Judge

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
ulys
Messages : 6
Enregistré le : 14 sept. 2011, 09:49

Re: Judge

Message non lu par ulys » 21 janv. 2012, 17:10

Einah a écrit :
Koiwai a écrit :Tiens, déchaînons-nous encore un peu sur Judge :twisted: en signalant un truc bien crétin : les couvertures qui spoilent en beauté les morts des tomes précédents :lol:
Oui je l'avais remarqué sauf qu'en fait, je me suis rendue compte que je ne me souvenais plus quel personnage était tel animal lol
J'ai exactement le même problème. Un petit rappel en début de tome serait apréciable. Avec que l'ordre de mort (à la Walking dead)

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10167
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Judge

Message non lu par Koiwai » 11 avr. 2012, 00:58

Tome 4:

Kazu s'est pendu, laissant derrière lui un téléphone au message mystérieux... Mais nos héros n'ont guère le temps de se lamenter, car de nouvelles énigmes se posent à eux : qui est l'homme retrouvé mort au pied d'une statue brisée ? Et quels nouveaux mystères se cachent derrière la nouvelle pièce qui est devenue accessible ? Quel est le rôle de la chambre secrète où ils découvrent de grands écrans ?

Autant d'interrogations qui, il faut le dire, apportent un peu de renouveau à la série. Même si l'on ne sait pas encore grand chose de ces éléments que sont le téléphone, le cadavre inconnu ou la pièce aux écrans, ceux-ci titillent la curiosité, et en arrivent même à laisser envisager un récit qui pourrait se complexifier un brin, notamment via les hypothèses faites quant aux images visibles sur les écrans.

En parallèle, le "jeu" se poursuit, préparé par quelques faits divers finalement peu exploités (Miku mangeant seule sans rien dire à personne) ou laissant clairement deviner, dès la moitié du tome, qui sera le prochain à y passer. De même, le résultat final du nouveau vote aboutit sur un cas attendu mais qui était encore inédit, qui amène quelque chose d'intéressant, mais qui s'avère finalement à peine exploité... En filigranes, quelques bribes d'informations filtrent sur Ryûhei, dont on comprend que son péché semble être l'orgueil, ainsi que sur Asami et son passé dramatique. Mais là aussi, dommage que ces éléments ne soient que survolés.

En somme, pas de suspense fou quant à la suite des festivités, mais de nouveaux éléments qui ont le mérite d'enrichir un peu la série autour de nouvelles énigmes. Reste à voir ce que l'auteur en fera, en espérant qu'il les développe mieux que les personnages et les autres pistes qu'il a évoquées jusqu'alors.

A l'image des dessins, tout paraît encore assez lisse, inégal, mais grâce aux nouveaux éléments, il y a clairement du mieux dans ce volume, qui a de quoi satisfaire les amateurs pas trop exigeants. A condition, une nouvelle fois, de passer outre le comportement complètement neuneu des protagonistes. Sérieusement, aucun d'eux ne se doutait qu'ils étaient espionnés depuis le départ ? En agissant tel qu'il le fait au milieu du tome, comment un certain personnage peut-il ne pas penser qu'il se tire une balle dans le pied qui le conduira tout droit vers des votes n'allant pas en sa faveur ? Que penser de Hiro, toujours aussi bêbête dans sa volonté de sauver tout le monde, même celui qui vient d'essayer de le tuer ? Et comment ne pas rester un peu circonspect par ses nombreuses paroles idiotes, à l'image de sa volonté d'emmener le blessé à l'hôpital, alors qu'ils sont enfermés ?
Image

Avatar du membre
Hitsuji
Time Sheep
Messages : 666
Enregistré le : 12 juil. 2011, 18:37
Localisation : Près d'un chat ! :3
Contact :

Re: Judge

Message non lu par Hitsuji » 12 avr. 2012, 10:44

Koiwai a écrit :Tome 4:Et comment ne pas rester un peu circonspect par ses nombreuses paroles idiotes, à l'image de sa volonté d'emmener le blessé à l'hôpital, alors qu'ils sont enfermés ?
Rien qu'avec ça, j'ai envie de lire ce tome. Judge a l'air d'une très bonne série d'humour, en fait. :mrgreen:
"on the internet, no one knows you're a cat."
—A cat.

