Ashita no joe

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Ashita no joe

Message non lu par Wang Tianjun » 20 juil. 2012, 11:59

VpourViennetta a écrit :Finito.
Je ne m'attendais pas à une scène finale aussi abrupte, mais c'est tout aussi bien.
Tout pareil, sauf que je m'étais mal fait spoiler, ce qui m'a valu une petite surprise finalement. Mais je n'ai pas été aussi ému que ce que j'imaginais ^^"
Du coup je crois que même lui n'aura pas 20 :mrgreen:

(mais d'abord,rattraper mon retard et m'attaquer à la chronique du décevant volume 12...)
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9530
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Ashita no joe

Message non lu par Koiwai » 20 juil. 2012, 12:58

Ah, ce fichu tome 12, le tome de trop dans la série, qui part d'une bonne idée mais s'enfonce dans une caricature excessive et un combat trop basique auquel la série ne nous avait pas habitués. A tel point que je qualifierais presque cet avant-dernier tome de nul si l'univers dépeint autour n'était pas si riche.

Le tome 13 m'attend bien sagement, mais tout en bas de mon énorme pile de lectures (priorité aux titres que je chronique). Je crois qu'il va partir en vacances avec moi :)
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Avatar du membre
Alehas
Messages : 30
Enregistré le : 19 mars 2011, 12:47

Re: Ashita no joe

Message non lu par Alehas » 23 juil. 2012, 17:14

En fait dans le tome 12, en soi je l'ai trouvé assez bon.
Enfin c'est surtout le perso en lui même que j'ai trouvé TRES moyen, on est à mille lieux du charisme des précédents adversaires de Joe... XD

Bon sinon, le tome 13, que je m'étais fais spoilé, que je me suis spoilé involontairement, puis volontairement etc... (en même temps ça doit bien être le manga le plus spoilé de tous les temps quoi lol, une recherche google image et t'es fini) Bah c'est toujours une claque au final.

Je m'attendais pas à un message de Chiba, je dirais même que ça m'a un peu plus ému. Surtout le voir parler de Takamori comme ça, c'est classe comme message, sérieusement.

Et j'aimerai jeter un coup d'oeil au nombre de ventes, histoire de pleurer encore un coup mais pas de la même façon :(

Bien sûr, je prie pour que Chiba vienne à Japan Expo ou autre évènement.
The Art Of Inio Asano

Image

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1687
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Ashita no joe

Message non lu par Raimaru » 23 juil. 2012, 22:17

Alehas a écrit :En fait dans le tome 12, en soi je l'ai trouvé assez bon.
Enfin c'est surtout le perso en lui même que j'ai trouvé TRES moyen, on est à mille lieux du charisme des précédents adversaires de Joe... XD.
J'ai beau retourner le tome dans tous les sens, ni le personnage ni la tournure du combat ne colle au ton réaliste de la série, et c'est franchement décevant compte tenue de tout ce qui a été fait avant. Je ne l'ai pas trouvé bon du tout :?

Comme quoi, même les plus grands génies commettent des faux-pas dans les plus grandes œuvres. Hâte de lire cette conclusion en tout cas.
Image

Avatar du membre
Alehas
Messages : 30
Enregistré le : 19 mars 2011, 12:47

Re: Ashita no joe

Message non lu par Alehas » 24 juil. 2012, 11:29

Je suis assez d'accord. Faudrait que je le relise, mais c'est vrai qu'en y repensant j'avais une impression de "combat de trop", comme si il fallait retarder à tout prix le combat contre Mendoza.
The Art Of Inio Asano

Image

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1687
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Ashita no joe

Message non lu par Raimaru » 27 juil. 2012, 19:17

Voilà, tome 13 lu. Et c'est très bien, comme je pouvais l'imaginer.

C'est vrai que la conclusion a l'air abrupte, mais elle ne l'est pas tant que ça si on regarde de plus près :

[spoiler]Vers la moitié du combat, Mendosa dit que Joe est déjà mort. En quelque sorte, la fin de l'histoire, c'est vers les trois quarts du combat, quand Mendosa a dévoilé toutes ses faiblesses face à un Joe qui apparait comme un animal mythique et sauvage. L'épilogue de l'histoire commence à partir de ce moment là, où l'on sait déjà que Joe entre dans la légende. Joe est mort, mais il a réussi à faire vaciller ni plus ni moins que le meilleur boxeur au monde dans sa catégorie.

