Berserk

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.

Votre avis sur Berserk

Excellent
94
70%
Trés bon
27
20%
Bien mais pas top
9
7%
Mauvais
0
Aucun vote
Minable
4
3%
 
Nombre total de votes : 134

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Berserk

Message non lu par Otaku62 » 26 mai 2009, 11:43

vol.31:encore une nouvelle fois des combats.L'équipe de guts doit arriver au port pour prendre leur bateau et font face à une horde de monstres.Heureusement schierk sera là pour invoquer un élémental.Puis le combat contre les kushan se révélera plus difficile pour guts...
Ce tome est pour moi un peu plus noir que les précédents où ça tranche sévére et où l'on retrouve une ambiance plus proche des débuts...
Mais par contre,je vois qu'il n'y a pas que Katsura qui est fan de Batman puisque,comme le dit erkaël,l'armure de guts dans ce volume ressemble de plus en plus au chevalier noir de Gotham City....

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Berserk

Message non lu par shun » 26 mai 2009, 21:40

ce tome 31 est loin d'être mauvais, beaucoup de combat et pas forcément répétitif, on assiste a de beau moment.
sans oublier Zodd qui comme toujours transperce par son charisme l'histoire.
le tome suivant risque d'être très intéressant, tout semble se rejoindre.
Modifié en dernier par shun le 01 juin 2009, 00:42, modifié 1 fois.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
Zettaw
Messages : 53
Enregistré le : 07 avr. 2009, 10:23

Re: Berserk

Message non lu par Zettaw » 27 mai 2009, 10:01

Le prochain va être terrible! Ralala toujours classe ce zodd!
Image

Avatar du membre
azimouille
Messages : 236
Enregistré le : 07 janv. 2008, 22:22
Localisation : Poitiers, enfin pas loin ...

Re: Berserk

Message non lu par azimouille » 31 mai 2009, 09:44

Toujours des combats bien sanglant ... mmmhhh que l'on aime ça !!!
Image

Avatar du membre
Rogue Aerith
Filousophe
Messages : 1116
Enregistré le : 28 nov. 2006, 18:26

Re: Berserk

Message non lu par Rogue Aerith » 22 juin 2009, 13:50

Berserk 28 à 31 :

Berserk m'avait littéralement saoûlé pendant 3-4 tomes, mais j'ai décidé de revenir dans les affaires avec la lecture de tous les tomes parus depuis novembre dernier.
Le résultat est en demie-teinte.

Pendant ces 4 tomes, je n'ai eu de cesse de revenir à la même réflexion : il est évident que Berserk se shônenise !!!
Explications :
  • Si l'auteur nous gratifie de quelques scènes de sauvagerie et de barbarie malsaine qui faisaient la force du manga à son âge d'or (tomes 1 à 16), c'est ensuite pour mieux retomber dans la niaiserie. Après des massacres sans nom, les habitants ne semblent pas plus affectés que ça (ceci est flagrant pendant le banquet des nobles).
  • Face à Guts, le reste des personnages de l'équipe paraissent bien mièvres (à part peut-être Serpico, et encore...). Ce paradoxe ne rend pas service au récit, qui perd toute crédibilité. Guts protège tout ce petit monde, et ce petit monde se défend comme il peut. Face à des ennemis toujours puissants et nombreux, face au chaos, que des personnages si faibles se débrouillent n'est pas très logique.
  • L'auteur sort carrément certaines ficelles du shônen. L'elfe Puck fait le bouffon de service sur 90% d'un tome (les références à d'autres mangas lorsque Puck est dessiné en SD sont très sympas... mais n'ont rien à faire dans le Berserk tel qu'on le connaissait). Casca est un vrai boulet. Une incohérence scénaristique fait même son apparition : présenté comme brave et noble pendant 2 tomes, le frère de Farnèse, Magnifico, fait office de personnage couard et comique. Mais le comble de la "shônenisation" est atteint sur deux points. Premièrement, l'on s'aperçoit que la petite équipe explique en direct les attaques de Guts en plein combat (comme dans un shônen où les personnages passifs rendent compte de ce qu'ils voient). En second lieu, les monstres attendent que la petite équipe ait fini de parlementer avant d'attaquer... Du jamais vu dans Berserk.
Pourtant, certains éléments fonctionnent toujours et permettent à Berserk de rester stable sur une pente glissante.
Même si elles sont contrebalancées par l'aspect neuneu, les scènes de barbarie et les combats sont toujours aussi bons. Miura demeure un maître dans la mise en scène. Au niveau graphique, l'auteur demeure très bon, voire continue de s'améliorer ! Enfin, du point de vue de la narration que je critique tant, Berserk parvient malgré tout à surprendre là où on l'attend le moins : dans l'émotion. Les interrogations de Schierke, petite sorcière, débouchent sur une scène intéressante.

