Embalming

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Embalming

Message non lu par Erkael » 28 févr. 2010, 19:03

Image
Auteur: Nobuhiro Watsuki
Nombre de volumes au Japon: 3 (en cours)
Nombre de volumes en France: 1 (en cours)
Edité en France chez Kaze manga


Réjouissez vous ! Un auteur de talent revient avec sa dernière série dans nos contrées ! Après l’exceptionnel Kenshin, devenu depuis un classique (malgré sa dernière partie décriée…peut être à tort), après le très sous estimé Buso Renkin, shonen très classique mais disposant de nombreuses qualités, Nobuhiro Watsuki revient avec son dernier titre : Embalming !

Attendu au tournant justement à cause à cause de cette alternance entre du très bon et du très moyen (mais encore une fois cela prête à débat), Watsuki fait partie de ses auteurs dont on attend beaucoup mais pour lequel on ne peut s’empêcher d’éprouver une certaine crainte…
Au lieu de choisir la facilité en revenant sur ce qu’il maîtrise le mieux, à savoir le manga de samouraï, il s’attaque à quelque chose de nouveau pour lui…ou presque.
Cette histoire nous place dans l’Angleterre Victorienne et nous raconte une sombre histoire de vengeance contre des créatures qui ne sont plus humaines : des Frankenstein !

Watsuki reprend donc la grand classique du début du 19e siècle de Mary Shelley, ou du moins il s’en sert de base pour son histoire. Ici les Frankenstein sont le nom de créatures réanimés à partir de cadavres humains, comme dans le roman, à la différence qu’ici les créatures sont nombreuses, et créés par plusieurs médecins se servant justement des écrits du professeur donnant son nom au roman (car on ne le répète jamais assez, Frankenstein est le nom du docteur qui crée la créature, pas le nom de la créature elle même !)
A noter que Watsuki avait déjà pensé ce concept depuis un moment, il en avait écrit des histoires courtes présentes en bonus dans le dernier volume de Buso Renkin. Si il reprend le concept, il choisit volontairement de ne pas en reprendre les personnages, même si l’illustration de la première page laisse penser que l’on retrouvera un personnage charismatique présent dans ces histoires.

Changement de ton donc par rapport entre ses séries précédentes, changement d’époque, de contexte, même si on peut faire de nombreux rapprochements à ses autres œuvres, notamment Buso Renkin avec le rapport à l’alchimie qui est ici abordé d’une manière différente il est vrai.
Mais le plus grand changement vient du personnage principal, Fury qui justement porte bien son nom. Alors que Kenshin était un homme calme et sage, Kazuki un ado fougueux, ici Fury bien qu’adolescent lui aussi, est présenté comme mature et animé par une profonde colère, la vengeance étant son unique but. Dés la sortie de ce premier volume il apparaît que cette colère sera un moteur pour le personnage.
Les autres intervenants de ce tome sont ici pour planter le décor et lancer l’histoire, déjà une grande amitié se transforme en profonde rivalité, un amour de jeunesse ne sera ici que pour attiser la rancune et la colère du héros, et on découvre également une doctoresse savoureuse à la fois inquiétante et amusante.
L’histoire n’est pas encore lancé à l’issue de ce tome mais le ton est donné, grave, tragique…dés ce premier volume on retrouve les émotions de certains grands moments de Kenshin.
L’ambiance est parfaitement retranscrite, l’auteur choisissant de commencer son histoire loin de Londres, pour mieux planter le décor avant de commencer la grande aventure dans la capitale. On trouve quelques anachronismes assumés qui sont assez amusants mais qui ne viennent pas perturber l’immersion dans l’histoire.

On retrouve bien évidemment le dessin caractéristique de l’auteur, aux traits et épais et anguleux bien qu’il soit justement ici plus fins qu’auparavant. Le design des personnages est des plus réussis, notamment pour Fury qui accroche dés son apparition. Le contraste avec Wraith est très frappant et fait de lui le rival parfait. La personnalité des protagonistes semble travaillée, mais il faudra attendre un peu pour avoir confirmation à ce niveau.