Avatar du membre
Einah
Messages : 1949
Enregistré le : 17 nov. 2010, 21:13
Localisation : Deux-Sèvres mais mon coeur reste en Lorraine

Re: Judge

Message non lu par Einah » 18 avr. 2012, 20:16

Vol. 4 : J'ai été un peu déçue de la lecture de ce 4ème tome. Comme tu l'as dit Koiwai, il y a plein d'éléments surtout nouveaux, qui auraient pu être exploités. Et le problème c'est que c'est seulement survolé. Ce qui entraine chez moi, une impression de survoler les choses, sans comprendre où veut aller l'auteur, sans me sentir très intriguée. Alors que normalement c'est l'effet inverse qui devrait se produire. Par ex, c'était qui cet homme ? mais on enchaine sur une nouvelle salle de video ou une nouvelle porte ou un nouvel événement bizarre ?
On a pas eu la réponse de pourquoi ils ont été à égalité ? c'est qui, qui a retourné sa veste ?
Je crois que ce tome a voulu aller trop vite. Dommage.
Image

Avatar du membre
Einah
Messages : 1949
Enregistré le : 17 nov. 2010, 21:13
Localisation : Deux-Sèvres mais mon coeur reste en Lorraine

Re: Judge

Message non lu par Einah » 18 avr. 2012, 20:18

Au passage, c'est normal que ta critique Koiwai du tome 4 n'apparait pas sur le site MN ? je viens de voir ca à l'instant.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10167
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Judge

Message non lu par Koiwai » 18 avr. 2012, 20:51

Einah a écrit :Au passage, c'est normal que ta critique Koiwai du tome 4 n'apparait pas sur le site MN ? je viens de voir ca à l'instant.
C'est juste que le boss ne l'a toujours pas mise en ligne :mrgreen:
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10167
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Judge

Message non lu par Koiwai » 27 juil. 2012, 01:55

Tome 5 :

Le troisième vote s'est soldé par une égalité, et voici les deux victimes obligées de se battre à mort ! Ryûhei pense avoir l'avantage, mais son pistolet lui explose entre les mains et le voici blessé. Mais le pire reste à venir pour lui : alors qu'il est convalescent, quelqu'un vient l'achever à coups de ciseaux, puis tente de faire porter le chapeau à Rina...

Tandis que le quatrième et dernier jugement approche, la mort mystérieuse de Ryûhei vient semer le doute chez chacun des survivants, qui se mettent à s'accuser les uns les autres, par le biais de quelques phrases toutes faites. Avec un tel début de volume, on a peur de voir le récit continuer dans ses travers faits de réflexions neuneus des protagonistes. Et pourtant, petit à petit, un constat s'impose : au fil des pages, cet avant-dernier tome nous sort de notre torpeur en réservant bien des surprises.

Car oui, il se passe enfin des choses dans Judge ! Après un début de volume pas bien folichon, Yoshiki Tonogai réveille son histoire par le biais de différentes étapes. Il s'agira, en premier lieu, d'une mise en avant de Miku, dont on découvre le péché, et dont on suit la lente chute psychologique, puisqu'elle se montre de plus en plus effrayée par la possibilité de la mort, encore plus quand se dévoile une terrible vérité sur les écrans de la salle découverte précédemment, une vérité venant chambouler considérablement l'univers devenu routinier de la série, une vérité enclenchant une dernière ligne droite qui promet d'être intense.

Et à vrai dire, c'est précisément à partir de cette révélation que le récit s'emballe réellement. Tout commence à s'enchaîner, la chute de Miku se concrétise et aboutit sur un drame brutal qui nous fait entrer de plein pied dans un final tendu, réservant quelques surprises, et dont on attend de voir tous les tenants et aboutissants dans l'ultime opus.

En attendant de voir ça, on reste tout de même toujours aussi circonspects face à certains éléments : plusieurs rebondissements restent inutiles ou en suspens (la tentative de faire porter le chapeau à Rina, par exemple), le thème des sept péchés capitaux est de nouveau inexploité, les personnages restent sacrément attardés (comment peuvent-ils mettre autant de temps à comprendre que la fille du téléphone est Miku, alors que n'importe quel lecteur l'aura deviné dès le départ ?), la paresse visuelle est omniprésente (le trait manque de dynamisme quand le récit s'emballe, en fin de tome l'auteur semble avoir choisi de dessiner les flèches selon son bon gré, et nos héros, comme Miku à la page 67, ont parfois des poses bien peu naturelles et ne collant pas avec ce qu'ils disent), le portrait psychologique de Miku tient en quelques bulles. Mais ne boudons pas notre plaisir : il se passe enfin des choses surprenantes dans Judge. Et tout comme l'avait fait le tome 3 de Doubt, cet avant-dernier volume remplit son objectif : donner envie de connaître la conclusion. En espérant qu'elle ne soit pas du même acabit que celle de Doubt...
Image

Avatar du membre
Einah
Messages : 1949
Enregistré le : 17 nov. 2010, 21:13
Localisation : Deux-Sèvres mais mon coeur reste en Lorraine

