Un drôle de père

Shojo, josei, yuri, yaoï... En d'autres termes voici la rubrique regroupant les genres de manga destinés à un public féminin!
Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Un drôle de père

Message non lu par shun » 28 sept. 2008, 16:12

Image Image Image

Image

Résumé : Daikichi, trente ans, célibataire, n’est pas ce qu’on peut appeler un don juan. Pas très à l'aise avec les femmes, encore moins avec les enfants, cet homme on ne peut plus ordinaire va, du jour au lendemain, décider de devenir le tuteur légal de la fille cachée de... son grand-père. Mais comment élever une jeune enfant quand on a déjà du mal à s’assumer soi-même ?
Un drôle de père est la première série à succès de Yumi Unita, une des auteurs issues de la nouvelle vague du manga pour femmes. Elle aborde dans cette œuvre, avec beaucoup d'humour, de simplicité, mais aussi d’humanité, des thèmes aussi fondamentaux que l’amour familial, l’éducation, ou plus généralement la responsabilité individuelle. Face à l’égoïsme de la société, Daikichi va en effet faire passer les intérêts de la petite Rin avant les siens. Et si le bonheur passait par le don de soi ?

Source : akata

Il est clair que ce titre va directement faire penser à Aishiteruze Baby " babe my love ", le départ du scénario étant identique.
Là ou Aishiteruze Baby jouait sur la relation entre les 2 perso et le côté choux de la petite, "un drôle de père" joue la carte du réalisme, mais sur le début c'est uniquement ça, même si on s'attache au personnages, le charisme n'est pas aussi présent que dans Aishiteruze, il faudra attendre la fin du premier tome pour enfin voir venir leur complicité et un peu d'humour pour égaie la lecture.
Exemple avec le pipi au lit, cette action est un peu touchante par la réaction de rin, mais assez mal mise en avant et au final l'ensemble de la scène reste un peu "froide"
Tout ceci n'étant qu'une mise en bouche, il faudra attendre le tome 2 pour voir comment va évoluer le traitement de l'histoire, un peu plus d'humour ferait beaucoup de bien.
Mais j'ai remarqué ce même problème dans beaucoup de josei et je me demande si au final c'est simplement le faites que je n’accroche pas trop a la narration des josei, là ou le shojo va emmener le lecteur clairement, le josei va juste lui mettre les choses a plat devant lui sans rien lui expliqué, c'est ce dernier qui doit faire l'effort de comprendre l'action ou le sentiment.
Un peu comme une bonne zik dans une scène de film, ça peut tout changer.

Au final on croirait presque que je n’ai pas aimé, alors que c’est le contraire, certainement le josei sorti chez akata le plus emballant depuis longtemps.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
kynoo
Messages : 427
Enregistré le : 25 mars 2007, 18:59

Re: Un drôle de père

Message non lu par kynoo » 30 sept. 2008, 23:27

Je pense attendre que plusieurs volumes paraissent pour voir comment la série évolue... mais quoi qu'il en soit je compte surtout la prendre d'occase.
Merci Akata pour cette sympathique politique tarifaire. :roll:

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Re: Un drôle de père

Message non lu par Blacksheep » 30 sept. 2008, 23:35

kynoo a écrit :Je pense attendre que plusieurs volumes paraissent pour voir comment la série évolue... mais quoi qu'il en soit je compte surtout la prendre d'occase.
Merci Akata pour cette sympathique politique tarifaire. :roll:
+1
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9946
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Un drôle de père

Message non lu par Koiwai » 30 sept. 2008, 23:46

Je pensais le prendre dès que j'ai eu connaissance de ce titre, mais le prix, le nombre déjà conséquent de manga que j'ai en cours et l'arrivée d'autres nouveaux titres m'intéressant aussi et étant moins chers (Charisma, notamment), font que je vais finalement passer mon chemin pour le moment.
Image

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Un drôle de père

Message non lu par Sorrow » 15 oct. 2008, 21:40

Le prix vous a bloqué à ce point-là ? Venez en Belgique, disponible à 8 euro. (20% de reduction en neuf)

L'ayant lu et beaucoup apprécié, voilà donc mon opinion général.

Daikichi est un célibataire de trente ans, pas très beau, pas très à l’aise avec les femmes, ni avec les enfants. Rin, 6 ans, est la fille du grand-père de Daikichi et d’une maîtresse dont personne ne connaissait l’existence. A la mort du grand-père, Rin se retrouve seul, sa mère ayant disparue dans la nature. Daikichi, à la surprise de sa famille, décide de devenir son tuteur légal.
Un vrai pitch de comédie américaine. Mais qui révèle une histoire touchante traitée d’une manière adulte et sensible.