D'ailleur, Joe est mort, c'est vrai. Mais là il peut y avoir plusieurs interprétations. Le fait que la fin soit abrupte nous permet de nous imaginer deux cas de figure.

1. Joe est mort physiquement suite aux nombreuses blessures qui l'a reçu contre Mendosa, alors même que ses combats de légende d'auparavant lui ont laissé des traces, comme le laisse supposer son absence de réactivité à la toute dernière page. C'est apparement la fin que tout le monde a retenu suite aux nombreux spoils qu'on peut voir sur Internet (une recherche image et hop, Google qui propose "Joe Yabuki mort". Enfoiré !).

2. Mais n'oublions que Joe se dit être un phénix, qui se consume pendant un match pour renaître de ses cendres. À la toute fin du match, Joe a dit qu'il s'est consumé. On peut tout à fait imagaginer qu'il soit sonné par le combat et qu'il ne soit pas vraiment mort. Mais le décrire tel quel, ça enlève du mysticisme au personnage, d'où la volonté peut-être des auteurs de créer cette allégorie du phénix.

J'ai bien envie de croire que les deux thèses soient envisageables. Maintenant, les auteurs ont peut-être explixicité qu'il est bel et bien mort lors d'une interview. Ce serait intéressant de trouver leurs propos.[/spoiler]

Quant aux mots de la fin de l'auteur, ça peut très bien ressembler à une demande d'invitation lors d'une convention. Messieurs dames de Glénat, vous savez ce qu'il vous reste à faire ! 8)
Image

Avatar du membre
Alehas
Messages : 30
Enregistré le : 19 mars 2011, 12:47

Re: Ashita no joe

Message non lu par Alehas » 29 juil. 2012, 12:17

Raimaru a écrit :Voilà, tome 13 lu. Et c'est très bien, comme je pouvais l'imaginer.

C'est vrai que la conclusion a l'air abrupte, mais elle ne l'est pas tant que ça si on regarde de plus près :

[spoiler]Vers la moitié du combat, Mendosa dit que Joe est déjà mort. En quelque sorte, la fin de l'histoire, c'est vers les trois quarts du combat, quand Mendosa a dévoilé toutes ses faiblesses face à un Joe qui apparait comme un animal mythique et sauvage. L'épilogue de l'histoire commence à partir de ce moment là, où l'on sait déjà que Joe entre dans la légende. Joe est mort, mais il a réussi à faire vaciller ni plus ni moins que le meilleur boxeur au monde dans sa catégorie.

D'ailleur, Joe est mort, c'est vrai. Mais là il peut y avoir plusieurs interprétations. Le fait que la fin soit abrupte nous permet de nous imaginer deux cas de figure.

1. Joe est mort physiquement suite aux nombreuses blessures qui l'a reçu contre Mendosa, alors même que ses combats de légende d'auparavant lui ont laissé des traces, comme le laisse supposer son absence de réactivité à la toute dernière page. C'est apparement la fin que tout le monde a retenu suite aux nombreux spoils qu'on peut voir sur Internet (une recherche image et hop, Google qui propose "Joe Yabuki mort". Enfoiré !).

2. Mais n'oublions que Joe se dit être un phénix, qui se consume pendant un match pour renaître de ses cendres. À la toute fin du match, Joe a dit qu'il s'est consumé. On peut tout à fait imagaginer qu'il soit sonné par le combat et qu'il ne soit pas vraiment mort. Mais le décrire tel quel, ça enlève du mysticisme au personnage, d'où la volonté peut-être des auteurs de créer cette allégorie du phénix.

J'ai bien envie de croire que les deux thèses soient envisageables. Maintenant, les auteurs ont peut-être explixicité qu'il est bel et bien mort lors d'une interview. Ce serait intéressant de trouver leurs propos.[/spoiler]

Quant aux mots de la fin de l'auteur, ça peut très bien ressembler à une demande d'invitation lors d'une convention. Messieurs dames de Glénat, vous savez ce qu'il vous reste à faire ! 8)
-[spoiler]il semblerait bel et bien que la mort de Joe soit confirmée par les auteurs, ça c'est ce que j'avais lu sur le wiki anglais. Mais c'est chaud de retrouver des propos de l'auteur.[/spoiler]
Quant aux mots de la fin de l'auteur, ça peut très bien ressembler à une demande d'invitation lors d'une convention. Messieurs dames de Glénat, vous savez ce qu'il vous reste à faire ! 8)
=> Mais tout à fait 8)
The Art Of Inio Asano

