Sarami, princesse de l'enfer

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9825
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Sarami, princesse de l'enfer

Message non lu par Koiwai » 01 nov. 2009, 23:48

Sarami, princesse de l'enfer
Image
La fiche sur manga-news



Sarami est une jeune fille pas comme les autres, puisqu'elle est la fille du roi de l'enfer. Chouchoutée par son père, elle en a cependant assez de cet enfer (c'est le cas de le dire) ennuyeux. Avide de découvertes et attirée par la modernité du monde des humains, elle décide d'aller y vivre à l'insu de son père pour, notamment, essayer d'y trouver un beau petit ami, se faire belle ou encore se lancer dans le mannequinat...

Sarami rappelle un peu Shin Chan dans son style. A travers une quarantaine de courts chapitres ne dépassant jamais la quinzaine de pages, ce one-shot de 300 pages nous propose de suivre différentes aventures quotidiennes de cette jeune héroïne plutôt attachante, alors qu'elle est pourtant incroyablement insupportable: dotée d'un caractère de feu, égoïste, capricieuse et cherchant toujours à briser les obstacles, elle ne cesse de créer des soucis à son entourage. N'oublions pas non plus l'impressionnante palette de personnages farfelus et de créatures bizarres qui entourent Sarami, et qui se montrent eux aussi parfois très barrés. Que ce soit durant un camping, une séance de mannequinat, une tentative de séduction, la soirée de la Saint-Sylvestre et bien d'autres évènements anodins, tout (et tout le monde) y passe ! Et c'est bien ce qui rend le récit amusant et sympathique à lire.
Toutefois, pour prendre véritablement plaisir durant la lecture de Sarami, il faudra supporter quelques défauts. Ainsi, bien que réussis quand il s'agit d'offrir une belle palette d'expressions à son héroïne, les dessins pourront rebuter à cause de leur aspect très simpliste et inégal. La narration est assez brute et passe parfois du coq à l'âne, et on se perd parfois entre des chapitres assez mal délimités.

Plutôt amusant, Sarami est un one-shot qui regorge de bons petits moments portés par une héroïne attachante tant elle se montre insupportable (cherchez le contraste).

Le titre est à découvrir en format bunko dans la collection Kankô de Milan, qui nous propose, pour seulement 6,95€, une édition satisfaisante.
Image

Avatar du membre
Harknass
Messages : 457
Enregistré le : 07 nov. 2007, 17:25

Re: Sarami, princesse de l'enfer

Message non lu par Harknass » 03 nov. 2009, 22:15

Koiwai a écrit :Sarami rappelle un peu Shin Chan dans son style
Tu as réussi à me convaincre d'acheter ce manga avec cette simple phrase.^^
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9825
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Sarami, princesse de l'enfer

Message non lu par Koiwai » 03 nov. 2009, 22:32

Harknass a écrit :
Koiwai a écrit :Sarami rappelle un peu Shin Chan dans son style


Tu as réussi à me convaincre d'acheter ce manga avec cette simple phrase.^^
Marrant, j'étais sûr que ça aurait un effet sur toi :mrgreen:
Image

Avatar du membre
sagitaz
Messages : 43
Enregistré le : 19 oct. 2007, 23:11

Re: Sarami, princesse de l'enfer

Message non lu par sagitaz » 04 nov. 2009, 01:34

Si je n'avais pas tant de lecture en retard, j'essayerais a nouveau, je n'ai toujours pas réussi a finir de le lire tellement j'avais envie de mettre des claques à Sarami.
Image

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: Sarami, princesse de l'enfer

Message non lu par né un11septembre » 04 nov. 2009, 08:44

c'est graphiquement que ça m'a découragé déjà.
m'enfin d'un autre coté, tu as le bon gout d'exhumer les Fukuyama. C'est que ton jugement n'est pas si different du mien. ^^
je vais eesayer de mettre la main dessus.
Image

Répondre