Shi Ki

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Shi Ki

Message non lu par Wang Tianjun » 10 mai 2012, 21:24

OputinOputinOputinOputin !!!! :shock: :shock: :shock:
Si toute la fin de la série est de ce calibre, je vais péter un plomb !! :D

Shi Ki 9

Plus rien ne semble être en mesure d'arrêter les Shi Ki. Tandis que bonze Muroi s'est rendu de lui-même dans la demeure des Kirishiki pour s'y faire mordre par Sunako, c'est au tour d'Ozaki de subir un coup de croc de Chizuru... Tout est-il vraiment fini ? Non ! Car le docteur, qui a plus d'un tour dans son sac, a déjà joué sa vie sur un autre parti, faisant radicalement basculer la balance !! Révélant aux autres habitants la véritable nature du fléau qui les décime, Ozaki vient de lancer les hostilités, pour une bataille finale entre vivants et revenants !

Après avoir fait monter la tension sur le tome précédent, Ryu Fujisaki tient ses promesses en faisant radicalement exploser la situation ! Grâce au coup de poker d'Ozaki, c'est toute la physionomie de la série qui se voit bouleversée en seulement quelques pages. Le docteur trouve enfin une manière de se faire comprendre, et sème soudainement un véritable vent de revolte salvateur. Avec toute l'antipathie qu'il exprime à l'égard des revenants, Ozaki parvient à persuader les villageois de les traquer comme des monstres, et non comme d'anciennes personnes vivantes. Chacun appréhendera cette phase nouvelle à sa manière, tandis que de leur côté, les Shi Ki auront rapidement écho des nouveaux évènements et se prépareront également à une éradication accélérée des dernièrs survivants... La guerre est déclarée !

Dans ce tumulte, les hésitations sont nombreuses, et l'auteur nous livre de nombreux retournements très surprenants. La série n'en devient que plus imprévisible, offrant quelques moments particulièrement choquants, n'épargnant rien aux lecteurs. Il faudra avoir le coeur bien accroché pour supporter les élans de folie des différents personnages, les monstres n'étant pas toujours ceux que l'on croit !

Alors que la situation dégénère, le récit bascule vers une phase beaucoup plus calme en fin de volume, mettant enfin en avant le bonze Muroi, dont les motivations (ou l'absence de motivation) seront mises en lumière de manière métaphorique. Malgré tout, Shi Ki n'a pas fini de nous surprendre, en entrant avec ce volume dans ce qui s'annonce comme son grand final. Après tant de pages d'angoisses, ce retournement sonne comme une libération jouissive, quitte à se salir parfois les yeux devant un spectacle qui ne nous épargnera rien. Le sang n'a jamais eu meilleur goùt !
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Hitsuji
Time Sheep
Messages : 666
Enregistré le : 12 juil. 2011, 18:37
Localisation : Près d'un chat ! :3
Contact :

Re: Shi Ki

Message non lu par Hitsuji » 24 août 2012, 13:34

Tome 10 :

Avec une couverture aux teintes sanglantes s'ouvre cet avant-dernier tome... Et cela n'augure rien de bon. Tout va crescendo, et la revanche des vivants sur les morts se fait dans la violence et le sang ! Rien ne nous est épargné.

Le docteur Ozaki divise ses troupes pour mieux profiter des dernières lueurs du jour.La folie s'empare de tous et les cadavres s'accumulent, le désespoir et la terreur ont changé de camp. Définitivement ?

Alors que les villageois se salissent les mains en tuant leurs proches, pourront-ils jamais revivre comme avant à Sotoba ?

C'est que le prochain tome, le dernier, nous montrera !
"on the internet, no one knows you're a cat."
—A cat.

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Shi Ki

Message non lu par Koiwai » 01 sept. 2012, 11:25

Tome 10, ou quand l'ordre établi s'inverse. Ce sont désormais les Shi Ki qui sont traqués, en proie à la peur, face aux humains menés par Ozaki.

