2nd Love - Once upon a lie

Shojo, josei, yuri, yaoï... En d'autres termes voici la rubrique regroupant les genres de manga destinés à un public féminin!
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9549
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

2nd Love - Once upon a lie

Message non lu par Koiwai » 04 mars 2014, 08:51

Image Image

La fiche sur le site


Tome 1 :

En une grosse quinzaine de séries, le magazine Petit Comic des éditions Shogakukan a su se tailler une réputation flatteuse dans notre pays auprès des lectrices. S'attachant souvent à dépeindre l'amour de façon à la fois coquine, humoristique et néanmoins mâture et sensible, le magazine a vu passer dans ses pages quelques-uns des plus célèbres noms de ce type de josei : Yuki Yoshihara, Maki Enjôji, Tomu Ohmi... Toutefois, cette fois-ci, c'est une auteure jusque là inconnue en France que les éditions Kazé Manga nous proposent de découvrir : Akimi Hata, une mangaka qui a commencé sa carrière en 2007, et qui offre avec 2nd Love un digne héritier de ses illustres prédécesseurs.

2nd Love, c'est l'histoire de Sumi, 28 ans, employée dans une société de cosmétique, et toujours célibataire malgré les années qui passent. Ce célibat, elle le doit à son incapacité de se déclarer à Natsuki, un collègue de travail, et surtout l'homme dont elle est amoureuse depuis dix ans, depuis l'époque de l'université. Seulement, son amour transi est sur le point d'être définitivement bafoué, quand Natsuki annonce son mariage. Le monde autour de Sumi s'écroule, au moment même où commence à rôder autour d'elle Satsuki, le petit frère de Natsuki, nouvellement embauché à temps partiel dans l'entreprise en tant que serveur dans la très particulière cantine récemment mise en place par la patronne de Sumi : un self où il n'y a que des beaux gosses triés sur le volet !

2nd Love commence par la plus classique des mises en bouche : une cruelle déception amoureuse pour une femme qui, incapable d'évoluer, approche doucement de la trentaine. Et nul doute que tout comme ce début, la fin est déjà toute tracée. Entre les deux, pourtant, cette courte série de 5 tomes a tout ce qu'il faut pour proposer un divertissement bien huilé, à commencer par une héroïne très appréciable. Car si Sumi, coincée dans des sentiments inavoués depuis dix ans, est une novice totale en amour malgré ses 28 ans, elle n'en est pas pour autant trop fragile et trop naïve. Persuadée que Natsuki aime les femmes fortes, elle s'est toujours appliquée à apparaître comme telle, et continue de l'être même quand Natsuki déclare qu'il va se marier. Pour la jeune femme, pas question de fondre en larmes ou de montrer ses faiblesses : elle sait rester impassible en apparence... En apparence. Car au fond d'elle, bien évidemment, c'est le remue-ménage. Son rêve amoureux s'effondre subitement, et dans le fond, elle ne peut que constater qu'elle ne peut s'en prendre qu'à elle, car en dix ans, elle aurait largement pu trouver l'occasion de passer le cap avec Natsuki et de le découvrir plus en détail.

C'est à ce moment précis qu'intervient Satsuki, le petit frère, beau gosse dragueur propulsé en tant que serveur dans une cantine où les quatre mâles présents sont de véritables nids à fantasmes pour toutes les employées. Alors que Sumi reste médusée par l'annonce du mariage de Natsuki, le jeune frangin, qui se souvient bien d'elle, lui fait une proposition un peu indécente : la "consoler" en se faisant passer pour son petit ami. Une relation ambiguë commence alors entre eux. Une relation pas totalement voulue par Sumi, qui n'a pas vraiment la force actuellement de repousser totalement Satsuki (c'est bien connu, on n'est jamais plus faible que lors d'une déception amoureuse), mais en a toutefois suffisamment assez pour l'envoyer paître comme il se doit lors de ses tentatives les plus osées, ce qui donne lieu à quelques situations délicieuses. Quant à Satsuki, sa façon d'être reste assez difficile à cerner. Il n'hésite pas à fricoter avec d'autres filles, mais semble néanmoins réellement intéressé par notre héroïne, qu'il n'avait jamais vraiment oubliée depuis leur rencontre des années auparavant.

Cette relation basée sur un mensonge, ambiguë, fragile et conflictuelle juste comme il le faut, portée par cette héroïne aussi forte extérieurement que fragilisée intérieurement et par ce jeune beau gosse pas facile à cerner, fait pour l'instant tout le sel de ce premier tome, qui se lit tout seul et avec plaisir. Mais désormais, on attend un peu plus de tout ce qu'il y a autour, les personnages secondaires étant malheureusement encore trop discrets. Dans le genre cougar décomplexée vis-à-vis des beaux mecs qu'elle embauche, la supérieure de Sumi est vraiment excellente, mais peu mise en avant. De même, les trois autres serveurs de la cantine, tous assez différents les uns des autres, sont pour l'instant totalement au second plan. Quant à Natsuki et sa future femme, ils sont eux-mêmes assez discrets.

Le coup de crayon de l'auteure est dans la lignée de ce que l'on peut trouver habituellement dans le genre : classique mais plaisant, porté par des belles gueules côté garçons, et par des figures plutôt mâtures et belles sans avoir besoin d'en faire trop côté filles. Sumi est une belle femme, son entourage en a d'ailleurs conscience, mais sa beauté n'en est pas pour autant exagérée.

En somme, 2nd Love a tout ce qu'il faut pour séduire les amatrices et amateurs du genre. Il ne manque guère que des personnages secondaires plus présents, mais gageons que les volumes suivants sauront combler ce petit manque.
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9549
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: 2nd Love - Once upon a lie

Message non lu par Koiwai » 18 mai 2014, 13:48

Tome 4 :
Une série toujours aussi sympathique à suivre. Malgré quelques petites longueurs, ça évolue assez bien, notre couple-vedette s'affirmant encore un peu plus... Mais l'arrivée du paternel devrait bien faire bouger les choses en nous promettant un joli final dans le prochain tome ! A part ça, Kiyoka est toujours aussi excellente ^_^
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9549
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: 2nd Love - Once upon a lie

Message non lu par Koiwai » 13 juil. 2014, 14:23

Tome 5 :

Après des débuts très prometteurs, 2nd love est retombé dans des ficelles beaucoup plus classiques et qui m'ont moins plu, mais la série sera globalement restée plaisante. Le caractère de l'héroïne était bien sympa ('fin, surtout au début), mais pas autant que celui de Kiyoka :3

Dommage, quand même, que la conclusion soit si banale et rapide.
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Répondre