En dépit de ces quelques qualités, ce serait faire preuve de mauvaise foi de dire que Berserk n'a pas changé. Quand bien même les orgies sanguinaires restent présentes, la narration s'est incroyablement adoucie... pour ne pas dire appauvrie ! :roll: Ce n'est pas tant que je joue les conservateurs ou les vieux cons, à vouloir que Berserk redevienne comme avant : Berserk a le droit d'évoluer. Mais un constat demeure : dans cette évolution, le mélange sauvagerie/bons sentiments avec la petite équipe n'est pas bon, pas crédible ! :evil:

La fin du tome 31 semble néanmoins pouvoir remettre Berserk sur une ligne plus logique grâce à l'apparition d'un ennemi surpuissant. Espérons que cela réduise les répliques très convenues d'une troupe de personnages devenus très indésirables pour ce manga...
Image
Image

Avatar du membre
Zettaw
Messages : 53
Enregistré le : 07 avr. 2009, 10:23

Re: Berserk

Message non lu par Zettaw » 22 juin 2009, 13:57

et bien rogue aerith, tu as tres bien récapitulé un constat qui me fait bien mal d'admettre. Je suis tout à fait daccord. Et j'espére que la suite redeviendra bien dans l'esprit de la premiére moitié du recit ou alors, evoluera de fasson cohérente. L'ambiance générale du titre a changer pour quelque chose de moins passionnant. J'en suis le premier dessu, j'attend beaucoup du prochain. réponse le 01 juillet!
Image

Avatar du membre
AssegaiGL
Messages : 33
Enregistré le : 31 déc. 2008, 20:58

Re: Berserk

Message non lu par AssegaiGL » 22 juin 2009, 17:59

J'aurais pas dit mieux. Cette critique reprend exactement les points qui font de Berserk un manga qui commence à baisser dangereusement en qualité. Le dernier défaut de ces tomes est que l'histoire n'avance quasiment pas (on a rassemblé tout une troupe dont la plupart des membres n'ont aucun intérêt mais c'est tout), ce n'est pas encore pour tout de suite qu'on va arriver à elf elm qui pourrait être le dernier tournant de l'histoire avant un dernier combat entre Griffith et Guts.
Image

Avatar du membre
kynoo
Messages : 427
Enregistré le : 25 mars 2007, 18:59

Re: Berserk

Message non lu par kynoo » 22 juin 2009, 18:35

Bien d'accord avec l'analyse de Rogue. Reste à voir si ce glissement vers le young seinen est un souhait de l'auteur ou une tendance du magazine dans lequel il publie.
Pour ma part, j'ai abandonné tout espoir d'un redressement de situation et laissé tomber la série. Si ça ne tenait qu'à moi, je ne l'achèterais même plus.

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Berserk

Message non lu par Floo D Ace » 29 juin 2009, 14:41

Vol.31 :

Alors que le rythme de parution français rattrape bientôt la parution japonaise, entrons dans le vif du sujet et retrouvons Guts et sa troupe.

On retrouve le groupe toujours en fuite, fasse à l’invasion des Kushans. Pour se sortir de là, nos amis devront mettre le paquet et alors qu’une lueur d’espoir semble arrivée, un ennemi beaucoup plus puissants entre en jeu et vient compromettre l’escapade. Débute alors un terrible combat, bien au-delà de ce que l’on penserait.