Fujisaki mène parfaitement son truc : après avoir fait des shi ki des êtres inquiétants, c'est au tour des humains, rongés par le désir de se venger et de rester en vie, de nous faire flipper, que ce soit grâce à certains personnages dont la sauvagerie dépasse largement le simple cadre de la vengeance ou de l'envie de survivre (bien que je reste circonspect devant son physique faisant le triple des autres, le vieil Ookawa est diablement effrayant, ne serait-ce que physiquement, mais aussi et surtout quand [spoiler]il dégomme avec sadisme son propre fils, par exemple[/spoiler]), ou à travers les tentatives de fuite dans la panique des shi ki, certains pouvant même nous fendre le coeur [spoiler](Nao :-( )[/spoiler]. Pour rester sur cette impression d'"humanisation" des shi ki, l'auteur apporte ce qu'il faut. Ainsi, difficile de ne pas rester touché par l'histoire de la mère-modèle de Kanami. De même, une nuance est apportée par les informations sur la volonté des shi ki de simplement se créer un endroit où pouvoir enfin vivre paisiblement. Même si leur méthode pour y arriver devait forcément les mener là où ils en sont.

Visuellement, Fujisaki fait fort : c'est extrêmement malsain, suffocant, gore, dégueulasse par instants, ça sert parfaitement le récit.

Shi Ki n'est donc pas un simple combat entre gentils humains et méchants monstres, loin de là, car à tour de rôle, chaque camps se voit nuancé pendant que l'autre en prend pour son grade. On a simplement affaire à un affrontement inévitable pour la survie entre deux espèces foncièrement incompatibles.

Maintenant, reste à voir comment tout ça va se finir dans le prochain tome. Certains personnages meurent ici, d'autres semblent déjà voués à une mort certaine de par leurs choix [spoiler](Sunako et le bonze, notamment, dont la relation aura été bien mise en avant précédemment)[/spoiler], et à côté de ça il reste des interrogations quant au devenir de certains personnages éparpillés un peu partout : [spoiler]d'un côté Akira et son frère, de l'autre Tatsumi ou Natsu, encore ailleurs Tooru et Ritsu... J'en vois bien quelques-uns survivre, réussir à s'échapper, et nous laisser dans la supposition que tout va recommencer ailleurs.[/spoiler]
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Shi Ki

Message non lu par Wang Tianjun » 05 nov. 2012, 17:01

Shi Ki 10

La peur a changé de camp ! Grâce à l'intervention du docteur Ozaki, les habitants de Sotoba ont enfin découvert l'horrible vérité quant à l'épidémie qui les rongeait. Il est alors temps de prendre les armes et de se révolter contre ces agresseurs venus les parasiter. Oui mais, est-ce si facile de s'en prendre à ceux qui furent, dans un passé pas si lointain, des voisins, des amis, des proches ? La bataille finale est bel et bien lancée !

Avec ce dixième et avant-dernier opus, Ryu Fujisaki continue de faire souffler le vent libérateur propagé dans le volume précédent. Et pourtant, l'angoisse nous reprend à nouveau, là où on ne l'attendait pas. En effet, les rôles s'inversent, les traqués deviennent les traqueurs, et il est bien difficile de déterminer qui est le véritable monstre. Tandis que les auteurs avaient déjà pris un malin plaisir à apporter du relief à ces revenants, nous découvrons ici une nouvelle palette de situations ambigüs, comme la dénonciation d'un shi ki innocent qui n'aspirait qu'à se cacher. Mais aussi, cela pourra être l'occasion pour d'autres de régler leurs comptes, ou de laver leur linge maculé de sang en famille.

On frôlera ainsi l'overdose d'hémoglobine, et le plaisir libérateur du tome précédent se transforme peu à peu en culpabilité. Cependant, les envahisseurs ont plus d'un tour dans leur sac, et l'issue de ce conflit est loin d'être jouée d'avance... Espérons que le dernier tome apporte son lot de réponses, car bien malin sera celui qui pourrait entrevoir comment finira cette sanglante mascarade !
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Shi Ki

Message non lu par Koiwai » 05 déc. 2012, 13:52

Tome 11 :

Bon ben autant le dire d'emblée, on a là la fin la plus prévisible possible, celle que l'on voyait arriver largement à l'avance. Mais l'ensemble n'en reste pas moins plaisant.

Tandis que le bonze Muroi cherche un moyen de sauver Sunako avec l'aide de Tatsumi, les villageois emmenés par Ozaki et épaulés par Natsuno continuent de massacrer les uns après les autres les shi ki qu'ils trouvent. Tout le village est passé à la loupe, chaque vampire y passe l'un après l'autre, qu'il s'agisse de têtes bien connues ou non. Et pour ce final, Fujisaki varie entre morts sobres et vrais massacres. Et forcément, certains passages, certaines morts, marquent plus que d'autres.

On a des petits bijoux de mise en scène bien cruelle, à l'image de la mort qui m'a le plus fait d'effet, [spoiler]celle de Shimizu, qui pour le coup m'aurait presque fait de la peine, alors que pendant une grande partie de la série je ne la supportais pas)[/spoiler], d'autres passages plus expédiés et qui manquent alors d'impact [spoiler]la mort de Toru et Ritsu, je m'attendais à quelque chose de plus intense :?[/spoiler].
Et on a aussi quelques moments qui frôlent le ridicule, et là, ça va faire mal à certains fans de [spoiler]Tatsumi :( La façon dont ce bijou de charisme meurt est quand même un peu crétine, il se fait avoir comme un gros bleu ^^"" Reste le petit focus sur sa façon de considérer Sunako, bien sympa)[/spoiler].

En tout cas, malgré quelques shi ki bien pourris jusqu'au bout (Masao reste un pauvre connard jusqu'au bout, quel bonheur de le détester :mrgreen: ), globalement le changement de point de vue visible depuis quelque temps est bien confirmé, avec des humains qui apparaissent désormais plus effrayants que les shi ki. Impression renforcée par ce putain de monstre ultra flippant d'Ôkawa, et surtout par le focus bien huilé sur Sunako, qu'on prend carrément en pitié et qu'on aurait presque envie de défendre autant que le fait Muroi (d'autant que son design choupi va aussi dans ce sens).

Bref, avec une conclusion convenue et en alternant bijoux de mise en scène et moments décevants car trop expédiés ou un peu crétins, ce dernier tome ne se dresse pas comme le meilleur de la série, mais ne gâche celle-ci en rien, car l'ambiance est là jusqu'au bout. La série va réellement me manquer.
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Shi Ki

Message non lu par Wang Tianjun » 08 déc. 2012, 13:58

Je rejoins ton impression sur cette fin, je suis même un brin plus déçu que toi ^^"

La mort qui m'a le plus déçu (mais pas la plus baclée, c'est celle de[spoiler]Natsuno. Son bref échange ultime avec son père est intéressant, mais une fois au fond du gouffre, il est totalement occulté par le discours de Tatsumi. Dommage[/spoiler]

Dans l'ensemble, ce tome fait un peu succession de fermetures de portes, c'est un peu trop mécanique.
Quant à la toute fin, j'ai l'impression d'avoir vu ce genre de séquences dans un paquet de mangas...

Enfin, le truc anecdotique qui m'a sauvé le tome, c'est le mot de Fuyumi Ono à la fin, qui vante les louanges de Fujisaki et de Hoshin ! Gaaaaa !!! :D :D :D

En lui-même, ce tome est en effet pas terrible, après je pense qu'il faut savourer les trois derniers volumes en un seul ensemble pour que ça passe mieux.
Koiwai a écrit : La série va réellement me manquer.
A moi aussi, et le travail de Fujisaki dans son ensemble aussi. Au vu du succès très modeste de la série ici, je pense qu'on est pas prêt de lire une de ses nouvelles séries... :?
Bon bah, j'ai plus qu'à me replonger dans Hoshin ! Et vous n'avez qu'à en faire de même ! :mrgreen:
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Shi Ki

Message non lu par Wang Tianjun » 13 déc. 2012, 22:59

Shi Ki 11

L'implacable traque continue ! Malgré quelques blessés dans leurs rangs, les derniers habitants de Sotoba sont plus que jamais résolu à purifier leur village en se débarrassant de tous les shi ki, les uns après les autres... Aucun ne doit en réchapper, même s'il s'agit d'un ancien proche ou membre de sa famille ! La cible principale reste le château de Yama-iri, où résident encore la jeune Sunako... Qui sortira vivant de ce bain de sang ?

