Heartbroken Chocolatier

Shojo, josei, yuri, yaoï... En d'autres termes voici la rubrique regroupant les genres de manga destinés à un public féminin!
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9965
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Heartbroken Chocolatier

Message non lu par Koiwai » 18 juin 2010, 22:48

mirtilberry a écrit :enfin je sais pas être candide et résigné à ce point ça devient un peu ridicule!
Tu parles du tome 1 ? Si oui, je ne comprends pas trop: le héros est, justement, tout sauf résigné, il s'accroche totalement à cet amour loin d'être gagné (le sera-t-il seulement ?). Quand à un éventuel côté candide... Je ne trouve pas, ce serait même plutôt le contraire, ne serait-ce qu'à travers les métaphores à fortes connotations sexuelles qu'il fait en parlant de chocolat ^^ Le seul point sur lequel on pourrait vraiment le qualifier de candide, c'est sur la manie qu'il a d'idéaliser sa chère Saeko... mais, comment dire... l'amour est aveugle :)
Image

Avatar du membre
mirtilberry
Messages : 16
Enregistré le : 18 juin 2010, 11:02

Re: Heartbroken Chocolatier

Message non lu par mirtilberry » 25 juin 2010, 14:07

Oui, résigné était pas vraiment le terme, c'était plutôt dans le sens: résigné à l'aimer malgré le fait qu'il n'y ait aucune chance de succès, et donc à continuer dans la voie d'un amour platonique! Disons que j'ai eu du mal à comprendre ça, alors qu'on a pas vraiment le temps de comprendre pourquoi et à quel point il l'aime...C'est vrai que c'est un coup de foudre, mais j'ai eu du mal à trouver ça crédible, enfin bon...Je crois que j'ai du mal à comprendre ce genre de sentiments impulsifs et soudains en général! Après oui, c'est son image totalement idéalisé de Saeko que j'ai trouvé candide, et ça m'a pas accroché pour les raisons que j'ai mises au-dessus, parce que malgré le fait que son amour soit désespéré, il ne passe pas à autre chose et laisse Saeko sur son piedestal ( après, sans ça il n'y aurait plus d'histoire non plus, mais bon). Par contre tout le côté métaphores sensuelles avec le chocolat, j'ai vraiment trouvé ça original et intéressant, mais voilà, c'est la personnalité du personnage qui ne m'a pas convaincue, c'est mon caractère qui veut ça je pense... Désolée pour la réponse un peu embrouillée ;)!

Avatar du membre
Dam
Messages : 44
Enregistré le : 14 sept. 2009, 15:56

Re: Heartbroken Chocolatier

Message non lu par Dam » 30 juin 2010, 13:57

alors qu'on a pas vraiment le temps de comprendre pourquoi et à quel point il l'aime
A quel point il l'aime ? Ça, je pense qu'on a bien compris qu'il ferait n'importe quoi (y compris mourir) par amour pour elle. ^^' Après quant au pourquoi, il n'a pas raison d'être. Je ne pense pas qu'on ait besoin de justifier l'amour. Quand c'est avant tout une question d'amour (un peu au même titre que la religion), il n'y a rien à expliquer. On ne peut expliquer son amour... car ce n'est pas rationnel. C'est lorsqu'on commence à le justifier qu'on peut commencer à se poser des questions (tu vois je t'aime car quand tu étais malade je suis resté à ton chevet, etc.) pourquoi justifier il n'y a rien à expliquer. Ainsi le postulat de départ ne m'a absolument pas gêné pour ma lecture. Mais bon c'est peut-être parce que j'ai déjà connu ce (stupide ?) sentiment que je suis peut-être plus réceptif à cette histoire...

En tout cas vivement la suite dans quelques jours maintenant. ^^'
Image

Avatar du membre
mirtilberry
Messages : 16
Enregistré le : 18 juin 2010, 11:02

Re: Heartbroken Chocolatier

Message non lu par mirtilberry » 07 juil. 2010, 17:10

Je pense que tu as raison Dam, c'est une question de réceptivité au sentiment amoureux sûrement! ( je dois avoir juste un tout petit problème par rapport à ça ':( !!^^) Mais je lirais le 2 quand même, je sais que, vu l'auteur, je risquerais de passer à côté d'un bon titre, et puis Sohta va sûrement gagner en épaisseur, ce qui sera toujours intéressant!!

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9965
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Heartbroken Chocolatier

Message non lu par Koiwai » 30 juil. 2010, 22:40

Tome 2:

Abandonné par sa Saeko, à présent mariée, Sohta reste bien décidé à la conquérir au moins grâce à ses chocolats, si ce n'est plus, d'autant que la presse ne cesse de l'encenser, allant même jusqu'à le surnommer "Le Prince du chocolat"... Mais lorsqu'un nouveau chocolatier de renom vient ouvrir ses portes sur les terres de notre amoureux transi et fait lui aussi le bonheur des papilles de Saeko, le trouble est on ne peut plus présent chez lui...

Tantôt jaloux, tantôt intrigué, il n'en faut pas plus à Sohta pour se décider à se rendre chez ce nouveau chocolatier, en qui il ne voit guère plus qu'une énorme gêne dans la reconquête de Saeko... Il aura vite fait de se raviser quand il fera la connaissance de Seinosuke Rikudo, le chocolatier rival en question, qui s'avèrera à des années-lumière de l'image dont notre héros s'en faisait, ne serait-ce qu'au niveau de ses penchants amoureux... L'humour sera de mise, Mizushiro exploitant sans véritable subtilité, sans éviter les clichés, mais avec une redoutable efficacité, la personnalité très "folle" de Rikudo. Mais au final, ce sont bel et bien le talent et l'expérience de chocolatier, mais aussi la gentillesse de Rikudo qui renverront Sohta face à lui-même et à son orgueil: lui qui se pensait un Prince du chocolat n'est plus que l'ombre de lui-même. Mais il en ressort grandi, bien décidé à suivre méthodiquement chacune des étapes qui pourront faire de lui le "bad boy" inaccessible qu'il veut devenir pour reprendre Saeko.

Tout au long du volume, des doutes ne cesseront d'apparaître chez notre chocolatier. Face à Saeko, il n'aura de cesse de changer, tantôt gentil et serviable, tantôt au 36ème dessous, tantôt cassant et impassible... La route pour devenir un véritable "bad boy" est encore longue, car selon Mizushiro, maîtriser ses plus profonds sentiments amoureux est plus difficile qu'il n'y paraît pour un homme, d'autant plus lorsque les sentiments amoureux en question sont frustrés...

Mais "heureusement", Sohta pourra compter sur une aide pas forcément attendue: celle d'Olivier, qui, derrière ses airs de simple otaku propices à quelques petites scènes humoristiques, cache, lui, un vrai côté sombre, capable de véritables raisonnements de manipulateur, de calculateur, quand il s'agit de se rapprocher petit à petit de sa proie, Matsuri, vivant pour l'instant un difficile mais irrépressible amour coupable... On appréciera beaucoup le travail apporté ici au jeune chocolatier français, qui semble destiné à servir plus ou moins d'exemple à Sohta, et qui nous montre d'ores et déjà jusqu'où peut aller un homme amoureux transi...

Parfois douces et consensuelles, parfois cruelles, les réactions de Sohta et Olivier montrent à quel point un amour fou mais transi peut flirter avec les sentiments de mépris, voire de domination. Le chocolatier français et le "Prince du chocolat" sont prêts à tout pour satisfaire cet amour furieux et orgueilleux qui confine à l'obsession, le premier n'hésitant pas à se montrer désagréable envers Matsuri, le deuxième allant jusqu'à coucher avec une autre femme. Au beau milieu de tout ceci, ce sont les femmes qui en font les frais: tandis que Matsuri subit de plein fouet les remarques d'Olivier, la si attachante mais bien malheureuse Kaoruko ne peut qu'observer l'obsession de Sohta sans jamais oser quoi que ce soit, si bien que l'on a véritablement de la peine pour elle et que l'on peut en vouloir à notre héros d'être si aveugle. Quant à Saeko, elle reste difficile à cerner. Si l'on adore détester cette poupée superficielle, on se demande encore si l'innocence qu'elle montre face à Sohta est naturelle, ou si elle n'est qu'une horrible croqueuse d'hommes.

Et le chocolat dans tout ça ? Hé bien il reste bien évidemment très présent, et si les métaphores à connotation sexuelle se font plus discrètes, ce sont bel et bien les sentiments frustrés de Sohta qui continuent de lui procurer une impressionnante créativité pour la confection de nouvelles bouchées. Et chacune de ses nouvelles créations témoigne de l'évolution du jeune homme, comme le prouve en fin de volume, par exemple, un nouveau chocolat qu'il a l'intention de faire goûter à Saeko, et qui lui a été inspiré par sa nuit d'amour avec une autre femme. Un exemple qui, a lui seul, suffit à montrer l'évolution du jeune homme vers les plus sombres côtés de l'amour, puisqu'il n'hésite pas à se servir d'une femme pour chercher à en conquérir une autre...

Au final, on se retrouve avec un deuxième volume de haute volée, dans lequel Setona Mizushiro, après les amourettes, les amours homosexuels ou les amours féminins, aborde ici les amours masculins frustrés avec un réalisme, une pertinence et une subtilité saisissants. Le coup de crayon reste fin et expressif, les chocolats délicieux. On espère de tout coeur une suite tout aussi grandiose.
Image

Avatar du membre
Hitsuji
Time Sheep
Messages : 666
Enregistré le : 12 juil. 2011, 18:37
Localisation : Près d'un chat ! :3
Contact :

Re: Heartbroken Chocolatier

Message non lu par Hitsuji » 13 juil. 2011, 10:44

Image
Eh ben, ce fut long, mais l'attente est récompensée ! Vivement dans un an, pour le tome 4... >_>

Ce tome présente moins de chocolats et préfère développer les désormais plutôt nombreux personnages qui se croisent et s'entre-croisent. La grosse surprise du tome, outre Saeko qui finalement, bien que manipulatrice, n'est pas qu'une simple cruche, c'est le rapprochement inattendu entre cette dernière et Kaoruko. A ce rythme, elles vont devenir de bonnes amies XD

Content aussi pour Olivier/Matsuri. Leur relation n'est pas simple, et c'est plutôt bien que l'auteur n'ait pas abrégé les souffrances d'Olivier... En plus, la copine de Matsuri commence à se douter d'un truc, ça promet pour la suite (*rire psychopathe*).

Seul bémol, l'absence quasi-totale de Rikudo. Une page sur tout le tome... Snif...

[Voilà, j'ai remis mon post quasiment à l'identique. Reste à voir si l'on refera le débat avec Koiwai et Sanashiya :mrgreen: ]
"on the internet, no one knows you're a cat."
—A cat.

Avatar du membre
Sanashiya
Free Bird
Messages : 416
Enregistré le : 07 janv. 2011, 23:50
Localisation : Lille
Contact :

Re: Heartbroken Chocolatier

Message non lu par Sanashiya » 13 juil. 2011, 17:00

Hitsuji a écrit :[Voilà, j'ai remis mon post quasiment à l'identique. Reste à voir si l'on refera le débat avec Koiwai et Sanashiya :mrgreen: ]
T___T Tant d'hystérie perdue ! :mrgreen: Mais ça me donne une bonne raison de relire le tome pour revenir décrire ici chaque petit détail XD
Enfin, on verra quand même, parce que j'ai un peu la flemme XD

... Bon, finalement on n'a jamais la flemme pour HC xD
Hitsuji a écrit : Ce tome présente moins de chocolats et préfère développer les désormais plutôt nombreux personnages qui se croisent et s'entre-croisent. La grosse surprise du tome, outre Saeko qui finalement, bien que manipulatrice, n'est pas qu'une simple cruche, c'est le rapprochement inattendu entre cette dernière et Kaoruko. A ce rythme, elles vont devenir de bonnes amies XD
J'ai adoré Kaoruko dans ce tome ! Son rapprochement avec Saeko m'a prise complètement par surprise, mais au final, c'était très bien amené, et très crédible. Et puis elle est trop touchante, ça se voit comme le nez au milieu de la figure qu'elle aime Sohta, et le pauvre remarque rien XD

[spoiler]Mais l'arrivée de Sekiya risque de faire changer les choses !! \o/ J'ai hâte de voir comment tout ça va évoluer, j'adore ce type depuis sa première apparition :D Et les dernières pages augurent bien ! \o/ Sekiya x Kaoruko FTW !! \o/[/spoiler]

Quant à Saeko, c'est la première fois que je ne la vois pas uniquement comme une salope :D Et comme je la déteste depuis les premières pages du manga, fallait y aller pour me faire changer d'avis à son sujet. C'est pas pour ça que je vais espérer que Sohta termine avec elle plutôt qu'avec Olivier ou Rikudo (*sort*) mais ça amène du piquant dans l'histoire, c'est agréable.


De même, la relation Sohta-Elena est tout bonnement savoureuse, à mon avis, parce que j'aime beaucoup Elena, malgré son côté un peu frivole. Et puis son amour pour Kurashina est touchant, et ils sont mignons, tous les deux, à se rapprocher à cause de leurs cœurs brisés. ^^

Et puis, c'est bourré d'humour du début à la fin, et Sohta est vraiment un personnage tordant (et tordu XD). Les passages où il se met à délirer complètement pour une raison ou pour une autre sont vraiment hilarants. XD
Seul bémol, l'absence quasi-totale de Rikudo. Une page sur tout le tome... Snif...
*mode fujoshi ON* Oui mais quelle page :D Yaoisable à souhait ! \o/ *mode fujoshi OFF... ah non en fait, le mode fujoshi n'est jamais off. XD*

Bref, décidément, un tome 3 encore mieux que les 2 premiers (et il fallait le faire) et au final, une frustration intense à l'idée qu'il faille encore attendre un an avant le prochain... Quelle torture ! ToT
Heartbroken Chocolatier, c'est le bien ! \^o^/
~ Adoratrice de Fye ~
Image
Fujoshi. What else ?

Avatar du membre
Hitsuji
Time Sheep
Messages : 666
Enregistré le : 12 juil. 2011, 18:37
Localisation : Près d'un chat ! :3
Contact :

Re: Heartbroken Chocolatier

Message non lu par Hitsuji » 14 juil. 2011, 10:06

Sanashiya a écrit :Enfin, on verra quand même, parce que j'ai un peu la flemme XD

... Bon, finalement on n'a jamais la flemme pour HC xD
Jamais ! C'est trop bien HC pour que le flemme entre en jeu ! \o/
Sana-chan a écrit : [spoiler]Mais l'arrivée de Sekiya risque de faire changer les choses !! \o/ J'ai hâte de voir comment tout ça va évoluer, j'adore ce type depuis sa première apparition :D Et les dernières pages augurent bien ! \o/ Sekiya x Kaoruko FTW !! \o/[/spoiler]
[spoiler]Sekiya est un personnage intéressant, mais comme le dit Kao, il est un peu trop inexpressif ! XD Impossible de savoir ce qu'il ressent... Alors qu'elle, c'est totalement l'inverse. Ça créerait un couple vraiment bizarre ! XD[/spoiler]
Quant à Saeko, c'est la première fois que je ne la vois pas uniquement comme une salope :D Et comme je la déteste depuis les premières pages du manga, fallait y aller pour me faire changer d'avis à son sujet. C'est pas pour ça que je vais espérer que Sohta termine avec elle plutôt qu'avec Olivier ou Rikudo (*sort*) mais ça amène du piquant dans l'histoire, c'est agréable.

De même, la relation Sohta-Elena est tout bonnement savoureuse, à mon avis, parce que j'aime beaucoup Elena, malgré son côté un peu frivole. Et puis son amour pour Kurashina est touchant, et ils sont mignons, tous les deux, à se rapprocher à cause de leurs cœurs brisés. ^^

Et puis, c'est bourré d'humour du début à la fin, et Sohta est vraiment un personnage tordant (et tordu XD). Les passages où il se met à délirer complètement pour une raison ou pour une autre sont vraiment hilarants. XD
Oui, j'adore HC pour l'humour et la fraîcheur de ces pages. Malgré la (relative) tristesse du fond (que des amours à sens unique, quand même, c'est pas de bol), les personnages sont vraiment drôles dans leurs délires obsessionnels. XD

Il y a juste la relation Matsuri/Olivier qui reste assez morose et dépressive, pour les deux, en plus... >_> Et ça devrait empirer par la suite, vu les soupçons qu'à l'une de ses amies au sujet de son copain...

Après, le Sohta x Olivier me paraît moins envisageable que le Sohta x Rikudo :arrow:

*mode fujoshi ON* Oui mais quelle page :D Yaoisable à souhait ! \o/ *mode fujoshi OFF... ah non en fait, le mode fujoshi n'est jamais off. XD*
C'est clair. On le voit très peu, mais il marque les esprits !
Heartbroken Chocolatier, c'est le bien ! \^o^/
Tout est dit ! ^o^
"on the internet, no one knows you're a cat."
—A cat.

Avatar du membre
Sanashiya
Free Bird
Messages : 416
Enregistré le : 07 janv. 2011, 23:50
Localisation : Lille
Contact :

Re: Heartbroken Chocolatier

Message non lu par Sanashiya » 14 juil. 2011, 11:18

Hitsuji a écrit :[spoiler]Sekiya est un personnage intéressant, mais comme le dit Kao, il est un peu trop inexpressif ! XD Impossible de savoir ce qu'il ressent... Alors qu'elle, c'est totalement l'inverse. Ça créerait un couple vraiment bizarre ! XD[/spoiler]
C'est justement pour ça que c'est marrant ! :D Et j'ai vraiment vraiment hâte d'en savoir plus sur lui, huhuhu.
Il y a juste la relation Matsuri/Olivier qui reste assez morose et dépressive, pour les deux, en plus... >_> Et ça devrait empirer par la suite, vu les soupçons qu'à l'une de ses amies au sujet de son copain...
Ça c'est vrai ^^' Mais ça jette une touche de sérieux qui contraste avec le reste et qui n'est pas désagréable, de toute façon ♥
Après, le Sohta x Olivier me paraît moins envisageable que le Sohta x Rikudo :arrow:
Ooh, bah une fois qu'Olivier aura tiré une croix sur Matsuri, il se rendra compte que l'autre hamster dans sa cage, comme il dit, c'est Sohta :D *sort* Mais c'est vrai que Rikudo a plus le profil XD
~ Adoratrice de Fye ~
Image
Fujoshi. What else ?

Avatar du membre
Hitsuji
Time Sheep
Messages : 666
Enregistré le : 12 juil. 2011, 18:37
Localisation : Près d'un chat ! :3
Contact :

Re: Heartbroken Chocolatier

Message non lu par Hitsuji » 14 juil. 2011, 13:09

Sanashiya a écrit :
Hitsuji a écrit :Après, le Sohta x Olivier me paraît moins envisageable que le Sohta x Rikudo :arrow:
Ooh, bah une fois qu'Olivier aura tiré une croix sur Matsuri, il se rendra compte que l'autre hamster dans sa cage, comme il dit, c'est Sohta :D *sort* Mais c'est vrai que Rikudo a plus le profil XD

Même si ça arrive ailleurs que dans des fan-fictions, Sohta ne le remarquera même pas... C'est d'ailleurs marrant de voir à quel point Sohta est complètement aveugle en ce qui concerne les sentiments des autres (que ce soit Kaoruko ou Rikudo). A ce point-là, allant jusqu'à réinterpréter des signaux évident... Il y met vraiment de la mauvaise volonté ! XD
"on the internet, no one knows you're a cat."
—A cat.

Répondre