Black Butler

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Sayadiva
Messages : 4
Enregistré le : 15 mai 2010, 16:13

Black Butler

Message non lu par Sayadiva » 15 mai 2010, 17:40

Image

Présentation :
Black Butler
Titre original : Kuroshitsuji (黒執事)
Auteur : Yana Toboso
Année de parution française : 2009
Année de parution japonaise : 2007

L'histoire :
À la deuxième moitié du XIXème siècle, à l'époque Victorienne, à Londres, un jeune maître de douze ans, nommé Ciel Phantomhive, dirige la famille la plus noble et la plus redoutée de toute l'Angleterre.
La raison d'une telle réussite en affaire à un âge aussi jeune ? Son talentueux majordome, Sebastian Michaelis. Ce qui peut être impossible pour un homme normal, ne l'est pas pour ce majordome, et comme il le dit souvent, "Je ne suis qu'un Majordome des Enfers", Sebastian cache un grand secret, couvert par un contrat entre lui et son jeune maître qui reste assez mystérieux.
Nous suivrons donc les aventures des deux personnages, pour le meilleur et pour le pire...

Les personnages :
Ciel Phantomhive : C'est le héros de l'histoire, il le dernier survivant de sa famille, ses parents ayant péris dans l'incendie de leur manoir.
Malgré son jeune âge, il gère donc l'entreprise familiale, assisté par Tanaka, le vieux majordome de son père ainsi que par Sebastian. Il est pour son âge très mature et n'a peur de rien. Il est autoritaire mais ne sait rien faire sans Sebastian. Auparavant c'était un enfant joyeux mais il a bien changé depuis...
Sebastian Michaelis : C'est le majordome de la famille Phantomhive, mais sa relation avec son jeune maître est très étrange. En effet, Sebastian joue tour à tour le majordome, le précepteur, le cuisinier, domestique mais aussi le garde du corps de son jeune maître. Il est connu pour être un majordome d'exception chez la plupart des Nobles anglais. Il répète sans cesse qu'il est un démon mais on ignore bien des choses sur lui...
Meirin, Finnian et Bard : Ce sont les domestiques des Phantomhive, tous engagé par Sebastian. Meirin est très maladroite est fait tout de travers, Finnian est le jardinier de la demeure, il a une force hors du commun qu'il ne sait pas maîtriser et Bard est le cuisinier mais n'en a que le nom, en effet comme il n'est pas doué Sebastian s'occupe toujours de tout.
Tanaka : C'est le maître d'hotel, il n'est pas très utile (ne fait que boire du saké) mais il semble en savoir beaucoup sur le passé des Phantomhive.

Le véritable but :
Pourquoi cette histoire qui semble banale et ennuyante est elle pourtant assez appréciée? Et bien derrière sa légèreté, il y a quand même énormément de mystères et une ambiance "glauque" règne en permanence (plaisant à certains). On apprécie les petites histoires l'humour léger mais on veut en savoir plus est on est toujours ravis d'en apprendre plus sur les personnages.
Il y a souvent un fond de réalité et une morale bien cachée dans ces histoires. On en apprendra de plus en plus sur le contrat de Ciel et Sebastian qui ne semble pas si évident que ça...

Avis :
Il n'y a pas vraiment d'histoire au début, on suit juste les protagonistes dans leurs aventures farfelues et aux chutes inattendue. On rencontrera le très célèbres Jack l'éventreur, un prince Idien excentrique et un clown fou...
On s'attache vite aux personnages qui ont tous leurs histoire et sont réalistes et touchants. (Mrs Red, Greil, Lau, Agni...)
Après, il faut avouer que le personnage Sebastian fait beaucoup de pub pour ce manga. Qui n'a jamais rêvé d'avoir à ses côtés un tel majordome? :lol:
Autre : On remarque qu'il y a un fond de Shonen-ai dans cette série, en effet la relation Ciel-Sebastian est complexe mais sans plus.

Image

Avatar du membre
Oscar François
Messages : 377
Enregistré le : 01 févr. 2009, 22:37

Re: Black Butler

Message non lu par Oscar François » 26 mai 2010, 08:22

Oh là là ! Je n'avais pas vu qu'il y avait le topic de SEBASTIAN !!! (Enfin, Black butler !)

Merci pour ta fiche, Sayadiva^^

Je me suis d'abord intéressée à l'anime - il passe en boucle sur MCM depuis plus d'un mois, si je ne m'abuse. J'avais un apriori ultra-négatif sur ce titre, pensant vaguement à une énième série fan-service pipi, avec majordome limite pédophile et garnement en culotte courte autoritaire, mais qui n'en mène pas large sous... enfin bref :|

Quelle ne fut pas ma surprise en regardant l'anime ! Sublime de bout en bout, il m'a convaincue; j'achète le manga avec frénésie, le lit avec... :| Oh là là, qu'est-ce donc ?

Un sauté de boeuf...^^
J'ai trouvé le manga plaisant, mais pas autant que l'anime n_n. Ce qui m'a tout de suite frappée est que ce premier tome est très shojesque, comparé à l'anime qui, avec ces décors travaillés et son joli graphisme, à un côté plus sombre et mature. Regardez Sebastian : il fait plus vieux dans l'anime (pardon... je saigne lol :roll: )
Mais on se laisse séduire par un tome qui nous présente un univers riche. On a hâte d'en savoir plus sur Ciel et Sebastian; le côté gothico-victorien y est pour beaucoup, je trouve. Très à la mode, ces dernières années, ce côté obscur de la force : que ce soit dans Death note, D Gray man, la Fille des enfers ou Black butler, on fait des pactes avec l'interdit, on frôle les puissances mystico-occultes, on est frappé par la malédiction etc.

Je continuerai donc à suivre la série, en espérant qu'elle atteigne les sommets de l'anime !

PS :x : mais je regrette que Ciel soit si jeune ! Comme tu l'as soulevé, Sayadiva, cette relation maître/domestique est des plus ambigüe... Rien à voir avec Sôbi et Ritsuka (fan de Loveless, levez-vous !), mais tout est posé pour faire pleuvoir nombre de dôjin coquins sur les deux héros...
"N'importe quoi" [OF ∞ ]
Image
Image

Avatar du membre
Bloody Hana
Messages : 2
Enregistré le : 29 oct. 2010, 16:18
Localisation : In Murderland !
Contact :

Re: Black Butler

Message non lu par Bloody Hana » 29 oct. 2010, 18:06

Mon manga préféré ! :D
Enfin moi je le connais plus sous le nom de Kuroshitsuji ( enfin j'avoue que pour ceux qui ne prononce pas le nom du manga au moins 3 fois par jours , c'est plus facile Black Butler ! Moins joli enfin bref x'D)

Moi j'ai été charmé des le début , et étrangement ça doit être le premier manga dans lequel j'aime tout les personnages ! Et puis le trait de Yana Toboso est exeptionnel , enfin ça manque un peu de mouvement , mais il y a une âme dans ses personnages ! (Les personnages sont trés bien travailler bien que j'aimerais qu'ils évoluent un peu plus rapidement ^^)

Pour ce qui est de l'histoire , j'aime ce petit mélange entre humour et ambiance bien glauque ! ( Et puis Ciel et Sebastian vont trés bien ensemble ils forment un duo de choc enfaite ! ( Dans mon esprit de perverse suprême ils sont bien plus que ça x'D))

Le seul gros point négatif c'est la parution asser lente des tomes ! u,u'
(Enfin bon les scans c'est bien mais avoir le manga en main c'est mieux )
Image
Image

Avatar du membre
Natth
Messages : 203
Enregistré le : 09 oct. 2008, 14:09
Contact :

Re: Black Butler

Message non lu par Natth » 11 mars 2011, 14:16

J'ai commencé ce manga sur le tard et, même si je craignais une déception, je dois dire que j'ai eu une très bonne surprise.

Déjà, je trouve que le style graphique est très soigné, surtout pour les différents plats (miam :D ). Il est possible qu'il soit encore meilleur dans l'anime, mais comme je n'ai pas eu l'occasion de le voir... Le manga me paraît déjà très bien dessiné. J'aime aussi le contraste entre l'humour, les catastrophes causés par le personnel de maison ou certains personnages secondaires (le prince Soma notamment :mrgreen: ) et certains passages sombres, voire franchement glauques. Je craignais que le mélange ne soit pas des plus réussis, mais j'ai finalement trouvé cette ambiance très accrocheuse. Je n'oublie pas non plus les nombreuses références à la société anglaise de l'époque, tous ces petits détails qui raccordent la série à une période et à des lieux précis.

J'avais apprécié le premier volume, mais je n'ai vraiment accroché au manga qu'à partir de l'arc de Jack l'Eventreur. Je comprends que le début puisse paraître trop léger ou que les différents personnages ne paraissent pas vraiment exploités au départ. Cependant, une fois cette mise en place terminée, j'ai eu l'impression que l'histoire démarrait vraiment et que l'on aurait droit à un récit intéressant. Vu le passé de Ciel et ce qui le lie à Sebastian, je me doute que le plus grave reste à venir... A ce sujet, je n'ai pas vraiment ressenti d'ambiguïté yaoi dans cette histoire. Bien sûr, certaines paroles, images ou (beaucoup de) fanarts sont certainement là pour laisser planer le doute. Mais je vois surtout un rapport de force entre les deux personnages, du donnant-donnant qui pourrait se terminer très mal pour Ciel.

Je vais commencer le volume 5 et je continuerai très vite avec le 6. j'ai hâte de voir comment cette série va évoluer.
"Nous pouvons nous comprendre les uns les autres, mais personne n'est expliqué que par soi-même."
Image

Avatar du membre
Einah
Messages : 1948
Enregistré le : 17 nov. 2010, 21:13
Localisation : Deux-Sèvres mais mon coeur reste en Lorraine

Re: Black Butler

Message non lu par Einah » 28 mars 2011, 22:40

Vol 6 : Après l'histoire sur le curry, que j'ai trouvé vraiment :P , on commence une nouvelle intrigue. En résumé, ca ne peut être que mieux façe à la précédente histoire...
La nouvelle intrigue semble interessante, elle concerne la disparition d'enfants. L'enquête de nos protagonistes les emmène à intégrer un cirque. Ils vont rencontrer des personnes surprenantes.
J'ai retrouvé ce qui m'avait plu sur les premiers tomes de la série. Mais, même si cela reste plaisant à lire, il ne se passe pas grand chose. On apprend peu de chose mais cela se termine d'une telle manière qu'on a envie de se procurer le volume suivant.
Image

Avatar du membre
Lottie
Messages : 23
Enregistré le : 04 mai 2011, 15:19
Localisation : dans l'univers de mes rêves

Re: Black Butler

Message non lu par Lottie » 04 mai 2011, 21:42

Black butler est vraiment un exelent travail. coté graphique rien à dire, c'est très soigné et tout s'accorde parfaitement. le manga est très travaillé scénaristiquement parlant et graphiquement (mis à part que moi petite française n'ai jamais entendu parlé de crevette bleue se développant en France, serais je devenue inculte ?). la fantasie est très présente tout comme sa délicatesse et son langage très recherché. le fait de présenter un majordome parfait en tout point est très bien trouvé tout comme son célèbre lancé de couvert d'argent imposant une petite signature. on remarque également un fait important à souligner, une grande fidèlité au style de l'époque choisie que ce soit au niveau culturel, sur le plan de l'ambiance et du style vestimentaire et du point de vue des personnages. ce point est important à souligner car bon nombre de mangaka japonnais n'étant bien sûr que très peu mélés à la culture européene finissent par faire de nombreuses confusions avec l'europe et finissent par faire une Europe peu fidèle à son style et s'acharne sur un coté fantasiste trop exagèré, tandis que Black butler a sut appréhender la culture européene et le style de vie de manière très fidèle et le coté fantasiste s'est avèrer peu exagèré. ce manga aurait put avec certaines corrections se confondre en roman parmi ceux d'une bibliothèque d'un amateur de roman occidentaux d'époque. bref un manga unique en son genre mêlant action, humour et enquête policière de manière sombre et savoureuse, qui le placent comme un chef d'oeuvre du genre.
ne faisons pas de fantasie, vivons la fantasie

Avatar du membre
NiDNiM
Otaku Girl
Messages : 1300
Enregistré le : 30 nov. 2008, 17:53
Localisation : Avec ma chérie

Re: Black Butler

Message non lu par NiDNiM » 07 mai 2011, 18:54

Note à moi même : un jour il faudrait que je réponde à ces quelques posts encensant une série que j'ai abandonnée depuis longtemps sans y avoir placé aucun espoir dès le départ :D

*Va se faire taper*
[Définir, c'est limiter.]
[Le critique est celui qui peut transposer d'une autre manière ou traduire en éléments nouveaux, son impression de la beauté.]

Oscar Wilde, Le portrait de Dorian Gray

Mon trésor
MON coup de cœur, MA pub.

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Black Butler

Message non lu par shun » 07 mai 2011, 20:46

NiDNiM a écrit :Note à moi même : un jour il faudrait que je réponde à ces quelques posts encensant une série que j'ai abandonnée depuis longtemps sans y avoir placé aucun espoir dès le départ :D

*Va se faire taper*
je n'y avais placé aucun espoir, je m'attendais même a quelque chose de merdique et quel n'a pas été ma surprise a la fin du tome 1 d'accrocher pour je ne sais quoi !!!
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
Einah
Messages : 1948
Enregistré le : 17 nov. 2010, 21:13
Localisation : Deux-Sèvres mais mon coeur reste en Lorraine

Re: Black Butler

Message non lu par Einah » 18 sept. 2011, 17:02

Vol.7 : Ce tome prend une belle tournure. J'aime le coté sombre, morbide qui se dégage. Le fait que les personnages ne soient pas sain d'esprit. Sebastian est encore plus vil que je le pensait. Le passé de Ciel par rapport à son père qui soit dit en passant a beaucoup de charme. J'ai bien aimé la phrase de Ciel et qui montre bien l'ambiance du manga "il n'y a que 2 sortes d'êtres humains. Ceux qui dépossédent les autres et ceux qui sont déposséder".
J'ai adoré, je souhaite que la suite soit toujours ainsi.
Image

Avatar du membre
Einah
Messages : 1948
Enregistré le : 17 nov. 2010, 21:13
Localisation : Deux-Sèvres mais mon coeur reste en Lorraine

Re: Black Butler

Message non lu par Einah » 17 oct. 2011, 17:30

Vol 8 : C'est en lisant ce 8ème tome que je me suis dis que j'ai bien fait d'avoir continué et de ne pas mettre arreté après l'histoire sur le curry (je crois que je resterai éternellement traumatisé par ce passage).
Le manoir de Phantomhive se fait attaquer par la troupe du cirque mais là on va découvrir que les assistants qui étaient complétement gauche dans les tâches quotidennes ont des talents démesurés en ce qui concerne de défendre le manoir. On a le droit à un spectacle bien ensanglanté...
Concernant les péripéties de Sebastian et Ciel, nous allons découvrir un Ciel cruel, traumatisé mais réaliste et défaitiste. Un tome qui peut se montrer dérangeant par rapport aux comportements de Ciel mais sa manière de pensre se veut de ne pas se faire passer pour un sauveur qu'il n'est pas.
J'ai vraiment adoré ce tome.
Image

Répondre