Après presque deux ans et demi de publication, la série Shi Ki se termine ici avec ce onzième opus très attendus par les quelques lecteurs francophones de la série. Au vu des différentes pistes narratives et de la multiplicité des personnages, bien malin fut celui qui put deviner vers quel dénouement allait s'orienter cette énigmatique saga. Mais finalement, Ryu Fujisaki, en fidélité par rapport au roman original de Fuyumi Ono, a opté pour la conclusion la plus prévisible possible... Tellement prévisible que nous l'avions mise de côté ! La balance s'étant renversée, nos héros n'ont maintenant plus qu'à exterminer les revenants les uns après les autres, manifestant de moins en moins de résistance, d'autant plus lorsque le jour se lève. Trop facile !

Ainsi, le volume se résume à une succession de libérations d'âmes tourmentées à coup de pieux dans le coeur (pour les plus chanceux), en s'intéressant tour à tour aux personnages les plus marquants de la saga. Chaque lecteur pourra se satisfaire, ou au contraire regretter la fin qui sera apportée à ses protagonistes préférés. Devant des chasseurs humains de plus en plus extrémistes, ne prenant parfois même pas le temps de vérifier qui ils ont en face d'eux, et des shi ki présentés comme des victimes, la focale s'inverse de manière très intéressante. Mais le côté successif de l'ensemble hache la narration, ne nous laissant pas de quoi profiter de ce grand final dans les meilleures conditions.

Les derniers chapitres apporteront tout de même leur lot de surprise, tout en allant au bout de la réflexion proposée dans les derniers volumes. En revanche, l'auteur nous laissera sur un épilogue déjà vu maintes et maintes fois dans le petit monde du shonen... Ainsi, si cet ultime opus est loin d'être catastrophique, et a le mérite de n'oublier personne (ou presque), on regrette que cette conclusion perde cette originalité qui menait la série jusqu'alors. Cela est d'autant plus dommage que nous ne sommes pas prêts de savourer à nouveau du Ryu Fujisaki en France... Aussi, je ne saurais que vous conseiller encore une fois de vous (re)plonger dans Hoshin, sa série phare ! A bon entendeur...
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Luciole21
Génie lambda
Messages : 1152
Enregistré le : 17 janv. 2012, 22:26
Localisation : Inconnue

Re: Shi Ki

Message non lu par Luciole21 » 13 déc. 2012, 23:04

Haha, la petite pub pour Hoshin :) Faudra que je me lise la série un jour ^^

Et Shi Ki, c'est un manga qu'il faut absolument voir en anime, que je trouve (chose rare) encore meilleur que le manga papier. J'attends un intégral à prix abordable avec impatience (et si en bonus, il y avait l'OST, qui est juste magnifique, je serais vraiment comblé ^^)
Image

Dernier coup de cœur manga : Chiisakobe (Minetaro Mochizuki)
Dernier coup de cœur franco-belge : Septs Nains (Lupano)
Dernier coup de cœur comics : Bone (Jeff Smith)
Dernier coup de cœur roman : La horde du contrevent (Alain Damasio)
Dernier coup de cœur film : Perfect Sense
Dernier coup de cœur jeux vidéo : Portal 2

Platineur débutant : http://www.psthc.fr/profil-psn-Coeluli. ... c7dbc3d294

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Shi Ki

Message non lu par Wang Tianjun » 13 déc. 2012, 23:13

Par contre Hoshin, faut surtout pas voir l'anime ! :mrgreen:
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Shi Ki

Message non lu par Koiwai » 13 déc. 2012, 23:25

Luciole21 a écrit :Haha, la petite pub pour Hoshin :) Faudra que je me lise la série un jour ^^
Et moi que je la finisse \o""/ Ca fait juste un an et demi que les derniers tomes traînent entre d'autres trucs à lire ^^""

Wang Tianjun a écrit :Par contre Hoshin, faut surtout pas voir l'anime ! :mrgreen:
Là aussi il faudrait que je finisse la série (que j'ai commencé à voir il y a... euh... 3-4 ans ?), mais bizarrement j'ai vraiment pas envie :mrgreen:
Image

Répondre