On pourrait dire que Berserk est une série, aussi longue que bonne, même si depuis quelques tomes le « ton » global n’est plus le même. L’ambiance sombre, est moins présente et l’on retrouve toujours un récit plus « heroic fantasy » maintenant. La magie prend une place importante, avec Schierke et même avec l’affrontement principal de ce tome où le Kushan utilise les éléments pour se battre. Néanmoins, cela reste plaisant à lire, simplement que l’on est loin du ton obscur des débuts.Petit mot, concernant le dénommé Puck, qui devient purement et simplement lassant ! Ennemis qui partent un peu dans la surenchère de puissance, pourtant ici ça s’emboite parfaitement dans l’histoire (pas comme dans Bleach par exemple ou c’est insupportable). Les ennemis qui apparaissent en fin de volume semblent être hors d’atteinte pour nos pauvres héros « humains ». Guts d’habitude capable de rivaliser ce retrouve impuissant, comme ses amis d’ailleurs, même le terrible Zodd ne semble pas de taille cette fois-ci. Le prochain tome s’annonce donc très lourd !

Glenat fournit une édition de qualité, avec une fois de plus les belles illustrations couleurs dépliantes.

Ce trente-unième tome n’est certainement pas le meilleur de la série, cela dit il reste tout de même d’un bon niveau. La fin laisse en revanche augurer un prochain tome riche en bataille et pourquoi pas en révélation.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6387
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Berserk

Message non lu par Erkael » 07 juil. 2009, 14:10

Vol 32: Qui sont les ennemis, qui sont les alliés ? On peut véritablement se poser la question à la lecture de ce tome des plus perturbant.
On reprend l’affrontement contre le seigneur des Kushans comme on l’avait laissé dans le tome précédent, c’est à dire sous une nette domination de ce dernier…on assiste alors à une alliance contre nature : Guts et Zodd se battent côte à côte (ou plutôt l’un sur l’autre) pour repousser leur invincible ennemi… On pouvait s’attendre à tous sauf à cela ! Pire encore, une fois la menace passée, Guts renonce à ses désirs de vengeance envers Griffith ! Bien entendu il faut y voir une stratégie pour ne pas avoir à affronter Zodd alors que le chevalier noir est en piteux état…mais depuis quand Guts raisonne et agit stratégiquement quand il s’agit de Griffith ?
La suite du tome est d’une toute autre envergure ! On assiste à une bataille grandiose, deux gigantesques armées se font face…on se croirait en train de visionner des grands films de Fantasy tel Le seigneur des anneaux, la sauvagerie en plus ! Car bien entendu, l’auteur n’est pas avare en organes ou yeux arrachés, en démembrements et autres joyeusetés du genre. Une vraie boucherie mais ici on reste dans le réaliste, il ne s’agit pas d’un homme seul qui affronte une armée, mais du clash de deux armées… Alors survient l’impensable une nouvelle fois, un héros surgit avec ses troupes et reprend l’avantage face aux hordes de barbares Kushans… Le faucon redevient le héros qu’il fut autrefois ! Et le lecteur lui ne sait plus quoi penser…Griffith est il réellement un sauveur ? Il paraît évident qu’il ne fait pas cela innocemment, qu’il a quelque chose derrière la tête, de plus grands projets mais si il se servait réellement de son nouveau pouvoir pour faire le bien, si les horreurs qu’il a provoqués n’avaient été qu’un passage obligé dont il tente de se repentir ?
Plus rien ne paraît évident, si ce n’est son incroyable charisme qui va jusqu’à faire trembler l’empereur Kushan, alors que l’on croyait tomber dans un manichéisme évident : les démons étaient les adversaires à abattre, mais on se pose désormais la question.

A ce moment de l’histoire il est difficile de dire où l’auteur veut nous entraîner et ce qu’il à en tête, mais il est sur qu’il se dégage quelque chose de ce tome, quelque chose que l’on ne trouvait plus dans Berserk depuis un moment…on retrouve pourtant les superbes dessins de l’auteur, la même sauvagerie, la mise en page intelligente et attirante, mais il y a quelque chose de plus ici…une ambiance, l’impression que le destin se remet en marche …et si tout cela tenait à la présence du faucon…peut être !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre