Moonlight Act

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Kimi_
The Jelly
Messages : 1525
Enregistré le : 14 juil. 2011, 19:45
Localisation : Parti titiller les photons entre la Voie Lactée et Andromède.
Contact :

Re: Moonlight Act

Message non lu par Kimi_ » 07 déc. 2011, 12:46

Peut-être que le loup se fera charcuter par le petit chaperon rouge qui sait! :mrgreen: J'ai beaucoup aimé la dernière page du volume également avec les quelques mots du chaperon "Damn. Destroy" Ça annonce déjà la couleur du volume suivant. :D
Super Metroid

The operation was completed successfully. Clear time : 01:50.

Your rate for collecting items is 100%. See you next Mission.
[/b]
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9819
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Moonlight Act

Message non lu par Koiwai » 01 févr. 2012, 21:00

Tome 6 : la perfection existe.

Depuis le début, Moonlight Act est un pied total, un divertissement fumé dont le rythme fou n'a d'égales qu'une inventivité sans limites et la classe de personnages pourtant bien chtarbés. Chaque tome fut un délice sans commune mesure, se renouvelant de manière incessante et repoussant toujours plus loin les limites de l'exploitation de son sujet. Avec l'apparition de Kudô et d'Ideya, le tome 5 en était encore un bel exemple. Mais avec ce volume, Fujita m'a bluffé plus que jamais : sa reprise du Petit Chaperon Rouge est parfaite, je ne vois pas d'autres mots.

On le sentait bien avec le dernier chapitre du tome 5, le Chaperon Rouge avait tout d'un futur excellent personnage, son "damn, destroy" raisonnant déjà comme un slogan d'envergure. On envisageait même un contenu un peu plus sombre, à la vue des méthodes "explosives" de la miss et des morts qu'elle laissait derrière elle. Un personnage qui avait tout de l'ennemie bien ravagée comme il faut. Et pourtant, tout au long du volume, Fujita ne va cesser de nous intriguer sur ce personnage, et va le nuancer à l'extrême : pour quelle raison cherche-t-elle à se venger d'un vieil homme en apparence bien sous tous rapports ? C'est ce que nous découvrirons avec une certaine dose d'émotion, Fujita nous proposant là un contenu effectivement plus sombre à quelques reprises, toutes proportions gardées, car le final se dirigera malgré tout vers quelque chose de classique, mais de réellement prenant et émouvant tant Fujita a su gérer à merveille ce qu'il a mis en place avant pour en arriver là. En somme, vers la fin, on a des ficelles assez grosses, mais l'auteur les exploite à merveille pour mettre en avant le fond finalement bon du Chaperon, et pour nous toucher via une habile élégie du conte, de leur "âme", de l'impact qu'il peut avoir sur les enfants, et de son omniprésence aux côtés des générations qui se succèdent. Sans avoir besoin de forcer ou de partir dans l'exagération, Fujita touche là où il faut, et rend son héroïne d'un arc profondément attachante, tant et si bien que pour la première fois dans la série, je n'avais absolument pas envie de voir repartir l'intruse, et que quand le moment est venu j'en ai versé quelques larmes.

A côté de ça, Fujita n'oublie rien. En plus de voir Gekkô dans une situation assez inédite, en passant petit à petit de traqueur à protecteur, c'est également l'occasion de voir notre héros d'une manière toujours plus humaine, puisqu'il prouve à merveille qu'il ne sait pas que faire parler les poings. Il se dégage plus que jamais chez ce personnage une grande sincérité et un joli sens de la compréhension d'autrui et de la justice, tandis qu'Ideya, de son côté, vient contraster en ne cherchant pas à comprendre grand chose du Chaperon. Cette histoire, c'est donc également l'occasion de voir Gekkô sous un autre jour, mais également de voir évoluer le duo Ideya-Kûdo, cette dernière ne semblant plus prête à collaborer avec le chat botté. Du coup, je me demande bien ce que va nous réserver Fujita pour ces deux personnages.

Voilà voilà, ajoutons à cela un ton qui reste fidèle à lui-même (ça va à cent à l'heure, c'est toujours aussi barré, et l'humour est toujours de la partie), et on a là un tome totalement destroy, pour moi une perle dans un manga d'exception, et sans doute le tome de shônen qui m'a le plus fait vibrer depuis des lustres, même en n'oubliant pas Full Ahead ! Coco. Le "damn, destroy" du Chaperon résonne encore dans ma tête, et je crois qu'il n'est pas près de la quitter.

En passant, il est temps que ce soit signalé : vraiment un grand bravo à la traduction de Sébastien Ludmann, qui nous offre des dialogues très vivants, fluides, fleuris sans être vulgaires, totalement dans l'esprit de la série. En n'oubliant pas la grande qualité qu'il nous a déjà offerte sur Vamos Là!, Broken Blade, Ping Pong Dash!!, Reiko the zombie shop, Otaku Girls ou autre Dämons, je constate qu'un grand nombre de séries que j'adore doivent beaucoup à son travail, et j'en arrive à le considérer comme mon traducteur favori.
Image

Avatar du membre
Kimi_
The Jelly
Messages : 1525
Enregistré le : 14 juil. 2011, 19:45
Localisation : Parti titiller les photons entre la Voie Lactée et Andromède.
Contact :

Re: Moonlight Act

Message non lu par Kimi_ » 01 févr. 2012, 21:52

Yeaaah! En accord total avec ta chronique Koiwai. :D Le coup de coeur de cette semaine peut-être ? :)
Super Metroid

The operation was completed successfully. Clear time : 01:50.

Your rate for collecting items is 100%. See you next Mission.
[/b]
Image

Avatar du membre
VpourViennetta
Messages : 143
Enregistré le : 11 mars 2011, 15:05
Localisation : Vers Terra…
Contact :

Re: Moonlight Act

Message non lu par VpourViennetta » 01 févr. 2012, 22:39

Ce plébiscite ! :shock:
Depuis novembre, ça en fait des superlatifs pour Moonlight Act.
Le seul point qui me freine encore, c'est que la série est basée sur le détournement. J'ai peur que ça finisse par s’essouffler ou de ne pas adhérer totalement. Et puis je suis fâché avec les shônen de ces vingt dernières années.
En tout cas, joli post, Koiwai. En plus, quand ça commence par « la perfection existe », ça fait plus qu'intriguer. :)

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Moonlight Act

Message non lu par Wang Tianjun » 12 févr. 2012, 13:18

Très bon moment de lecture, mais je n'irais pas jusqu'à crier à la perfection ! :mrgreen:

L'histoire du petit chaperon rouge est en effet très intéressante, c'est sans doute le meilleur conte détourné jusqu'ici, et il permet de bien scinder les deux méthodes des exécuteurs : impitoyable pour le chat botté, plus nuancé et avec "présomption d'innocence" pour Gekko, qui gagne encore en profondeur au passage.

Bref du tout bon dans les idées... moins dans leur mise en scène. J'ai trouvé le rythme assez inégal, tantôt trop lent pour expliquer des choses qu'on aura déjà pu comprendre par nous-mêmes (la suite n'offrant alors plus vraiment de surprises), tantôt un peu trop précipité et facile (l'incendie à la fin, réminiscence du passé utile certes, mais téléphonée au possible).

La série gagne néanmoins en densité depuis deux volumes (avec l'arrivée des exécuteurs officiels) et je reste curieux de voir vers quoi l'auteur va aller ensuite...
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
crackmaniak
Messages : 11
Enregistré le : 13 sept. 2009, 08:08
Localisation : chez moi

Re: Moonlight Act

Message non lu par crackmaniak » 17 févr. 2012, 13:12

Je fais parti de ceux qui n'ont pas pu lire Karakuri Circus, et donc je me faisais une plaisir de me lancer dans Moonlight act. Malheureusement je n'en suis qu'au tome quatre, et je suis déjà déçu... Pourtant je trouve le dessin beau, les scénarios bien ficelés, et l'humour de bonne qualité, mais c'est tout simplement le format en petites histoires qui ne me convient pas du tout :|.
J'ai un budget manga réduit, donc j'aimerai juste savoir si Fujita est en train de mettre en place un vrai arc sur plusieurs volumes ou s'il garde tout le temps cette même configuration qui me gêne énormément; et donc si ça vaut le coup que je continue ?

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Moonlight Act

Message non lu par Wang Tianjun » 17 févr. 2012, 13:21

crackmaniak a écrit :J'ai un budget manga réduit, donc j'aimerai juste savoir si Fujita est en train de mettre en place un vrai arc sur plusieurs volumes ou s'il garde tout le temps cette même configuration qui me gêne énormément; et donc si ça vaut le coup que je continue ?
Oui et non : Fujita conserve des histoires courtes (du moins, sur ce qui est sorti en France pour le moment) mais peut s'étaler plus longuement dessus (exemple du dernier conte en date s'étalant sur plus d'un tome). Mais d'un autre côté, il met en place certains éléments offrant un fil rouge à l'histoire, [spoiler]avec l'arrivée d'exécuteurs "officiels".[/spoiler]
Donc Moonlight Act reste un très bon investissement :) , et justement, le fait qu'il y ait des histoires courtes peut te permettre d'arrêter et reprendre quand tu veux, en fonction de ton budget.
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Kimi_
The Jelly
Messages : 1525
Enregistré le : 14 juil. 2011, 19:45
Localisation : Parti titiller les photons entre la Voie Lactée et Andromède.
Contact :

Re: Moonlight Act

Message non lu par Kimi_ » 18 févr. 2012, 17:37

Moonlight Act Vol. 6


La fin du volume précédent, laissait présager une suite des plus meilleures, allons droit au but : le résultat est plus que positif.

Fujita nous livre donc sa version du petit chaperon rouge qui diffère des adaptations qui nous ont été livrées précédemment et qui se ressemblaient toutes. Là, le petit chapon rouge est une experte de la dynamite et crée un grand bordel en plein Tokyo laissant derrière elle un paysage chaotique et désolant. La bande de Gekko et D’Ideya se ramènent vite sur place pour contrecarrer les plans de la petite fillette. La mise en scène est toujours impeccable, le rythme est soutenu et il n’y a aucune longueurs. Mais Fujita excelle sur le plan scénaristique et nous offre une intrigue réfléchie et inattendue. Le lecteur avait aussi cerné les états d’âme et le caractère des personnages au fil des précédents volumes Mais il devra bien se rendre a l’évidence : derrière un personnage turbulent ayant un caractère bien trempé peut se cacher une personne fragile. Cet acte est sans doute le meilleur moment de la série et il en va de même pour ce sixième volume également. Le dernier chapitre est relativement calme et permettra a Fujita de se lancer dans un nouvel acte par la suite.

A l’heure actuelle ou des shônen avec un intérêt assez minime voit le jour dans les rayons, Moonlight Act s’impose comme une grande bouffée d’air frais, soufflant littéralement ses concurrents. Le meilleur shônen que j’ai pu lire jusqu’à présent, tout simplement. Jettez vous dessus!

18/20.
Super Metroid

The operation was completed successfully. Clear time : 01:50.

Your rate for collecting items is 100%. See you next Mission.
[/b]
Image

Avatar du membre
crackmaniak
Messages : 11
Enregistré le : 13 sept. 2009, 08:08
Localisation : chez moi

Re: Moonlight Act

Message non lu par crackmaniak » 20 févr. 2012, 11:13

Donc Moonlight Act reste un très bon investissement :) , et justement, le fait qu'il y ait des histoires courtes peut te permettre d'arrêter et reprendre quand tu veux, en fonction de ton budget.
Ok merci , mais je vais encore un peu attendre avant de me relancer dans la série :wink: (en espérant qu'elle ne s’arrête pas en cours de route :lol: )

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Moonlight Act

Message non lu par Wang Tianjun » 20 févr. 2012, 12:06

Si tu ne veux pas qu'elle s'arrête, le mieux est encore de la soutenir au fur et à mesure en achetant les tomes régulièrement ! :o
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Répondre