Nodame Cantabile

Shojo, josei, yuri, yaoï... En d'autres termes voici la rubrique regroupant les genres de manga destinés à un public féminin!
Kyôyama
Messages : 3
Enregistré le : 29 nov. 2010, 20:07

Nodame Cantabile en DVD ?

Message non lu par Kyôyama » 18 juil. 2011, 13:45

Bonjour,

Je suis une grande fan du manga Nodame.
Je sais qu'il erxiste un drama, 2 épisodes spéciaux et 2 longs métrages. Quelqun aurais ils des infos dessus ? Ils vont sortir en dvd ou il faud forcément les regarder sur internet ?

Merci
Une grande fan de Nodame !

Avatar du membre
Audrey49000
Messages : 412
Enregistré le : 11 sept. 2009, 13:24
Localisation : Devant mon ordi si je suis connectée... 8-|

Re: Nodame Cantabile

Message non lu par Audrey49000 » 18 juil. 2011, 14:27

Internet, j'en ai peur... Les seules commercialisations de dramas en Europe en dvd, à ma connaissance sont réduites (Boys Over Flowers et bientôt Coffee Prince chez dramapassion.com), sinon si tu pratiques un peu l'anglais essaye sur yesasia.com (un an et demi de fidélité pour ma part, jamais déçue ! 8) ) tu trouveras peut être.
Image

Ichigo Ichie
"Il est plus facile de persévérer dans la souffrance que d'accepter un grand bonheur." Momoko, dans Kamikaze Girls
七転八起 "Tomber sept fois, se relever huit."
A trop prôner la tolérance, n'en devient-on pas un peu moins tolérant ?

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Nodame Cantabile

Message non lu par Wang Tianjun » 25 août 2011, 14:33

Avant que je n'attaque ma chronique (ce soir), j'aimerais que l'on m'ote d'un doute, que je ne peux vérifier n'ayant que le dernier tome sous la main :
Est-ce qu'il y a eu un changement de traducteur pour la série avec ce tome 13 ?
Il me semble que le nom a changé, et puis le ratio de "Mukiik" est en baisse, ou plutot des phrases déformées par le parler très gamin de Nodame... :?
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Nodame Cantabile

Message non lu par Sorrow » 25 août 2011, 16:30

Taro Ochiaï pour les tomes 1 à 11, Marie-Saskia Raynal (première fois que je vois ce nom) à partir du tome 12, effectivement. Pas encore acheté le 13, donc je ne peux juger.
Pika vire tous ses traducteurs compétents pour d'autres qui travaillent au rabais, et donc ne se donnent pas la peine de faire un travail peaufiné (ce que je comprendrais) ? Qui est-ce que ça étonne encore ? Allez, courage, plus que quatre cinq séries à terminer chez eux...


Edit : après une courte recherche, la nouvelle venue a surtout traduit du Boy's love et Kilari. Créditée aussi sur Blessures Nocturnes, mais aucune indication pour la traduction à la fin d'un tome de ce dernier. Adaptatrice sur Switch Girl à première vue, et sur deux tomes de Simple comme l'amour chez Akata/Delcourt. Difficile de juger donc. À voir après lecture de ce tome 13.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Nodame Cantabile

Message non lu par Wang Tianjun » 25 août 2011, 17:00

Merci Sorrow. Bon, la "nouvelle" traduction est loin d'être catastrophique sur Nodame (la preuve, je m'en suis même pas rendu compte sur le 12 :mrgreen: ).

Il y a juste un point qui m'a mis la puce à l'oreille : Nodame ne parle plus français avec son accent à couper au couteau. Mais sur le tome précédent, j'avais du mettre ça sur le fait qu'elle se soit finalement habitué à la langue... ou pas ?

EDIT : et du coup, voilà la chronique ! Au final je n'en parle même pas ^^"


Nodame Cantabile 13

Les fêtes de fin d’année s’approchent, et Chiaki rentre à Paris pour célébrer Noël avec Nodame. Hélas, l’éloignement avec sa belle a émoussé l’enthousiasme du jeune virtuose, en proie à quelques doutes en constatant ses absences répétées… Aussi, Chiaki lui annonce sèchement qu’il désire la quitter. Comment réagira notre franche ingénue ? Mais après la pluie, vient le beau temps, avec de nouvelles perspectives d’avenir : le chef en devenir est sur le point d’obtenir un poste permanent au sein d’un orchestre dont la réputation n’est plus à faire ! Hélas, la réalité n’est pas aussi glorieuse que prévue…

Nous redoutions une attente de trois mois, et c’est finalement le double de temps qu’il aura fallu pour enfin pouvoir tenir entre les mains ce treizième opus des aventures de Chiaki et Nodame ! Aussi, je ne saurais trop vous conseiller de vous replonger dans les précédents épisodes pour mieux comprendre la décision si brutale de Chiaki en ce début volume, parti pour briser la vie d’un jeune couple dont la fragilité n’était plus à prouver. Après tout, la rupture est un ressort typique des genres shojo et josei… mais c’est sans compter sur la personnalité de Nodame, qui viendra briser les codes, et en y allant avec les deux pieds en avant !! Aussi, malgré l’exubérance des personnages, cet orage passager sonne avec une profonde sincérité, contrastant avec les réactions drolatiques de cette héroïne si attachante.

Par la suite, le volume revient à la musique avec un projet professionnel conséquent pour notre héros : la direction d’un véritable orchestre professionnel ! Cependant, ne nous réjouissons pas trop vite ! En effet, après nous avoir présenté une pléthore de jeunes gens débordant de génie et de passion pour la musique, Tomoko Ninomiya nous révèle une facette du milieu un peu moins reluisante : une troupe de musiciens à l’enthousiasme émoussé, avec des postes vacants et un véritable tyran en guise de premier violon. Pari risqué pour notre héros que de s’imposer dans un tel groupe ! En parallèle, il est toujours aussi agréable de suivre la progression de Nodame, avec son intégration dans un trio amateur. Et si comme tout cela ne suffisait pas, la mangaka rajoute en filigrane quelques triangles et carrés amoureux pour relever le tout, sans concentrer toute son attention dessus… sauf pour quelques crises de jalousie particulièrement savoureuses !

Ce tome 13 de Nodame Cantabile est donc un véritable petit moment de bonheur, matiné d’un certain sentiment de frustration à l’approche des dernières pages. Il faudra en effet s’armer d’encore beaucoup de patience jusqu’aux prochaines péripéties… Qu’il est regrettable qu’une série de ce calibre subisse le joug d’une parution aussi éparse… Heureusement que Nodame parvient toujours à nous faire oublier cette réalité éditoriale si morose, et de nous rendre le sourire par sa folie !
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Nodame Cantabile

Message non lu par Wang Tianjun » 30 avr. 2012, 08:01

Nodame Cantabile 14

Chaki a réussi à obtenir la direction de l'orchestre Marlet, mais son euphorie retombe lorsqu'il se rend compte de l'absence de motivation et de talents parmi ses musiciens. Alors qu'une représentation publique se prépare, Chiaki décide d'appeler Nodame en renfort pour jouer du celesta... Mais tout ne se passe pas comme prévu. Est-ce que cela suffira pour éviter la catastrophe ?

Plus que le naufrage de l'orchestre, c'est bien l'échec de Nodame Cantabile en France qui inquiète le lecteur, à l'heure ou son éditeur commence à annoncer ses premiers sacrifices. Trois, six mois, huit mois,... le fil de la publication de la série ne cesse de s'étirer, là où le récit est peut-être dans une de ses meilleures phases, rendant les cliffhangers de fins de tome toujours plus frustrant. L'attente n'est parfois pas récompensée, et c'est le cas ici : Nodame rate le coche et, en toute logique, la prestation est un désastre. Une ambiance morose, donc...

Pour autant, Tomoko Ninomiya laisse les soucis de Chiaki de côté pour s'intéresser à sa concurrence directe. Ses "rivaux" ressortent du bois en prenant la direction d'autres orchestre et en évoluant chacun à leur rythme. On s'intéressera particulièrement à Matsuda, qui prit la succession de l'orchestre RS il y a quelques temps. Mais nous n'oublierons pas non plus notre chère Nodame, en pleine période d'examens, et passant également ses premières auditions. La belle ingénue continue de s'affranchir de son mentor, sans pour autant trop s'éloigner de lui.

Comme on pouvait le craindre, l'espacement des volumes émousse notre intérêt pour la série, alors que l'évolution du récit suit son cours de manière naturelle. Chacun grandit à son rythme, fait face à différents obstacles comme la vie peut en offrir, et le tempérament loufoque de ses musiciens nous permet de passer un bon moment. Oui mais, n'en attendions-nous pas plus ? Dommage que nous ne puissions plus apprécier la série à sa juste valeur....
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9605
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Nodame Cantabile

Message non lu par Koiwai » 23 avr. 2015, 11:39

Tome 19 :
Toujours une très bonne lecture, portée cette fois-ci par un voyage à Vienne, par le retour attendu d'un perosnnage qui commençait à beaucoup manquer, et par une fin de tome excellente avec un concours soulignant parfaitement la passion et les désillusions de Tanya ou Yunlong.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9605
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Nodame Cantabile

Message non lu par Koiwai » 23 oct. 2015, 14:14

Tome 20 :
Très bon tome, une fois de plus, exploitant très bien les personnages (Tanya, Kuroki, Kyora...), dépeignant certaines désillusions, amenant de nouveaux jolis moments forts entre Nodame et Chiaki, offrant comme souvent de bons moments d'humour, et proposant comme souvent de très belles scènes musicales. Ca promet pour les derniers tomes !
Image

Répondre