Image

Avatar du membre
VpourViennetta
Messages : 143
Enregistré le : 11 mars 2011, 15:05
Localisation : Vers Terra…
Contact :

Re: Ashita no joe

Message non lu par VpourViennetta » 29 juil. 2012, 12:58

Dans l'anime,
[spoiler]Joe meurt bel et bien. Je n'ai pas les DVD sous la main pour vérifier (vacances, vacances), mais, de mémoire, la conclusion ne laissait aucune place au doute. C'est une alaindelonade.[/spoiler]

La deuxième interprétation proposée par Rai repose sur un élément bien trop anecdotique (une réplique) pour être sérieusement envisagée.
Par ailleurs, un peu de non-dit ne fait pas de mal, même si on est loin du mystère de la chambre jaune ce coup-ci. :mrgreen:

Avatar du membre
Alehas
Messages : 30
Enregistré le : 19 mars 2011, 12:47

Re: Ashita no joe

Message non lu par Alehas » 29 juil. 2012, 15:24

Oui bah, ouais.... Dans l'anime, [spoiler]à la toute fin on entend une musique qui s'appelle "Joe forever" et qui laisse aucun doute[/spoiler]

Puis dans Bakuman, au début le héros et son père le disent clairement.
The Art Of Inio Asano

Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Ashita no joe

Message non lu par Wang Tianjun » 30 juil. 2012, 20:49

Allez hop, en attendant d'attaquer le gros morceau, on va commencer par recracher rapidement l'apéro ^^"


Ashita no Joe 12

Alors que la rencontre pour le titre mondial semble inéluctable, Yoko se tient entre Joe Yabuki et José Mendoza, en imposant un ultime défi à notre jeune challenger. Joe devra en effet affronter un dernier adversaire sélectionné par la gérante du club Shiraki avant d'affronter le champion en titre. Mais qui sera assez fou pour s'interposer sur le chemin de l'étoile montante des poids coq ?

Ainsi, avant que Joe ne rencontre le puissant et noble José, Asao Takamori et Tetsuya Chiba, par l'intermédiaire de Yoko, décident lui faire affronter sa propre ombre, afin de pousser les limites du caractère vindicatif et bagarreur de leur héros. A sauvage, sauvage et demi, et voici que se présente ce qui restera comme l'adversaire le plus déstabilisant jamais rencontré dans la série, tant pour notre héros que pour nous, lecteurs. Harimao, c'est son nom, est un garçon issu du fin fond de la Malaisie profonde, en étant l'un des derniers membres d'une tribu primitive ! Les auteurs jouent donc la carte de la pure bestialité avec un rival tenant plus de l'animal que de l'être humain, ne pouvant se faire comprendre que par des grognements et ses excès d'humeur, et amadoué par du chocolat. Nous sommes donc dans des clichés d'une autre époque, sortant d'un colonialisme aveugle, et ces stéréotypes barbares ont bien du mal à passer aujourd'hui.

Comme on pouvait s'y attendre, les sempiternels contacts précédant le match sont ici marqués par de nombreuses étincelles, les deux adversaires ne pouvant pas se piffrer. Et une fois le jour J venu, on tombe hélas dans un match ridiculeusement spectaculaire. Le singe sauvage devient un singe de cirque, enchainant les acrobaties improbables et faisant perdre de fait toute la tension qui hante habituellement la série. On est plus dans la démonstration artistique que dans la dramaturgie, et ce match est d'autant plus frustrant qu'il retarde le dernier choc de la série.

La plupart des traits de la série sont là, sauvant le volume du naufrage, avec notamment le fil rouge sur l'état de santé de notre champion, et ses rapports en dents de scie avec Yoko. Mais ce tome restera malheureusement comme le faux pas de la série, malgré une volonté initiale louable. Et comme si cela ne suffisait pas, le poids des années alourdit la balance de ce volume évoquant une vision très dépassée de la société. Il nous reste à présent à oublier cette contre-performance pour se concentrer vers le grand final de la série qui, à n'en pas douter, terminera la course de Joe en apothéose.
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Répondre