Re: Judge

Message non lu par Einah » 04 août 2012, 20:03

Vol. 5 : Un tome que j'ai beaucoup apprécié de part ses rebondissements et révélations pour lesquelles je ne m'attendais pas. Après je trouve dommage qu'ils sont toujours entrain d'essayer de se jeter la faute les uns sur les autres ou bien de ne pas tilter sur des éléments de bon sens. Comme le cas de Miku par exemple... ca semblait tellement évident.
Malgré ces petits défauts, l'auteur a reussi à captiver mon attention et me surprendre. Suite au dernier tome ^^
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10167
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Judge

Message non lu par Koiwai » 23 janv. 2013, 15:31

Yoshiki Tonogai étant un adepte des jaquettes crétines, pour le dernier tome il fait fort, puisqu'il suffit de soulever la jaquette pour se spoiler quant à l'identité du coupable 8) Chapeau :lol:

A part ça, tome 6 :

Alors qu'ils se pensaient sauvés, Hiro et les derniers survivants découvrent avec stupeur qu'il leur reste une dernière épreuve à franchir : la porte qui s'est ouverte n'aboutissait pas sur la sortie, mais sur une autre salle où étaient enfermés leurs proches, contraint d'assister à leur jeu de massacre. Et à présent, tous doivent s'entretuer jusqu'à ce qu'il ne reste plus que 4 personnes. Les morts fusent à nouveau, et bientôt, il ne reste plus que quelques personnes. Poursuivis par le père Hayato bien décidé à s'en tirer quitte à être totalement égoïste et imbu, Hiro et Hikari vont-ils s'en sortir ? Et au final, découvriront-ils qui se cachait derrière l'organisation de ce jeu de massacre, et pour quelles raisons il l'a fait ?

Au fil de ses 240 pages, le dernier tome de Judge va se faire un plaisir de dévoiler toutes les vérités, et si elles apparaissent logiques, elles risquent fort de surprendre comme il se doit les non-habitués au genre.

Le tome commence avec la suite du jeu de massacre entre les derniers survivants, et met à l'honneur Hayato et son père, aussi prétentieux et hautains l'un que l'autre, mais ne se vouant guère d'amour pour diverses raisons, ce qui amène quelques rebondissements bien huilés, mais qui ont tendance à trop s'étirer et à être un peu plombés par des dessins toujours aussi limités techniquement, le tout manquant de profondeur, les visages restant assez inexpressifs (les expressions de peur ou de surprise, notamment) et certaines postures étant encore et toujours invraisemblables.

Certains devront donc attendre la suite du volume et l'heure de voir se dévoiler la vérité pour être réveillés et, peut-être, surpris par des révélations finales plutôt bien amenées. Sur ces révélations, il n'y a pas grand chose à redire, Yoshiki Tonogai amenant le pourquoi du comment petit à petit et montrant qu'il avait pensé sa conclusion depuis le début. C'est plutôt prenant, d'autant que l'auteur nous réserve quelques jolis coups de théâtre jusqu'à la toute dernière page, mais cela ne cache pas quelques grosses lacunes. Car si le mangaka avait bien pensé le début et la fin de sa série, on reste plus circonspect en ce qui concerne le milieu, plusieurs comportements du coupable étant finalement assez incohérents au fil du jeu. On se doute bien qu'il se devait de bien jouer son rôle pour ne pas éveiller les soupçons, mais de là à finalement risquer de mourir à tout moment et de tout foirer, c'est quand même débile. De même, il est dommage de voir certaines idées sous-exploitées, voire à peine mises en avant, à commencer par les fameux péchés, finalement totalement occultés, même si on les devine à travers chacun des personnages et de leurs proches. Au lieu de diluer l'action dans la première partie du tome, Yoshiki Tonogai aurait sans doute mieux fait de se pencher un peu mieux là-dessus.

Au final, si on le prend tel quel en mettant un peu de côté les lacunes graphiques toujours présentes, certains incohérences et quelques longueurs, ce dernier tome répond à ce que l'on attendait et ne décevra pas les fans les moins pointilleux.
Image

Avatar du membre
Einah
Messages : 1949
Enregistré le : 17 nov. 2010, 21:13
Localisation : Deux-Sèvres mais mon coeur reste en Lorraine

Re: Judge

Message non lu par Einah » 23 janv. 2013, 20:57

Koiwai a écrit :Yoshiki Tonogai étant un adepte des jaquettes crétines, pour le dernier tome il fait fort, puisqu'il suffit de soulever la jaquette pour se spoiler quant à l'identité du coupable 8) Chapeau :lol:
Moi qui lève toujours la jaquette avant de lire, je ne le ferai pas pour me pas me spoiler. Merci de la précision ^^
Image

Répondre