On découvre ainsi un premier volume regorgeant de thèmes fondamentaux : la réaction des enfants face à la mort, la difficulté d’être parent dans une société où il faut toujours plus travailler, l’égoïsme des adultes en général, ainsi qu’une notion dont la réponse n’est pas du tout évidente : Est-ce que éduquer un enfant implique que le parent sacrifie littéralement une partie de sa vie pour le faire ?
Daikichi lui veut croire que ce n’est pas le cas et qu’il a fait le bon choix. Malgré qu'il n'ait pas vraiment la tête de l'emploi, et si il a agi un peu sur un coup de tête et sous le coup de la colère face à l’égoïsme de sa famille, il ne regrette pas sa décision.
Pour lui, c’est Rin qui passe d’abord, comme le prouve sa réflexion intérieure lorsqu’il décide de changer de poste pour avoir un horaire plus léger : « Ils arriveront bien à se débrouiller sans moi au service commercial. Alors que Rin, elle, ne peut pas se passer de moi. » Et là, tout est dit.
A cet instant là, on sent que le fait qu’il s’occupe de Rin n’est pas juste une situation temporaire, et qu’il prend son rôle et ses responsabilités à coeur. Et cela sans essayer d’adopter une attitude différente de celle qui lui est habituel face à la petite fille. On ne ressent de la part de Daikichi ni sentiment de pitié, ni d’obligation envers la fillette. Il s’occupe de Rin parce qu’il veut qu’elle ait une vie normale malgré sa situation difficile. Et les changements qu’il doit faire dans sa vie pour elle lui importe peu.
Quelque part, ce drôle de père est LE père exemplaire.
Sans conteste, on s’attache à cette petite fille intelligente, sensible et volontaire, qui essaie d’être forte, et à ce « drôle de père » qui ne voit sa charge ni comme une corvée ou un devoir, mais juste comme la meilleure chose à faire pour "sa fille". Deux personnages profonds et dont on sent la complicité naturelle et la confiance immédiate, et que tout rapproche.
Et le dessin rend la chose plus touchante encore au final. Epuré, sans vouloir trop en faire ,sans cadrages voulant absolument nous tirer des larmes, il appelle un sentiment qui vient de l’intérieur, nous fait réfléchir, sans rien nous imposer.

Un très beau premier tome de ce Drôle de père , traitant de la difficulté d’être parent, de l’éducation des enfants et de la responsabilités des adultes, et qui nous fait nous remettre en question. Drôle, attendrissante, la relation entre Rin et Daikichi est juste touchante et naturelle. Et la complicité entre les deux est presque palpable.
Tout cela servi par un graphisme adapté et agréable, qui ne joue pas sur la corde sensible du lecteur et lui laisse le choix de ses sentiments face à une scène.
Un manga pas facile d’accès au premier abord, mais dont le potentiel émotionnel augmente nettement à la relecture et qui vaut vraiment la peine qu’on s’y essaie et s’y intéresse.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Un drôle de père

Message non lu par shun » 16 oct. 2008, 23:52

je suis belge et même si j'ai payé 8€ ça change rien, car pour ma part c'est le prix français que je compare un kana ou un akata ou un pika, la réduction se faisant après.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Un drôle de père

Message non lu par Sorrow » 17 oct. 2008, 00:51

Des smileys auraient été appropriés pour nuancer ma première phrase. Je voulais juste souligner que sur les avis postés après le tien, il y a des commentaires portant uniquement sur le prix et pas sur le manga en lui-même, c'est tout.
Modifié en dernier par Sorrow le 23 oct. 2008, 00:47, modifié 1 fois.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Un drôle de père

Message non lu par shun » 17 oct. 2008, 00:56

sorry ^^ m'enfin ça n'enlève pas le faites que c'était très sympa comme lecture.
en plus la première partie fait 4 tomes.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Un drôle de père

Message non lu par Sorrow » 17 oct. 2008, 01:00

shun a écrit :en plus la première partie fait 4 tomes.
Première partie? Genre c'est un cycle qui s'achève et on retrouve Rin plus âgée?
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Un drôle de père

Message non lu par shun » 17 oct. 2008, 17:38

je n'ai pas plus d'infos, j'avais lu ça sur le site d'akata, et comme je ne veux pas être spoilé j'évite de demander ^^
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Répondre