Othello

Shojo, josei, yuri, yaoï... En d'autres termes voici la rubrique regroupant les genres de manga destinés à un public féminin!

Que pensez-vous d'Othello ?

De la bombe !
3
38%
Un shojo sympa et rafraîchissant
4
50%
Pas terrible...
1
13%
A éviter absolument
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 8

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Othello

Message non lu par Koiwai » 10 mai 2008, 23:24

Othello
Image

La fiche sur Manga-news

Tome 1 :

Un nouveau shojo chez Pika, ça arrive si rarement depuis quelques temps qu’il fallait bien en parler. Et derrière sa couverture pas très accrocheuse, Othello s’avère être un titre très plaisant !

Yaya est une jeune fille timide, naïve et maladroite, si bien qu’elle est persécutée par Seri et Moe, deux camarades de classe qui disent être ses amies. Finalement, le seul réconfort de Yaya est Juliet, le groupe de visual kei dont elle est fan, ainsi que… le cosplay ! Et pour ajouter du piment dans tout cela, notre chère Yaya, dès quelle se voit dans un miroir, adopte une toute autre personnalité, celle de Nana, une jeune fille au caractère bien trempé et qui n’hésite pas à rendre folles Seri et Moe !
Ajoutons également à cela un jeune garçon, Moriyama, qui va, un peu malgré lui, venir envenimer la situation entre les trois jeunes filles !

Que ce soit à travers les crasses (qui ne sont pas sans rappeler les premiers volumes de Peach Girl) que se jouent les trois jeunes filles ou les deux caractères totalement opposés de Yaya et Nana, ce premier volume d’Othello est doté d’un humour vraiment rafraîchissant, et se détache donc du lot grâce aux thèmes du cosplay et du dédoublement de personnalité.
Les dessins, jouant sur les contrastes, servent parfaitement le scénario. Les expressions des personnages, notamment celles de Seri et Moe, sont souvent bien trouvées et font parfaitement ressortir l’humour du manga.

Voici donc un shojo court (sept volumes), drôle, frais et léger, qui ne devrait avoir aucun mal à trouver son public, d’autant que l’édition Pika est plus correcte que ces derniers temps. La traduction, si elle n’évite pas quelques erreurs minimes, est satisfaisante. Mais surtout, nous avons une qualité d’impression bien plus agréable que sur un School Rumble ou un Wilderness, où l’encre a tendance à baver.
Image

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Re: Othello

Message non lu par Blacksheep » 12 juil. 2008, 20:00

Un excellent shojo, drôle, touchant, amusant. Ca ne se prend pas au sérieux, le personnage principal est très attachant. On a bien sûr l'habituelle histoire d'amour mais traitée de manière "moderne" puisque la jeune fille fait le premier pas, et qu il ne se tourne pas trop autour en se disant "oh peut être ... mais et si...". A essayer.
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Othello

Message non lu par Koiwai » 18 juil. 2008, 00:43

Tome 2:

Après un premier volume très rafraichissant, on prend les mêmes et on recommence... ou presque !

En effet, les crasses de Seri et Moe se font plus discrètes, pour laisser plus de place au personnage de Moriyama, dont Yaya est amoureuse. Notre héroïne va d'ailleurs être amenée à cotoyer le groupe dans lequel joue Moriyama... mais que se passerait-il si celui-ci venait à découvrir le secret de Yaya ?
La dualité entre Yaya et Nana est toujours au centre de l'oeuvre, et les caractères totalement opposés des deux personnalités de notre héroïne nous offrent à nouveau de nombreux passage amusants. Le titre est toujours servi par des dessins assez typés shojo, classique mais très limpides et efficaces.
On rit peut-être moins que pendant la lecture du volume 1, mais le scénario se précise un peu, et au final, la lecture est toujours aussi divertissante.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Othello

Message non lu par Koiwai » 18 nov. 2008, 00:23

Tome 4:

Megumi veut retrouver Nana pour se venger d'elle... Et pour ça, elle ne trouve rien de mieux que de demander de l'aide... à Yaya ! Yaya, toujours aussi gentille et bêbête, n'ose pas lui dire non...
En plus de cela, Megumi, se disant fille de producteur, recrute certaines de ses camarades de classe pour leur faire passer une formation au monde du spectacle, et leur propose un petit boulot pour financer tout ceci... Or, le petit boulot en question n'est rien d'autre que de la prostitution ! Et bien entendu, Yaya va se laisser piéger... Mais heureusement, Nana est là !
Plus que jamais, Othello est une lecture vraiment rafraîchissante et amusante, portée par un humour toujours basé sur la dualité entre la gentille et naïve Yaya, et la déjantée et forte Nana.
Mais ce n'est pas tout: ce volume est l'occasion de découvrir en Megumi une personne réellement méprisable, qui n'hésite pas à manipuler ses camarades de classe pour servir ses propres intérêts.
Quand on referme ce volume, une nouvelle personne a percé le secret de la double personnalité de Yaya... Alors qu'elle-même n'en sait toujours rien ! Gageons qu'Othello n'a pas fini de nous amuser.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Othello

Message non lu par Koiwai » 21 janv. 2009, 18:25

Pas très actif, ce topic :o


Tome 5:

Le début de ce volume voit la suite et fin du face à face entre Yaya/Nana et Megumi, cette dernière n'hésitant pas à employer les grands moyens pour tenter de se venger de Nana: les deux jeunes filles devront en découdre pendant un saut en parachute ! Puis le troisième chapitre met une nouvelle fois en avant le caractère extravagant de Nana, à travers une histoire de "pervers du train" peu originale mais vraiment sympathique à suivre. Enfin, la fin du tome s'attarde un peu plus sur la relation entre Yaya et Moriyama, les deux adolescents de rapprochant de plus en plus. Mais un nouveau personnage apparaît et promet de compliquer tout cela.

Une nouvelle fois, c'est une lecture très agréable et sans prise de tête qui nous attend. Satomi Ikezawa exploite toujours aussi bien la dualité entre Yaya et Nana, et la personnalité de cette dernière est plus extravagante, voire surhumaine, que jamais, et toujours aussi propice aux situations complètement loufoques et farfelues. Le tout étant toujours fort bien servi par les dessins soignés de la mangaka, qui est capable d'offrir à ses personnages des mimiques réellement amusantes.
Globalement, on peut dire qu'au fil des tomes, la recette d'Othello reste la même. Et pourtant, on ne s'en lasse pas !

On n'a qu'une seule hâte en refermant ce volume: lire le tome suivant au plus vite, pour en apprendre plus sur la nouvelle protagoniste.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Othello

Message non lu par Koiwai » 08 mars 2009, 00:37

Tome 6:

Avec ce sixième volume, on sent que l'on se rapproche doucement de la fin du manga. L'apparition de Shûko dans la série permet de décanter les choses, et Yaya apprend donc de sa bouche qu'elle cache Nana en elle, au grand dam de Moriyama, qui souhaitait révéler la vérité à notre héroïne d'une manière plus douce. La réaction de Yaya ne se fait pas attendre, et tandis que Moriyama avoue enfin ses sentiments à notre héroïne, celle-ci souhaite s'effacer pour ne plus faire souffrir le jeune garçon. Et peu à peu, Nana prend de plus en plus possession du corps de Yaya...

Les choses bougent donc beaucoup dans ce volume. La vérité éclate enfin aux yeux de Yaya, qui se retrouve complètement désemparée, et c'est Nana qui en profite... Le suspense est assez efficace, et on se demande bien comment tout ceci va se terminer.
Mais malgré tout ceci, Satomi Ikezawa ne perd pas le Nord et conserve la même recette, qui se révèle toujours aussi efficace: les personnalités opposées de la naïve Yaya et de la délurée Nana sont toujours aussi bien exploitées, et l'humour, encore souvent présent, fait souvent mouche, toujours aussi bien servi par des dessins assez simples mais très expressifs. Enfin, on appréciera la narration assez directe et sans fioritures d'Ikezawa, qui n'étale pas les choses sur un nombre incalculable de pages, ce qui rend son récit on ne peut plus dynamique et prenant.

Retournements de situation, sentiments et humour sont donc au programme de l'avant-dernier volume de ce shojo sans prétention et sans prise de tête, qui remplit à merveille sa fonction de divertissement. Vivement le dernier volume !
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9842
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Othello

Message non lu par Koiwai » 08 mai 2009, 22:07

Tome 7:

Après avoir appris d'une manière assez brutale l'existence de Nana en elle, Yaya s'est effacée au plus profond d'elle-même, laissant les pleins pouvoirs à son double. C'est alors que Shôhei, l'ancien leader de Juliet, lui propose de faire une maquette de chansons et de participer à un festival de rock. Nana accepte, mais se montre incapable d'écrire des paroles et de mettre de l'émotion dans son chant quand il le faut... Et si les deux personnalités occupant ce corps de jeune fille arrivaient à s'apprécier ?

Déjà le dernier volume d'Othello, et celui-ci achève le manga de manière somme toute assez classique. L'humour, toujours présent et efficace, se fait toutefois plus discret pour laisser place aux dernière évolutions du duo Yaya/Nana. Le lecteur constate que Yaya, grâce à son double déjanté qui complète ses défauts, parvient enfin à faire face à ses craintes et devient plus forte. Même si le tout semble un peu rapide, le travail sur les deux héroïnes est donc bien présent et se révèle assez convaincant.
Mais malgré tout, on ne peut s'empêcher d'être un peu déçu par la fin. Dans sa préface, Satomi Ikezawa avoue elle-même qu'elle a eu beaucoup de mal à terminer sa série et a été tentée de l'abandonner. Et cela se ressent un peu durant la lecture: la fin est finalement assez banale, arrive assez rapidement et omet plusieurs points. Par exemple, on regrette que certains personnages secondaires ne soient finalement pas plus développés.

Quoiqu'il en soit, même si cette fin ne marquera pas les esprits, Othello a su, jusqu'au bout, remplir sa mission: divertir et amuser le lecteur. Globalement, nous tenons là un bon petit shojo sans prétention, et qui comporte son lot de passages hilarants.
Image

Avatar du membre
minerve
Messages : 47
Enregistré le : 01 juin 2009, 13:49
Localisation : pres de bordeaux

Re: Othello

Message non lu par minerve » 07 juin 2009, 14:56

j'ai connue cette serie totalement par hazzard ( c'est la ou je me fourni en manga qu'il m'on offret le premier tomes)
j'ai adorer sa change des shojos ordinaire (la double personnalité de yaya).
j'ai bien rigoler en le lisant nana et sa punition divin sa vos le détour ( surtout dans le tome 7 avec keisuke).
shoei est sont crocodile c'est trop fort.
Image

Avatar du membre
NarielAlcarin
Messages : 9
Enregistré le : 09 juin 2009, 02:06
Localisation : dans mes rêves: à la capitale <3

Re: Othello

Message non lu par NarielAlcarin » 10 juin 2009, 05:51

Quand le premier tome est sorti en France, j'en ai pas mal entendu parler mais je ne l'ai pas acheté, je ne m'y suis mise qu'il y a quelques mois mais franchement je regrette pas !! C'est un manga absolument hilarant avec une belle histoire d'amour originale.
Seul petit bémol, les couvertures ...
Mais bon, j'ai hate d'arriver en France pour pouvoir m'acheter la fin !! (me manque les trois derniers...)
En chute libre dans ce monde imprévisible ...
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Othello

Message non lu par shun » 22 janv. 2012, 00:53

tome 1-7

manga très attendu par le passé, arrivé en france beaucoup plus trad ( trop tard ? ).

au bout de 7 tomes la série est restée sympathique sans jamais évolué, l'humour était sympa mais répétitif et donc au bout du 2 èm tome ça ne marchait plus ... yaya était a frappé tant son évolution était de 0 et change trop radicalement sur la fin. nana prend de l'ampleur vers la fin mais ses actions n'évolue pas.
étonné de la fin, je n'imaginais pas ce style de fin, je voyais plutôt [spoiler]une fusion![/spoiler]
soit un shojo sympa, a lire a la biblio pour se changer les idées mais dont le traitement est décevant tant les possibilités d'humour étaient nombreuses .
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Répondre