Comme à son habitude on trouve de nombreuses notes de l’auteur qui reste modeste en toutes circonstances et apporte un regard critique (parfois sévère) sur son travail, mais qui reste riche en informations sur la création et l’avancement de l’œuvre.
Le seul bémol à ce niveau là c’est qu’au lieu de retrouver ces notes en fin de volume, elles sont réparties entre les chapitres et certaines révèlent des informations sur les évènements à venir…à garder pour après la lecture du volume donc !

On sort de ce premier volume conquis et heureux de retrouver un Watsuki semblant au meilleur de sa forme, on est profondément optimiste et on attend la suite avec impatience !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Embalming

Message non lu par Erkael » 16 mai 2010, 13:40

Vol 2: On avait été impressionné par le premier tome qui nous avait totalement séduit et qui nous avait rassuré sur la bonne forme de Watsuki, et on attendait ce second tome avec impatience. Force est de constater que malgré quelques bonnes idées, celui ci nous laisse quelque peu perplexe…
Les personnages charismatiques introduits dans le premier volume, ceux qui devaient normalement être les personnages principaux sont absents de ce tome (ou presque), ils laissent leur place à un nouveau couple qui, bien qu’étant intéressants, le sont moins malgré tout. C’est un parti pris étrange de la part de Watsuki, qui décide de laisser de coté les personnages qui nous avait été présentés et qu’on souhaitait revoir, au profit de nouveaux qui s’annoncent d’ors et déjà comme un second binôme de personnages principaux mais pas comme des seconds couteaux.
Cette histoire plus orienté action que précédemment est aussi l’occasion de présenter les capacités particulières que peuvent posséder les Frankensteins…et celle de notre nouvelle héroïne nous rappelle dans un premier temps le pouvoir élastique de Luffy dans One Piece…mais on est rassuré par la suite, son pouvoir est autre, pas de plagiat !

Ce nouveau couple est introduit différemment, c’est dans l’action qu’on apprend leurs motivations, via des flash-backs, et cela tout en introduisant des ennemis à venir pour la suite.

Au final, une fois la surprise passée, on appréhende ce choix comme une excellente idée qui donne plus d’ampleur au titre, on se retrouve déjà avec pas mal de personnages ayant tous des motivations différentes, on a déjà un nombre défini d’adversaires (recette classique du shonen), et l’histoire commençant à peine qu’on réalise que l’auteur s’est offert de très nombreuses pistes à explorer, traduisant une certaine ambition que l’on souhaite véritablement voir se réaliser !

Le trait de Watsuki ne faiblit pas, il est toujours aussi propre, toujours aussi reconnaissable et la mise en page est digne de l’excellent auteur de Kenshin !

On retrouve aussi un grand classique de l’auteur, à savoir les explications (et autocritiques) entre chaque chapitre. D’un coté on a droit à des approfondissement de l’univers avec des gros plan sur certains points de l’époque Victorienne (les pubs, la bourgeoisie…) ; et de l’autre un regard critique et modeste de l’auteur sur son propre travail ses ratés, ses réussites… enrichissants et passionnants.

Le premier tome nous avait totalement emballé, le second suscite grandement notre curiosité et nous laisse empli d’espoir pour la suite ! Vite, à suivre !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Kakunoshin Niitsu
Maître potier
Messages : 548
Enregistré le : 23 sept. 2009, 15:55
Localisation : Aoiya

Re: Embalming

Message non lu par Kakunoshin Niitsu » 17 mai 2010, 12:35

J'avais déjà laissé mon avis sur le site.Pas grave je le remet ici.^^

J'ai dévoré ce premier tome ! Ce qui frappe d'entrée c'est la qualité graphique de Watsuki, son style s'améliore sans cesse.Son coup de crayon plus fin lui permet de faire des personnages plus détaillés que dans ces oeuvres précédentes.Les divers effets lumineux et l'utilisation d'aplats noirs ainsi que certains passages à l'encre de chine font d'Embalming un manga très agréable à regarder.

Pour ce qui est du scénario, c'est vrai c'est dense, il se passe beaucoup de choses dans ce volume.On aime ou pas... perso ça ne m'a pas dérangé, le manque de temps morts était déjà reproché à l'auteur dans Buso Renkin.Ici c'est tout de même mieux maîtrisé notamment avec l'utilisation de flash back bien intégré au récit.J'aime bien l'idée de "casser la case" pour revenir au présent ! Par contre un tome c'est court... et évidemment il est difficile de développer plus son histoire pour l'instant.D'ou l'impression de rester sur sa faim par moment... toutefois le scénario laisse de nombreuses pistes intéressantes espérons que Watsuki sera les exploitées.Surtout que l'auteur a fait le choix d'un scénario à plusieurs embranchements, en mettant en scène plusieurs héros différent et donc plusieurs destinés (Fury et Wraith dans ce tome.Elm et Ashuhit dans le prochain).

Pour résumer : un premier tome intense qui nous laisse avec plusieurs questions en suspend et qui donne envie d'en savoir plus sur cet univers.Divers bonus (une habitude avec cet auteur) toujours intéressent qui illustre bien les difficultés que peux rencontrer un mangaka (santé, planning, assistants etc...).Des dessins splendides.Autant dire que je place pas mal d'espoir pour la suite ! j'espère ne pas être déçu (croise les doigts).

En ce qui concerne le volume 2 j'ai hâte de l'avoir chez moi ! Ta critique Erkael me rassure.Pour ma part, la mise en scène d'un nouveau tandem de personnages principaux me parait être une idée intéressante.Je sais pour avoir aperçu certains scans il y à longtemps que les capacités des deux nouveaux se révéleront complémentaires.De plus cela promet pas mal pour les futures rencontres entre ces personnages aux diverses motivations.^^
Image
Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots.

Avatar du membre
Kakunoshin Niitsu
Maître potier
Messages : 548
Enregistré le : 23 sept. 2009, 15:55
Localisation : Aoiya

Re: Embalming

Message non lu par Kakunoshin Niitsu » 13 juin 2010, 14:54

Volume 2 :
Ce second volume nous conduit sur les traces de deux nouveaux protagonistes, la pas si jeune que ça Elm et son "Garde du corps" Ashuhit.Passé la déception de ne pas retrouver Fury, on s'attache vite à ce nouveau duo tout en contraste.Que cela soit Flatliner, le dr Peaberry ou Ash leurs motivations bien que différentes seront peut-être complémentaires et la curiosité de voir ce qu'il va se passer quand tout ce beau monde va être réuni se fait sentir.Les ennemis de notre héros (Fury) se dévoile et parmi eux un visage familier celui de John Doe ! Personnage particulièrement intéressant apparaissant dans le premier One Shot d'Embalming publié en France dans le volume dix de Buso Renkin.Les dessins sont toujours aussi bons.Les commentaires de l'auteur toujours bienvenu.En somme un deuxième tome qui tient ses promesses.
Affaire à suivre...
Image
Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots.

Avatar du membre
mirtilberry
Messages : 16
Enregistré le : 18 juin 2010, 11:02

Re: Embalming

Message non lu par mirtilberry » 18 juin 2010, 12:09

AAAAh j'ai toujours pas lu le 2, mais c'est vrai que le premier est vraiment accrocheur! Les dessins sont vraiment originaux, ça change un peu!!

cyrtak
Messages : 9
Enregistré le : 18 juin 2010, 11:06

Re: Embalming

Message non lu par cyrtak » 23 juin 2010, 16:22

C'est vrai que ne pas retrouver Fury était décevant, mais bon ce deuxième tome se laisse bien lire aussi, et j'ai bien aimé les nouveaux personnages finalement.

Avatar du membre
Kakunoshin Niitsu
Maître potier
Messages : 548
Enregistré le : 23 sept. 2009, 15:55
Localisation : Aoiya

Re: Embalming

Message non lu par Kakunoshin Niitsu » 08 sept. 2010, 23:03

Volume 3 :
Un volume qui permet au récit de prendre une autre envergure.Les raisons d'agir des protagonistes étant désormais connues (hormis Peaberry peut-être) l'auteur lance une intrigue qui devrait s'installer sur plusieurs tomes.Leurs intérêts convergent et les personnages principaux font maintenant route commune dans un Londres aristocratique qui laissera vite sa place aux ruelles et bas fond de la capitale anglaise.Si le traitement des frankensteins et autres intervenants (quelquefois historique) demeure totalement libre et fantasmé l'environnement se veut plus réaliste et sombre en évoquant une partie de la société de l'époque obligée de jouer les "éboueurs" de la tamise pour trouver de quoi subsister.Le résultat est aussi déroutant qu'intriguant et confère un charme a ce manga.C'est dans cet univers que Nobuhiro Watsuki ballade ses héros et que le fils Richter se voit confier une importante mission : retrouver Jack l'éventreur ! Aidé de Peaberry et de l'inspecteur Abberline il devra suivre la trace d'un groupe de frankensteins séparés de Polar root.De leur coté Fury et Elm formeront un duo inattendu, le premier dont le but est l'extermination de ses semblables est loin de se douter de la véritable nature de sa nouvelle partenaire.Cela nous donne l'occasion de découvrir un Fury plus calme et responsable pour se qui ressemble à un début de relation frère/soeur.Maintenant la question et de savoir si cela pourra durer bien longtemps ?

La qualité graphique est toujours au rendez-vous pour peu que l'on aime le style de l'auteur, les divers bonus encore une fois présent avec un cahier technique des plus utiles permettant de replacer dans leur contexte les éléments historiques abordés au fil du récit.En conclusion l'histoire se développe et les destinées se rejoignent pour un tome moins orienté action que les deux précédents offrant un calme relatif avant la tempête qui nous semble promise dans le prochain volume !
Image
Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Embalming

Message non lu par Erkael » 25 sept. 2010, 17:55

Vol 3: Ca y est ! Tout le monde est enfin réunie à Londres, la ville la plus florissante au monde à l’époque (après Paris bien sur) !
Après deux tomes d’introduction (plus que réussis), nous allons enfin rentrer dans le vif du sujet. Les deux paires de héros se rencontrent et vont collaborer malgré leurs motivations distinctes, pour ne pas dire opposés, et cela se fera par un accord tacite des deux médecins, leurs « Frankensteins » ignorant encore tout l’un de l’autre.
On ne peut s’empêcher de se demander si les héros ne se sont pas retrouvés trop tôt, tant l’idée de commencer l’histoire avec des héros différents avec des buts contradictoires était séduisante…les faire évoluer en parallèle aurait pu être une excellente chose…l’auteur a choisi de faire ainsi, faisons lui confiance !

Bien qu’avançant dans l’histoire, nous connaissons déjà quatre des huit hyper Frankensteins recherchés (ou du moins ils ont été dévoilés), Watsuki ne peut s’empêcher de se faire plaisir en intégrant des éléments de la culture populaire, à savoir Jack l’éventreur et Sherlock Holmes ! Mais peut il en être autrement quand on situe son histoire au sein de l’Angleterre Victorienne ?
Toujours aussi référencé, et nous proposant toujours ses pages de présentations qui sont sa marque de fabrique, on prend d’autant plus de plaisir à la lecture.

Cependant on ne peut s’empêcher de regretter l’effet de surprise des deux premiers tomes, et avoir cette impression que d’un seul coup les choses se précipitent et vont un peu trop vite.

Maintenant un autre problème se pose…nous avons rattrapé l’édition Japonaise ! Il va falloir attendre avant de profiter de la suite…c’est bien triste !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Kakunoshin Niitsu
Maître potier
Messages : 548
Enregistré le : 23 sept. 2009, 15:55
Localisation : Aoiya

Re: Embalming

Message non lu par Kakunoshin Niitsu » 26 sept. 2010, 22:31

Erkael a écrit :On ne peut s’empêcher de se demander si les héros ne se sont pas retrouvés trop tôt, tant l’idée de commencer l’histoire avec des héros différents avec des buts contradictoires était séduisante…les faire évoluer en parallèle aurait pu être une excellente chose…l’auteur a choisi de faire ainsi, faisons lui confiance !
On est d'accord ! l'idée de faire évoluer les héros par binome était intéressante et j'aurais moi aussi aimé voir l'auteur poursuivre dans cette direction... j'avais même imaginé pourquoi pas l'apparition d'un troisième duo avec le couple John Doe et Rose (si mes souvenirs sont bons) tandem mis en avant dans le premier One-shot.Même si il faut l'avouer Ashuhit et Peaberry étant de vieilles connaissance de Polar Root la réunification de tout ce petit monde était presque inévitable.
Erkael a écrit :Bien qu’avançant dans l’histoire, nous connaissons déjà quatre des huit hyper Frankensteins recherchés (ou du moins ils ont été dévoilés)
J'en compte cinq : Elm, Tiger Lily, Scavenger, The Ripper et John Doe mais c'est vrai que ce dernier n'a fait qu'une "apparition" pour l'instant et n'a pas encore était officiellement intégré au récit.
Erkael a écrit :Maintenant un autre problème se pose…nous avons rattrapé l’édition Japonaise ! Il va falloir attendre avant de profiter de la suite…c’est bien triste !
Le volume quatre sort très bientôt au Japon.Espérons une sortie rapide chez nous.
Image
Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Embalming

Message non lu par Erkael » 24 janv. 2012, 02:34

Vol 5: Après la folie du tome précédent, son combat acharné contre « Jack the ripper » (rien que ça) et surtout l’apparition en fin de volume on s’attendait à un cinquième volume plus posé, où l’on pourrait souffler avant de repartir sur de nouvelles aventures…et bien non ! Watsuki reste sur sa lancée et nous propose toujours plus d’action, toujours plus de folie !
Tous les personnages se rassemblent en un seul point pour une lutte dantesque, mais surtout pour des retrouvailles vraiment inattendues !

L’auteur ne cesse de nous surprendre, avec son rythme effréné dans un premier temps, on ne s’attendait pas à tel déluge d’action, à tel point qu’on a l’impression de lire ce volume en apnée ; mais il surprend surtout par son traitement et par le déroulement des évènements!
On assiste dans ce tome aux retrouvailles entre Wraith et Fury, et à l’affrontement qui en découle. Si ce dernier est plutôt bien mené (malgré quelques défauts de clarté dans les illustrations qui nous font nous attarder un peu pour être sur de bien comprendre ce qu’il se passe), on retient surtout l’aspect symbolique de ces fameuses retrouvailles entre les personnages. Cette dualité est à l’origine même du titre, elle est le moteur de Fury, c’est là qu’il puise sa motivation…du coup tout cela paraît grandement prématuré, on ne peut s’empêcher de regretter que cela arrive aussi vite, d’autant plus que ce qui aurait du être le point d’orgue du titre, le climax sans comparaison, tombe ici quelque peu à l’eau.
Alors on est déçu, mais d’un autre coté, c’est aussi une véritable surprise, cela marque une évolution dans la série, ainsi que pour le personnage de Fury, qui va devoir trouver sa raison d’être (et de tuer) ailleurs que dans la simple vengeance.

Le véritable point fort de ce tome, n’est pas celui qui est arrivé prématurément, mais un autre qui était lui aussi inévitable : la rencontre entre les deux « héros » de l’auteur : Fury et John Doe ! Bien qu’il n’ait été que le personnage principal d’une courte nouvelle de l’auteur, dans le traitement particulier que lui réserve Watsuki, on devine son affection pour ce personnage et on sait qu’il va tenir un grand rôle.

Pour l’heure, cette partie semble s’achever, il faut attendre le volume suivant pour que la suivante ne commence, et pour peut être pouvoir prendre le temps de souffler en posant de nouveaux enjeux !
Un volume surprenant sur bien des points, décevant par certains, mais grandement stimulant pour le reste!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre