû, une camarade de classe de Shunpei ayant toujours considéré ce dernier comme un lâche et vouant un culte à un héros de série justicier et courageux, se retrouve mêlée à la bataille et va changer d'opinion sur notre héros.
Puis, après deux chapitres intitulés à juste titre "Digression", qui marquent une petite pause dans l'intrigue principale, les quatre derniers chapitres de ce tome voient apparaître un nouvel ennemi aidé de deux objets animés. La lutte s'annonce difficile, mais Shunpei et Hyde sont bientôt aidés par un de leurs anciens ennemis.

Rien de bien original dans ce deuxième tome: tandis que les ennemis se succèdent, des alliés se rangent aux côtés de Shunpei, et notre héros se montre de moins en moins lâche. Rebondissements de shônen classiques, en somme. Toutefois, l'ensemble reste plaisant: Hyde est toujours aussi excellent dans son genre et contribue beaucoup au charme de la série. Les choses vont très vite, les dessins sont dynamiques, et la narration ne possède aucun temps mort.
Notons qu'une question vient titiller le lecteur: sur les six sorciers cherchant à dévorer le coeur de Shunpei, trois sont déjà apparus à la fin de ce deuxième volume. A ce rythme, on se demande bien comment l'auteur va encore tenir cinq volumes. Fort heureusement, les dernières pages de ce tome viennent approfondir un peu l'intrigue et nous laissent penser que le manga devrait bientôt se détacher de la linéarité dont il fait preuve pour le moment.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Hyde & Closer

Message non lu par Koiwai » 13 janv. 2010, 20:04

Tome 3:

Dans ce deuxième tome, nos héros vont devoir en découdre avec les quatrième et cinquième sorciers cherchant à nuire à Shunpei. Et tout en nous proposant de l'action bien servie par des personnages toujours plus délirants, l'intrigue continue de se dévoiler.
Ainsi, le combat contre le sorcier Chî-Chî et sa créature envoûtée Wâmien (une amusante grenouille en plastique, ancienne mascotte d'un restaurant de ramen, et qui devient une créature ultra musclée quand on verse de l'eau chaude dans le bol posé sur sa tête... On peut dire que l'auteur ne manque pas d'imagination !) va obliger Shunpei à utiliser un Jugu, objet magique indispensable à tout bon sorcier. Mais le problème est qu'il achète un Jugu à Pakua, une jeune fille dont les objets magiques n'ont jamais marché avec personne. La confiance qu'accorde Shunpei au travail de Pakua suffira-t-elle à dévoiler le pouvoir de l'objet ?
Dans le deuxième combat de ce tome, Shunpei et Hyde sont opposés à une bien étrange cinquième sorcière, puisque celle-ci est persuadée que pour devenir le plus grand des sorciers, il ne faut pas manger son coeur... mais boire la crasse de ses ongles de pieds (bon appétit) ! Et quand, en plus, Anna-Maria (c'est son nom) et son objet envoûté se mettent à dévoiler des méthodes de combat ridicule, on obtient quelque chose de réellement amusant. Mais l'essentiel n'est pas là, car par la suite, nous sommes amenés à découvrir le dramatique passé de la jeune femme, pas si méchante que ça, et ce qui la pousse à vouloir devenir plus forte.

Une fois de plus, rien de bien original dans l'intrigue de Hyde & Closer, qui reprend les thèmes les plus traditionnels des shônen du genre. Les combats sont là, certains méchants ne le sont pas tant que ça, Shunpei évolue et devient de plus en plus courageux. Et pourtant, la sauce prend bien: le tout est rendu très dynamique par le coup de crayon expressif et l'humour déjanté de l'auteur, la narration est efficace, et au final, on ne s'ennuie pas, et c'est bien là l'essentiel.
Mais la fin de volume est là pour enrichir un peu plus la série: tandis que les jours de Hyde semblent être à présent comptés, le passé de la peluche se dévoile. Là non plus, rien de bien original ou même de très développé, mais on devine que la série, qui a tendance à s'assombrir un petit peu, va bientôt prendre un virage qui saura peut-être nous surprendre.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Hyde & Closer

Message non lu par Koiwai » 10 mars 2010, 19:28

Tome 4:

Après un premier chapitre servant d'interlude humoristique, divers évènements conduisent Shunpei et Hyde à rencontrer un sorcier du nom de Kazan. Et s'il semblerait dans un premier temps que cet homme à l'apparence de brute épaisse soit un nouvel ennemi, il n'en est finalement rien: sous ses airs de brute, Kazan se révèlera être un individu au coeur tendre, faisant preuve de bonté envers les orphelins qu'il a recueillis. Mais les lecteurs apprendront également que le passé de cet homme n'a pas toujours été des plus élégants, durant un petit flashback plutôt touchant présentant sans détours les plus difficiles étapes de sa vie. Puis finalement, le véritable ennemi ne tarde pas à apparaître: souhaitant expulser Kazan et les orphelins pour acquérir plus facilement la force de l'archimage, le sorcier Abumiya est doté d'une créature envoûtée redoutable, qui n'hésite pas à utiliser son pouvoir du "miroir octogonal démembreur" sur l'une des orphelines. Sournois, prêt à tout pour arriver à ses fins, même à torturer des enfants, l'ennemi apparaît instantanément abject, mais se pose surtout comme l'adversaire le plus coriace de nos héros depuis le début de la série. S'en sortiront-ils indemnes ?

Puis, la suite du volume apporte enfin un changement non négligeable dans le schéma jusqu'à présent un brin répétitif ("j'affronte les sorciers un par un") de la série, puisque "l'homme à la fenêtre", à l'origine de tout les problèmes de Shunpei, fait enfin son apparition, et va dévoiler la vérité sur son objectif, mais aussi sur ce qu'il est advenu d'Alsyd Closer, le grand-père de notre héros. Si, sur le premier point, la révélation n'a absolument rien d'originale, celles sur le deuxième point sont plus intéressantes, car puisant toujours leurs sources dans le thème principal du manga: la sorcellerie.

Au final, après une première partie de tome continuant la série comme elle a commencé, avec l'apparition d'un nouveau sorcier ennemi à éliminer et avec, à la clé, l'arrivée d'un nouvel allié pour Shunpei, la suite dévoile bien des choses et laisse présager une suite riche en rebondissements et destinée à s'assombrir, comme semblent l'indiquer les dernières pages du volume, dans lesquelles Hyde, notre ourson en peluche préféré, se retrouve dans un état on ne peut plus critique face à Punch, une peluche dotée d'une puissance incroyable, et n'étant autre que...

Toujours servi par la narration sans détours et le trait déjanté et dynamique de Haro Asô, ce quatrième volume de Hyde & Closer confirme la série au rang de shônen très sympathique à suivre, remplissant bien son rôle de divertissement et exploitant assez bien son thème principal, à défaut de révolutionner quoi que ce soit. Mais cela tombe bien, le titre n'a jamais eu cette prétention.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Hyde & Closer

Message non lu par Koiwai » 13 mai 2010, 16:24

Tome 5:

Rien ne va plus pour Shunpei: l'âme vitale de Hyde a été détruite, et notre héros, qui perd ici celui qui l'a tant protégé, se sent perdu et se replie sur lui-même, désormais incapable d'agir. Hélas, c'est le moment que choisit pour apparaître un nouvel ennemi: le milliardaire P.D.G. Schwald, fondateur de la plus grande société de jouets du monde, qui utilisera ici sa fortune pour s'octroyer les services de cent puissants sorciers...

Une fois de plus, on ne peut pas dire que Hyde & Closer fasse dans l'originalité au niveau de l'avancée de son intrigue: un nouvel ennemi toujours plus puissant apparaît, doté d'ambitions somme toute banales, voire simplistes (la soif de pouvoir), mais dont la force en fait le plus redoutable ennemi de nos héros depuis le début de la série. Mais cette fois-ci, Shunpei, sans Hyde, refuse le combat. Mais fort heureusement, et comme on pouvait s'y attendre, tous les amis que Shunpei s'est faits depuis le début de la série le protègeront, lui viendront en aide, et tenteront de le sortir de sa torpeur. On a là une autre ficelle classique du genre qui est mise en avant: l'importance de l'amitié.
Et, bien évidemment, notre héros finira par se réveiller, bien décidé à faire revenir Hyde, même s'il n'a qu'une chance infime d'y arriver...

Hyde & Closer est donc, plus que jamais, un shônen d'action dans la plus pure tradition du genre... et pourtant, c'est un fait, le titre se fait de plus en plus prenant. Il faut dire que le talent de l'auteur n'y est pas étranger, celui-ci exploitant à merveille le thème qu'il a mis en place, à savoir la sorcellerie, et nous offrant plus que jamais un univers plaisant parfaitement servi par un coup de crayon déjanté et expressif, et une narration ainsi qu'un découpage ne laissant aucun temps mort. Et, dans leur style, certaines scènes marquent, à l'instar du passage où plusieurs centaines d'"inoffensifs" jouets animés débarquent dans la ville pour la mettre à feu et à sang.

Qu'on se le dise, Hyde & Closer continue fort bien son petit bonhomme de chemin. Le titre déjanté de Haro Asô, sans révolutionner le genre, tire sans mal son épingle du jeu grâce au talent de son auteur. Voici un manga sans prétention qui, sans l'ombre d'un doute, saura divertir efficacement tout amateur de shônen pur.
Image

Répondre