I'll

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Kitty
Messages : 13
Enregistré le : 14 juil. 2004, 19:27
Localisation : Amérik du sud

Message non lu par Kitty » 28 juin 2005, 21:28

Apres une longue hesitation je me suis enfin mise aux I'll.
Je trouve cette serie tout simplement magnifique *Hiiragi & Tachibana love*
Oui j'avoue que ce dont j'ai prefere sont les beaux gosses de la serie xD *Kyaaa Takaiwa !!!*

Nan allez j'aime vraiment l'histoire, les dessins sont tres soignes et la fin est tout bonnement magnifique.

^^
Toute une amitié peut naître par une passion commune des mangas ^^

Avatar du membre
Crack
Messages : 128
Enregistré le : 11 avr. 2008, 18:35

Re: I'll

Message non lu par Crack » 07 août 2008, 12:44

I'll Crazy Kouzu Basketball Club intégrale :
Là où auparavant Slam Dunk, Hikaru no Go et Eyeshield 21 occupaient chacune des places, il est devenu bien difficile, depuis que j'ai découvert Rookies et maintenant le merveilleux I'll, de déterminer le podium de mes shonens sportifs préféré. Une seule chose est sûre, I'll mérite LARGEMENT d'en faire partie.
Un peu classique à ses débuts, on ne peut s'empêcher de comparer le manga à Slam Dunk, le thème principal étant le même : le Basket.
Mais finalement, cette comparaison n'a pas lieu d'être. Mis à part le Basketball, I'll et Slam Dunk n'ont presque rien en commun. En effet, I'll ne tarde pas à se démarquer de son compère, grâce à un point de vue et des personnages presques antagonistes ; là où Slam Dunk privilégiera le basket pure et dure, I'll mettra en avant ses protagonistes principaux, leur relation. I'll n'est pas, à proprement parler, un shonen sportif. Au delà du sport, Hiroyuki Asada nous narre l'histoire d'une équipe, l'histoire d'une amitié entre deux adolescents un peu marginaux, l'histoire d'une recherche de liberté à travers le sport. C'est pourquoi il ne faut pas s'attendre à assister à des matchs aussi décortiqués que dans Slam Dunk. Seules quelques actions seront représentées, les tournants du match dirons-nous. Un seul match, le dernier, sera narré dans son intégralité. Et quel match ! D'une intensité telle qu'on regrette qu'Asada n'ait pas pris la peine de développer un peu plus l'aspect sportif de son oeuvre. Mais je dois avoier qu'à choisir entre matchs haletants et personnages attachants à la psychologie poussée et aux relations émouvantes, je choisis sans hésitations la seconde option !
Comme si I'll ne possédait déjà pas assez de qualités pour entrer dans le cercle fermé des meilleurs shonens sportifs qui soient, la série se paie le luxe d'être, en plus de ça, superbe graphiquement parlant. Un trait à la fin et léché et une perspective et anatomie toujours maîtrisées ont donné naissance à des personnages dotés d'un charisme fou mais par dessus tout à des scènes que je considère maintenant comme cultes.
Et comme si ce n'était pas terminé, I'll est également doté de la meilleure fin qu'il m'ait été donné de lire. Mais ça je préfère ne pas en parler pour ne pas spoiler.
Alors, un bémol ? Bah non.

Note : 9,5/10

PS : Bon j'avoue je me les suis fait les 14 en deux jours, donc je suis peut être pas très objectif, car encore pris dans la lecture de ce merveilleux manga.

Avatar du membre
korzag
Messages : 24
Enregistré le : 22 juin 2007, 22:04

Re: I'll

Message non lu par korzag » 11 août 2008, 15:27

Pour moi, I'll est un bon manga sportif sans plus. Je m'attendais à une merveile au vus des critiques et echos que j'avais pus avoir, mais finalement, j'ai trouver qu'il ne se démarquer pas tant que ça de ses ainés. Certes, il aura le mérite de rester dans une certaine forme de réalisme, mais les caractères des personnages ainsi que certaines scène sont trop classiques. Les tirades des personnages sur l'amitié indestructible et tout ça deviennent lassante voir ridicule.
Bon là, j'ai surtout relever les points négatifs, mais I'll est tout de même bourrer d'aspect interessant comme le dessin très particulier de asada.
Donc bien que ne sortant pas des sentiers battus, I'll est un bon shonen sportifs qui fera passer un bon moment aux fan du genre.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: I'll

Message non lu par Erkael » 22 févr. 2010, 21:13

Vol 9: C’est le baptême du feu pour Kozou, après le camp d’entraînement qui a été si pénible dans les montagnes, il est temps de vérifier les effets de cette souffrance…Kouzu sera t’il au niveau, l’équipe sera t-elle soudée, les efforts vont-ils payer ? Autant de question qui trouveront leurs réponses dés le premier match des éliminatoires du tournoi !
Une première partie de tome très orientée basket donc, on laisse de coté les excès du volume précédent sur une adolescence tourmentée, et ce n’est pas plus mal.
Pourtant la seconde partie, qui verra Kouzu opposé aux anciens partenaires de Tachibana mettra justement d’anciens problèmes de délinquance au centre du match. Mais qu’on se rassure c’est nettement mieux géré que précédemment, car lié au basket et surtout totalement crédible. Face à la triche et aux magouilles pour gagner un match plusieurs réactions s’observent : certains plient sous le poids de la culpabilité, d’autres ferment les yeux et d’autres encore font front commun…ici l’auteur tire une belle morale qui s’accompagne d’un bel exemple d’amitié.

Un volume vraiment plaisant qui tout en faisant avancer véritablement l’histoire permet aux personnages de se rapprocher encore et de se confier…on retrouve le ton des premiers volumes qui avait dérapé dans l’excès récemment.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: I'll

Message non lu par Erkael » 11 mai 2010, 23:54

Vol 11: Une fois n’est pas coutume, ce tome ne traite quasiment que de basket, et pas qu’un peu, de nombreux termes techniques sont utilisés, on entre en plein dans les stratégies de jeu, c’est donc ici du pur basket ! Ceux qui appréciaient dans cette série qu’elle ne traite le basket qu’en toile de fond pour se concentrer en premier lieu sur la vie de ses adolescent risquent d’être un peu déçu, mais il serait dommage de rester sur cette opinion !
Si clairement ce tome joue à fond la carte « Basket », l’auteur le fait à sa façon, le jeu ne prédomine pas sur les individus, car avant de reposer sur des tactiques et différentes phases de jeu, le basket repose sur les joueurs qui sont sur le terrain !
Tous les joueurs de Kozou passent à la loupe de l’auteur, chacun brillera à un moment ou à un autre. La début du match est extrêmement bien mis en scène, les deux équipes se tirent la bourre et n’arrivent pas à se départager, et à chaque nouvelle action, c’est un nouveau joueur de Kouzu qui fait la différence, et à chaque fois, ou presque, y est associé, un petit flash-back, un événement qui nous fait comprendre toute l’importance de ce match pour ces jeunes joueurs. Seul Harumoto est à la traîne, et se laisse dépasser par la terrible équipe qui leur fait face, mais ce n’est que pour mieux s’attarder un peu plus sur ce joueur, ce personnage tellement attachant.
Bien entendu la rivalité entre Akane et Hiiragi est toujours présente, le regard de son père sur ce dernier a des conséquences sur le match, la blessure de Yamazaki le fait toujours souffrir, tous doutent…un tome riche en basket mais également en émotions diverses !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Peter Cohen
Messages : 30
Enregistré le : 17 juin 2007, 20:07
Localisation : Angers

Re: I'll

Message non lu par Peter Cohen » 13 mai 2010, 18:52

Alors, je ferais un lien, pour donner mon avis, aux avis donnés par shinob.
En effet, j'ai l'impression d'être assez proche des réflexions dont il a pu faire preuve.

En bref, je n'ai pas encore tout lu de i'll mais ça ne saurait tardé ! C'est pourquoi je ne vais pas faire une critique complète de ce manga.
Je suis très longtemps resté au tome ....... 1! Surement un sacrilège pour certains ... Pourquoi j'en suis resté là ? Parce que comme l'a dit Shinob, je trouve que les dessins sont "statiques". Ca manque de mouvement ... à mon gout (j'insiste sur ce point).

Pour ce qui est de l'histoire, je n'aime pas critiquer avant d'avoir tout lu alors je repasserais ^^

Pour reprendre les posts précédents, j'ai par contre adooooré slam dunk et rookies ^^
Eyes open, tears trickle ...
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: I'll

Message non lu par Erkael » 22 juin 2010, 00:00

Vol 12: Le match contre Hayamazaki bat son plein et tous les joueurs donnent le meilleur d’eux mêmes ! Après un passage à vide, Kouzu se réveille grâce au sursaut de Tachibana plus enragé que jamais…le jeu va se concentrer autour de lui et de ses dunks énergiques…

L’auteur, tout en rendant son match passionnant et intense, arrive à faire un zoom sur tous les joueurs les uns après les autres, ceux de Kouzu bien entendu mais aussi ceux de Hayamazaki. Mais ici on ne traite pas uniquement de basket, on parle de volonté, de rêves, de déceptions, de désillusions…si tout tourne naturellement autour du basket, par l’intermédiaire de passages forts, de flash backs, on partage les sentiments des joueurs qui arrivent à nous toucher.
Après le questionnement de Hiiragi, on suit un court moment Yamazaki qui dépasse ses limites pour ne pas lâcher ses partenaires mais aussi pour vivre son rêve à fond, quitte à se blesser gravement, puis ce sera au tour de Minowa qui se retrouve dans le jeu agressif de Tachibana, enfin on s’attardera sur Naruse, mais cela traité de façon intelligente, l’auteur ne fait aucune transition, on ne ressent pas le passage de l’un à l’autre, tout se fait avec une fluidité remarquable.
Les phases de jeu passent alors au second plan, elles sont par exemple moins détaillés que dans Slam Dunk, mais ici l’important reste définitivement l’aspect humain !
Le final est très certainement un des moments les plus forts de ce titre, tout en restant axé sur l’esprit sportif, on vit également un beau moment humain, fort, dramatique mais également preuve d’une forte amitié !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: I'll

Message non lu par Erkael » 02 août 2010, 18:51

Vol 13: Le match contre la puissante équipe de Hayamazaki bat son plein, et alors qu’un terrible coup dur vient de s’abattre sur Kouzu, le genou de Yamazaki ayant lâché, ceux qui restent sur le terrain vont s’arracher pour aller chercher la victoire, à n’importe quel prix !

L’intégralité de ce tome nous présente des phases de jeu où chacun est mis à contribution tour à tour, tous les membres de Kouzu se doivent de briller et tous vont le faire, menés par la hargne de Tachibana et le talent enfin entièrement révélé de Hiragi…
Outre le fait que ce tome soit d’une intensité incroyable, l’auteur mettant remarquablement en scène ses phases de jeu, alternant les passages où cela parle beaucoup avec ceux où les cases s’enchaînent à une vitesse folle sans la moindre onomatopée, on est pris aux tripes par ce volume par l’enjeu qu’il y a derrière le match !
Tout le long du tome on ne cesse de se répéter que Kouzu ne peut perdre, après tout, ils sont les héros, mais et si l’auteur nous réservait une surprise ? Du coup on doute fortement et on se surprend à encourager les joueurs, à y croire, à souhaiter fortement leur victoire, à tenter de se rassurer comme on peut…on est vraiment dans le match ; un tel sentiment d’immersion est suffisamment rare pour être signalé, c’est vraiment du grand art !

La lecture de ce tome est un vrai régal, on la vit au rythme du match, avec ses accélérations, ses phases plus posées, ses doutes, ses espoirs…un tome en tout point remarquable !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre