Puzzle

Shojo, josei, yuri, yaoï... En d'autres termes voici la rubrique regroupant les genres de manga destinés à un public féminin!
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9797
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Puzzle

Message non lu par Koiwai » 08 juin 2010, 23:50

Puzzle
Image Image
La fiche sur Manga-news


Tome 1:

En France, nous avions déjà pu brièvement découvrir la mangaka Ryo Ikuemi avec Dites-moi que j'existe et Honey Bunny, deux oeuvres courtes publiées chez Panini et bientôt en arrêt de commercialisation. Cette fois-ci, ce sont les éditions Akata/Delcourt qui nous invitent à retrouver cette talentueuse auteure, avec Puzzle, sa dernière oeuvre en date, approchant à grands pas de sa fin au Japon.

C'est une oeuvre particulièrement originale qui nous est offerte ici, puisque, selon les dires de l'éditeur, Puzzle, au fil des volume, nous proposera de découvrir les destins croisés de plusieurs personnages qui, chacun de leur côté, vivront des évènements qui les feront évoluer, avant de finalement se rencontrer dans le tout dernier acte de la série. De ce fait, ce premier volume se découpe d'ores et déjà en deux actes bien distincts qui nous laissent facilement entrevoir comment sera narré l'ensemble.

Dans le premier acte, nous découvrons tout d'abord Yuma, une lycéenne comme les autres, et ayant, comme tout le monde, ses propres tourments. Refusée dans le lycée qu'elle voulait intégrer, elle s'est retrouvée dans un autre établissement, où elle trouve le courage de se rendre jour après jour uniquement par amour pour l'un de ses camarades... L'un de ses camarades, vraiment ? C'est ce que nous invitera à découvrir la mangaka au fil des pages, à travers une narration subtile qui prend plaisir à brouiller le lecteur dans un premier temps, puis qui révèle en douceur la vérité tout en dressant un portrait intéressant de l'héroïne. Ici, le fond en lui-même, basé sur un semblant de romance, reste en apparence très typé shôjo, mais avec un peu plus de recul, il est facile de discerner une narration plus subtile qu'il n'y paraît. Dès le départ, Ryo Ikuemi nuance fortement son héroïne, en quête d'identité, dont l'esprit et les sentiments sont un brin perdus, comme peuvent l'être si facilement les adolescentes. Et rapidement, le style de la mangaka apparaît plus mature que la moyenne des shôjo, plus subtil, et, collant plutôt bien au statut d'adolescente de Yuma, augure une narration destinée à évoluer en même temps que les personnages. Ainsi, il est probable que le côté légèrement naïf de l'ensemble s'estompera au fil de l'évolution de la demoiselle.

Le deuxième acte a tendance à confirmer cette impression. Nous y faisons la connaissance de personnages n'ayant aucun lien, de près ou de loin, avec ceux du premier acte, un groupe de quatre amis lycéens au sein duquel un terrible drame va venir semer le désordre. La maturité de la narration se confirme ici: aucune surenchère émotionnelle n'est à noter pendant le drame, le tout reste posé, et la suite s'intéresse profondément aux réactions de nos héros, la jeune Kanna en tête, particulièrement intéressante de par les réactions qu'elle affiche.

Visuellement, le trait en lui-même ne se démarque pas foncièrement des critères du genre, mais se révèle efficace. La relative douceur du trait de Ryo Ikuemi sert fort bien la maturité et l'aspect posé de la narration.

Il est particulièrement difficile d'émettre un avis définitif sur ce premier volume, car au vu de son concept, Puzzle est clairement une série qui dévoilera tout son potentiel après plusieurs volumes. C'est d'ailleurs sans doute pour cette raison que l'éditeur a choisi de sortir simultanément les deux premiers tomes, ce qui devrait s'avérer particulièrement judicieux.
En attendant, ce premier tome fait bien démarrer les choses, et si les personnages ici présents ne sont encore qu'esquissés, on devine déjà chez Ryo Ikuemi une narration subtile et sensible qui devrait parfaitement travailler les différents héros et héroïnes et servir le concept de la série. Au final, Puzzle intrigue, s'annonce prometteur, et l'on a hâte de découvrir les volumes suivants pour voir si toutes nos bonnes impressions seront confirmées, d'autant que l'enthousiasme avec lequel les éditions Akata/Delcourt ont présenté leur nouveau bébé fait mouche en finissant de nous intriguer au sujet de la suite de l'oeuvre.
Image

Avatar du membre
Kazamanga
Messages : 37
Enregistré le : 18 nov. 2006, 22:43
Localisation : 92

Re: Puzzle

Message non lu par Kazamanga » 13 juin 2010, 12:39

Un manga qui s'annonce vraiment prometteur :). D'autant plus que l'auteure est vue par Ai Yasawa comme une "déesse du manga", on a envie de se pencher sur le cas. Je ne l'ai pas encore lu malheureusement (mon porte-monnaie crie au meurtre), seulement les scans, mais ce sera fait très rapidement! L'approche (en puzzle justement) est tellemenent originale.
Peace & Love manga
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9797
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Puzzle

Message non lu par Koiwai » 13 juin 2010, 15:45

Tome 2: très gros coup de coeur :o

Deux nouveaux actes sont au programme de ce second volume, deux longs chapitres qui confirment amplement tout le bien, toute l'originalité que l'on attendait de la série.

Dans le premier, nous découvrons Mizuki, une attachante terminale au physique de gamine, qui se reproche d'avoir gâché ses trois années de vie lycéenne pour un amour à sens unique qu'elle portait à l'un de ses professeurs. Mais quelques semaines avant la fin de l'année et du lycée, elle rencontre Kajima, un lycéen de seconde en apparence taciturne et peu sociable. Mais elle ne le voit pas comme tel, et de fil en aiguille, les deux adolescents finissent par entamer une relation... Mais n'est-il pas trop tard ? Alors qu'elle doit partir poursuivre ses études à Tokyo, l'amour que se portent les deux jeunes gens pourra-t-il survivre à plusieurs années de séparation avant qu'ils ne se retrouvent par hasard ?
Avec ce nouvel acte, le lecteur peut commencer à apprécier toute la véritable saveur, tout l'intérêt de Puzzle: ici, on devine rapidement que le fameux Kajima n'est autre que le jeune professeur dont était éprise la jeune Suwa du premier tome. Ainsi, sans que Kajima ne soit jamais présenté comme le personnage principal de l'histoire, Ryô Ikuemi dresse, au fil des deux chapitres dans lesquels il apparaît sur l'ensemble des deux premiers tomes, un véritable début de portrait du jeune homme, tout en apportant un véritable travail à l'héroïne de ce nouvel acte, la jeune Mizuki. Ainsi, en filigranes, la mangaka nous invite ici dans un petit retour en arrière pour découvrir qui est réellement la fiancée de Kajima dont il était question dans le premier opus. Et si le fond même de l'histoire d'amour entre Mizuki et Kajima n'a rien de foncièrement original, on est d'ores et déjà conquis par le style de la mangaka, qui, en plus de cette façon de conter originale, offre à l'ensemble une ambiance tantôt drôle, tantôt mélancolique, et toujours pourvue d'une certaine maturité qui lui va à merveille.

Le deuxième acte poursuit la série sur la même voie. Et cette fois-ci, nous découvrons en Ai une demoiselle intéressante, qui va rencontrer un certain Mayama et entamer une relation avec lui... Mayama, celui-là même qui, dans le premier tome, avait tenté de séduire Kanna juste avant que son meilleur ami ne meure, chose qu'il n'a jamais réussie à oublier, ce qui ne manquera pas de se répercuter ici. Et une nouvelle fois, si l'héroïne de l'acte est ici Ai, si Ryô Ikuemi lui apporte un travail convenable et la rend facilement attachante, c'est évidemment Mayama, ancré à nouveau dans le rôle secondaire, qui se révèle le plus intéressant. Connaissant à l'avance les évènements dramatiques du premier tome, contrairement à Ai, le lecteur a tout le loisir d'appréhender au mieux la psychologie du jeune homme, il connaît déjà les évènements qui ont fait de lui ce qu'il est aujourd'hui.

Pourvu d'une narration mature emmenée par un ton tantôt comique et léger, tantôt profondément mélancolique, Puzzle s'annonce comme une excellente lecture. Mais comme annoncé par Delcourt, la véritable force de l'oeuvre réside clairement dans le fait que chaque acte utilise différents personnages en guise de héros pour apporter à chaque fois, en arrière-plan un peu plus de profondeur à des protagonistes secondaires récurrents, qui sont finalement les véritables héros de l'histoire. Profondément séduits par le style mature et subtil de l'auteure, on prend plaisir à reconstituer le début du puzzle des vies qui sont présentées ici.

Particulièrement original, Puzzle séduit d'emblée, bien aidé par l'excellente initiative qu'a eue Delcourt de publier les deux premiers volumes en même temps pour que l'on puisse prendre pleinement conscience de toute la portée du concept du manga de Ryô Ikuemi, qui s'annonce comme l'un des shôjo les plus prometteurs (si ce n'est le plus prometteur) de cette première moitié d'année 2010.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9797
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Puzzle

Message non lu par Koiwai » 28 août 2010, 12:32

Tome 3:

Deux nouveaux actes sont au programme de ce troisième tome.

Dans le premier, on retrouve une Ai perturbée par la réapparition devant Mayama de Kanna, directement liée aux souvenirs douloureux du jeune homme. Face à la réapparition de celle que Mayama aimait autrefois et qu'il pense être le plus à même de comprendre et de protéger, Ai ne sait comment réagir pour faire comprendre au jeune homme la sincérité de ses sentiments pour lui, d'autant qu'elle-même s'attache rapidement à la gentillesse de Kanna et connaît quasiment tout du drame que les deux jeunes gens ont connu... Ce sera là le principal enjeu de l'acte: face à la réapparition de Kanna, chacun des personnages se retrouve un peu perdu. Le fond de ce triangle amoureux reste assez classique, mais une nouvelle fois, c'est le fait que l'on sache précisément la nature du drame qui unit Mayama et Kanna qui rend l'ensemble particulièrement touchant et crédible. Une crédibilité accentuée par le style de Ryô Ikuemi, capable de rendre ses personnages incroyablement réalistes: face aux différentes situations, les personnages se remettent petit à petit en question, doutent mais sont capables aussi de rire, peuvent montrer une réelle fougue malgré leurs tourments, s'interrogent beaucoup, se demandent s'ils doivent coucher ensemble, etc... Que des situations que l'on a tous pu déjà vivre, rendant les personnages tout sauf mièvres, et profondément humains.

Dans le deuxième acte, nous faisons un petit retour en arrière, pour faire la connaissance d'Ichie, une lycéenne somme toute assez banale, pas spécialement extravertie, aimant et dessinant des manga, grâce auxquels elle va être amenée à se lier d'amitié avec Kiyo, un lycéen en apparence toujours joyeux si bien qu'il en paraît souvent benêt ou tête en l'air. Plus tard, Ichie apprend que Kiyo est le cousin du jeune garçon dont elle était amoureuse au collège, qui est décédé l'année précédente... et qui n'était autre que Haruta, celui-là même que nous avons vu mourir dans le premier tome. On suit donc ici les tourments d'une jeune fille qui a elle aussi vécu de plein fouet, en parallèle à Mayama, Kanna et Asami, la mort de Haruta, mais aussi ceux de Kiyo, cousin du défunt. Une nouvelle fois, tandis qu'un lien se crée petit à petit entre Ichie et Kiyo, le lecteur peut suivre leurs tourments et leurs souvenirs, décrits avec réalisme, et les comprend d'autant plus qu'il connaît déjà parfaitement le drame à l'origine de ces tourments. Une nouvelle fois, la mangaka dresse un portrait réaliste des personnages en ne se focalisant pas que sur leurs sentiments et sur le drame, mais en nous invitant également à suivre des passages de leur vie de tout les jours, rendant le tout très crédible. L'une des force d'Ikuemi réside aussi en cela: elle est capable de faire de personnages en apparence banals des êtres aux réactions profondément humaines, travaillés et attachants.

En continuant de nous présenter des personnages tous bien différents, mais tous liés de près ou de loin par un même drame, Ryô Ikuemi continue, avec ce troisième tome, de nous offrir une oeuvre sensible, mâture et réaliste, dans lequel les différentes pièces du Puzzle continuent de faire leur apparition et ne demandent qu'à s'emboîter. Assurément un excellent shôjo.
Image

Avatar du membre
Kazamanga
Messages : 37
Enregistré le : 18 nov. 2006, 22:43
Localisation : 92

Re: Puzzle

Message non lu par Kazamanga » 16 sept. 2010, 12:18

Je partage ton avis sur le fait que ce soit un excellent shojo!
Ce manga est vraiment très réaliste, les personnages sont vraiment humains, on pourrait les rencontrer dans la rue. Le puzzle se forme de plus en plus et on prend du plaisir à le voir se dessiner.
Gros coup de cœur également, vivement la suite!
Peace & Love manga
Image

Avatar du membre
Asai
Messages : 74
Enregistré le : 09 mars 2010, 09:05
Localisation : Strasbourg

Re: Puzzle

Message non lu par Asai » 04 oct. 2010, 20:55

C'est aussi un de mes gros coup de coeur, je dévore pas mal de manga, mais celui ci m'interpelle ! J'aime cette façon de dévoiler petit a petit les personages et leurs liens. J'ai même ramer un petit peu a attaquant ce troisième tome pour remettre tout les personages à leur place !
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9797
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Puzzle

Message non lu par Koiwai » 23 oct. 2010, 14:46

Tome 4:

Déjà le quatrième volume pour Puzzle, shôjo d'une qualité indéniable, et c'est un quatrième tome un peu particulier qui nous attend, puisque, là où les précédent opus se divisaient en deux actes, celui-ci n'en proposera qu'un seul, se concentrant uniquement sur les personnages découverts dans le deuxième acte du précédent tome. Quelques années auparavant, Ichie était amoureuse de Haruta, aujourd'hui disparu. Et aujourd'hui, la voici devenue très proche de Kiyo, le cousin du défunt. Et tandis que Kikuchi, un camarade de classe, lui fait une déclaration, Ichie prend peu à peu conscience qu'elle n'est pas insensible à Kiyo, bien que ce dernier ait déjà une copine, Nacchi... C'est alors que Kiyo est contacté par l'ancienne copine de son cousin décédé, la jolie Kanna...

Ce volume se centre principalement sur le triangle que forment Ichie, Kiyo et Kanna, et en voyant débarquer cette dernière, que l'on connaît déjà depuis le premier tome, on saluera une nouvelle fois la cohérence et la pertinence du récit de Ryô Ikuemi, qui va va utiliser ici ce qu'elle a déjà présenté auparavant pour mieux mettre en valeur des liens se révélant (par exemple à travers le véritable fond du manga dessiné par Ichie) ou naissant (l'amour entre Kiyo et Ichie, ou l'amitié entre cette dernière et Kanna) entre trois jeunes gens unis par le souvenir d'un même drame, la mort de Haruta. Ainsi, le lecteur peut savourer en les comprenant parfaitement les liens pouvant se dévoiler ou se créer entre ces trois personnages, d'autant que le style de la mangaka continue de servir le tout à merveille, entre des dialogues d'une grande subtilité rendant les protagonistes vrais et humains, un coup de crayon fin et tout en retenue, et des évènements frôlant parfois les clichés sans tomber dedans et en nous laissant penser que les dits clichés n'en sont finalement peut-être pas.
On saluera également le petit travail apporté à certains personnages secondaires, comme Kikuchi ou Nacchi, en se demandant volontiers si nous les retrouverons plus tard dans un rôle de premier plan... Qui sait ?

La principale force du récit de Ryô Ikuemi est de nous faire suivre avec réalisme et subtilité, sous la forme d'un récit découpé sur plusieurs héros et à plusieurs époques, les évolutions de personnages qui ont tous eu, de près ou de loin, la vie chamboulée par un même évènement. Et si ce quatrième tome se concentre entièrement sur des même protagonistes et une même période, pour l'instant, Puzzle continue de confirmer toutes ses qualités.
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Puzzle

Message non lu par shun » 23 oct. 2010, 17:17

pour ma part j'ai mis la série en pause, non pas en rapport avec la qualité du titre, mais plutôt pour l'histoire elle même, j'ai beaucoup de mal a suivre l'histoire avec 1 tome tout les 2 m ois, les perso changeant souvent je m'y perd. je vais attendre d'avoir quelque tomes et relancer la lecture pour comprendre tout les pièces de ce puzzle.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9797
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Puzzle

Message non lu par Koiwai » 06 janv. 2011, 16:05

Tome 5:

Changement de cap dans ce cinquième volume, qui nous invite à suivre le dernier des principaux héros de la série selon la présentation d'Akata/Delcourt. Roku, un lycéen, revient dans sa ville natale après une longue absence et intègre le lycée local. Rapidement, il se fait à cette nouvelle vie, retrouve des amis d'enfance, noue une amitié avec le taciturne Kajima, et s'intéresse de près à la charmante et caractérielle Michika, qui vit un amour à sens unique pour Kajima. Mais rapidement, Roku est rattrapé par son douloureux passé, lorsque réapparaît devant lui Manami, la grande de Nozomi, une amie d'enfance décédée dans un accident de voitures quand ils avaient 9 ans...

Nouveaux héros dans ce tome, et nouveaux moments touchants en perspective. On retrouve avec intérêt le personnage de Kajima, héros d'un précédent acte de la série, personnage secondaire ici, mais dont nous découvrons encore un peu plus ici, en filigranes, l'adolescence. On s'attache très rapidement aux principaux personnages de ce nouvel acte, auxquels Ryô Ikuemi arrive à nouveau à insuffler une véritable personnalité, à chaque fois différente et sonnant incroyablement vrai, de Roku, sympathique mais difficile à cerner dans ses tourments passés, à la délicieusement caractérielle et bien plus sensible qu'il n'y paraît Michika, en passant par la curieuse mais non moins attachante Manami, et même par la défunte Nozomi, personnage à part entière du tome, dont nous découvrons la gentillesse et la joie de vivre au détour des souvenirs des personnages et d'une narration intelligente qui fait le choix judicieux de poser l'enfant défunte en narratrice, ce qui ne fait que rendre le récit plus troublant et touchant: bien qu'elle ne soit plus là, Nozomi continue de vieller sur ceux qu'elle aimait, de là où elle est à présent.

Comme toujours, les liens se créent, des personnages se rapprochent petit à petit avec le plus grand naturel, tant la mangaka excelle dans l'art de rendre ses protagonistes vrais et humains. Sentiments blessés ou naissants, souvenirs douloureux et remises en question sont autant d'éléments que Ryô Ikuemi parvient à narrer avec sincérité sans avoir besoin de forcer sur le sentimentalisme. On ressort de la lecture conquis, comme toujours, en ayant hâte de voir les différentes pièces du puzzle continuer de s'imbriquer les unes dans les autres.
Image

Avatar du membre
Einah
Messages : 1948
Enregistré le : 17 nov. 2010, 21:13
Localisation : Deux-Sèvres mais mon coeur reste en Lorraine

Re: Puzzle

Message non lu par Einah » 06 janv. 2011, 19:13

J'aime bien cette série mais ayant une mémoire de poisson rouge, j'avais eu du mal à trouver quel était le personnage lien dans ce tome 5. J'avais pris le tome 5 avec moi dans le train et je n'avais pas les anciens tomes sur moi. Donc c'est en lisant ton résumé que j'ai trouvé.
Va falloir vraiment que je relise un moment donné les tomes précédents pour voir tous les liens et surtout me souvenir de tous les personnages. Dommage qu'ils ne mettent pas une petite description des personnages qui ont un lien à chaque début de tome, ca m'aiderait bien :lol:
Image

Répondre