Psyren

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6385
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Psyren

Message non lu par Erkael » 05 févr. 2014, 00:34

Vol 15: Ce quinzième tome est le théâtre de nombreux affrontements, l’action y est intense et soutenu, il fallait bien ça pour l’avant dernier tome de cette remarquable série qui n’a cessé de nous surprendre et de nous en mettre plein la vue.

Après avoir subi une violente attaque des membres du Wise qui a entraînée des pertes et qui a fait des prisonniers, nos héros décident de passer à l’offensive, la meilleure des défenses étant l’attaque. Une stratégie est mise en place et malgré l’absence de Ageha et de Amamiya qui poursuivent leur entraînement, les enfants d’Elmore passent à l’attaque ! Immédiatement des combats s’engagent, certains faisant écho à des affrontements ayant déjà eu lieu, ici nous assistons à des « matchs retours ». Ils sont surprenants, diablement bien mis en scène, ils ont presque un caractère épique ; mais la force de ce tome ne vient pas de là (pas uniquement) ! On assiste aux retours de plusieurs personnages qui ont marqués la série par leurs empreintes, des retours certes un peu clichés comme on en voit par centaine dans les shonens, mais qu’importe, cela reste terriblement efficace, et l’effet est garanti pour le lecteur.

Bien entendu Ageha et Amamiya vont débarquer en plein affrontement, surpuissants et surmotivés, mais ce n’est pas leur intervention qui sera la plus frappante, celle ci était bien entendu prévisible !
Le premier choc ce sera le retour d’Oboro, absent depuis un moment qui va venir exposer sa toute puissance. Personnage secondaire des premiers tomes, on l’avait presque oublié, son retour est d’autant plus marquant !
Ensuite se seront deux autres personnages qu’on avait jamais vu dans cette époque, des personnages du « présent » qui vont venir prêter main forte à leurs compagnons, et là encore le lecteur jubile de cette intervention.
Bien entendu en chipotant un peu on peut regretter qu’ils soient si puissants alors que ce n’était pas le cas dans leur époque, mais une habile explication (un peu simpliste) suffit à faire oublier tout ça, et puis de toute façon quelle importance ? On se régale du début à la fin, et c’est là l’essentiel.

Le prochain volume sera le dernier…on trépigne d’impatience, mais d’un autre coté, on ne peut s’empêcher de ne pas avoir envie que ça se termine tellement c’est bon ! Une claque de plus pour Psyren !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre