+ Anima

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

+ Anima

Message non lu par Erkael » 25 déc. 2009, 18:37

Image
Auteur: Natsumi Mukai
Nombre de volumes au Japon: 10 (série terminée)
Nombre de volumes en France: 10 (série terminée)
Editeur France: Taifu


Ce premier volume de + Anima s’ouvre sur une belle image emplie de poésie et sur une question qui nous promet de la profondeur.
Mais très vite on tombe sur un ton enfantin qui ne nous quittera pas du volume. Ainsi tout le long de ce premier tome on va osciller entre le shonen, le shojo et le kodomo. Pour le coup, il est clair que les amateurs de shonen où l’on trouve des affrontements dantesques à grands coups de pouvoirs surhumains risquent de ne pas trouver leur compte dans ce titre trop mignon qui demeure sympathique.

On suit les aventures de quatre enfants, possédant des pouvoirs liés aux animaux, à chacun le sin bien sur : des + Anima. Ils vont se rencontrer par hasard et vont décider de faire route ensemble.

Pour le moment, ce premier volume se contente de présenter plus ou moins les personnages, ou du moins les intégrer dans le titre afin de constituer très rapidement la petite équipe que l’on suivre tout le long des dix tomes qui composent le titre. On trouve donc Cooro, le + Anima du corbeau, Husky celui du poisson, Senri celui de l’ours et enfin Nana, le + Anima de la chauve souris. On ne sait quasiment rien sur eux pour le moment, à part un léger début de développement pour Nana…mais rien de bien consistant ; pas plus qu’on ne nous explique ce que sont les + Anima. En fait pour le moment tout va très vite, les petites histoires s’enchaînent, sans autre enjeu que de réunir les personnages. Donc c’est paradoxale, cela démarre très vite, car à l’issue de ce premier tome, on connaît déjà les quatre personnages principaux mais en même temps rien n’est développé et cela laisse un petit coté frustrant. Il faudra attendre la toute dernière page pour que l’on nous promette une trame et une quelconque histoire à développer.

Coté ambiance, comme dit précédemment, cela reste très enfantin, on ne risque pas de déborder de violence dans cette série, c’est très naïf, parfois même ridicule à l’image de la conclusion de l’histoire intégrant Senri, mais ce ton léger a aussi son charme. Il se dégage un petit message écologique renforcé par le lien unissant les héros avec la nature (les animaux donc).

Le graphisme est assez mignon, à l’image du titre, est le fait que l’auteur soit une femme nous donne parfois l’impression de lire un shojo…grands yeux ronds des personnages, aspect androgyne de certains d’entre eux…

Un premier tome sympathique mais rien de plus pour le moment, on attend un développement plus poussé qui devrait arriver dés le second tome. A ne pas conseiller cependant à ceux qui cherchent des titres matures.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: + Anima

Message non lu par Erkael » 25 janv. 2010, 15:45

Vol 3: Les chapitres se suivent et ressemblent quelque peu… Nos quatre jeunes héros poursuivent leur route et continuent de faire des rencontre entraînant diverses aventures, et l’auteur continue son petit bout de chemin en nous proposant des histoires courtes…toujours pas de trame à l’horizon !
Du moins c’est la première impression que l’on a en début de tome, d’autant plus que la première histoire est loin d’être passionnante ; puis on retrouve des personnages déjà croisés, et l’auteur lâche quelques éléments…peut être que les prochains volumes vont nous offrir quelque chose de plus concret…les prochains volumes !

En attendant, les aventures que vivent ces quatre enfants, tout en étant très naïves, ne sont pas désagréables à suivre, il se dégage un aspect rêveur de tout cela, chaque histoire s’accompagnant de sa morale. Les héros évoluent peu à peu, ils gagnent un peu en maturité même si la route est encore longue.
L’aspect enfantin donne à ce parcours initiatique un aspect léger mais il est vrai qu’un fil rouge permettrait de maintenir un intérêt plus conséquent.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: + Anima

Message non lu par Erkael » 28 févr. 2010, 15:05

Vol 4: La route de nos quatre compagnons se poursuit, et ils arrivent dans une ville à la hiérarchie bien établie…
Sans atteindre ce qu’on pouvait espérer, c’est à dire une trame qui nous tiendrait en haleine, un but à nos personnages, une quête qui occuperait le récit sur plusieurs tomes, on trouve malgré tout dans ce tome une histoire d’un seul tenant qui a le mérite d’être plus consistante, plus développée et qui permet de s’attarder un peu sur les personnages et leurs liens. Sans être passionnante, cette histoire arrive à maintenir notre intérêt durant tout le tome, assez bien maîtrisé, on y trouve des éléments classiques d’une aventure tels que la séparation des personnages qui vont devoir se retrouver en vivant chacun des péripéties de leur coté, suffisamment de rebondissements et surprises pour susciter l’intérêt… Mieux encore, si les volumes précédents, faisaient ressembler la série à une lecture pour gamins de par son coté cucul, ici l’aventure se transforme en joli conte contenant une morale plutôt bien amené. Si le final reste très facile, naïf ou encore un peu gnangnan, le reste paraît plus sombre, pessimiste, jusqu’à un bel événement féerique qui fait oublier tout le reste. L’auteur en profitant même pour développer ou du moins un peu mieux expliquer le concept des +Anima…on se laisse séduire.
Ajoutez à cela une nouvelle porte ouverte pour la suite et l’on finit par espérer de bien meilleurs choses pour la suite.

Au niveau es personnages, là aussi on se laisse séduire par le coté mignon et naïf de Nana, le coté râleur de Husky, on attend que Senri soit un peu plus développé mais son coté décalé est assez plaisant, par contre Cooro est tout simplement insupportable, sa stupidité n’ayant pas d’égale.

Un volume plaisant qui redore le blason de cette série et qui nous donne envie d’en savoir plus.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: + Anima

Message non lu par Erkael » 03 avr. 2010, 18:14

Vol 5: Après un tome plus intéressant que les premiers, qui nous avait laissé croire que la série allait prendre un virage plus « construit » que de simples histoires courtes, ce tome retombe dans les travers des dits premiers volumes. On ne retrouve pas le lien avec ce que nos héros ont vécu précédemment, on oubli les évènements précédents qui pourtant laissés présager une aventure plus intéressante sur le long terme… On a juste droit à quatre histoires courtes sans grand intérêt, chacune centrée sur un personnage différent, mais qui ne nous apprend rien sur eux pour autant…autrement dit, c’est creux, et on les lit sans aucune passion.
Il faut attendre la fin du tome pour voir se dessiner quelque chose de plus intéressant : Senri retourne dans ses montagnes natales où sa tribu vit en se méfiant des étrangers. Cela sera peut être l’occasion d’en apprendre enfin plus sur lui (ou pas) et sur les + anima (ou pas). Un conflit est évoqué entre deux grandes nations, …l’auteur en fera t-elle quelque chose ? On l’espère…après tout nous n’en sommes qu’à la moitié de la série, il reste donc encore de nombreuses occasions (mais nous sommes tout de même à la moitié de la série, il serait temps d’avancer un peu !)

Un tome, qui bien que dans les lignée des premiers, est décevant par rapport aux attentes que le précédent avait suscité…
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: + Anima

Message non lu par Erkael » 10 mai 2010, 23:32

Vol 6: Cooro et ses compagnons accompagnent l’armée dans les montagnes de la tribu des Kimu Un Kuru, et très vite ces derniers se présentent à eux, ce qui a pour effet de provoquer un changement chez Senri, qui appartient à cette tribu mais qui en a peu de souvenirs…

Clairement, ce tome s’avère bien plus intéressant que les précédents pour la simple et bonne raison qu’on y trouve une véritable intrigue, les personnages suivent un véritable but, et surtout l’auteur s’attarde enfin sur l’histoire de l’un d’entre eux, à savoir Senri, sans aucun doute le personnage le plus intrigant.
On apprend de nombreuses choses sur son passé, son enfance, sa famille, comment il a obtenu son pouvoir d’Anima, bref, enfin un volume constructif qui ne se résume pas à de simples histoires courtes, pouvant être certes sympathiques mais d’un intérêt limité.
A notre grande surprise, on découvre de nouvelles choses sur les + Anima, il semble qu’il y ait plusieurs stades de transformations, ainsi on découvre des personnages pouvant se transformer entièrement en l’animal dont il maîtrise le pouvoir.
Ce tome apparaît également un peu plus sombre, moins bon enfant (pour ne pas dire cucul), et on ne peut que s’en réjouir.

Le final nous promet de rester dans la même veine, cette fois c’est Husky qui court après son passé, et cela se fera dans un pays hostile.

En toile de fond de cette histoire dans les montagnes, on trouve un message écologique nous rappelant la force et la bienveillance de la nature, un réflexion sur la peur de l’étranger et l’acceptation des différences, un réflexion sur le pardon et une introspection des personnages qui se retrouvent confrontés à leur peur face à ce pouvoir dont finalement ils ignorent tout. Bon, bien entendu, mis à part le dernier point, tout le reste est loin d’être clairement apparent, ce n’est que survolé par l’auteur qui a sans doute bien fait de ne pas trop alourdir son titre avec des thèmes qu’elle n’aurait peut être pas maîtrisé.

On lit ce tome avec bien plus de plaisir que les précédents et on espère que l’on restera sur ce bon rythme jusqu’à la fin !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: + Anima

Message non lu par Erkael » 06 juin 2010, 16:59

Vol 7: Longtemps l’intérêt de cette série est resté assez moyen, les personnages étaient peu développés, les intrigues ne l’étaient pas plus…mais le tome précédent avait réussi à insuffler un souffle nouveau avec un développement du scénario qui sortait du cadre des petites histoires courtes, et surtout avec une histoire qui s’attachait sur le passé d’un personnage.
Et bien le présent volume reste sur la même lancé avec même un intérêt plus élevé !

On retrouve nos héros qui traversent les montagnes pour entrer dans Sailand, et une fois sur place les choses ne tournent pas comme elles auraient du. On devra encore attendre un peu pour en savoir plus sur le passé de Husky et les raisons qui l’ont poussé à revenir dans ce pays, par contre on revient une nouvelle fois sur le passé de Senri qui reste définitivement le personnage le plus intéressant de ce titre.
On apprend ce qu’il est devenu après avoir quitté son clan, on revient sur son coté calme et peu concerné lié à des pertes de mémoires mais aussi on apprend d’ou il tient son livre et quelles en sont les raisons…
A coté de ça on découvre une nouvelle société qui traite les + Anima comme des esclaves où l’auteur distille gentiment un message sur le droit à la différence. Une intrigue assez importante prend place, de nouveaux personnages apparaissent… le tout nous pousse à vouloir découvrir la suite ce qui n’a pas toujours été le cas jusqu’à présent.

Un tome un cran au dessus des autres qui relance (un peu tard ?) l’intérêt de la série !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: + Anima

Message non lu par Erkael » 25 juil. 2010, 14:41

Vol 8: Après Senri c’est maintenant au tour de Husky d’être au centre de l’histoire !
Longtemps on aura suivi ce personnage sans rien savoir sur lui, mais maintenant l’erreur est réparée, on découvre enfin des tonnes d’informations le concernant, on apprend d’où il vient, comment il est devenu un Anima, qui sont ses parents, le secrets de ses origines, pourquoi il a ce caractère…bref, on sait désormais presque tout sur ce personnage. Pendant ce temps, Nana et Cooro (qui se veut être le personnage principal) continuent de faire de la figuration, bien qu’il reste encore deux tomes, on doute qu’eux aussi aient droit à un tel développement.
Pour l’heure on se passionne par l’histoire de Husky après avoir été passionné par celle de Senri, et on apprend qu’elles ont un lien en la personne de Crystala qui semble également cacher de nombreuses choses.

La trame prend donc une tournure inattendu mais elle devient enfin conséquente et utilisent les personnages à bon escient.
On ne perd pas ce coté « mignon » et ce ton léger accompagné d’un humour plutôt sympathique.

Nous sommes presque à la fin de la série, mais il aura fallu attendre ce huitième volume pour savoir où l’auteur voulait nous entrainer…mais nous ne sommes pas déçu du voyage.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: + Anima

Message non lu par Erkael » 08 sept. 2010, 22:36

Vol 9: L’arc sur le passé de Husky se termine ici ! Alors que l’on pensait que cette histoire, bien plus intéressante car plus construite que celles, trop courtes, qui ont précédées, nous tiendrait jusqu’à la fin, et bien en un seul chapitre dans ce tome cette histoire est bouclée, bien trop rapidement et avec une conclusion bien décevante. D’autant plus que l’enchaînement est plutôt raté, en effet, après un tel périple, une fois cette aventure terminée, nos héros retournent d’où ils sont venus sans autre explication ni conséquences…c’était bien la peine ; tout ça pour ça alors que l’on s’attendait forcément à des incidences…et bien non !

On reprend donc pour un temps les histoires courtes qui n’apportent rien de bien passionnant ni pour les personnages ni pour la série en elle même. Il faut attendre la fin du tome pour que commence une histoire qui semble plus longue et qui visiblement sera la dernière, celle ci mettant apparemment Cooro au centre du récit, enfin celui qui est vendu comme le personnage principale (mais qui est terriblement creux) va nous dévoiler son passé. D’autres éléments se recoupent également ce qui laisse espérer une conclusion travaillée mais on ne se fait pas trop d’illusion non plus…

Un tome assez décevant, mais on garde espoir pour le prochain et dernier !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre